Forums GAMERGEN

Tuto débrickage/prévention Wii

Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:36

Tutoriel complet de débrickage Wii et de prévention contre le brick.


Sommaire

I - Introduction
A - Présentation
B - Que faire si nous ne sommes pas sûr de ce que nous faisons?
II - Comprendre et cerner ce que l'on fait
A - Lexique
B - Réfléchir avant d'agir
III - La prévention
A - Pourquoi faire?
B - Bootmii
C - Priiloader
D - La faille Trucha
E - La meilleure protection : Son comportement
IV - Vers le débrickage de la Wii
A - Détermination du type de brick
B - Détermination des solutions
C - Les "faux bricks"
D - Quelques conseils
E - Des questions de dernières minutes?
V - Débrickage de la Wii
A - Mode maintenance
B - Priiloader
C - Bootmii/boot2
D - SaveMii/SaveMiiFrii
E - Reprogrammation physique de la NAND
VI - Téléchargement et utilisation des Homebrews
A - DVDs Autoboot
B - Sciifii
C - Dop-Mii
D - YAWMM
E - Wad Manager
F - Mymenuify
G - AnyRegion Changer
VII - Une fois débrickée
A - Rehacker sa Wii - Éviter un nouveau brick
B - Remerciements
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:37

I - Introduction
A - Présentation

Bienvenue dans la version 2 de mon tutoriel sur le débrickage de Wii.
La première version du tutoriel était exclusivement réservée à la méthode SaveMii/SaveMiiFrii, cependant, afin d'assurer un débrickage plus facile pour les utilisateurs novices, j'ai décidé de rendre mon tuto exhaustif (ou presque).

Durant ce tutoriel, vous trouverez sans cesse des références à des logiciels/homebrews à télécharger. Pour des raisons de facilités, les logiciels/homebrews seront tous mis dans une section à part, à la fin du tutoriel. Il n'y aura pas de packs RTU (Ready To Use/Prêt à l'emploi), pour une simple bonne raison : Pour une manipulation donnée, vous aurez souvent besoin de plusieurs logiciels/homebrews. Et souvent, vous devrez suivre plusieurs manipulations différentes, or souvent, il y a des logiciels/homebrews en commun à chaque manipulation, ce qui vous forcerait à télécharger plusieurs fois les mêmes logiciels/homebrews, au risque de vous embrouiller. De plus, la préparation de plusieurs packs RTU avec des logiciels/homebrews en commun serait plus lente surtout lors d'une mise à jour d'un logiciel/homebrew. Imaginez qu'un logiciel utilisé dans 6 packs RTU soit mis à jour, il faudrait refaire intégralement les 6 packs pour mettre à jour le logiciel. Il est bien plus simple de proposer individuellement les logiciels.

B - Que faire si nous ne sommes pas sûr de ce que nous faisons?

Lors d'une manipulation sur la console Wii, il faut faire très attention, car toute erreur/fausse manipulation peut bricker votre Wii.
Vous me direz à juste titre, que si vous consultez ce tutoriel, il y a une forte chance que votre Wii soit déjà brickée. Cependant, le fait qu'elle soit brickée ne vous dispense pas de faire attention à ce que vous faites. Faire une mauvaise manipulation en tentant de réparer votre Wii pourrait la rapprocher davantage du brick définitif.

De grâce, lisez complétement ce tutoriel avant de vous lancer dans des manipulations! Votre pire ennemi est la précipitation. La plupart des bricks pourraient être évités en faisant preuve d'un peu de bon sens et en réfléchissant à ses actions et aux conséquences qu'elles pourraient avoir sur la console.

Si vous n'êtes pas sûr de ce que vous faites, la première chose à faire, est d'essayer de comprendre la manipulation que vous voudriez faire. Si vous comprenez ce que vous faites, vous serez plus à même d'évaluer correctement ce que vous ferez et des conséquences sur la console. Si malgré ça, vous avez encore un doute, faites une recherche sur Internet de ce que vous ne comprenez pas. Souvent, une petite explication suffit à cerner ce que l'on fait et à dissiper les doutes.
Si vous hésitez encore, la meilleure solution est de demander conseil aux professionnels sur ce forum. Ceux-ci seront en mesure de mieux vous expliquer et de confirmer/infirmer votre manipulation.

Soyez toujours le plus précis possible dans ce que vous dites, nous ne sommes pas devin, et ce n'est pas en disant "salut, est-ce que je dois faire ceci." sans préciser le contexte et la situation actuelle que nous pourrons vous aider.

Petite piqure de rappel : Nous ne sommes que des êtres humains, nous ne sommes pas devins, nous ne savons pas tout, nous ne faisons pas la pluie et le beau temps, et nous ne travaillons pas chez Nintendo. Nous ne sommes que des passionnés. En ce sens, merci de ne pas nous manquer de respect parce que nos conseils ne fonctionnent pas ou parce que vous n'avez pas de réponses 1 heure après avoir posté votre demande d'aide. Nous avons une vie et en ce sens, nous ne sommes pas à votre disposition 24 heures sur 24.
Les réponses peuvent parfois prendre 1 journée voir plusieurs jours, surtout que nous ne sommes pas forcément tous qualifiés pour répondre à votre demande, et qu'il suffit que les spécialistes soient en vacances ou autre pour que le temps de réponse soit significativement augmenté. Encore une fois patience, ne foncez pas tête baissée.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:38

II - Comprendre et cerner ce que l'on fait
A - Lexique

Comment comprendre ce que l'on fait si on ne comprend pas la moitié des mots indiqués dans le tutoriel? La réponse est simple : On ne peut pas.
Ce lexique s'efforcera de reprendre les différents termes employés dans ce tutoriel ayant un rapport avec la Wii. Pour les autres termes, le meilleur moyen de comprendre leurs signification est le dictionnaire ;).
Voici donc les mots classés par ordre alphabétique (NB : Pour comprendre certaines définitions, vous aurez besoin d'autres termes définis dans ce lexique, à vous donc de passer d'une définition à l'autre) :
- A -
Autoboot : Action de modifier la zone "Mise à jour" d'un jeu Wii pour pouvoir lancer un Homebrew depuis le Rescue Mode, en faisant croire à la Wii qu'il s'agit d'une mise à jour de la console.

AHBPROT : Nouvelle technique très récente, elle ne fonctionne qu'avec une Chaîne Homebrew à jour (1.0.7 ou plus), elle permet d'appliquer des patchs à la volée sur les IOS (par exemple, un patch Trucha), sans avoir à le modifier. C'est une sorte de révolution dans le hack de la Wii, car il est donc possible à partir d'une Wii sans faille avec uniquement la Chaîne Homebrew, de pouvoir faire absolument tout ce que l'on désire car il suffit de charger n'importe quel IOS et de lui appliquer des patchs AHBPROT pour le transformer en un "mini cIOS". C'est simple, efficace, et sans danger, car une fois l'IOS déchargé, il n'y a plus aucune trace de ceci.

- B -
Backup : Un jeu gravé, créé à partir du jeu original. Lire des backups de jeux qu'on possède est légal, tant que nous avons effectués la copie nous-même. Télécharger des backups de jeux, même si on possède l'original est illégal.

Boot0 : Première étape du démarrage de la console, il se situe dans le GPU (processeur) de la Wii, il décrypte la NAND, puis vérifie l'authenticité du boot1. Si le boot1 est authentique, il le lance, s'il à été modifié, il arrête le processus de démarrage. Cette vérification permet à Nintendo de s'assurer que des pirates n'auraient pas modifié le boot1. Le boot0 ne peut pas être modifié.

Boot1 : Deuxième étape du démarrage de la console, il existe en 4 versions (a et b qui sont piratables, et c et d qui ne le sont pas), il se situe au début de la NAND, il vérifie la signature du boot2. Si le boot2 est authentique (signé Nintendo), il le lance, sinon, il arrête le processus de démarrage. Cette vérification de signature permet à Nintendo de s'assurer à des pirates n'auraient pas modifié le boot2. Cependant, les versions a et b sont buggés, et il est donc possible de modifier le boot2 de la Wii sans que le boot1 ne s'en aperçoive. Ce soucis, à été résolu par Nintendo mi-2008, par la sortie du boot1c sur les nouvelles consoles. Le boot1 ne peut pas être modifié, car cela entraînerait une non reconnaissance de celui-ci par le boot0 et donc l'impossibilité de démarrer la console.

Boot2 : Troisième étape du démarrage de la console, il existe en 4 versions (1, 2, 3 et 4), il se situe juste après le boot1, il lance le Systemmenu et effectue diverses vérifications, notamment une vérification anti-downgrade. NB : Les Wiis avec un boot2v4 ne doivent pas tenter de downgrade à un firmware en dessous de 4.1 sous peine de brick!

Bootmii : Homebrew créé par la Team Twiizers, très utile, car il permet sur les Wiis d'ancienne génération de s'installer sur le boot2 et donc de se lancer, avant le démarrage du Systemmenu. Cela en fait donc une protection anti-brick très puissante. Les nouvelles Wiis doivent installer Bootmii en tant qu'IOS, ce qui ne permet pas le lancement immédiat de bootmii. Cet Homebrew permet également de faire une sauvegarde de sa NAND et des clefs de celles-ci. Cette sauvegarde, pourra être réinjectée ultérieurement en cas de brick.

Brick : Viens de l'anglais pour dire "une brique". Une Wii brickée n'a en effet pas plus d'utilité qu'une brique reliée à la télévision.

- C -
cIOS : Custom Input Output System, il s'agit d'un IOS personnalisé (voir définition d'un IOS), il est généralement basé sur un IOS existant, auquel on ajoute divers patchs utiles aux pirates, comme la lecture de backups, la possibilité d'installer des contenus modifiés non approuvés par Nintendo, la possibilité de lire des DVDs/Divx, etc... Le plus connu reste le cIOS 249 de Waninkoko.

Chaîne : Les chaînes apparaissent sur le Systemmenu de la Wii, elles ont diverses utilités. Exemples : Chaîne disque qui lance les jeux, Chaîne météo qui donne des informations sur le temps, Chaîne infos qui ... donne les infos, Chaîne Boutique qui permet d'acheter des jeux, Chaîne Internet qui permet de surfer, etc...

cboot2 : Modification des fichiers de bootmii présent sur la carte SD pour remplacer le démarrage de bootmii par le démarrage sur l'homebrew de son choix. Très utile pour les Wiis brickées avec bootmii en boot2.

- D -
Downgrade : Action de "revenir en arrière", dans le sens ou on compte installer une version antérieure de ce qui est installé actuellement. On peut downgrader la Wii en installant un firmware inférieur, (très dangereux et devenu inutile), on peut aussi downgrader les IOS de la Wii en installant un IOS d'une version antérieure à celui qui existe (beaucoup moins dangereux, selon l'IOS qu'on downgrade).

- E -

- F -

- G -

- H -
Homebrew : Programme pour la Wii "fait maison". Il s'agit d'un programme non officiel, qui n'est pas créé par Nintendo, mais par des passionnés.

- I -
IOS : Input Output System, la Wii en est composé de plusieurs, ils s'agit d'une sorte de "mélange" entre un système d'exploitation (Windows, Linux, Mac...), et un pilote (logiciel qui fait tourner les différents périphériques de votre ordinateur : carte graphique, carte son, carte réseau...). Un IOS peut permettre la lecture de jeux, le fonctionnement du lecteur DVD, le fonctionnement du lecteur de carte SD, et peut faire tourner le Systemmenu.

- J -

- K -

- L -

- M -
Mode maintenance : Mode spécial de la Wii, on à longtemps pensé qu'il ne servait à rien, mais on à observé que dans certains (rares) cas de brick, la Wii démarrait quand-même dans ce mode. Cela permet alors d'accéder à la Wii normalement et de la réparer.

- N -
NAND : Mémoire de la console Wii, c'est elle qui contient toutes les données de la console (boot1 et boot2, Systemmenu, les IOS, les chaînes, les sauvegardes de jeux...)

- O -

- P -
Preloader : Homebrew de protection Anti-brick créé à l'origine par Crediar, il permet également d'appliquer des patchs à la volée sur le Systemmenu (dézonnage des jeux, blocage des mises à jour, etc...). Cet Homebrew est désormais dépassé et dangereux à utiliser (risque de bricks à l'installation), on lui préférera le Priiloader.

Priiloader : Homebrew qui devient la suite du Preloader, il est l'un des homebrews les plus utilisés, notamment sur les nouvelles Wiis ou il est la seule protection anti-brick correcte pour la Wii. Sa fonctionnalité de patch à la volée du Systemmenu est également très appréciée.

- Q -

- R -
Rescue Mode : Mode spécial du Systemmenu de la Wii, il est lançable à l'aide de la manipulation SaveMii/SaveMiiFrii, et permet de réparer des bricks de la Wii par 2 méthodes, la première en mettant à jour la console (et donc en réinstallant le Systemmenu et plusieurs IOS de la console), l'autre en lançant des Homebrews.

- S -
Systemmenu : Ou Menu Système, c'est ce qui apparait sur la Wii après son démarrage, c'est la partie la plus importante de la Wii, il en gère la majeure partie .

SaveMii : Petite carte à insérer au niveau des Memory Cards Gamecube, il permet de démarrer la Wii en Rescue Mode.

SaveMiiFrii : Permet de lancer la Wii en Rescue Mode, à l'aide d'une action avec une manette Gamecube.

- T -
Trucha : Bug (faille) présente dans les anciennes versions de la Wii, elle permet d'installer/lancer du code non signé par Nintendo en simulant une fausse signature (d'ou l'autre nom de Trucha : FakeSign). Vous pouvez facilement comprendre que cette faille a une importance capitale dans le hack de la Wii, puisque grâce à elle, on peut lancer/installer n'importe quoi comme s'il s'agissait d'un contenu officiel de Nintendo. Cette faille à été corrigée dans le firmware 3.3 de la Wii, mais vous imaginez bien que vu son importance, les "pirates" ne manquent pas d'imagination pour réussir à la réintroduire dans les firmwares supérieurs, et pour l'instant, ils y sont toujours parvenus! Ceci a donné naissance à divers homebrews, dont le plus connus reste Trucha Bug Restorer.
Un petit bonus pour les curieux (si vous ne comprenez pas, c'est pas grave...) : voici la technique qu'utilisaient les "pirates" pour restaurer la faille Trucha jusqu'au firmware 4.2 :
-Les anciens IOS de la Wii (jusqu'au firmware 3.2 inclus) contenaient tous la faille Trucha.
-Problème : Il n'est pas possible d'installer un IOS patché (modifié) sans la faille Trucha, on cherche justement à la réintroduire!
-La seule possibilité est d'installer un IOS officiel signé par Nintendo, car sans la faille Trucha, on ne peut pas falsifier la signature.
-Solution : Il faut installer un ancien IOS officiel, contenant la faille Trucha.
-C'est ainsi que l'idée de Downgrade l'IOS 15 est apparue.
-Cependant, un problème se pose, la Wii refuse catégoriquement d'installer un IOS d'une version inférieure à celui dont on dispose actuellement (sauf avec la faille Trucha).
-Les pirates ont donc eu beaucoup de culot en se disant "et si on changeait le numéro de version de l'IOS actuellement installé?". Et il se trouve que justement que les développeurs de Nintendo n'avaient pas pensés à cette possibilité, car si on change le numéro de l'IOS, il n'est plus signé, cependant une fois l'IOS chargé, la Wii ne vérifie plus la signature de celui-ci, grave erreur de leurs part! De ce fait, les pirates ont pus changer le numéro de version de l'IOS actuellement installé en "0". Ainsi, il est possible d'installer n'importe quel exemplaire de cet IOS, car sa version sera forcément supérieure à 0! De ce fait, les pirates ont pu installer une vieille version de l'IOS qui contenait la faille Trucha. Une fois la faille restaurée, il était possible de faire un peu tout et n'importe quoi, les pirates ont donc décidés de patcher l'IOS 36 avec cette faille, pour avoir toujours un IOS "truché". Une fois fait, l'IOS 15 fraîchement downgradé n'était plus utile, il suffisait donc de réinstaller la dernière version de celui-ci. Nous voilà avec la faille Trucha sur l'IOS 36, IOS qui sera utilisé par de nombreux homebrews.

- U -

- V -

- W -

- X -

- Y -

- Z -


B - Réfléchir avant d'agir

Si votre Wii est brickée, et que vous voulez la débricker, la meilleure chose à faire pour vous, est de ne pas vous jeter sur la première idée que vous avez/sur la première idée que vous trouvez sur Internet. En effet, une méthode fonctionne pour un seul type de brick. Si vous utilisez une méthode et qu'elle ne fonctionne pas, vous avez plus de chance de rapprocher votre Wii du presse papier définitif qu'autre chose.
Donc je vous en prie, faites attention à ce que vous faites. Un exemple typique (qu'on croise souvent) :
-Vous brickez votre Wii.
-Vous vous prenez de panique.
-Vous remarquez que le priiloader fonctionne encore.
-Vous récupérez votre Systemmenu à l'aide du logiciel NUS Downloader (ou encore pire, vous prenez un Systemmenu que vous trouvez comme ça sur Internet, il y a alors de forte chance d'installer un Systemmenu ne correspondant pas à votre firmware).
-Vous démarrez le Priiloader puis Wad Manager.
-Vous réinstallez votre Systemmenu.
Là, 2 possibilités :
-Votre brick était du à une "défaillance" du Systemmenu, et le fait de l'avoir réinstallé à débrické votre Wii. (Tant mieux).
-Votre brick n'était pas du à une "défaillance" du Systemmenu (l'exemple le plus courant est le Bannerbrick), et le fait de l'avoir réinstallé à écrasé votre Priiloader, vous avez rapproché votre Wii du presse-papier.

Vous l'avez compris, tout est relatif, il n'existe aucune solution miracle passe partout, il existe une solution adaptée à votre problème, mais parfois, elle n'est pas facile à trouver, et il faut plusieurs essais pour y parvenir.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:39

III - La prévention
A - Pourquoi faire?

Le fait d'être préventif jouera un rôle majeur dans l'évolution et la survie de votre Wii.
Car en effet, les chances de débrickage d'une Wii varient énormément selon 2 paramètres :
-Le type de brick
-Les précautions que l'on à prises.

Pour bien cerner, nous allons prendre un exemple simple : Le Low Level Brick.
Pour bien comprendre : Ce brick arrive lors de la corruption du boot1 ou du boot2 de la Wii (tout deux chargés du démarrage de la console).
Dans ce cas précis, il est totalement impossible de démarrer la console ou d'utiliser un quelconque homebrew pour la réparer, il n'y a qu'un seul moyen : le reflashage de la NAND.

Nous allons exclure les Wiis anciennes génération de notre analyse (celles disposant d'un boot1a et boot1b), car comme il est buggé, il est toujours possible d'injecter bootmii dans la NAND pour corriger le problème, même sans prévention, donc pour ces Wiis là : 100% de chance de débrickage.

Faisons donc l'analyse sur les Wiis nouvelles générations :
-Si il n'y a pas eu de précaution, la console est irrécupérable, c'est poubelle. Donc : 0% de chance de débrickage.
-Si il y a eu des précautions (dans ce cas, une sauvegarde de la NAND), la NAND de la Wii peut être reflashée, donc : 100% de chance de débrickage.

Remarquez le contraste!
D'un côté, la Wii est bonne pour la poubelle, de l'autre, elle est récupérable, tout ça parce que nous avions pris nos précautions. (Bon, avouons que dans ce cas, le débrickage n'est pas aisé, et nécessite du matériel performant, l'opération est donc souvent exécutée par un professionnel (voir fin du tutoriel).

Donc, encore une fois, prenez vos précautions! Si nous vous disons qu'il faut faire attention et prendre des précautions, ce n'est pas pour vous faire perdre du temps, c'est car les risques sont bels et bien présents! Donc par pitié, prenez vos précautions!!.

B - Bootmii

Bootmii est certainement, l'homebrew le plus utile en terme de prévention contre le brick.
En effet, il est capable de :
-Se lancer avant le démarrage de la console au moment de l'étape boot2, ce qui vous offre une résistance aux bricks proche de 100%! (uniquement pour les Wiis ancienne génération avec boot1a ou boot1b).
-Faire une sauvegarde du contenu de la NAND de la Wii (fichier nand.bin), et des clefs de décryptage de la NAND de la Wii (fichier keys.bin).
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite précédemment en cas de brick (si bien sûr on arrive encore à démarrer sur bootmii).
-Lancer la chaîne homebrew pour débricker la Wii.
-Lancer d'autres homebrews pour débricker la Wii à l'aide du cboot2 DOL Loader.
Infos utiles :
-Pour naviguer dans bootmii, utilisez soit une manette gamecube, soit les boutons de la Wii (Power pour avancer, Reset pour confirmer).
-Pour sauvegarder la NAND, se rendre dans le quatrième menu pour activer le menu option, puis choisir la première option avec la flèche verte pour lancer BackupMii. Une carte SD de 1 Go ou 2 Go sera nécessaire.

L'installation de Bootmii se fait avec Hackmii Installer.
La sauvegarde de NAND se fait dans le menu paramètres (engrenages), puis l'option avec la flèche verte.
nous le répétons, mais les Wiimotes ne fonctionnent pas dans bootmii, utilisez soit une manette Gamecube, soit le bouton Power (se déplacer), ou le bouton Reset (valider).

Pensez toujours à faire au minimum une sauvegarde de votre NAND, que vous conserverez quelque part (de préférence un CD classique, non réinscriptible).
De plus, si vous faites des sauvegardes plus fréquemment (toute les semaines ou tout les mois par exemple), vous éviterez de perdre trop de donnée, en effet, restaurer une sauvegarde de NAND supprime toutes les données entre la sauvegarde et le moment de restauration (sauvegarde de jeu par exemple).

Si vous avez des difficultés dans l'installation ou l'utilisation de bootmii, nous vous renvoyons à ce tutoriel : http://www.wiigen.fr/tuto-installer-uti ... 833-0.html , veuillez noter cependant que les fichiers présents dans le tutoriel que nous venons de vous donner ne sont pas à jour, utilisez donc la dernière version que vous trouverez en bas de mon tutoriel.

C - Priiloader

Le Priiloader est une protection très utile pour ceux qui ont bootmii en boot2 et indispensable pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'avoir Bootmii en boot2 (Wiis nouvelles génération).
En effet, il est capable de :
-Se lancer avant le démarrage du Systemmenu de la Wii, ce qui vous offre une résistance aux bricks moyennement élevée. Attention, cependant, toute réinstallation du Systemmenu écrasera le Priiloader!.
-Lancer la chaîne homebrew pour débricker la Wii.
-Lancer Bootmii IOS (pour ceux qui n'ont pas pu l'installer en boot2).
-Lancer n'importe quelle chaîne de la Wii (Launch Title).
-Lancer d'autres homebrews pour débricker la Wii (Load/Install File).
-Appliquer des patchs à la volée au Systemmenu (fonction très appréciée des utilisateurs, notamment pour le blocage des mises à jour Nintendo, le dézonnage de la Wii, et la suppression de l'anti-copie de sauvegardes Wii).

Une fois installé, le Priiloader se lance en restant appuyé sur Reset, juste après avoir allumé la console (il faut généralement rester appuyer 5 secondes).
Pour naviguer dans le Priiloader, vous pouvez utiliser soit votre Wiimote, soit une manette Gamecube.
Si vos Wiimotes sont désynchronisées et que vous êtes sur le Priiloader, vous pourrez démarrer le Systemmenu en restant appuyé 5 secondes sur Reset. (Cependant si votre Wii est brickée, le Systemmenu ne démarrera pas, donc vous devrez utiliser une manette Gamecube).

Puisque nous sommes dans la partie prévention, nous allons vous dire les patchs à appliquer au Systemmenu, et leurs signification (les traductions peuvent varier selon la version du Priiloader, donc ne vous attendez pas à trouver exactement la même chose :
Les patchs vitaux :
-Block Disc Updates (Supprimer les mises à jours des jeux) : Permet d'empêcher un jeu de mettre à jour la Wii, c'est indispensable, si vous ne l'activez pas, vous risquez fort de bricker votre Wii en insérant un jeu.
-No-Delete HAXX.JODI.DVDX.DISC.DISK.RZDx : Permet d'empêcher la Wii de supprimer les chaînes détectées pirates (comme la HBC), si vous ne l'activez pas, vous aurez peut-être un jour la surprise de tout perdre.
-Block Online Update (Supprimer les mises à jours en ligne) : Permet d'empêcher la console Wii de se mettre à jour, si par malheur vous tentez de la mettre à jour, la Wii renverra une erreur réseau, ce qui est très utile pour le jour ou vous serez dans la lune, ou que d'autres personnes moins averties utiliseront la Wii.
Les patchs utiles :
-Replace Health Screen with Backmenu (Remplacer l'écran de santé par le Systemmenu) : Vous permet d'éviter d'avoir à appuyer sur A à chaque démarrage de la Wii, et à chaque fois que vous choisirez "Menu Wii" dans le Menu HOME. Très utile je trouve. Il devra cependant être désactivé le jour ou vous devrez accéder au Mode Maintenance de la Wii.
-Re-enable Bannerbomb v2 (Réactiver Bannerbomb v2) : Pour les Wiis en 4.3, permet de restaurer la faille Bannerbomb. Son utilité est subjective, car si un jour vous en avez besoin, vous pourrez utiliser l'option Load/Install Files du Priiloader à la place. N'oublions pas que le Priiloader ne fait qu'appliquer des patchs à la volée, et que s'il disparait, les patchs ne tiendront plus. Cependant, cela peut toujours être utile de l'activer, ne sait-on jamais...
-Region Free "quelquechose" : Permet de dézonner la partie concernée (pour le Region Free Wii Games, permet de lancer des jeux Wiis d'une autre régions), son utilité dépend de ce que vous comptez faire, mais ça ne coute rien de l'activer. NB : L'option Region Free EVERYTHING permet de tout dézonner, dans ce cas, vous n'aurez pas besoin d'utiliser les autres Region Free.
-Remove Diagnostic Disc Check (Supprimer vérification disque de diagnostique) : Permet de pouvoir lancer un jeu depuis le Rescue Mode. Beaucoup conseillent de l'activer, mais son utilité est subjective, car en cas de brick, vous pourrez utiliser le Priiloader à la place, et si le Priiloader ne fonctionne pas, le patch ne s'appliquera pas. Mais bon, on ne sait jamais et on est prudent, donc on active.
-Remove NoCopy Save File Protection (Supprimer la protection de copie) : Permet de copier des fichiers de sauvegarde (jeux et chaînes), à l'origine interdit en copie, cela concerne surtout les jeux avec un mode réseau, et les chaînes de Nintendo.
-Move Disc Channel (Bouger la chaîne disque) : Permet de pouvoir changer l'emplacement de la chaîne disque, seule chaîne normalement fixe.
Les patchs "mauvaise surprise" (patch pouvant entraîner des peurs et autre) :
-Lock System menu with "quelquechose" ("quelquechose" au démarrage du System menu) : Permet de verrouiller le System menu par quelque chose (écran noir, divers messages d'erreurs...), conçu à la base pour empêcher l'utilisation de la console dans certains moments (tard le soir pour inciter les enfants à aller dormir, réception d'invités néophytes qui risquent de faire des conneries et bricker la console...), cela cause bien entendue une peur bleue à ceux qui activent tout les patchs sans même les lire en se disant que plus y en a, plus c'est bon pour la santé...
-Force Disc Games to run under IOS249 (Forcer les jeux à utiliser l'IOS 249) : Peut dans certains cas entraîner un freeze (plantage) immédiat de la console lors de l'insertion d'un jeu (original ou non), ou du démarrage de la console avec un jeu.
-OSReport... USBGecko : Pour les développeurs.

Le meilleur moyen d'installer le Priiloader est de le faire avec Sciifii.

D - La Faille Trucha

Quel rapport entre la faille Trucha et la prévention contre le brick me direz vous?
C'est très simple, il suffit de se rappeler de ce qu'offre cette faille : Elle offre la possibilité d'installer et de lancer du contenu non signé par Nintendo.
Si par malheur votre Wii est brickée et que vous désirez essayer la manipulation SaveMii/SaveMiiFrii, pour utiliser les DVDs Autoboot (qui ne sont pas signés par Nintendo), il vous faudra absolument la faille Trucha sur votre Wii.
Heureusement pour nous, tout les tutoriels de hacks restaurent la faille Trucha.
Cependant, la plupart des tutoriels ne le font que sur l'IOS 36 ou 38 (voir 236 pour les tutoriels les plus farfelus...).
Or, pour cette méthode, il sera nécessaire d'avoir également l'IOS du Systemmenu patché avec la faille Trucha.
Voici une liste des IOS utilisés par les Systemmenus :
-1.0 : IOS9
-2.0 : IOS11
-2.2 : IOS20
-3.0 : IOS30 (v1037)
-3.1 : IOS30 (v1039)
-3.2 : IOS30 (v1040)
-3.3 : IOS30 (v2576)
-3.4 : IOS50 (v4889)
-4.0 : IOS60 (v6174)
-4.1 : IOS60 (v6174)
-4.2 : IOS70 (v6687) (Firmware conseillé)
-4.3 : IOS80

La question qui se pose, n'est pas "comment restaurer la faille Trucha sur l'IOS 36", puisque tout les tutoriels de hack le proposent (personnellement, nous vous conseillons Sciifii pour le faire). La question est : "comment restaurer la faille Trucha sur l'IOS du Systemmenu?".
Deux cas possibles :
-Firmware 3.2 et moins : rien à faire car il est déjà naturellement truché.
-Firmware 3.3 et plus : Deux possibilités :

-Utiliser un homebrew adapté pour faire le travail (ce que je vous recommande) : Dop-Mii.
Attention, beaucoup de sites proposent la version "Wiibrew Edition" de Dop-Mii, cette version contient toutes les fonctionnalités de Dop-Mii, sauf... Le patching d'IOS (pour ceux qui ne suivent pas, c'est cette fonctionnalité qui nous intéresse). Attention donc à bien utiliser la version originale de Dop-Mii.
Une fois Dop-Mii lancé, choisissez la première option que nous vous proposons, validez les boîtes de dialogues, et rendez-vous dans le menu "BC, IOS, MIOS", utilisez alors les flèches gauche et droite de votre Wiimote pour choisir l'IOS correspondant à celui de votre Systemmenu, appuyez alors sur + pour l'installer (ATTENTION : Vous ne devez surtout pas choisir une version avec "STUB" comme commentaire, la version proposée par défaut est normalement correcte. Si Dop-Mii vous annonce ensuite que vous êtes en train d'installer un stub, refusez et recommencez avec la bonne version.)

-Les corps (ciospack/corp, darkcorp, etc...), en effet, un corp prend tout les IOS (ou presque), de votre console, et les patch pour pouvoir lire les backups de jeux. Parmi les patchs, il y a Trucha (voir encore mieux : la suppression pure et simple de la vérification de signature).


E - La meilleure protection : Son comportement

La meilleure protection contre le brick, ce n'est pas un logiciel qui vous permettra de réparer (éventuellement) votre erreur précédente, non, la meilleure protection, c'est de ne pas faire d'erreur!
nous savons que nous ne faisons que nous répéter, mais c'est pour la bonne cause. Il faut absolument que vous réfléchissiez avant d'agir. Avant d'entreprendre une action, il faut que vous vous posiez certaines questions, les voici :
-Que va faire cette manipulation dans la console?
-Comment va réagir la console à la suite de ça? / Est-ce que cela représente un risque?
-Est-ce que je comprends vraiment ce que je fais? / Est-ce que je suis en train de me lancer à l'aveugle?

Vous devez être capable de répondre précisément à chaque question. Si ce n'est pas le cas, faites une recherche sur Internet (Google, les forums), pour obtenir les avis de ceux qui ont déjà fait cette manipulation (d'où l'intérêt des retours positifs), ou tentez de comprendre ce que vous faites.
Si vous avez toujours un doute, posez la question sur le forum. (Attention, si la question a déjà été posée, vous avez déjà la réponse à la question...).
Encore une fois, la plupart des bricks pourraient être évités si on suivait la logique "on réfléchit on agit, et pas l'inverse".
Avec cette logique, il est impossible de bricker la moindre Wii.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:39

IV - Vers le débrickage de la Wii
A - Détermination du type de brick

Avant de chercher à foncer tête baissée dans le débrickage de votre Wii, il faut d'abord déterminer le type de brick dont votre Wii souffre.
Nous allons diagnostiquer le problème à l'aide d'une suite de "Question? Action!". Dans certains cas, le contexte du brick de la console prendra une importance capitale dans la détermination du type de brick.

Vous trouverez un site web conçu spécialement à cet effet à cette adresse : http://wiigen.caus909.net

Une question vous sera posée à chaque fois, cliquez sur la réponse qui convient le mieux. Si vous ne savez pas quoi répondre, n'hésitez pas à demander des conseils.

B - Détermination des solutions

Dans cette partie du tutoriel, nous vous donnerons en fonction du type de Brick que vous rencontrez, la/les meilleures solutions à appliquer, sans pour autant les détailler, la méthode à suivre sera expliquée dans la partie correspondante.
NB : Les solutions sont classées dans l'ordre de préférence, préférez toujours utiliser la solution située la plus en haut de la liste, si vous ne pouvez pas, regardez la suivante, et ainsi de suite.

1) Semibrick
Gravité : 1/5
Description : La partie "Paramètres Wii" est inaccessible. Il est alors impossible de configurer l'accès Internet ou de lancer une mise à jour de la Wii depuis Internet.
Cause(s) :
-Installation d'une mise à jour / Systemmenu de la mauvaise région.
-Installation d'un thème (fichier .csm depuis Mymenuifi ou Softmii Tweak) corrompu ou pour le mauvais firmware/la mauvaise région.
Solution(s) :
-Réinstaller le Systemmenu correspondant à son firmware mais avec la bonne région, à l'aide de l'homebrew Dop-Mii. (Le reste de la Wii étant fonctionnel, il suffira de lancer Dop-Mii depuis la chaîne Homebrew).
-Réinstaller le Systemmenu correspondant à son firmware mais avec la bonne région, à l'aide de l'homebrew Wad Manager. (Le reste de la Wii étant fonctionnel, il suffira de lancer Wad Manager depuis la chaîne Homebrew).
-Mettre à jour la Wii avec le SaveMii/SaveMiiFrii en insérant un jeu contenant un firmware supérieur à celui déjà installé mais de la bonne région.
-Lancer un DVD Autoboot avec le SaveMii/SaveMiiFrii afin de réinstaller le Systemmenu correspondant à son firmware, mais avec la bonne région.
-Changer la région de la Wii avec AnyRegion Changer pour correspondre à la nouvelle région. À éviter à moins que vous désiriez vraiment changer la région de votre Wii (déménagement ou autre)... Langue changée, jeux de l'ancienne région non reconnus, j'en passe...
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (à réserver aux Wiis ayant Bootmii/boot2 car pour les Wiis en IOS tout échec de restauration entrainerait de graves conséquences). À n'utiliser qu'en dernier recours.
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus. À n'utiliser qu'en dernier recours.

2) Themebrick
Gravité : 2/5
Description : La Wii plante sur un message d'erreur "Le Fichier Système est corrompu", ou sur un écran noir/l'avertissement de santé (plus rare).
Cause(s) : Installation d'un thème (fichier .csm depuis Mymenuifi ou Softmii Tweak) corrompu ou pour le mauvais firmware/la mauvaise région.
Solution(s) :
-Réinstaller un thème pour le bon Firmware/région avec Mymenuifi, en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance.
-Réinstaller son Systemmenu avec Dop-Mii, en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance. Attention à bien choisir la restauration du Priiloader une fois fait.
-Utiliser Sciifii MOD en mode Advanced avec uniquement "Update your Wii to 4.X" et "Install Priiloader", en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance.
-Réinstaller son Systemmenu avec YAWMM, en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance. Attention, ceci écrasera le Priiloader, ce qui pourrait bricker davantage votre Wii si ça ne résout pas le problème.
-Mettre à jour la Wii avec le SaveMii/SaveMiiFrii en insérant un jeu contenant un firmware supérieur à celui déjà installé.
-Lancer un DVD Autoboot avec le SaveMii/SaveMiiFrii afin de réinstaller un thème correct/son Systemmenu.
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (à réserver aux Wiis ayant Bootmii/boot2 car pour les Wiis en IOS tout échec de restauration entrainerait de graves conséquences). À n'utiliser qu'en dernier recours.
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus. À n'utiliser qu'en dernier recours.

3) Bannerbrick
Gravité : 3/5
Description : La Wii plante sur un message d'erreur "Le fichier Système est corrompu", ou sur un écran noir/l'avertissement de santé. Ce brick est vraiment à part car il n'est pas très grave, mais sa résolution est assez complexe, et en cas de mauvaise manipulation, la Wii se rapproche du presse-papier. Qui plus est, on peut le confondre avec d'autres types de bricks, et l'utilisation des solutions pour les autres bricks ne ferait qu'aggraver la situation.
Cause(s) : Installation d'une chaîne (fichier .wad depuis Wad Manager ou autre) corrompue ou au mauvais format. Attention, cela ne concerne que les .wad contenant des chaînes, et non des .wad contenant des Systemmenu/IOS/boot2.
Solution(s) :
-Désinstaller la chaîne ayant causé le brick avec YAWMM en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance. (Cela nécessite d'avoir encore le .wad ayant causé le brick)
-Désinstaller la chaîne ayant causé le brick avec AnyTitle Deleter en démarrant depuis le priiloader/bootmii boot2/mode maintenance. (En cas de perte du .wad, il faudra se souvenir du Title ID de la chaîne ou de son nom, ou bien désinstaller toutes les chaînes additionnelles. Attention à ne pas supprimer autre chose que des chaînes!)
-Lancer un DVD Autoboot avec le SaveMii/SaveMiiFrii et utiliser l'un des 2 homebrews cités ci-dessus.
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (à réserver aux Wiis ayant Bootmii/boot2 car pour les Wiis en IOS tout échec de restauration entrainerait de graves conséquences). À n'utiliser qu'en dernier recours.
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus. À n'utiliser qu'en dernier recours.
Contre-Indication(s) : Ne surtout pas réinstaller de Systemmenu/IOS et ne surtout pas utiliser faire de mise à jour du firmware avec le SaveMii/SaveMiiFrii, cela ne ferait qu'aggraver la situation (écrasement du priiloader et éventuellement de bootmii/boot2, suppression de la faille Trucha sur l'IOS du Systemmenu empêchant ainsi de lancer un DVD Autoboot par la suite...)

4) Operabrick
Gravité : 3/5
Description : La Wii plante sur un message d'erreur Opera lors de son démarrage.
Cause(s) : Installation d'une mise à jour / Systemmenu de la mauvaise région. À la différence du Semibrick, la Wii a perdu à ce moment précis les paramètres de bases (informations de résidence généralement), donc lors du démarrage, elle cherche à obtenir ces informations en démarrant le menu des paramètres, qui est inaccessible à cause de la mauvaise région.
Solution(s) :
-Réinstaller le Systemmenu correspondant à son firmware mais avec la bonne région, à l'aide de l'homebrew Dop-Mii, en démarrant depuis bootmii boot2.
-Utiliser Sciifii MOD en mode Advanced avec uniquement "Update your Wii to 4.X" et "Install Priiloader", en démarrant depuis bootmii boot2.
-Mettre à jour la Wii avec le SaveMii/SaveMiiFrii en insérant un jeu contenant un firmware supérieur à celui déjà installé mais de la bonne région.
-Lancer un DVD Autoboot avec le SaveMii/SaveMiiFrii afin de réinstaller le Systemmenu correspondant à son firmware, mais avec la bonne région.
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (à réserver aux Wiis ayant Bootmii/boot2 car pour les Wiis en IOS tout échec de restauration entrainerait de graves conséquences). À n'utiliser qu'en dernier recours.
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus. À n'utiliser qu'en dernier recours.

5) Fullbrick
Gravité : 4/5
Description : La Wii plante sur un message d'erreur "Le Fichier Système est corrompu", ou sur un écran noir/l'avertissement de santé.
Cause(s) :
-Installation d'un IOS/Systemmenu corrompu (fichier .wad ou homebrew gérant les IOS/Systemmenu). Attention, cela ne concerne que les .wad contenant des IOS/Systemmenu, et non des .wad contenant des chaînes/boot2.
-Plantage de la Wii lors d'une mise à jour.
Solution(s) :
-Utiliser Sciifii MOD en mode Advanced avec uniquement "Update your Wii to 4.X" et "Install Priiloader", en démarrant depuis le Priiloader/bootmii boot2/mode maintenance.
-Réinstaller une version correcte de l'IOS/Systemmenu en question depuis le Priiloader/bootmii boot2/mode maintenance. Attention, ne jamais désinstaller de tels fichiers.
-Mettre à jour la Wii avec le SaveMii/SaveMiiFrii en insérant un jeu contenant un firmware supérieur à celui déjà installé.
-Lancer un DVD Autoboot avec le SaveMii/SaveMiiFrii afin de réinstaller une version correcte de l'IOS/Systemmenu en question. Attention, ne jamais désinstaller de tels fichiers. Dans le cas de l'IOS du Systemmenu, pensez à injecter une version Trucha (voir plus haut).
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (à réserver aux Wiis ayant Bootmii/boot2 car pour les Wiis en IOS tout échec de restauration entrainerait de graves conséquences). À n'utiliser qu'en dernier recours.
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus. À n'utiliser qu'en dernier recours.

6) Bootbrick
Gravité : 5/5
Description : La Wii plante sur un écran noir au démarrage.
Cause(s) :
-Installation d'un stub à la place de l'IOS du Systemmenu.
-Suppression de l'IOS du Systemmenu.
-Changement de Systemmenu sans installer l'IOS utilisé par ce dernier.
Solution(s) :
-Restaurer une sauvegarde de NAND faite préalablement avec Bootmii (nécessite bootmii boot2).
-Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus.

7) Low Level Brick
Gravité : 5/5
Cause(s) : Corruption des parties gérant le démarrage de la Wii (boot1/boot2).
Solution(s) : Reprogrammation de la NAND avec l'Infectus.

C - Les "Faux bricks"

Les "Faux bricks" sont dus à des défaillance du matériel de la Wii, donnant des symptômes identiques à certains bricks indiqués ci-dessus, sans pour autant en être vraiment.
On en distingue 2 :

Module Bluetooth mort/buggé :
Lorsque le module Bluetooth est mort/buggé, il est impossible de démarrer le Systemmenu, écran noir. (Il est parfois possible de démarrer Bootmii/boot2).
nous le caractérisons par :
-Apparition soudaine, la console fonctionnait très bien, et du jour au lendemain, plus rien, sans pour autant avoir modifié quoique ce soit.
-Impossibilité de démarrer la Wii avec les Wiimotes.
-Possibilité d'utiliser le SaveMii/SaveMiiFrii pour démarrer le Rescue mode, mais impossible de lancer un DVD Autoboot/de mettre à jour la Wii avec un jeu contenant un firmware supérieur.

Si cela vous arrive, démarrez la Wii, et tentez plusieurs fois de resynchroniser vos Wiimotes, si ça ne marche toujours pas, changez/faites changer votre module Bluetooth.

Module Wifi mort :
Lorsque le module Wifi est mort, il est impossible de démarrer le Systemmenu, écran noir. (Il est parfois possible de démarrer Bootmii/boot2).
Nous le caractérisons par :
-Apparition soudaine, la console fonctionnait très bien, et du jour au lendemain, plus rien, sans pour autant avoir modifié quoique ce soit.
-Impossibilité d'utiliser le SaveMii/SaveMiiFrii pour démarrer le Rescue mode.

Si cela vous arrive, changez/faites changer votre module Wifi.


D - Quelques conseils

Le débrickage d'une Wii n'est pas une chose aisée, surtout lorsqu'on débute. Prenez le temps d'y réfléchir et ne vous y lancez surtout pas sur un coup de tête. Il est inutile et dangereux de s'y lancer trop rapidement sans être sûr et sans comprendre ce que l'on fait. Votre Wii est brickée, c'est un fait. Ce n'est pas en voulant la débricker le plus rapidement possible que vous arriverez à un résultat correct. Vous risquez au contraire de faire pire que mieux. Lisez la totalité du tutoriel avant de vous lancer, c'est primordial.
Avant de vous lancer, répétez vous plusieurs fois ce proverbe dans votre tête : Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

E - Des questions de dernières minutes?
Vous avez des questions? Des doutes? Vous ne comprenez pas quelque chose? N'hésitez pas, posez nous la question, nous y répondrons volontier.
Comme le dit le proverbe : Quelqu'un qui pose une question est idiot un jour, celui qui ne la pose pas est idiot toute sa vie.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:40

V - Débrickage de la Wii
A - Mode maintenance

Le mode maintenance se lance par une combinaison de touche lors de l'écran d'avertissement de santé de la Wii. Il permet de passer une partie du code de démarrage de la Wii, ce qui peut être utile dans certains cas pour démarrer la Wii, même en cas de brick. Pour que ça fonctionne, il est nécessaire d'avoir accès à l'écran d'avertissement de santé lors du démarrage de la Wii.

Pour y accéder : Une fois sur l'avertissement de santé, maintenez les touches + et - appuyées, et tout en restant appuyé sur ces 2 touches, appuyez sur A.
Si l'opération fonctionne, la Wii démarrera et affichera un message indiquant que le Système opère désormais en mode maintenance et que le Bureau Wii ne peut pas être utilisé.
Vous pourrez alors débricker votre Wii, par exemple en démarrant sur la chaîne Homebrew, et en lançant les homebrews nécessaire au débrickage de celle-ci.

B - Priiloader

Le Priiloader est un outil se lançant avant le Systemmenu sur la Wii (entre le boot2 et le Systemmenu), permettant ainsi de pouvoir démarrer la Wii même en cas de brick.

Pour y accéder : Allumez la Wii en appuyant sur Power et IMMÉDIATEMENT APRÈS avoir appuyé sur Power, maintenez Reset appuyé jusqu'à l'apparition du Priiloader. Pour avoir un meilleur timing, on pourra maintenir Reset appuyé, puis seulement après appuyer sur Power tout en restant appuyé sur Reset.
Une fois sur le Priiloader, il est possible d'effectuer pas mal de choses :
-Menu Système (System menu) : Lance le Systemmenu de la Wii (c'est ce qui se passe si vous n'appuyez pas sur Reset au démarrage, peu utile en cas de brick).
-Chaîne Homebrew (Homebrew Channel) : Lance la HBC sans passer par le Systemmenu, très utile en cas de brick car cela permet de lancer les Homebrews nécessaire au débrickage de la Wii.
-Bootmii IOS : Lance Bootmii précédemment installé en IOS, utile pour lancer une restauration de NAND (/!\ Très risqué avec Bootmii/IOS /!\), permet également d'utiliser le cboot2 si la Chaîne Homebrew ne fonctionne pas.
-Lancer un titre (Launch Title) : Permet de lancer une chaîne de son choix depuis le Priiloader sans passer par le Systemmenu (Chaîne Internet, Forwarder de loader USB...).
-Fichier Installé (Installed File) : Permet de lancer l'homebrew préalablement enregistré. Nous préférerons utiliser le menu suivant.
-Lancer un fichier (Load/Install Files) : Permet en appuyant sur le bouton A, d'enregistrer un homebrew pour le lancer avec le menu juste au dessus, ou de lancer l'hoemebrew en question en appuyant sur le bouton 1. (NB : Le Priiloader 0.6+ supporte l'AHBPROT).
-Gérer les Hacks (System menu Hacks) : Voir la partie correspondante dans le tutoriel.
-Paramètres (Settings) : Voir la partie correspondante dans le tutoriel.

Vous l'aurez compris, le Priiloader est un petit bijou en ce qui concerne la Wii.
Nous préférerons (dans l'ordre) :
-Lancer la chaîne Homebrew pour pouvoir ensuite lancer des Homebrews pour débricker la Wii.
-Lancer Hackmii Installer depuis la fonction Load/Install Files afin de réinstaller la chaîne Homebrew si non accès pour pouvoir utiliser l'option du dessus.
-Lancer des homebrews depuis la fonction Load/Install Files afin de débricker la Wii s'il est impossible de réinstaller la Chaîne Homebrew (pensez à mettre à jour le Priiloader vers une version supérieure ou égale à la 0.6 afin de bénéficier de l'AHBPROT!).
-Lancer Bootmii/IOS avec les fichiers du cboot2 pour lancer des homebrews pour débricker la Wii.
-Lancer Bootmii/IOS afin de restaurer une sauvegarde de NAND (très risqué pour les personnes n'ayant pas Bootmii/boot2).

Images :
Image
Menu principal

Image
Menu des paramètres

Image
Menu Hacks



C - Bootmii/Boot2

Bootmii/boot2 est un outil remplaçant le boot2 de la Wii, permettant ainsi de pouvoir démarrer la Wii même en cas de brick.
Sa particularité est que le boot2 n'est remplacée que lors d'une "mise à jour du boot2", c'est à dire assez rarement. Donc si vous avez votre boot2 à jour à la dernière version, et bootmii/boot2 dessus, il ne sera pas remplacé lors d'une mise à jour (à moins qu'une autre mise à jour sorte entre temps, ce qui est peu probable).
Pour vous dire à quel point bootmii/boot2 est puissant, il est capable de se lancer même si vous avez effacé votre Systemmenu et tout les IOS de votre Wii (même si dans ce cas, le débrickage sera très loin d'être aisé...).

Pour y accéder : Vous devez avoir le dossier "bootmii" dans votre carte SD, ainsi qu'à l'intérieur les fichiers "armboot.bin" et "ppcboot.elf". Si c'est le cas, Bootmii/boot2 démarrera automatiquement lors du démarrage de la console.
(Petit rappel : Malheureusement, bootmii ne peut pas s'installer en boot2 sur toute les consoles, ce n'est possible que sur les anciennes.)
Rappel : Les Wiimotes ne marchent pas sur bootmii, vous devez utiliser soit une manette Gamecube, soit les boutons POWER (avancer dans le menu) et RESET (valider le menu)).
Une fois sur Bootmii, il est possible d'effectuer pas mal de choses :
-Premier écran (avec Wii écrit dessus) : continue la séquence de démarrage de la Wii et lance donc le Systemmenu.
-Deuxième écran (avec The Homebrew Channel écrit dessus) : lance la HBC directement sans passer par le Systemmenu.
-Troisième écran (avec SD écrit dessus) : Affiche les fichiers présents sur la SD. Dans ce menu, il est également possible de lancer un homebrew spécifique, le fichier "bootmini.elf", permettant de lancer Hackmii Installer, et donc de réinstaller la chaîne Homebrew.
-Quatrième écran (avec des engrenages dessinés) : ouvre le menu des Paramètres.
Dans le Menu des Paramètres :
-Premier écran (avec une flèche verte dessinée) : Sauvegarde la NAND sur la carte SD. /!\À ne pas utiliser si la Wii est brickée, cela écraserait votre ancienne sauvegarde./!\
-Deuxième écran (avec une flèche rouge dessinée) : Restaure la sauvegarde de NAND précédemment faite, depuis la carte SD dans la Wii.
-Troisième écran (avec un i écrit dessus) : Affiche des infos sur la Wii (Firmware, boot1, boot2, utilisation de la NAND...).
-Quatrième écran (avec une flèche dessinée) : Retour au menu principal de Bootmii.

Vous l'aurez compris, bootmii/boot2 est un atout fort important en ce qui concerne le débrickage de la Wii.
nous préférerons (dans l'ordre) :
-Lancer la chaîne Homebrew pour pouvoir ensuite lancer des Homebrews pour débricker la Wii.
-Utiliser le "bootmini.elf" afin de réinstaller la chaîne Homebrew si non accès pour pouvoir utiliser l'option du dessus.
-Utiliser le cboot2 afin de lancer directement un homebrew pour débricker la Wii.
-Restaurer une sauvegarde de NAND préalablement faite pour débricker la Wii. (NB : Ceci remets la Wii à l'état exact lors de la sauvegarde, que ça soit au niveau système (Firmware et IOS), qu'au niveau jeux (sauvegardes de jeux).)
-Créer une sauvegarde de NAND avec le logiciel "NUS Nand Builder" (cherchez sur Google) et le fichier keys.bin obtenu en faisant un backup de la Wii brické. (à n'utiliser que s'il n'y a pas eu de sauvegarde de NAND de la Wii avant son brick, ou si la sauvegarde a été perdue).
-Convertir une sauvegarde de NAND d'une autre Wii avec le logiciel "Auto Nand 2" (cherchez sur Google) et le fichier keys.bin obtenu en faisant un backup de la Wii brické. (à n'utiliser que s'il n'y a pas eu de sauvegarde de NAND de la Wii avant son brick, ou si la sauvegarde a été perdue).
-Utiliser Comex NAND Formatter pour supprimer toute la NAND de la Wii (excepté bootmii), et réinstaller juste le minimum pour s'assurer que la Wii démarrera (à n'utiliser qu'en dernier recours, utilitaire très dangereux).

NB : Pour ces trois dernières options (à n'appliquer que si rien d'autre ne fonctionne), contactez moi par MP afin d'avoir plus d'informations.

Images :
Image
Menu principal

Image
Menu paramètres

Image
Menu carte SD (lancement de bootmini.elf)

Image
Menu informations

Image
BackupMii - Backup de NAND

Image
RestoreMii - Restauration de NAND



D - SaveMii/SaveMiiFrii

Le SaveMii est une carte spécifique que l'on insère dans le port 1 ou 2 des cartes mémoires Gamecube. Elle permet de démarrer automatiquement en Rescue Mode.
Le SaveMiiFrii permet également de passer en Rescue Mode, mais cette fois, à l'aide d'une manette Gamecube, préalablement démontée. Il faudra retirer la croix et ne laisser que le caoutchouc. Ensuite, brancher la manette dans le port 4, il suffira de maintenir les 4 directions enfoncées, puis de démarrer la Wii. Astuce : Vous pouvez utiliser une pièce de 50 centimes pour appuyer sur les 4 directions en même temps.

Une fois en Rescue Mode, le firmware et la région de la console apparaissent en bas. 3 possibilités alors :
1) Insérer un disque de jeu avec un firmware supérieur et laisser la console tourner entre 15 minutes et 2 heures. La console changera alors de Firmware (SaveMii) ou redémarrera (SaveMiiFrii). NB : Cette option ne doit pas être utilisée avec un Bannerbrick, comme indiqué plus haut.
2) Insérer un "DVD Autoboot" contenant l'homebrew de son choix et laisser la console le lancer (nécessite la faille Trucha sur l'IOS du Systemmenu, ainsi qu'une puce ou un cioscorp).
3) Utiliser Super Smash Bros Brawl en mode Autoboot afin de lancer l'homebrew de son choix (nécessite une puce ou un cioscorp).

L'option 2 et 3 nécessitant des conditions précises pour fonctionner, il faut effecuter quelques vérifications (suivez les questions dans l'ordre) :

Question : Votre Wii a-t-elle un lecteur inviolable? (Voir ici : n-de-serie-des-wii-avec-lecteur-inviolable-t35572.html)
Si oui : Les options 2 et 3 ne marcheront qu'avec des puces acceptant la lecture par un support externe (USB/SD/microSD), voir question suivante.
Si non : Voir question suivante.

Question : Votre Wii est-elle pucée?
Si oui : Voir question suivante.
Si non : Les options 2 et 3 ne marcheront qu'avec un cioscorp préalablement installé, si c'est le cas, voir question suivante.

Question : Avez vous restauré la faille Trucha sur l'IOS de votre Systemmenu?
Si oui : Les options 2 et 3 fonctionneront.
Si non : L'option 2 ne marchera pas, mais l'option 3 fonctionnera.
Si vous n'en avez aucune idée : Faites comme si ça devait fonctionner, si rien ne se lance quelques minutes après avoir inséré le DVD Autoboot, alors c'est que ça ne marche pas.

NB : Pour l'option 2, certaines puces sont équipées de la fonction "autoboot", pensez à l'activer, elle permet de lancer certains DVDs Autoboot directement en l'insérant puis en allumant la console après, ce qui peut éviter un démontage d'une manette Gamecube, ou une chance supplémentaire si le Rescude Mode ne se lance pas.

Vidéos :
SaveMii : http://www.youtube.com/watch?v=LCictPPWwGc
SaveMiiFrii : http://www.youtube.com/watch?v=8g_pn7pQMSo

Pour les DVDs Autoboot, voir plus bas dans la section téléchargement.

Mode de fonctionnement de l'option 3 :
L'option 3 étant un dérivé de l'option 2, mais fonctionnant sans faille Trucha sur l'IOS du Systemmenu, donc elle est à utiliser dans les mêmes circonstances de brick que l'option 2, mais dans le cas ou vous n'avez pas de faille Trucha sur l'IOS du Systemmenu.
Étapes à suivre :
-Faites un dump de votre jeu SSBB original depuis votre PC (si lecteur PC compatible), ou depuis la Wii d'un ami (voir ce tutoriel : http://www.wiigen.fr/tuto-dumper-graver ... 746-0.html , ne pas utiliser la méthode de l'USB Loader car elle compresse le jeu et le modifie, ce qui fait sauter la signature).
-Une fois en possession de votre jeu au format .iso, téléchargez le logiciel "bootme" (cherchez sur google), qui va permettre de rendre l'iso autobootable.
-Placez le logiciel bootme dans le même dossier que votre jeu, et placez ce dossier à la racine de votre partition (C: par exemple), pour plus de facilité, mettez un nom facile et sans espace au dossier et à votre jeu.
-Ouvrez une invite de commande (touche windows + r , tapez "cmd") (ne pas taper les guillemets sur les commandes données), et utilisez la commande "cd .." jusqu'à revenir à la racine, puis tapez "cd nom-du-dossier-contenant-le-jeu".
-Tapez la commande "bootme.exe nom-du-jeu.iso a".
-Une fois fini, le jeu est désormais autobootable et peut être lancé depuis le Rescue mode. Gravez le alors sur un DVD-R double couche de marque Verbatim (de préférence), ou placez le dans votre disque USB/SD/microSD si votre puce permet la lecture de ces fichiers).
-Démarrez la Wii en Rescue Mode, puis insérez le jeu (si gravé), ou choisissez le jeu sur l'écran de votre puce (si sur support externe), pensez à activer la fonction "autoboot" de votre puce si c'est possible.
-Une fois le jeu lancé, suivez ce tutoriel pour utiliser la faille Smash Stack et lancer l'homebrew de votre choix : utiliser-la-faille-smashstack-t52961.html (NB : Si vous n'avez pas de sauvegarde sur le jeu, refusez la création de sauvegarde et rendez vous dans le générateur de stage. Si vous avez déjà une sauvegarde, retirez la carte SD du lecteur SD de la Wii, allez dans le générateur de stage et supprimez tout stage, revenez en arrière, mettez la SD dans votre Wii, puis retournez sur le générateur de stage).
-L'homebrew de votre choix se lance, enjoy!


E - Reprogrammation physique de la NAND

Cette solution, à n'utiliser qu'en dernier recours, permet en intervenant physiquement sur la console, de reprogrammer la NAND de la Wii et donc de la débricker.
Malheureusement, ce n'est parfois pas possible si vous n'avez pas pris vos précautions :
Pour les Wiis ayant un boot1a/boot1b, la console peut accepter n'importe quel boot2, il est donc toujours possible de reprogrammer la NAND physiquement, la sauvegarde de NAND est un plus.
Pour les Wiis ayant un boot1c/boot1d, la console ne peut accepter que des boot2 officiels, il n'est donc possible de reprogrammer la NAND physiquement que si vous disposez d'une sauvegarde de la NAND faite préalablement.
Notons que le boot1c est apparu aux alentours de LEH206... donc si votre console a un numéro de série inférieur, ça devrait être bon.

Il est à noter que l'opération est très compliquée à effectuer, il est donc plus que conseillé de se tourner vers un professionnel de la sorte.
Afin de vous faciliter la tâche, nous avons établi une liste de personnes de confiance pouvant vous aider.
Afin d'être dans la liste, il est nécessaire de respecter certains critères :
-Être inscrit sur Wiigen depuis quelques temps.
-De préférence, être dans la liste des poseurs de puces Wiigen (critère non obligatoire mais fortement recommandé).
-Pratiquer couramment des reprogrammations de NAND.
-Ne pas avoir un trop grand nombre d'évaluations négatives dans son topic d'évaluation Wiigen (dans le cas des poseurs de puces).
-Pratiquer des tarifs non excessifs (ne pas par exemple faire payer une reprogrammation de NAND plus cher que le prix de la console neuve...).
Si vous respectez ces conditions, contactez moi par MP en indiquant vos compétences à ce sujet, ainsi qu'une photo de votre matériel avec un papier portant la mention "Demande d'ajout liste reprogrammateurs - MonPseudoSurWiigen"
NB : Je me réserve le droit de refuser toute demande d'inscription à la liste et de retirer à n'importe quel moment quelqu'un de la liste, cela étant à mon unique discrétion.


Liste des Reprogrammateurs physique de NAND :

Reprogrammateur 1 :
Pseudonyme : Sebea33
Région : Bordeaux (33)
Mode(s) de fonctionnement :
-Gestion par correspondance (envoi et récéption de la console par la poste : Colissimo Recommandé, assurance Colissimo incluse).
Autres informations :
-Poseur de puce Wiigen : sebea33-bordeaux-33-par-correspondance-t6182.html
-Vente/échange de carte mères Wii : carte-mere-wii-compatible-boot2-t48118.html
-Modérateur Wiigen.
-Auteur de vidéo : http://www.dailymotion.com/WiiGen-DSGen ... videogames
-Auteur de vidéo : http://www.dailymotion.com/WiiGen-DSGen ... videogames
-Auteur de vidéo : http://www.dailymotion.com/WiiGen-DSGen ... videogames
-Auteur de tutoriel : http://www.wiigen.fr/tuto-comment-bien- ... 809-0.html
-Membre ayant le plus de retours positifs.


Fin de la liste.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:41

VI - Téléchargement et utilisation des Homebrews
A - DVDs Autoboot

L'utilisation des DVDs Autoboot vous est détaillé dans la partie SaveMii/SaveMiiFrii du tutoriel. Nous vous les proposons donc en téléchargement.
Il est à noter que certains DVDs Autoboot ne fonctionneront pas forcément chez vous, si ça ne marche pas, essayez en un autre.
IMPORTANT : Les DVDs Autoboot doivent être gravé en vitesse minimale avec le logiciel imgburn, sur un DVD-R de marque Verbatim. L'utilisation d'un DVD+R ou d'un DVD RW ne fonctionnera pas et risque d'abimer votre lecteur. L'utilisation d'une autre marque peut entraîner un non fonctionnement.
NB : Si vous avez un DVD Autoboot à partager, contactez moi par MP.

Autoboots Wad Manager :
Ces DVDs Autoboot vous permettront de lancer l'homebrew Wad Manager. Avec Wad Manager, il est possible de :
-Réinstaller un Systemmenu/un IOS.
-Réinstaller/Désinstaller une chaîne.
-Démarrer Bootmii/IOS (choix de l'IOS254 lors du démarrage) (NB : Il est possible de combiner le démarrage de Bootmii/IOS avec le cboot2 afin de lancer l'homebrew de son choix).

Autoboot UUDv4 (Universal Unbrick Disc v4) (Autoboot recommandé, gestion des puces en Autoboot pour un lancement immédiat) :
Autoboot LCUDv3 (Last Chance Unbrick Disc v3) :
Autoboot 1 :
Autoboot 2 :
Autoboot 3 :

Autoboots Bootmii/IOS :
Ces DVDs Autoboot vous permettront de lancer Bootmii, préalablement installé en IOS. Il est possible de le combiner avec le cboot2 afin de lancer l'homebrew de son choix.

Autoboot 1 :
Autoboot 2 :

B - Sciifii

Version actuelle : 5 beta MOD R004a (par MAtt22)
Sciifii est un Homebrew de hack élaboré par la Team Wiigen. Cet homebrew est très puissant et est très polyvalent. Il est surtout utilisé dans les tutoriels de hack tels que "Le meilleur du hack" et "Hack facile pour Wii 4.3".
Cet outil est très utile pour débricker une Wii, car il permet de réinstaller la totalité des IOS ainsi que le Systemmenu très facilement.
NB : Sciifii ne fonctionne correctement que si lancé depuis HBC 1.0.7b+ ou Priiloader 0.6+. Si vous n'avez pas de connexion à Internet, vous devrez attendre 2 à 3 minutes sur le menu de la HBC avant de le lancer.
Pour débricker votre Wii avec Sciifii, une fois Sciifii lancé, rendez vous en Advanced mode, et cocher uniquement "Installer Priiloader" et "Mettre à jour la Wii en 4.2".

Il est à noter que si la Wii n'est pas connectée à Internet, vous aurez besoin de l'offline Downloader de Sciifii pour télécharger les fichiers en question nécessaires au fonctionnement de celui-ci.

Images :
Image
Menu principal

Image
Menu avancé


Sciifii :
Image



Offline Downloader :
Image




C - Dop-Mii

Version actuelle : 16
Dop-Mii est un très bon Homebrew pour la gestion de la Wii, il est très puissant et est très polyvalent. Il est souvent utilisé pour mettre à jour/changer la version installée des IOS/des chaînes, mais aussi pour mettre à jour/downgrader son Systemmenu (mettre à jour son firmware correspond à mettre à jour ses IOS/ses chaînes/son Systemmenu).
Cet Homebrew très utile permet donc de réinstaller de manière sécurisée un paquet de choses, permettant ainsi de se sortir aisément d'un brick.
Dop-Mii peut fonctionner avec l'AHBPROT (uniquement si lancé depuis HBC 1.0.7b+ ou Priiloader 0.6+), dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir un IOS patché pour effectuer les manipulations proposées par Dop-Mii. Préférez toujours utiliser l'AHBPROT si Dop-Mii vous le propose (si Dop-Mii ne vous le propose pas, c'est que vous ne réunissez pas les conditions nécessaires, dans ce cas, choisissez un IOS patché avec au minimum la faille Trucha).

Dop-Mii se décompose en différents menu :
-Le menu BC/IOS/MIOS, permet la gestion des IOS ainsi que du mode Gamecube de la Wii (BC et MIOS).
L'écran en haut à gauche vous permet de faire votre choix (le choix de l'IOS et de sa version) (par défaut la dernière version non STUB de chaque IOS). Dans les boîtes de dialogues, elle permet de choisir entre les différentes propositions.
L'écran en haut à droite indique la version actuellement installée
L'écran du bas lui donne des détails sur l'IOS/version sélectionné.
Dans ce menu, les flèches gauche et droite permettent de choisir l'IOS à gérer et sa version.
Les flèches haut et bas permettent de changer entre le choix de l'IOS et le choix de la version.
La touche + permet d'installer (et donc remplacer si déjà installé) l'IOS et la version choisie.
La touche - permet de supprimer l'IOS sélectionné. /!\ À ne jamais faire sauf mention contraire /!\.
La touche A permet de valider les différentes indications proposées par les boîtes de dialogues, et d'accepter les propositions de Dop-Mii.
La touche B permet d'annuler l'opération en cours (si elle n'est pas encore lancée), et de refuser les propositions de Dop-Mii et de revenir au menu précédent.
Maintenir la touche A en appuyant sur + permet d'installer l'IOS demandé sur un autre slot (emplacement), cet emplacement ne doit pas contenir d'IOS actuellement.
La touche Home permet de quitter l'homebrew.

-Le menu Channels, permet la gestion des chaînes installées.
Son utilisation est très similaire à celle du menu BC/IOS/MIOS.

-Le menu System menu, permet la gestion du Systemmenu de la Wii. /!\ Bien que Dop-Mii possède beaucoup de sécurités et de protection à ce sujet, ne pas installer n'importe quoi si vous n'êtes pas sûr, préférez poser des questions auparavant.
Dans ce menu, les flèches gauche et droite permettent de choisir la version du Systemmenu à installer et sa région.
Les flèches haut et bas permettent de changer entre le choix de la version du Systemmenu et le choix de sa région.
La touche + permet d'installer (et donc remplacer) le Systemmenu choisi (version et région). NB : Dop-Mii vérifiera si l'IOS nécessaire au fonctionnement du Systemmenu choisi est installé. Si ce n'est pas le cas, il l'installera avant.
La touche A permet de valider les différentes indications proposées par les boîtes de dialogues, et d'accepter les propositions de Dop-Mii.
La touche B permet d'annuler l'opération en cours (si elle n'est pas encore lancée), et de refuser les propositions de Dop-Mii et de revenir au menu précédent.
La touche Home permet de quitter l'homebrew.
NB : Toujours accepter de restaurer le Priiloader à la fin de l'installation du Systemmenu.

-Le menu boot2 affiche la version actuelle du boot2, et si la version est inférieure à 4, vous propose de la mettre à jour. (/!\ Attention : Utilisateurs avertis uniquement! /!\)

-Le menu Scan permet d'obtenir des informations sur les IOS installés ainsi que leurs failles (plante assez souvent).

Images :
Image
Lancement de Dop-Mii depuis la HBC

Image
Menu d'accueil (appuyez sur A pour le passer)

Image
Menu de choix de l'IOS/AHBPROT

Image
Menu de choix de l'AHBPROT (il est recommandé d'accepter)

Image
Menu principal

Image
Menu de gestion des IOS

Image
Menu de gestion du System menu

Image
Menu de gestion des chaînes





D - YAWMM

Version actuelle : 25 (développement abandonné)
Yet Another Wad Manager Mod (ou YAWMM), est le meilleur homebrew de gestion des .wad (format très répandu pour la Wii).
Se basant sur Wad Manager, il intègre plusieurs options supplémentaires comme la possibilité d'installer/désinstaller plusieurs .wad en même temps, la possibilité d'installer/désinstaller la totalité des .wad d'un répertoire (appui long sur + ou sur -), il intègre également des sécurités anti-brick supplémentaire.
Il refusera par exemple d'installer un IOS stubbé sur le slot du Systemmenu actuel, il refusera d'installer un Systemmenu d'une région différente à celle installée (ce qui peut causer des problèmes en cas de semibrick).
Son utilisation est très simple, lors du démarrage, il suffit de choisir l'IOS à utiliser (un IOS comprenant au moins la faille Trucha), de choisir la carte SD, et de désactiver l'émulation de NAND, apparait alors le navigateur avec la liste des fichiers.

-Pour installer/désinstaller un unique .wad, il suffit de se placer devant avec les flèches et d'appuyer sur A. Choisir alors entre l'installation et la désinstallation.
-Pour installer/désinstaller plusieurs .wad, il suffit de se placer devant le premier, d'appuyer sur + (installation) ou - (désinstallation), puis de faire pareil avec les autres .wad, une fois tous sélectionnés, appuyer sur A pour faire apparaître le menu.
-Pour installer/désinstaller tout les .wad d'un même dossier, se mettre dans le dossier, puis maintenir + appuyé pendant 2 secondes (installation), ou - pendant 2 secondes (désinstallation), puis d'appuyer sur A pour faire apparaître le menu.

/!\ ATTENTION : Ne pas installer/désinstaller n'importe quoi avec cet homebrew, soyez sûr de ce que vous faites, sinon vous aggraverez votre brick! /!\

Images :
Image
Choix de l'IOS

Image
Choix de l'emplacement des fichiers .wad

Image
Choix de l'émulation de NAND (à laisser sur Disable)

Image
Navigateur et choix des .wad





E - Wad Manager

Version actuelle : 1.7
Premier homebrew pour la gestion des .wad, il est désormais dépassé et rendu obsolète par YAWMM.
Cependant, son utilisation peut-être utile dans un cas, celui pour résoudre un semibrick et donc installer un Systemmenu d'une région différente.
Son utilisation est identique à YAWMM mais avec uniquement les fonctions basiques (pas de multi installation et pas de sécurité anti-brick).




F - Mymenuify

Version actuelle : 2.2G
Homebrew de gestion de thèmes, en cas de themebrick, il suffit de réinstaller un thème correct depuis cet homebrew.
Son utilisation est on ne peut plus simpliste, on clique sur le thème à installer, on clique sur Install, on attend, et on clique sur Exit.




G - AnyRegion Changer

L'utilisation de cet homebrew est tellement risquée et dangereuse, que nous avons décidé de ne pas le proposer en téléchargement sur ce tutoriel et de n'en fournir aucun support. S'il vous intéresse, à vous de vous documenter à son sujet et de l'utiliser entièrement à vos risques et périls. Encore une fois, nous ne faisons aucun support pour cet homebrew.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:42

VII - Une fois débrickée
A - Rehacker sa Wii - Éviter un nouveau brick

Alors voilà, votre Wii est débrickée et fonctionne de nouveau.
La meilleure chose à faire, c'est de relire la partie prévention afin de savoir quelles sont les marches à suivre pour ne plus rebricker sa Wii.
Ensuite, rehackez votre Wii en suivant l'un des tutoriels suivants :
le-meilleur-du-hack-pour-toutes-versions-de-wii-t16383.html (Firmware jusque 4.2 inclus sans chaîne homebrew ou tout firmware si chaîne homebrew installée)
hacker-facilement-une-wii-4-3-t44282.html (Firmware 4.3 sans chaîne homebrew)

N'oubliez jamais, la majeure partie des bricks pourraient être évités si l'utilisateur réfléchissait un peu à la portée de ses actions sur la console.


B - Remerciements

JeanMi59226 : pour m'avoir assisté lorsque je débutais sur la Wii et m'avoir appris les bases. C'est également lui qui a pris la totalité des photos présentes dans ce tutoriel.

sebea33 : pour avoir changé la carte mère de ma Wii vers une carte mère compatible bootmii/boot2 pour mes tests, sans celle-ci, j'aurais eu bien du mal à écrire ce tutoriel en entier.

L'équipe WiiGen : pour faire tourner quotidiennement ce super site qui est une véritable mine d'or d'informations sur la Wii.

MaGiXieN : sans qui aucun des sites Gen n'existerait.

Les différentes personnes ayant brickée leurs Wiis : en les assistant, j'ai pu comprendre beaucoup du mécanisme de la Wii et pourquoi elle se brickait, ainsi que les méthodes de débrickage.

Les personnes qui m'apporteront leurs feedbacks et leurs avis : c'est avec les critiques et les retours (qu'ils soient positifs ou négatifs) qu'on progresse, donc si ce tutoriel vous a servi, n'hésitez pas à me l'indiquer.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:42

Réservé pour un éventuel futur ajout de partie.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:43

Réservé pour un éventuel futur ajout de partie.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:43

Réservé pour un éventuel futur ajout de partie.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France

Re: [En attente de Feedback] Tuto débrickage/prévention Wii

Message non lupar William F. » 21 Mai 2011, 21:44

Réservé pour un éventuel futur ajout de partie.
Administrateur principal de GamerGen.
Envie de rejoindre l'équipe ? Envoyez moi un MP.
Image

Un ordinateur sans Windows c'est un peu comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Je suis un gamer. Non pas parce que je n'ai pas de vie mais parce que j'ai décidé de pouvoir en vivre plusieurs.
Avatar de l’utilisateur William F. Administrateur principal
Administrateur principal
Messages: 2838
Inscription: 29 Mai 2010, 00:55
Pays: France


 

Retourner vers Flash / Hack