Test
Final Fantasy XV Episode Gladiolus images (3)

TEST - Final Fantasy XV : que vaut le DLC l'Épisode de Gladiolus ?

par

Final Fantasy XV : Gladiolus sort de sa salle de sport et s'invite dans notre rédaction. Un nouvel épisode envoûtant en vue ?

L'aventure Final Fantasy XV n'est pas terminée puisque Square Enix a pris la décision de sortir plusieurs contenus supplémentaires se penchant sur les compères de Noctis. Ainsi, la firme libère un premier épisode sur PS4 et Xbox One, le puissant et terrible Gladiolus ouvre le bal, il est temps de vous livrer nos impressions sur sa petite histoire.

Gladiolus est la définition même du mot « viril ». Monumental.

Final Fantasy XV - édition day one

34,95€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 34,95€.

Nos amis sont donc autour d'un feu et discutent du passé. Notre héros du jour raconte comment il a eu ses cicatrices sur le visage et explique comment il y a pu acquérir une telle force phénoménale. Ce petit conte vidéoludique met en avant plusieurs valeurs, comme l'honneur et le respect, et prend une tournure très nippone, c'est vraiment agréable à suivre.

Le joueur découvre un tout nouveau lieu, sous forme de couloir, où il se doit de terrasser quelques ennemis pour débusquer des boss et les mettre à terre. Les environnements ne sont pas déplaisants à l’œil, le bestiaire, lui, est survitaminé, le design des monstres est à couper le souffle et impressionne. La bande-son est quelque peu déroutante, les notes manquent de « fantasy » pendant les affrontements, néanmoins le genre choisi, à savoir le rock'n roll un poil métalleux, colle parfaitement avec la carrure de Gladiolus.

Final Fantasy XV Episode Gladiolus images (1)En parlant de carrure, la prise en main de ce personnage est vraiment différente de Noctis. Il ne virevolte pas, il ne s’éclipse pas, il n'a qu'un objectif, rentrer dans le tas. Il est dévastateur, ses coups sont violents et sans retenue. C'est un barbare qui fait extrêmement mal, qui a la faculté d’arracher des piliers pour infliger d’énormes dégâts à ses adversaires... Rien que ça, monsieur ! Ce personnage pue la testostérone de tous les pores de la peau, il est la définition même du mot « viril ». Monumental.

Commenter 4 commentaires

Shad Maturi
D'avis personnel, le seul intérêt de ce DLC reste d'apprendre ce qu'a fait Gladio quand il a quitté le groupe et de voir un Gilgamesh badass et sérieux (ce qui, il faut le dire, change royalement par rapport aux anciens, sauf exceptions près de ceux de FFVIII et de Type-0 ^^').
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
azertyxpp
Qu'il soit bon ou pas, tout ce que je lis à propos de ce DLC me conforte dans l'idée qu'il devrait être intégré au jeu de base pour développer des personnages qui ne le sont pas assez, et ne pas laisser des trous scénaristiques qui laisse une expérience incomplète.

FF XV le premier FF vendu en kit ou on t'impute clairement des pans narratif, développement des personnages et pas de simples skin, armes... Le jeu aurait certainement été bien mieux si ils n'avaient pas décider d'imputer ces passages pour promouvoir un Season Pass. Le pire c'est que même si tu payes tu es obligé d'être dans l'attente pour avoir une expérience complète, moi je sanctionnes ce genre de dérive commerciale et je préfères me passer de ces extensions par principe. Je me méfierai aussi à l'avenir des futurs des jeux SE bien que DQ XI me tente beaucoup j'attendrai de voir si ils n'adopte pas des dérives commerciales similaire à FF XV.
Signaler Citer