Forums GAMERGEN

[TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 13.1.0 (et <)

[TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 13.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 17 Juil 2018, 15:20

Les développeurs n'ont jamais cessé de travailler ! Que ce soit CTCaer pour son Custom Bootloader Hekate ou SciresM pour son Custom Firmware Atmosphère, ils raviront les adeptes pour une utilisation open source et respectueuse de la propriété de Nintendo.

Cela passera par la faille fusée gelée ou TegraRCM. Il vous faudra donc utiliser une méthode peu conventionnelle qui nécessitera votre attention avant d'agir. Il s'agira, pour déclencher l'exploit, de faire booter la console dans un mode Recovery (RCM) à l'aide d'un conducteur. Si vous n'êtes pas rassuré par cette méthode, sachez qu'il existe deux possibilités, l'une, en utilisant un JIG (objet plastique imprimé en 3D avec un conducteur intégré) ou, une autre, avec un trombone modifié que je ne conseille absolument pas ! Quelque soit l'objet utilisé, ils s'occuperont de faire contact avec le pin 1 et 10 (ou autre selon le modèle de JiG) de la console pour déclencher ce mode.

Attention
_____________________________________________________________________________________________________
UPDATE INFOS


Ce tutoriel ne traitera pas des possibilités via les puces SX Core et Lite ! Sa refonte ne traite plus de ReiNX qui n'est plus indispensable depuis ni des différentes compilations qui existent !


[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Prenez le temps de lire les ChangeLog avant de vous lancer pour ne pas avoir de mauvaises surprises ! Et également les derniers commentaires de ce tutoriel !

_____________________________________________________________________________________________________
Cette opération n'est pas sans risque ! Si vous n'êtes pas certain de ce que vous faites, vous pourriez court-circuiter des composants. Il vous faudra refaire le processus à chaque redémarrage de la console. Bien que les anciennes méthodes fonctionnent, il est recommandé d'utiliser ces outils qui deviennent plus stables et faciles d'utilisation. Leurs travaux sont régulièrement mis à jour.

Les pré-requis
  • Une Nintendo Switch en 13.1.0 ou inférieure
  • Une carte micro SD (128Go minimum, voir spoiler !!!)
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      NB: Une grande capacité pour la carte SD est conseillée car il vous faudra sauvegarder votre NAND (Et la conserver précieusement sur votre PC !), créer votre (ou vos) emuMMC (dite emuNAND) et prévoir pour vos jeux non-legits (dits backups). L’idéal commence à 256Go et au delà ! prendre en compte que si le format exFat n'est pas actif sur votre console, il vous faudra débuter le hack en FAT32. Le driver exFAT nécessite l'installation du driver sur votre console et cela passe par une mise à jour demandée !
  • Un câble USB type A vers USB type C
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      NB: Comme celui livré avec le Controller Pro
  • Un PC

Les liens

La méthode à suivre
Avant tout, l'exécution d'un homebrew non approuvé pourrait endommager votre Switch (et annulera votre garantie). Ni GamerGen, ni l'auteur de ce topic ne seront tenus pour responsables en cas de dommage ou de mauvaises manipulations de votre part. Vous le faites à vos risques et périls en toute responsabilité.

Avant de vous lancer, pensez à bloquer les mises à jour en configurant vos DNS et ainsi bloquer la connexion aux serveurs de Nintendo !

    Étape 1: Téléchargement et préparation des outils
    Vous pourrez le réaliser "automatiquement" ou "manuellement"
      Via SDSetup:
        1. Suivez l'ensemble des étapes de ce tutoriel, vivement conseillé, pour préparer votre carte micro SD
        2. Télécharger les sigpatches en fonction de votre utilisation:
        • Soit l’archive liée à Atmosphère via fusee-primary seulement
        • Soit l’archive liée à Hekate avec son fichier Hekate-ipl.ini qui peut être configuré a souhait
      Via les liens Github et autres des développeurs:
        1. Téléchargez les outils proposés en lien plus haut et décompressez les archives lorsque nécessaire:
        • hekate_ctcaer_x.x.zip
        • fusee-primary.bin et atmosphere-x.x.x.zip
        • Les sigpatches (Voir FAQ pour les détails qui concernent leurs utilisations !)
        • D'autres outils selon vos besoins
      Après avoir choisi votre méthode :
        2. Conservez le Bin du custom bootloader Hekate, ou celui du CFW Atmosphère fusee-primary sur votre PC selon votre choix de boot.
        3. Insérez votre carte SD dans votre PC
        [+] CLIQUER POUR AFFICHER
          NB: Formatez la en FAT32 si le format exFat n'est pas activé sur votre console. Le mieux serait de formater votre SD en exFat et de l’insérer dans votre console. A l’issu, vous aurez un message vous demandant une mise à jour pour installer le driver. Ainsi, vous serez tranquille pour la suite !

        4. Copiez/Collez l'ensemble des fichiers/dossiers des archives décompressées à la racine de votre carte SD. Si vous avez utilisez SDSetup, seul le dossier de la SD est à copier, et éventuellement certains payloads si vous utilisez Hekate (cf étape 5), les autres, non !
        [+] CLIQUER POUR AFFICHER
          NB: Préférez les supprimer si vous mettez à jour pour les remplacer au fur et à mesure de leur évolution !

        5. Téléchargez TegraRCMGUI sur votre PC
        [+] CLIQUER POUR AFFICHER
          NB: Il vous servira pour vérifier le mode RCM et l'injection du payload. Ne pas le mettre sur la carte SD ! Prendre la version msi plutôt que la portable !

        6. Insérez votre carte SD dans la Switch

    Étape 2: TegraRCMGUI et mode RCM
      1. Décompressez TegraRCMGui
      2. Lancez TegraRcmGUI.exe.
        NB: il vous faudra sans doute installer le driver. Pour cela, connectez votre Switch en mode RCM avant l'installation. Via TegraRCMGui, vous pourrez l’installer sans contrainte (cf vidéo)
      3. Branchez la switch sur votre PC
        NB: sans les joycons !
      4. Éteignez-la !
      5. Passage en mode RCM Via 2 méthodes:
        NB: il faut effectuer un cour-circuit au niveau du rail du Joycon droit entre le pin 1 et 10
        5.1. Avec un trombone (vraiment non conseillé):
          5.1.1. Prenez un trombone
          5.1.2. Découpez le avec une pince coupante afin qu'il ressemble à un U
          5.1.3. Placez le (dans le sens d'un U à l'envers) dans l'encoche en bas du rail du joycon droit
          5.1.4. Faites contact entre le pin 1 et 10
        5.2. Avec un JIG (conseillé
          5.2.1. Glissez le dans le rail pour faire contact entre le pin 1 et 10
      6. Une fois cela fait, lancez votre Switch en mode RCM.
        6.1. Restez appuyé sur le bouton Volume + et faites un appui court sur le bouton power. Maintenez le bouton Volume + quelques secondes.
          NB: Si vous ne voyez pas le logo Nintendo s’afficher au bout de 2/3 secondes, votre switch a été correctement lancée en mode RCM

    Étape 3: Lancement du bootloader et d'HBMenu
      1. TegraRCMGUI vous indique que vous êtes en mode RCM
      2. Sélectionnez votre Bin choisi hekate_ctcaer_x.x.bin ou fusee-primary.bin
        NB: les x.x correspondent à la version
      3. Cliquez sur Inject Payload
      • Via le BIN de Hekate, le démarrage se fait sur son interface NYX
      • Via le BIN fusee-primary, ce sera un démarrage direct sur le CFW Atmosphère
      4. Clic sur l'applet Album pour lancer l'Homebrew Menu (alias HBL)
      • Via Hekate, depuis son interface NYX,, il faut d’abord aller dans Launch, puis choisir de démarrer en sysNAND ou en emuNAND (une fois créée, cf étape 6). A l’issu votre console démarrera en CFW et vous pourrez cliquer sur l’Applet Album. Ne pas oublier de configurer les DNS lorsque vous bootez en mode CFW que ce soit sur sysNAND ou emuNAND afin de bloquer la connexion aux serveurs de Nintendo !
      • Via Atmosphère, si rien ne s'affiche, maintenez la touche R puis cliquez sur Album. Si vous n'avez toujours rien, reportez-vous dans la FAQ: Ma carte microSD (exFat) n'affiche rien sur le HBL. Ne pas oublier de configurer les DNS lorsque vous bootez en mode CFW que ce soit sur sysNAND ou emuNAND afin de bloquer la connexion aux serveurs de Nintendo !

    Étape 4: Sauvegarder sa NAND
    Cette opération s'effectue avec le bootloader Hekate et depuis son interface NYX.
      1. Sur l’interface, en haut de NYX
      2. Choisissez Tools puis Backup eMMc
      3. Choisissez eMMC BOOT0 & BOOT1
        NB: C’est assez rapide. Laissez terminer le processus !
      4. Faites Close pour revenir
      5. Choisissez eMMC RAW GPP
        NB: l'opération prendra du temps. Une fois le processus terminé, faites Close. Vous pouvez éteindre votre Switch pour sauvegarder vos 3 fichiers créés (rawnand.bin, BOOT0 et BOOT1) situés dans le dossier Backup de votre SD

    Étape 5: Utilisation d'autres BIN
    Hekate prend en charge le lancement de payload et également d'autres configurations ini.
      => Les payloads se placent dans /bootloader/payloads sur votre SD
      => Et via Hekate, ils se lancent ainsi:
        1. Allez dans Payload depuis l’interface NYX
        2. Choisissez votre payload
        3. Enjoy !

    Étape 6: Création emuMMC dite emuNAND
      Création via Hekate
        1. Dans Hekate, allez dans emuMMC depuis l’interface NYX
        2. Sélectionnez Create emuMMC
        3. Choisissez SD File
          NB: Votre emuMMC se crée, laissez terminer le processus !
        4. Allez dans Change emuMMC
        5. Puis sous SD File Based
        6. Sélectionnez emuMMC/SD00
          NB: Votre emuNAND s'active !
        7. Vous pouvez maintenant utiliser Atmosphère ou continuer avec Hekate
        8. Enjoy !

      Mise à jour emuMMC dite emuNAND
      Dans cette étape, vous pouvez utiliser:
      • ChoiDujourNX
          NB: Il est strictement conseillé/fortement recommandé de désactiver le mode autoRCM activé par défaut lorsque vous utilisez l'homebrew ! Non porté au delà de HOS 11.x.x !
      • Daybreak
          NB: Proposé par le développeur SciresM, il s'utilise avec Atmosphère seulement !

Image




Image


FAQ et infos utiles

    Où puis je me procurer un JIG ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      La team fail0verflow met à disposition son modèle pour une impression 3D si vous possédez une imprimante adéquate ou une autre solution. De plus, il sont en vente dans des stores spécialisés et sur la Toile.


    Je n'ai plus accès à l'HBMenu
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Comme indiqué dans ce tutoriel, après chaque redémarrage de la console, le processus doit être refait.

      Pour accéder à l'Homebrew Menu, il vous faudra maintenir le bouton R tout en ouvrant l'applet Album. D'ailleurs la manipulation se fera avec n'importe quel jeu ou application via Atmosphère. Notez que pour les jeux, vous devez maintenir R après avoir choisi un utilisateur.


    Comment puis-je installer des homebrews ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
    • Pour installer un Homebrew:
      • Copiez le fichier .nro dans le dossier switch de votre carte SD
    • Vous les trouverez sur:


    Les modes Launch d’Hekate
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Hekate, custom bootloader, permet 3 modes de boot:
      • En mode Stock, vous n’aurez pas accès aux homebrews ni aux jeux non legits, ce qui est normal puisque la console est en mode « normal ». Cela signifie sans hack actif avec un CFW non opérationnel. Mais même si la NAND est clean, propre de toutes modifications underground, il n’est pas conseillé de passer par les serveurs de Nintendo pour mettre à jour ou utiliser le online car ce mode passe par le loader d’Atmosphère / Hekate (lié au hack) et pas vraiment conseillé.
      • En mode sysNAND CFW, vous aurez accès à tout mais attention de ne pas l'utiliser pour installer des NSP ou homebrews. Cela aurait pour incidence de laisser des traces et/ou modifier la NAND. Certains homebrews sont concernés comme RetroArch mais ChoiDujourNX, non, si et seulement si, vous n’activez pas le mode autoRCM ! Et en aucun cas, on utilise ce mode pour connecter sa console et utiliser le online sur les serveurs de Nintendo !
      • En mode emuMMc / emuNAND CFW, vous utiliserez et installerez vos homebrews et vos NSP. Les données ne transiteront que sur l’emuNAND et laisseront la sysNAND propre de toutes modifications underground. Mais de la même manière, on ne l’utilise pas pour se connecter sur les serveurs de Nintendo !

      Donc sysNAND dite sysMMC, c’est la NAND sur la console que ce soit en mode stock ou mode CFW et emuNAND dite emuMMC, c’est l'émulation de votre NAND sur la SD que vous bootez en mode CFW. Ce point est davantage détaillé dans la FAQ: Quelles sont les raisons pour lesquelles je devrais utiliser une emuMMC ?

      Pour utiliser le online, si et seulement si, votre NAND est clean, il faut démarrer sa console sur HOS via le loader de Nintendo et en aucun cas via le loader d’Atmosphère / Hekate. Toutefois, le risque zéro n’existe pas et je vous invite à lire un autre point de la FAQ: Pourquoi l’homebrew Incognito n’est pas 100% fiable ?


    Comment obtenir le format exFat sur un firmware inférieur au 5.x.x
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Avant de vous lancer dans la solution suivante, sachez qu’il est possible d’installer le driver exFat via ChoiDujourNX quelque soit la version. Il suffit de choisir le FW + exFat.

      Cette possibilité ne sera pas des plus simple et peut vous faire encourir un risque pour votre console si vous ne la réalisez pas correctement. Il vous faudra patcher la partition BCPKG2-1-Normal-Main.bin puis la restaurer via HacDiskMount pour ajouter le support exFat. Vous trouverez la méthode à réaliser depuis le site GBATemp


    Ma carte microSD (exFat) n'affiche rien sur le HBMenu
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
    Ceci est dû à l'archivage exFat.
    • 1re solution sous Windows:
        1. Sélectionnez l'ensemble des dossiers/fichiers de votre carte microSD
        2. Faites un clic droit
        3. Choisissez Propriétés
        4. Cliquez sur Avancé
        5. Décochez Le dossier est prêt à être archivé
        6. Appliquez à l'ensemble des dossiers, sous dossiers et fichiers
    • Une 2nd avec Hekate:
      • Utilisez le correctif Archive Bit dans tools
    • Sous Mac, exécutez les deux commandes suivantes:
      • Code: Select All Code
        sudo chflags -R arch "/ Volumes / SD CARD"
        dot_clean -f "/ Volumes / SD CARD"
    • Une dernière:
        La raison peut aussi être lié à Tinfoil, HBG ou quoi que ce soit basé sur Tinfoil en conflit avec Hekate. Ils vous obligent à écraser tous vos fichiers CFW avec une version modifiée qui rompt les entrées de bouton dans tous les homebrews qui n'ont pas encore été recompilés. La solution consiste à supprimer complètement le CFW de votre carte SD et à le réinstaller.


    Quelles sont les raisons pour lesquelles je devrais utiliser une emuMMC ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Une emuMMC (appelée aussi emuNAND) est essentiellement une copie de votre NAND qui est stockée sur votre carte SD. Il s'agit d'une copie de votre système dans laquelle aucune de vos actions ne modifie votre NAND réelle.

      Ses avantages:
      • Plus besoin de mettre à jour le firmware exécuté sur la NAND (appelée sysNAND) et donc d'avoir la possibilité d'utiliser un point d'entrée uniquement logiciel pour démarrer dans CFW.
      • Toujours exécuter le dernier firmware à l'intérieur de l'emuMMC tout en ayant une version sysMMC (dite sysNAND) inférieure.
      • Avoir une sysNAND (dite sysMMC) propre pour le jeu en ligne et une emuNAND (dite emuMMC) complètement hors ligne pour les homebrews afin de réduire les risques de bannissement à à peu près 0%
      • Protection contre les briques qui tentent de gâcher votre NAND


    Pourquoi l’homebrew Incognito n’est pas 100% fiable ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Bien que beaucoup en vantent les mérites sur la Toile, il n’existe aucun moyen de se prémunir du ban si ce n’est créer une emuMMC (dite emuNAND).

      Voici les raisons du fait qu’il n’est pas 100% fiable !
      • Il n'efface pas toutes les informations de Prodinfo. Un très mauvais exemple, il y a le ConsoleID qui ne s'efface pas
      • Les données Prodinfo importantes sont mises en cache dans les fichiers de sauvegarde du système
      • Cela signifie que la console essaie toujours d'envoyer des informations identifiables à Nintendo. Ils décident simplement de ne pas accepter la connexion.
      • Si Nintendo décide d'autoriser l'accès à certains services sans aucune donnée prodinfo, vous êtes foutu.
      • Cela efface certaines choses importantes de votre Prodinfo donc si vous êtes imprudent et que vous perdez votre sauvegarde prodinfo parce que votre carte SD est corrompue ou quelque chose d’autre, vous serez ennuyé !

      Il serait plutôt préconisé de faire ainsi:
      SciresM a intégré depuis la v0.18.0 le module dns.mitm. Il existe de nombreuses possibilités autour de ce dernier.

      Pour agir au niveau du fichier default.txt dans le dossier /atmosphere/hosts/:
      Code: Select All Code
      # Block Nintendo Servers
      127.0.0.1 *nintendo.*
      127.0.0.1 *nintendo-europe.com
      127.0.0.1 *nintendoswitch.*
      95.216.149.205 *conntest.nintendowifi.net
      95.216.149.205 *ctest.cdn.nintendo.net


      Il s’occupera de vous protéger sur la sysNAND et sur l’emuNAND. Vous pouvez également le compléter avec Incognito ou autres configurations des DNS.


    Pourquoi 90DNS n’est pas 100% fiable ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Il s’appuie sur un serveur externe et vous n’avez aucun contrôle sur ce qui est bloqué. Il peut affecter vos vitesses de téléchargement. La protection n’est pas conservée lors du changement de réseau. Si vous passez à un autre réseau WIFI, vos paramètres DNS seront supprimés et vous risquez d’être banni.

      En utilisant 90DNS, c’est un serveur DNS qui coupe complètement la connexion aux services de Nintendo. Aucune information ne peut passer.
      • Si vous êtes basé dans l'UE, utilisez
        • 163.172.141.219 comme DNS principal
        • 207.246.121.77 comme secondaire
      • Si vous êtes basé aux États-Unis, utilisez
        • 207.246.121.77 comme DNS principal
        • 163.172.141.219 comme secondaire
      • Si vous n'êtes proche d'aucune de ces régions, utilisez celle de l'UE !

      Si vous n'aimez pas 90DNS pour une raison quelconque, vous pouvez utiliser celui prévu pour le hack via Pegascape.

      Il serait plutôt préconisé de faire ainsi:
      SciresM a intégré depuis la v0.18.0 le module dns.mitm. Il existe de nombreuses possibilités autour de ce dernier.

      Pour agir au niveau du fichier default.txt dans le dossier /atmosphere/hosts/:
      Code: Select All Code
      # Block Nintendo Servers
      127.0.0.1 *nintendo.*
      127.0.0.1 *nintendo-europe.com
      127.0.0.1 *nintendoswitch.*
      95.216.149.205 *conntest.nintendowifi.net
      95.216.149.205 *ctest.cdn.nintendo.net


      Il s’occupera de vous protéger sur la sysNAND et sur l’emuNAND. Vous pouvez également le compléter avec Incognito ou autres configurations des DNS.


    Pourquoi ma Switch se bloque-t-elle après une mise à jour du CFW ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Cela est probablement dû à un thème que vous avez installé. Supprimez le dossier /atmosphere/contents/0100000000001000 sur votre carte SD et vous devriez pouvoir redémarrer


    Pourquoi ma Switch se bloque-t-elle au démarrage ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Si c'est la première fois que vous essayez de démarrer votre CFW, c'est probablement parce que votre carte est formatée en exFAT. Votre Switch n'a probablement pas les pilotes exFAT, mais vous ne les voulez sans doute pas de toute manière puisque les cartes exFAT se corrompent très facilement sur la Switch (et ce en raison des mauvais pilotes de Nintendo. Au lieu de cela, vous devez formater votre carte en FAT32. Vous pouvez utiliser guiformat pour formater en FAT32 si vous utilisez Windows.

      Si vous êtes préoccupé par la limite de taille de fichier de 4Go en FAT32, l'installation USB couvrira 99% des utilisations pour les fichiers supérieurs à 4Go, mais si cela ne résout pas votre problème, vous pouvez utiliser splitNSP) ou vous pouvez utiliser Goldleaf pour passer par l'installation via USB.

      Si ce n'est pas la première fois que vous démarrez votre CFW, assurez-vous toujours que votre carte n'est pas formatée en exFAT et les fichiers ne soient pas corrompus, ce qui vous empêcherait de démarrer.

      Si ce qui précède ne résout pas le problème, assurez-vous que des sysmodules (services d'arrière-plan) ne sont pas activés. Les modules système doivent tous partager un pool de mémoire très limité, donc si vous en activez trop, votre Switch se bloquera au démarrage. Pour désactiver tous les modules système que vous avez activés, supprimez le fichier /atmosphere/contents/<title id>/flags/boot2.flag sur votre carte SD.

      Voici une liste des sysmodules courants et leurs ID de titre:
      • bootsoundnx: 00FF0000000002AA
      • emuiibo: 0100000000000352
      • ldn_mitm: 4200000000000010
      • nxsh: 43000000000000FF
      • ojds-nx: 0100000000000901
      • sys-clk: 00FF0000636C6BFF
      • sys-con: 690000000000000D
      • sys-ftpd: 420000000000000E
      • sys-netcheat: 430000000000000A
      • sys-tweak: 00FF747765616BFF


    Comment puis-je préparer ma carte micro SD ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Vous êtes perdu dans toutes les possibilités qui existent, et ce n'est pas toujours évident. Rassurez-vous, il existe une méthode simple et efficace via le site SDSetup qui vous offrira un large choix de ce que vous souhaitez utiliser sur votre Switch. Très complet et régulièrement mis à jour. Toutefois, veillez à compléter vos fichiers et/ou dossier s'il venait à manquer par ce qui est abordé à travers cette FAQ notamment.

      Vous avez également à disposition le script de Shadow2560, Ultimate Switch Hack Script


    Comment installer des fichiers NSP ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Il existe de nombreux gestionnaires de backups (si on peut les appeler ainsi !):
      Ils sont suffisamment aboutis pour installer vos Backups/Update/DLC.

      Voici les tutoriels pour les utiliser:

      Vous avez besoin des sigpatches pour les jeux non-legits (dits Backups). Vous pouvez les obtenir via les liens en début de tutoriel. C'est tout ce que vous pouvez obtenir sur le forum GamerGen donc merci de ne pas demander ni poster des liens de jeux piratés au sein des commentaires !

      Mais ce n'est pas tout puisque vous avez la possibilité d'utiliser des outils PC tiers pour convertir, patcher et bien d'autres fonctions avec NSC_Builder ou 4NXCi


    Où trouver l'ensemble des versions de firmware pour mettre à jour ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      En utilisant ChoiDujourNX ou Daybreak, il vous faudra également la version de firmware vers laquelle vous souhaitez aller (ou via ce lien). Une condition indispensable !


    Qu'apportera le CFW Atmosphère et comment il fonctionnera ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Atmosphère possède plusieurs couches, chacune remplaçant/modifiant un composant différent du système:
      • Fusée: First-stage Loader, s'occupe du chargement et de la validation de la phase 2 (TrustZone personnalisé) plus package2 (sysmodules Kernel/FIRM), et de leur correction si nécessaire. Ceci remplace toutes les fonctionnalités normalement dans Package1loader/NX Bootloader
      • Exosphère: TrustZone personnalisé pour exécuter un moniteur sécurisé personnalisé
      • Thermosphère: Prise en charge d’EL2 emuNAND, c’est-à-dire sauvegarde et utilisation d’images NAND virtualisées / redirigées
      • Mésosphère: Mésosphère est une ré implémentation personnalisée du noyau. Le noyau d'Horizon OS suit les principes de conception du micro-noyau et fonctionne au niveau EL1. Il est actuellement subdivisé en un chargeur (kernel_ldr) et le code principal du noyau
      • Stratosphère: Sysmodule(s) personnalisé(s), style Rosalina pour étendre le noyau / fournir de nouvelles fonctionnalités, et style de ré-implémentation du chargeur pour accrocher des actions système importantes
      • Troposphère: Correctifs Horizon OS au niveau de l'application, utilisés pour implémenter les fonctionnalités CFW souhaitables

      Atmosphère fournit également les composants secondaires suivants:
      • emuMMc: Il s'agit d'un projet collaboratif qui fournit une émulation de stockage eMMC. Consulter la suite des éléments en FAQ pour des informations complémentaires.
      • Libraries: Il s'agit d'une collection de bibliothèques permettant de développer le système d'exploitation pour la Nintendo Switch.
        • Libmesosphere: C'est une bibliothèque C ++ implémentant des fonctionnalités pour Horizon Kernel
        • Libstratosphere: C'est une bibliothèque C ++ pour le développement de modules système pour la Nintendo Switch
        • Libvapours: Code passe-partout commun à des fins diverses


    Les eFuses ? (Merci eliboa)
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
    • C'est quoi ?
        Ce sont des nano-fusibles intégrés dans la puce Tegra de Nvidia. Ils grillent suite à une mise à jour firmware effectuée depuis les serveurs de Nintendo. C'est un dispositif anti-downgrade.
    • Combien d'eFuses dispose la switch ?
        La Nintendo Switch dispose de 32 eFuses. Lorsque vous démarrez votre console normalement, le bootloader de Nintendo vérifie le bon nombre de fusibles grillés en fonction de votre version de firmware.
          A savoir:
          • Firmware 1.0.0 = 1 eFuse
          • Firmware 2.0.0 à 2.3.0 = 2 eFuses
          • Firmware 3.0.0 = 3 eFuses
          • Firmware 3.0.1 à 3.0.2 = 4 eFuses
          • Firmware 4.0.0 à 4.1.0 = 5 eFuses
          • Firmware 5.0.0 à 5.1.0 = 6 eFuses
          • Firmware 6.0.0 à 6.1.0 = 7 eFuses
          • Firmware 6.2.0 = 8 eFuses
          • Firmware 7.0.0 à 8.0.1 = 9 eFuses
          • Firmware 8.1.0 = 10 eFuses
          • Firmware 9.0.0 à 9.0.1 = 11 eFuses
          • Firmware 9.1.0 à 9.2.0 = 12 eFuses
          • Firmware 10.0.0 à 10.2.0 = 13 eFuses
          • Firmware 11.0.0 à 12.0.1 = 14 eFuses
          • Firmware 12.0.2 à 13.0.0 = 15 eFuses
    • Comment je peux vérifier le nombre d'eFuses ?
        Via Hekate, vous allez pouvoir le vérifier.
          La méthode:
            1. Injectez le payload Hekate
            2. Allez dans Console info
            3. Sélectionnez Print fuse info
    • Pourquoi préserver ses eFuses ?
        Vous l'aurez compris, la raison concerne le fait de savoir si vous êtes intéressés par le downgrade
    • Comment contourner le contrôle des eFuses ?
        La seule manière de le contourner est d'utiliser un bootloader tels que Hekate, Fusee, SX Loader ou autres. Ils sont injectés dans la console via l'exploit RCM (fusée gelée), avant que le bootloader officiel ne soit exécuté. Ils viennent donc remplacer le bootloader officiel.

        En théorie, il suffit donc de toujours démarrer/redémarrer sa Switch en mode RCM pour ne pas griller ses fusibles. Seulement en pratique il n'est pas évident de ne jamais booter sur le bootloader officiel. Lorsque votre console vous demande de redémarrer, il faudrait systématiquement refuser et faire un hard shutdown (appui long de 15 sec sur le bouton POWER) puis démarrer la console en mode RCM. De plus, sur une console à l'arrêt, il suffit simplement d'appuyer par inadvertance sur le bouton POWER pour lancer le bootloader officiel. C'est pourquoi les développeurs ont inventé le mode autoRCM.


    eFuses LOTUS, c’est quoi ? (Merci eliboa)
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Les eFuses LOTUS sont des fuses de la puce du port cartouche. Elle est différente du SoC Tegra, et est en charge des communications avec le port cartouche de la console.
      Ces eFuses fonctionnent, en théorie, de la même manière que les eFuses du SoC. Ils sont brûlés à chaque mise à jour du firmware LOTUS (le firmware du port cartouche). Lorsque la version du firmware et le nombre de fuses LOTUS ne correspondent pas, le port cartouche est alors rendu inopérant.

      La grosse différence avec les eFuses du SoC, c'est qu'il est impossible de contourner le contrôle des eFuses LOTUS. Il n'existe pas d'exploit bootrom pour cette puce comme c'est le cas pour le Tegra X1. Aussi, il faut bien comprendre que lorsque votre firmware LOTUS est mis à jour (en même temps que la mise à jour du firmware principal, comme c’était le cas pour les versions 4.0.0, 9.0.0, 11.0.0 et 12.0.0), votre port cartouche ne fonctionnera plus si vous downgradez le firmware principal de votre console.

      Pour empêcher votre port cartouche d'être mis à jour en CFW, il est possible d'appliquer un patch NoGC (qui se configure dans BCT.ini par exemple pour le bootloader d'Atmosphère, disponible aussi pour Hekate) qui bloque le port cartouche (et donc sa mise à jour) lors de l'utilisation d'un CFW.
      Attention cependant il n'existe pas de patch NoGC pour SX OS. Ce dernier a sans doute besoin que le firmware du port cartouche soit à jour afin que le loader XCI fonctionne avec tous les jeux.

      Soyez donc très vigilant également au eFuses LOTUS si vous souhaitez un jour profiter de votre port cartouche sur un firmware plus bas que votre celui de la sysNAND ou de l’emuNAND actuelle


    Le mode autoRCM ? (Merci eliboa)
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Cela consiste à bricker intentionnellement sa console afin qu'elle ne puisse plus démarrer sur le bootloader officiel. Plus précisément le bootloader va entrer en mode panic puis passer automatiquement en mode recovery "RCM", sans avoir besoin d'un JiG ou d'un court-circuit dans le joycon. Cela peut paraître surprenant de bricker intentionnellement sa console mais c'est la seule façon efficace de se prémunir d'un grillage de fusibles. Mais soyez rassurés, la méthode consiste simplement à altérer quelques bits inutiles dans la partition BOOT0 de votre NAND. Cette méthode est totalement réversible et laisse votre NAND propre une fois le mode autoRCM désactivé.

      Ce mode autoRCM peut être activé via les custom bootloader comme Hekate ou SX Loader ou bien via le payload briccmii. L'homebrew ChoiDujourNX, qui permet d'installer manuellement un firmware, active également ce mode par défaut. Notez bien que lorsque ChoiDujourNX est lancé depuis l'emuNAND, l'autoRCM ne s'activera pas (même si l'application peut le laisser penser).

      • Les avantages:
        • Empêche de démarrer le bootloader officiel et donc empêche de griller ses eFuses
        • Permet de se passer du JIG (ou court-circuit) et de la combinaison de touche (POWER + VOL UP) pour démarrer en mode RCM.
        • Empêche de démarrer facilement sur le firmware officiel qui fait beaucoup plus de télémétrie qu'un CFW (donc plus de risque de ban)
      • Les inconvénients:
        • L'inconvénient majeur de ce mode est le risque de se retrouver avec une batterie déchargée. En effet il n'est pas simple de distinguer une Switch éteinte d'une switch en mode RCM (écran noir, pas de réaction aux commandes digitales). Si vous ne faites pas attention, votre console va rester en mode RCM et se décharger petit à petit jusqu'à être complétement déchargée. Le hic, c'est qu'une console brickée avec 0% de batterie ne peut plus se recharger normalement, c'est très long, il faudrait pouvoir l'allumer correctement en bootant sur le firmware pour qu'elle puisse être rechargée mais l'autoRCM nous en empêche !
        • La fonction "éteindre" de l'OS de la Switch ne fonctionnera pas correctement et fera basculer votre Switch sur le mode RCM (donc on revient au problème de batterie). Le seul moyen fiable pour l'éteindre complètement est de rester appuyé 15 secondes sur le bouton POWER.
        • Pour une Switch éteinte, un simple appui sur le bouton POWER ou le simple fait de la connecter via USB à un PC ou dongle va démarrer la console en mode RCM, ce qui là encore, va décharger votre batterie.
        • Pour éviter les problèmes de batterie, je vous conseille de ne pas tenter d'éteindre totalement votre console (sauf si vous allez la rallumer tout de suite après) mais la laisser en veille, elle se déchargera moins vite.


    Que faire si ma batterie est déchargée à cause de l'autoRCM ? (Merci eliboa)
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Il est possible qu'il reste un tout petit peu de jus dans votre batterie pour injecter un payload mais pas assez pour lancer le CFW. Il existe une technique qui fonctionne dans ce cas, il faut injecter votre bootloader et à l'issu (il faut être très rapide), connecter le chargeur secteur à la Switch, ce qui lui donnera assez de jus pour lancer le CFW. Dès qu'Horizon OS est chargé, votre batterie commencera à se recharger.

      Si votre batterie est vraiment à plat, il faut savoir que le chargement de votre batterie se fera mais de manière très longue. Essayez de la brancher sur secteur le temps qu'elle se charge (min 45min/1heure).

      Et si cela ne fonctionne pas, Il faudra démonter votre batterie, la remonter dans une autre console, cette fois sans l'autoRCM d'activé et la recharger avant de la replacer dans sa console d'origine


    Quelle est la signification des codes d'erreurs ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
    • Voici deux listes pour identifier les codes erreurs éventuels que vous pouvez rencontrer:
    • Pour le Bannissement:
      • Code erreur 2124-4025 = Ban Jeu: L'utilisation des services en ligne est limitée par Nintendo. Seul le certificat du jeu est banni donc les fonctions en ligne de ce jeu ne seront plus disponibles !
      • Code erreur 2124-4024 = Ban eShop: L'utilisation des services en ligne est limitée par Nintendo. Plus d'accès à l'eShop !
      • Code erreur 2124-4007 = Ban Console: L'utilisation des services en ligne est limitée par Nintendo. La console ne peut plus accéder à l'eShop, au jeu en ligne, aux update des jeux et à la mise à jour de la console !
    • D'autres codes erreurs:
      • Code erreur 2137-7403 = Ban Cert Console: Impossible de communiquer avec le serveur. Réessayez plus tard !
      • Code erreur 2137-8035 = Stealth mode SX OS: Impossible de communiquer avec le serveur. DNS personnalisés sous le CFW qui empêchent toute communication avec les serveurs de Nintendo !
    • J'obtiens une erreur 2168-0002 (0x4a8) dans RetroArch (ou autre homebrew), comment puis-je résoudre ce problème ?
        Cela est généralement dû au fait que vous exécutez des homebrews dans l'album, alors que vous devriez utiliser un jeu, ce qui donne à l'homebrew accès à plus de RAM. Pour ce faire, maintenez simplement R enfoncé lors du lancement d'un jeu, et vous verrez cet avertissement de "Mode Applet" embêtant disparaître. Ensuite, vous pourrez accéder à RetroArch ou à tout autre homebrew qui vous causait des problèmes. Le problème sera probablement résolu.


    Comment mettre en place les patches et configurer les outils sur sa SD ?
    [+] CLIQUER POUR AFFICHER
      Ce n'est pas toujours évident de comprendre mais essayons d'apporter une explication concrète à la contrainte des patches qu'il vous faut absolument pour installer vos backups. Si les développeurs SciresM, via son CFW Atmosphère, et CTCaer, via son Custom Bootloader Hekate, ne souhaitent pas mettre à disposition leurs travaux dans ce sens, c'est tout simplement pour ne pas favoriser et inciter au piratage. Ceci est légitime ! Quand aux différentes Teams, elles ont essayé à travers leurs compilations de faire le tout en un mais ont très vite retiré la mise à disposition des sigpatches. Par la suite, d'autres ont repris le flambeau mais peu a peu se sont retirés. La seule raison à tout cela, c’est le jeu du chat et de la souris avec la firme Nintendo !

      Les patches FS permettent de corriger le système de fichier et de rendre possible l’exécution de fichiers NSP modifiés et/ou non signés. Les patches ES permettent de corriger le service eticket pour installer les NSP modifiés et/ou non signés. Les patches du loader, nouvel élément de la scène underground, apporte des correctifs depuis le FW 10.0.0 et la version de CFW Atmosphère (v0.11).

      Il vous faudra donc obtenir les sigpatches via les liens donnés en début de tutoriel et décompresser les archives sur votre PC. A l'issu, vous copierez chaque élément dans les dossiers correspondants.

Source:
[+] CLIQUER POUR AFFICHER
Dernière édition par MDProz le 26 Oct 2021, 14:14, édité 341 fois.
Raison: MAJ HOS 13.1.0 + AMS v0.1.2.1 + Hekate v5.6.5 + sigpatches !
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] SX Pro - SX OS: Utiliser le Dongle de la Team Xec

Message non lupar MDProz » 23 Juil 2018, 18:06

Les ChangeLog


Atmosphère de SciresM
[+] ChangeLog Atmosphere de SciresM
Version 1.2.1
  • Le support a été implémenté pour 13.1.0.
    • mésosphère a été mis à jour pour refléter les changements de comportement du noyau apportés dans 13.1.0.
      • KScheduler émet désormais une barrière de mémoire de données lors du déverrouillage du verrou du planificateur et lors d'un retour anticipé en raison de l'état du fil supérieur lors de la planification
    • erpt a été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels
      • Le nouveau service ajouté dans 13.0.0 ("sprofile") a été révisé et les formats de données attendus ont été modifiés.
        • Cela semble toujours être (peut-être (?)) non testable en raison du fait que les données ne sont pas encore transmises, mais j'ai une plus grande confiance que les choses se passeront bien que lors de la sortie de la version 1.1.0
    • Un certain nombre d'améliorations ont été apportées à la mésosphère, notamment :
      • Une cible de build a été créée pour construire en ciblant la carte virt qemu.
        • Cela facilite l'écriture de tests unitaires pour le noyau (et d'autres composants de l'atmosphère) et leur exécution sous PC.
          • Remarque : le logiciel système officiel ne fonctionnera pas du tout dans ce cadre, et le projet Atmosphère n'a aucun intérêt à tenter d'exécuter un logiciel officiel de quelque nature que ce soit. Il s'agit de machines de test unitaire, et explicitement pas plus que cela
      • Cela devrait, espérons-le, nous permettre d'avoir une plus grande confiance dans le fait que tous les composants de l'atmosphère fonctionnent comme ils sont théoriquement censés le faire à l'avenir
      • Remarque : si vous êtes un développeur qui connaît le système d'exploitation Horizon (ou qui est capable de se familiariser), j'apprécierais grandement de m'aider à rédiger des tests et à améliorer le cadre de test
        • Veuillez contacter SciresM#0524 si vous êtes capable et intéressé.
          • Vraiment, si vous êtes réellement un développeur qui souhaite m'aider à démarrer cela, je l'apprécierais profondément.
            Cela dit, si vous n'êtes pas un développeur mais que vous voulez l'être, ce n'est probablement pas la meilleure opportunité ; Je m'attends à ce que ce soit très technique.
          • Considérez la chaîne #hack-n-all de la discorde ReSwitched à des fins éducatives
      • Nous utilisons (au moins pour l'instant) catch2 pour les tests unitaires
    • Presque tous les appels virtuels dans le noyau sont désormais résolus de manière statique.
      • Cela élimine une surcharge substantielle des appels virtuels et devrait conduire à une amélioration des microperformances du noyau dans pratiquement toutes les fonctions
    • Les opérations de recherche de l'arbre rouge noir restantes qui n'utilisaient pas la variante optimisée de la « clé de recherche » utilisent désormais la version optimisée
    • L'assemblage personnalisé a été écrit pour améliorer la conversion tick-to-time
      • Cela fonctionne autour de gcc émettant un assemblage sous-optimal à -Os (il émet un bon assemblage à -O3, clang est bien à -O3 et -Os)
    • Les structures KThread et KSession ont été mises à jour pour optimiser la disposition des membres, en économisant 0x10 octets par objet KThread/KSession.
    • Plutôt que de remettre à zéro inutilement toutes les données dans les objets du noyau uniquement pour écraser les membres ultérieurement, nous n'initialisons désormais que les membres dont nous avons besoin dans les constructeurs d'objets du noyau.
      • C'est ce que Nintendo faisait déjà
    • Un ensemble de primitives atomiques optimisées personnalisées a été implémenté et est utilisé à la place de std::atomic<>
      • Cela contourne un bogue de gcc qui rétrograde l'ordre mémoire spécifié à seq_cst et introduit clrex aux endroits où cela est approprié.
      • Cela devrait strictement améliorer les microperformances de nombreux appels système.
    • Une extension commutable au moment de la compilation a été ajoutée pour prendre en charge les adresses physiques 40 bits dans les capacités MapRange (en utilisant les bits actuellement réservés).
    • Un certain nombre de bugs mineurs ont été corrigés, notamment :
      • La gestion initiale du cache reflète désormais mieux le comportement officiel.
        • Cela résout un problème qui faisait que certains matériels sensibles au cache produisaient des paniques de noyau cryptiques lors du démarrage
      • Une logique incorrecte lors de la vérification des capacités de priorité des threads a été corrigée pour refléter le comportement officiel.
      • Le planificateur a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel, et un certain nombre de bogues mineurs impliquant clz/ctz ont été corrigés.
      • Les accès à la région locale des processus ont été corrigés pour utiliser correctement la région linéaire du noyau, et non les pointeurs de l'espace utilisateur.
      • Les SVC de cache exposés pour les processus 32 bits reflètent désormais mieux la sémantique officielle des demandes de masque de base.
      • Un bogue a été corrigé qui pouvait provoquer une panique du noyau si SvcArbitrateLock était appelé sur un thread avec exactement une référence au milieu de la gestion d'une exception en mode utilisateur
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 1.2.0
  • boot a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel pour la gestion de l'affichage/de la batterie.
    • Cela devrait résoudre tous les problèmes pouvant résulter de l'exécution d'anciennes versions sur le modèle OLED, si vous êtes en mesure de le faire
  • Le système de "micrologiciel cible" a été modifié pour permettre au chargeur de démarrage de spécifier une approximation, plutôt que le véritable micrologiciel cible.
    • Auparavant, nous nous attendions à ce que les chargeurs de démarrage conformes inspectent SYSTEM:/ pour déterminer le micrologiciel cible spécifique.
    • Maintenant, nous n'avons besoin que d'une version approximative, avec version majeure == vraie version majeure et version approximative <= vraie version.
    • Cela simplifie grandement les exigences du chargeur de démarrage et, en conséquence, tout le code permettant d'accéder à SYSTEM a été supprimé de fusee.
      • Cela devrait entraîner une accélération substantielle lors du démarrage d'emummc avec fusee, car les accès au SYSTÈME étaient la chose la plus chère faite auparavant
    • Cela devrait résoudre toute incohérence dans la détection du firmware lors du démarrage via fusee vs hekate.
    • Cela devrait également améliorer notre compatibilité avec les versions de micrologiciels, ce qui rend plus probable que l'atmosphère "fonctionne" si rien d'important n'a changé
  • La logique de détermination des limites de ressources dynamiques a été implémentée dans pm pour correspondre au dernier comportement officiel
    • Cela simplifie/rend également considérablement les limites de ressources sur les anciens firmwares
  • Une énorme quantité de refactorisation a été effectuée sous le capot, notamment :
    • Remarque : Si vous êtes un développeur qui utilise Atmosphere-libs, un certain nombre de modifications sont en cours
      • N'hésitez pas à contacter SciresM#524 pour obtenir de l'aide sur la mise à jour de votre programme
    • L'espace de noms du système d'exploitation avait de nombreuses primitives implémentées / rendues plus précises.
    • Étant donné que la mésosphère est désormais toujours active, os::LightEvent (qui nécessitait des SVC plus récents) est désormais utilisable dans le monde entier (et utilisé par la stratosphère le cas échéant).
    • Les assertions sont désormais de véritables no-ops lors de la construction pour la publication.
    • Stratosphère est maintenant construit avec -Wextra/-Werror.
    • La logique la plus "commune" dans les fichiers main.cpp du module système a été déplacée dans libstratosphere.
      • Remarque : les fichiers main.cpp des anciennes bibliothèques d'atmosphère ne fonctionneront plus, pour un très grand nombre de raisons
    • Un certain nombre de problèmes de style de code de longue date ont été corrigés.
    • Mésosphère utilise désormais util::BitFlagSet pour les autorisations SVC.
    • Mésosphère place désormais sa table de relocalisation dans .bss, ce qui permet de récupérer cette mémoire une fois les relocalisations effectuées.
      • Ces changements permettent d'économiser environ 16 Ko de mémoire dans le noyau, tout est dit et fait
    • Un certain nombre d'emplacements dans la stratosphère où la mémoire pourrait être sauvegardée ont été repérés et exploités, conduisant à environ 150-200 Ko de mémoire sauvegardée.
    • Le module système spl et loader a été remanié pour mieux refléter la logique officielle.
    • Le code du serveur sf ipc a été mis à jour pour n'émettre que la logique mitm/defer lorsque cette logique est réellement requise quelque part dans le processus.
    • Le code du serveur tipc ipc a été mis à jour pour refléter les modifications apportées à la logique officielle dans 13.0.0.
    • Beaucoup, beaucoup d'autres changements mineurs, s'il vous plaît parlez à SciresM#524 ou lisez les commits pertinents si vous voulez en savoir plus
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment :
    • La gestion par Mesosphere des autorisations SVC sur l'épinglage/désépinglage des threads a été mise à jour pour refléter le comportement officiel du noyau.
    • util::CountTrailingZeroes() a été corrigé pour calculer la valeur correcte lorsqu'il est utilisé au moment de la compilation
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 1.1.1
  • Un bug a été corrigé qui provoquait une fuite de mémoire lors du lancement d'un jeu avec les mods activés, provoquant éventuellement un plantage après suffisamment de lancements de jeu sans redémarrage.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 1.1.0
  • Le support a été implémenté pour 13.0.0.
    • mésosphère a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel du noyau.
    • ncm a été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels.
    • erpt a été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels.
      • Deux nouveaux services ("sprofile") ont été ajoutés à erpt et ont été entièrement réimplémentés.
      • Remarque : ces services permettent de transmettre les paramètres aux consoles via Internet sans mise à jour du système.
        • Comme il ne semble pas encore y avoir de paramètres poussés, cette implémentation ne peut fondamentalement pas être entièrement testée pour le moment, mais j'espère qu'il n'y aura pas de problèmes une fois que les paramètres commenceront à être distribués.
  • Le module système LogManager a été réimplémenté.
    • Ce module système fournit des services que certains jeux utilisent pour la journalisation.
    • La réimplémentation d'Atmosphere prend en charge la journalisation sur la carte SD (si lm!enable_sd_card_logging est vrai) et sur ams.TMA.
      • Pour contrôler le dossier dans lequel les journaux sont enregistrés, modifiez le paramètre lm!sd_card_log_output_directory.
    • La réimplémentation d'Atmosphere est désactivée par défaut (afin d'économiser de la mémoire), mais peut être activée en définissant lm!enable_log_manager sur true.
      • Cela permettra de lire les journaux des jeux qui utilisent les services (ou potentiellement de se connecter à partir des homebrews à l'avenir), ce qui peut être utile aux développeurs.
      • Veuillez noter que lorsque TMA sera entièrement implémenté à l'avenir, l'activation de TMA activera de force LogManager.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 1.0.0
  • fusee a été complètement réécrit en C++ pour utiliser les mêmes API d'atmosphere-libs que le reste du code d'Atmosphere.
    • La réécriture a été effectuée en mettant l'accent sur la garantie d'une bonne vitesse de démarrage, et le démarrage devrait généralement être beaucoup plus rapide qu'auparavant.
      • Selon la carte SD/l'environnement, la vitesse de démarrage peut maintenant être légèrement plus rapide, à peu près la même ou légèrement plus lente que lors du démarrage avec hekate.
      • Le fruit évident pour l'amélioration des performances a été cueilli, donc j'espère que l'amélioration des performances plaira à tout le monde.
    • La compatibilité de la carte SD a été améliorée : fusee devrait maintenant avoir une compatibilité de carte SD identique au pilote officiel du système d'exploitation.
    • Remarque : divers composants ont été renommés (fusee-primary.bin -> fusee.bin, fusee-secondary.bin -> package3).
      • Si vous utilisez un autre chargeur de démarrage (comme hekate), vous devrez peut-être mettre à jour votre configuration pour utiliser la nouvelle disposition.
    • Veuillez noter : BCT.ini n'existe plus, la configuration de nogc a été déplacée vers /atmosphere/config/stratosphere.ini.
      • Si vous comptez sur une configuration nogc personnalisée, assurez-vous de mettre à jour en conséquence.
    • L'analyse BMP de l'écran de démarrage personnalisé n'est plus prise en charge (car elle ralentit le démarrage pour 99 % des utilisateurs).
      • Pour compenser cela, un script pour insérer un écran de démarrage personnalisé dans un binaire package3 a été ajouté au dossier utilitaires du référentiel atmosphère.
      • La version de la version devrait être équivalente à l'exécution de la commande suivante à partir de la racine du référentiel atmosphère : python utilities/insert_splash_screen.py img/splash.png fusee/package3
  • Un certain nombre de modifications en attente ont été apportées, après la fin des périodes d'essai pertinentes :
    • la mésosphère n'est plus à exclure et le code stratosphère commencera en fonction de sa présence / utilisation.
    • NCM n'est plus opt-out.
    • Le nettoyage pour faciliter la transition de < 0,19,0 à 0,19,0 a été supprimé.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.20.1
  • Un problème a été résolu qui provoquait une grave dégradation des performances après la sortie de veille sur le matériel Mariko.
    • Cela était dû à Mariko MTC résultant en une fréquence de 1599,999MHz au lieu de 1600MHz.
    • En raison de ce décalage, le code de gestion EMC de Nintendo n'a pas réussi à s'initialiser/prendre le relais, et après la sortie de veille, la RAM était dans un état étrange.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.20.0
  • La gestion de la DRAM (MTC) a été implémentée pour le matériel Mariko, augmentant la vitesse de la RAM de 204MHz à 1600MHz.
    • Cela optimise de manière significative la vitesse de démarrage sur Mariko, en réduisant le temps de démarrage de moitié.
    • Réductions typiques du temps de démarrage (mesuré de "select fusee" à "home menu visible") :
      • Normal (Iowa) : ~35 secondes -> ~18 secondes.
      • Lite (Hoag) : ~65 secondes -> ~30 secondes.
    • NOTE : Le travail est en cours pour réécrire le composant `fusee`, avec l'objectif spécifique d'assurer une bonne vitesse de démarrage.
    • Avec un peu de chance, le démarrage sera beaucoup plus rapide sur toutes les unités (Mariko et Erista) dans une prochaine version
  • Sept a été remplacé, et supprimé du dépôt.
    • Les unités Erista utilisent maintenant un firmware TSEC personnalisé pour gérer la dérivation des clés.
    • Pour plus de détails, contactez SciresM#0524 sur discord.
    • Ceci a un certain nombre d'avantages, y compris :
      • Cela simplifie grandement la logique de dérivation des clés en la rendant cohérente sur tous les firmwares.
      • Fusee n'accède plus aux keyblobs et ne les utilise plus du tout, donc les unités qui ont accidentellement détruit/perdu des keyblobs peuvent démarrer sans eux.
      • Ceci augmente considérablement la stabilité (sept était la plus grande source d'échecs de démarrage).
      • Cela améliore la vitesse de démarrage (sept a redémarré plusieurs fois, a exécuté plusieurs fois l'initialisation du matériel et était généralement très lent).
      • Le processus de construction d'Atmosphère est maintenant beaucoup plus sain.
  • Un certain nombre d'améliorations ont été apportées au moteur de triche de dmnt.
    • Les codes triches qui prennent en compte un opérande de région mémoire peuvent maintenant utiliser les types "2" ou "3" pour effectuer des accès relatifs aux régions alias/aslr, respectivement.
    • La prise en charge d'un opcode "else" dans le moteur de triche a été ajoutée, afin de rendre l'écriture de certaines logiques conditionnelles plus naturelle.
    • Une prise en charge a été ajoutée pour qu'un orchestrateur de triche homebrew (comme edizon) puisse se détacher d'un processus de triche/régler la triche principale de manière programmatique.
  • Daybreak fournit maintenant un avertissement lors de la tentative d'installation d'un firmware plus récent que la plus haute version qu'atmosphère sait supporter.
    • Pour faciliter cela, exosphere expose maintenant la version HOS supportée via une extension ConfigItem.
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été corrigés, notamment :
    • Plusieurs implémentations SVC de débogage de mesosphere ont été mises à jour pour refléter la sémantique du dernier noyau.
    • La prise en charge de la dérivation des clés de cryptage BIS sur certains prototypes de matériel a été corrigée.
  • Améliorations de la stabilité générale du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.19.5
  • Le support a été ajouté pour 12.1.0.
  • Le support LayeredFS a été ajouté pour les commandes OpenDataStorageWithProgramIndex.
    • Certains jeux utilisant des API plus récentes (7.0.0+) qui incluent plusieurs programmes sous un même titre ne pouvaient pas être modifiés auparavant.
    • Ceux-ci sont désormais pris en charge normalement et LayeredFS devrait à nouveau avoir une compatibilité à 100 %.
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment :
    • Le redémarrage du payload NRO a été mis à jour pour permettre au système d'exploitation de sauvegarder l'état avant le redémarrage (merci @AuroraWright) !
    • Un problème a été résolu qui pouvait entraîner l'échec de dns.mitm lorsque les jeux demandaient la résolution d'une chaîne vide.
    • Un problème a été résolu qui provoquait une fuite de mémoire dans le module système erpt.
      • Cela finirait par provoquer un plantage du système après la génération d'environ 540 rapports sans redémarrage.
  • Un certain nombre d'améliorations mineures ont été apportées pour améliorer la précision de la mésosphère.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.19.4
  • Le support a été ajouté pour 12.0.3
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment :
    • Un problème a été résolu qui pouvait entraîner une corruption de la mémoire de tas lorsque l'allocation était fortement contestée
    • Un problème a été résolu qui pouvait entraîner l'échec du mode veille dans certaines conditions
    • Un problème a été résolu qui pouvait entraîner l'utilisation d'un chemin lent du planificateur plus souvent que nécessaire
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.19.3
  • Le support a été ajouté pour 12.0.2.
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment:
    • Un problème a été résolu dans dns.mitm qui provoquait un plantage lorsque les jeux tentaient de résoudre l'adresse IP de nullptr.
    • Un problème a été résolu dans erpt qui provoquait un abandon lors du démarrage sans avoir jamais démarré le stock auparavant.
    • Un problème a été résolu dans emummc (basé sur un fichier) qui provoquait une erreur sur le format du système / le téléchargement de certains jeux
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.19.2
  • Les composants d'Atmosphère ont été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels à partir de la version 12.0.0
    • Notamment, erpt a été mis à jour pour implémenter la nouvelle fonction de détection d'arrêt forcé
      • Lorsqu'un arrêt forcé se produit, un erpt_report sera généré et enregistré sur la carte SD au prochain démarrage
  • Atmosphère-libs a été mis à jour pour utiliser GCC 11 (dernières versions de devkitA64 / devkitARM).
    • Les inspections initiales montrent des améliorations de l'optimiseur légères à modérées à plusieurs endroits importants (le noyau est 0x3000 plus petit)
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment:
    • Un bogue a été corrigé qui provoquait un écran noir lors de la tentative de démarrage des versions de firmware 2.0.0-4.1.0
    • Un bogue a été corrigé qui provoquait l'abandon de sm quand à la limite de session, plutôt que de renvoyer des codes d'erreur
    • Un bogue a été corrigé qui permettait l'épuisement des ressources sur 12.0.0, dans certaines circonstances
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.19.1
  • Un problème a été résolu qui provoquait une erreur fatale lors de l'utilisation des services de migration officiels pour transférer des données entre consoles
  • Un problème a été résolu dans ncm qui provoquait une erreur lorsque le système d'exploitation tentait d'énumérer le contenu de la carte SD installée
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.19.0
  • Le support a été ajouté pour 12.0.0
    • mésosphère a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel du noyau
    • sm, boot2, pgl ont été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels
      • Remarque: la 12.0.0 a ajouté un nouveau protocole pour IPC ("tipc"), qui a été récemment réimplémenté dans son intégralité.
        • Il est possible qu'il y ait des problèmes encore non fondés; s'il y en a, veuillez envoyer les rapports de plantage appropriés à SciresM (SciresM #524 sur discord).
        • Homebrew qui utilise des extensions d'ambiance (y compris l'API mitm) devra être recompilé pour fonctionner sur la version 0.19.0.
          • Je m'excuse pour cela, mais c'est inévitable pour des raisons techniques. Si vous êtes concerné par cela et en êtes fou, veuillez contacter SciresM pour vous plaindre
    • erpt a été partiellement mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels
      • De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à erpt pour suivre l'activité des applets en cours d'exécution et pour détecter quand un arrêt forcé se produit
      • Ces comportements ont été temporairement stubbés, car ils ne sont pas nécessaires pour que la 12.0.0 s'exécute (et leurs sorties ne seront enregistrées nulle part)
      • Une future mise à jour de l'atmosphère mettra en œuvre ces comportements, dans l'intérêt de refléter la logique officielle le plus fidèlement possible
  • Atmosphère n'utilise plus le dossier / contents / pour ses propres programmes
    • Les modules système d'Atmosphère sont désormais regroupés dans le seul fichier "stratosphere.romfs"
      • Pour ceux qui travaillent sur le développement pour l'atmosphère, les exécutables dans le répertoire / contents / seront préférés à ceux de "stratosphere.romfs"
    • Remarque: afin de faciliter ce changement (et le comportement souhaité), la première fois que vous démarrez après l'extraction d'un zip de version, les modules du système atmosphère à l'intérieur de / contents / seront supprimés
      • Cela n'aura aucun impact sur les programmes utilisateur (cela ne supprime que les programmes avec des identifiants de programme spécifiques)
  • Des améliorations ont été apportées à la mésosphère, notamment:
    • Une extension InfoType a été ajoutée pour obtenir le descripteur de processus actuel, sans avoir à créer un thread et à faire IPC avec soi-même
    • Un problème a été résolu dans SvcSetDebugThreadContext
    • Un problème a été résolu lors de l'exécution d'IPC avec des tampons utilisateur
  • Le support a été corrigé pour basculer le paramètre personnalisé usb! Usb30_force_enabled sur 9.0.0+
    • Cela a été brisé par l'introduction par Nintendo d'une dépendance qui faisait de l'USB une exigence pour le lancement avant que les paramètres personnalisés ne soient analysés
    • Depuis le correctif, vous pouvez maintenant basculer le paramètre (comme vous le pouviez avant l'atmosphère 0.9.4), et cela fonctionnera comme prévu
    • Remarque: l'activation de l'USB 3.0 a souvent un impact important sur les communications sans fil
      • Pour cette raison, le paramètre est désactivé par défaut. Si vous rencontrez des problèmes avec son activation, envisagez de la désactiver
  • Un avertissement a été ajouté à l'aube lors de la réinitialisation de la console aux paramètres d'usine
  • Un travail substantiel a été réalisé en vue de l'implémentation prochaine dans l'atmosphère du protocole de connexion cible hôte
    • Une fois terminé, les utilisateurs pourront interagir avec une Switch sous atmosphère via une application PC («Starlink») en cours de développement
      • Les fonctionnalités éventuelles prévues pour les consoles connectées incluent un gdbstub, l'interaction avec la mémoire (pour le développement de triche), le streaming audio et vidéo du jeu et l'accès au système de fichiers de la carte SD du Switch
      • Switch homebrew aura également accès à un système de fichiers (configurable et en bac à sable) sur le PC hôte, lorsqu'il est connecté
    • À cette fin, ce qui suit a été accompli:
      • Le module système "htc" a été complètement réimplémenté
      • Le module système qui fournit un accès à distance à la carte SD a été complètement réimplémenté
    • C'est actuellement au cœur du développement d'Atmosphère
    • Remarque: l'assistance n'est pas encore terminée et les utilisateurs sont déconseillés d'interagir avec les paramètres associés pour le moment, à moins qu'ils ne sachent particulièrement ce qu'ils font
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment:
    • Un bug a été corrigé dans dmnt qui pouvait causer un fatal lors du lancement de certains jeux avec des astuces actives
    • Un problème a été résolu qui pouvait provoquer un abandon dans sm lors de l'utilisation d'un grand nombre de modules système personnalisés
    • Un problème a été résolu qui empêchait de lancer des cartes de jeu sur 1.0.0
    • Des problèmes mineurs ont été résolus dans le comportement de la machine virtuelle de triche
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.18.1
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment:
    • Le nouveau module dns.mitm ajouté dans la version 0.18.0 ne contient plus d'erreurs fatales lors de la réception de port = nullptr
      • Cela corrige le blocage des publicités sur YouTube et peut-être d'autres cas d'utilisation
    • Un bogue a été corrigé qui empêchait ams.mitm de mettre en cache les stockages de données de manière incorrecte
      • Cela a potentiellement cassé le DLC lors de l'utilisation de mods romfs, et aurait pu causer d'autres problèmes (par exemple avec des thèmes personnalisés, et peut-être d'autres cas)
    • Un bogue a été corrigé dans l'enregistrement du module de contrôle de l'état de l'alimentation
      • Cela pourrait corriger un cas étrange avec les dépendances des modules système sur sleep / wake, mais personne ne devrait probablement remarquer de différences
    • Un bogue a été corrigé où la mésosphère traitait parfois les ID de cœur virtuels comme s'il s'agissait d'ID de cœur physiques
      • Cela n'a eu aucun impact, car pour Switch virtual core == physical core, mais cela aurait pu affecter les futures plates-formes s'il n'était pas résolu
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.18.0
  • Un nouveau module mitm a été ajouté (dns.mitm).
    • Cela fournit un mécanisme hautement configurable pour rediriger les demandes de résolution DNS.
    • Par défaut, Atmosphère redirige les demandes de résolution des serveurs de télémétrie officiels vers une adresse de bouclage.
    • Vous trouverez ici de la documentation sur la configuration de dns.mitm pour répondre à vos besoins plus spécifiques
  • L'API du cadre de service (sf) a été remaniée pour être plus précise à la logique officielle et réduire considérablement les besoins en mémoire.
    • La comparaison de l'utilisation de la mémoire du module Atmosphère par rapport à celle de Nintendo trouvée ici a été mise à jour pour refléter cela.
    • Remarque: si vous êtes un développeur utilisant les API du service libstratosphere, une mise à jour peut être nécessaire. Contactez SciresM # 0524 sur Discord pour obtenir de l'aide si nécessaire.
  • Un certain nombre d'obsolescences ont été supprimées, à la suite d'un nettoyage général de la base de code:
    • L'extension sm pour ne pas désinscrire les services à la fermeture de la connexion a été remplacée par la logique d'acceptation officielle dans 11.0.0, et a été supprimée au profit de la logique officielle.
      • Cela ne devrait avoir aucun impact sur les utilisateurs.
    • Le hid-mitm temporaire ajouté dans la version 0.9.0 a finalement été supprimé, après plus d'un an de dépréciation.
      • Il ne devrait y avoir aucun homebrew en cours d'utilisation encore affecté par cela, mais la situation sera surveillée.
      • S'il s'agit toujours d'un problème réel, un module système hid mitm non affilié fournissant la même fonctionnalité peut être créé et publié, indépendamment de l'atmosphère elle-même.
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.17.1
  • Un certain nombre de modules d'atmosphère utilisaient plus de mémoire que leurs équivalents Nintendo dans la version 0.17.0; un certain nombre de modifications de génération de code ont été appliquées pour résoudre ce problème à tous les niveaux.
    • Une comparaison détaillée de l'utilisation de la mémoire du module Atmosphère par rapport à celle de Nintendo a été faite et peut être trouvée ici
  • Plusieurs bugs mineurs ont été corrigés, notamment:
    • Un bug a été corrigé dans la mésosphère qui provoquait l'échec des jeux qui tentaient de mapper plus de mémoire que le Switch.
      • Cela a affecté "Piczle Lines DX 500 More Puzzles!", Et peut-être d'autres jeux
    • L'activation de la configuration pour "vider" PRODINFO ne provoque plus de blocage sur les appareils Mariko (ou tout appareil avec un format plus récent).
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.17.0
  • fusee a été fortement réécrit afin d'ajouter la prise en charge du matériel Mariko.
    • Remarque: le matériel Mariko n'a actuellement aucun (et peut ne jamais avoir aucun) exploits logiciels; fusee fonctionne lorsqu'il est chargé à partir du contexte du chargeur de démarrage avec les bonnes clés dans le moteur de sécurité. Aucun moyen de mettre le système dans cet état n'est fourni
  • Un problème a été résolu dans la manière dont l'arrêt a été effectué sur le matériel Erista.
    • Cela corrige un problème qui faisait que OFW affichait un écran noir au démarrage après une mise hors tension de l'atmosphère sans effectuer au préalable un redémarrage.
    • Cela améliore également considérablement la consommation d'énergie lorsque le système est arrêté; les consoles éteintes d'Atmosphere devraient maintenant vider la batterie au même rythme réduit que le firmware d'origine
  • Un certain nombre de modifications mineures ont été apportées, notamment:
    • Un certain nombre d'incohérences dans le système de construction ont été corrigées.
      • Pour ceux qui créent une atmosphère à la maison, le module système de démarrage ne se reconstruira plus à chaque fois que make est invoqué
      • Cela améliore considérablement les temps de construction pendant l'itération de développement
    • sm a été mis à jour pour refléter plus précisément la façon dont le code officiel gère le report des demandes
    • mésosphère a été mis à jour pour refléter plus précisément la gestion officielle du noyau du tampon de trace.
    • mésosphère a été mis à jour pour améliorer la logique du chargeur du noyau en tirant parti de l'hypothèse que nous ne démarrons que notre noyau, pas celui de Nintendo
  • Comme cela fait quelques mois sans aucun problème signalé, la mesosphère est désormais désactivée.
    • Les utilisateurs qui souhaitent commencer à utiliser ou continuer à utiliser la mésosphère doivent utiliser le zip standard / cool kids ("atmosphère-")
    • Les utilisateurs qui souhaitent désactiver la mésosphère doivent télécharger et extraire le zip de désactivation ("atmosphère-SANS_MESOSPHERE-")
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 0.16.2
  • Les zips de version Atmosphère ne regroupent plus BCT.ini, mais reposent plutôt sur les valeurs par défaut du code.
    • Cela signifie que les mises à jour de l'atmosphère ne devraient plus écraser aucune configuration utilisateur.
    • Si vous souhaitez modifier la configuration de BCT.ini, copiez le modèle depuis / config_templates / comme avec une autre configuration.
  • pgl et creport ont été mis à jour pour refléter les différences de comportement officiel dans la version 11.0.0.
  • Un problème a été résolu qui entraînait le lancement de creport plusieurs fois en cas de panne du processus.
    • Cela corrige le problème des "rapports en double" qui tourmentait parfois les gens.
  • Un nouveau paramètre système (atmosphère! Enable_am_debug_mode) configurant am pour utiliser le mode débogage.
    • Si vous n'êtes pas un développeur ou ne voyez pas d'utilisation claire de cela, laissez-le configuré par défaut (désactivé).
  • Reboot to payload NRO a été mis à jour pour corriger la prise en charge de certaines charges utiles.
  • Le support a été corrigé pour l'extension d'ambiance pour prendre en charge l'utilisation homebrew des nouveaux mappages de noyau (8.0.0+).
    • En particulier, lors de l'exécution des versions de débogage de traçage de mesosphère, hbloader a désormais accès au tampon de trace du noyau.
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées.

Version 0.16.1 Pre-Release
  • Le support a été ajouté pour 11.0.1.
    • mesosphère a été mise à jour pour refléter le dernier comportement officiel du noyau.
      • Un nouveau svc :: InfoType ajouté dans la version 11.0.0 a été implémenté (il n'a pas été découvert avant la publication de la version 0.16.0).
      • La nouvelle logique d'intégrité de flux de contrôle (CFI) ajoutée dans le noyau 11.0.0 a été implémentée
  • La logique fs a été refactorisée et nettoyée pour refléter certains changements comportementaux et structurels plus récents du module système.
  • exosphère a été mis à jour pour permettre un contrôle dynamique du port uart utilisé pour la journalisation.
    • Cela peut être contrôlé en modifiant les champs log_port, log_baud_rate et log_inverted dans exosphere.ini.
  • mesosphère a été mis à jour pour améliorer les capacités de débogage.
    • C'est toujours un travail en cours, mais les développeurs peuvent être intéressés.
  • Un bogue a été corrigé qui provoquait une erreur fatale à fatale si le processus fatal était déjà en cours de débogage.
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées.

Version 0.16.0 Pre-Release
  • Le support a été ajouté pour 11.0.0.
    • Exosphère a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel du moniteur sécurisé.
    • Mesosphère a été mis à jour pour refléter le dernier comportement officiel du noyau.
    • Loader, sm, boot, pgl ont été mis à jour pour refléter les derniers comportements officiels.
      • Remarque: la 11.0.0 implémente une version opt-in de l'extension atmosphère sm qui permet de fermer la session sans désenregistrer les services.
        • En conséquence, l'extension sera obsolète au profit de la nouvelle commande d'acceptation officielle. Dans la version 0.17.0, il sera entièrement supprimé.
        • Si votre module système personnalisé repose sur cette extension (même si cela me semble peu probable), veuillez le mettre à jour en conséquence.
    • erpt a été partiellement mis à jour pour assurer la compatibilité avec 11.0.0.
      • Le dernier firmware attache des champs supplémentaires et des informations de contexte aux journaux.
      • Une future mise à jour d’atmosphère implémentera cette logique, afin que les utilisateurs intéressés puissent également obtenir les nouvelles informations lors de l'examen de leurs journaux
    • Remarque: la version 11.0.0 a introduit des changements de rupture dans l'API usb: ds du module système USB.
        Homebrew qui utilise le service usb: ds doit être reconstruit avec la dernière version de libnx pour prendre en charge l'exécution sur 11.0.0.
  • Le module du système de démarrage a été réécrit pour refléter les énormes changements de pilote introduits dans la version 8.0.0.
    • Cela comprend un certain nombre d'améliorations de l'affichage du logo et de la logique de gestion de la batterie.
  • Un support a été ajouté pour configurer la largeur de l'espace d'adressage pour hbl.
    • Les paramètres hbl_config! Override_address_space _ (#) et hbl_config! Override_any_app_address_space peuvent désormais être définis sur 39_bit, 36_bit ou 32_bit pour contrôler l'espace d'adressage pour hbl sur une base de remplacement.
    • Si aucune configuration n'a été définie, hbl utilisera désormais par défaut un espace d'adressage de 39 bits.
      • Auparavant, un espace d'adressage hérité de 36 bits était toujours utilisé pour maintenir la compatibilité avec la version 1.0.0.
      • Une nouvelle extension de chargeur a été ajoutée pour prendre en charge le 39 bits chaque fois que possible (y compris mesosphere-on-1.0.0), avec un retour à 36 bits lorsqu'il n'est pas disponible.
  • Le support a été ajouté à un certain nombre de composants pour fonctionner sur du matériel Mariko.
    • Le module du système de démarrage peut maintenant être exécuté en toute sécurité sur le matériel mariko, en effectuant une initialisation matérielle correcte.
    • Daybreak (et généralement, la logique de mise à jour du système) ont été mis à jour pour être utilisables sur Mariko.
    • La logique de protection / gestion Boot0 a été mise à jour pour effectuer les actions correctes sur Mariko.
    • Le redémarrage vers le payload ne fonctionne pas et ne peut pas fonctionner sur Mariko. En conséquence, un gestionnaire "d'erreurs fatales" a été écrit, pour afficher et enregistrer les erreurs fatales depuis TrustZone.
    • Remarque: Atmosphere n'est toujours pas correctement utilisable sur le matériel Mariko.
      • En particulier, la sortie de mise en veille ne fonctionnera pas correctement (les nombres magiques ne sont pas définis correctement), parmi quelques autres problèmes mineurs.
  • Exosphère a reçu un support pour la construction sous la configuration de débogage.
    • Une petite partie (autrement inutilisée) d'IRAM est maintenant réservée au code d'exosphère de débogage uniquement (cette région est inutilisée / intacte sous la configuration de la version).
    • Cela permet la journalisation (y compris printf) à partir du moniteur sécurisé, pour les personnes intéressées.
  • Un certain nombre de bogues ont été corrigés, notamment:
    • Des problèmes mineurs dans un certain nombre de codes liés au système de fichiers ont été corrigés.
    • Un problème a été résolu qui pouvait entraîner l'annulation de NCM sur les consoles fournies avec 3.0.x et qui n'étaient jamais mises à jour.
  • Plusieurs problèmes ont été résolus, et la convivialité et la stabilité ont été améliorées.

Version 0.15.0
  • L'affichage panique de fusee-primary a été mis à jour pour identifier automatiquement et donner des suggestions pour résoudre la plupart des erreurs les plus courantes rencontrées par les utilisateurs
  • Ayant été testé aussi bien que je peux seul, la mésosphère (la réimplémentation par l'atmosphère du noyau Nintendo Switch) est désormais disponible pour les utilisateurs intéressés à l'essayer
    • À partir de cette version et jusqu'à ce qu'elle soit stable et bien testée, atmosphère distribuera deux archives
      • Les utilisateurs qui souhaitent s'inscrire à la mésosphère doivent télécharger et extraire le zip "cool kids" ("atmosphère-EXPERIMENTAL-")
      • Les utilisateurs qui ne souhaitent pas utiliser la mésosphère doivent continuer à utiliser le zip normal ("atmosphère-")
    • Les utilisateurs peuvent détecter si la mésosphère est active dans les paramètres du système
      • Lorsque la mésosphère est active, la chaîne de version du système affichera "M.15.0" au lieu de "0.15.0", et ainsi de suite pour les versions futures
      • Les rapports de plantage et autres contiendront également des informations sur l'utilisation ou non de la mésosphère
    • Il n'y a "probablement" aucun avantage matériel pour l'utilisateur à utiliser la mésosphère pour le moment
      • Les développeurs peuvent être intéressés par le fait que la mésosphère fournit de nombreuses API SVC plus récentes, même avec des versions de firmware inférieures
      • Le principal avantage de l'utilisation de la mésosphère est que tous les problèmes que vous pourriez rencontrer et me signaler seront résolus
        • Tous les utilisateurs qui choisissent d'utiliser la mésosphère ont ma plus profonde gratitude
    • Remarque: si vous utilisez hekate au lieu de fusee-primary, vous devrez attendre la prochaine version de hekate pour que mesosphere fonctionne, car le support de hekate n'a pas encore été inclus dans une version officielle
      • Cela sera mis à jour dans les notes de publication lorsque hekate fournira une nouvelle version
    • Comme mentionné dans les notes de version précédentes, lorsque la mésosphère est stable et bien testée, elle sera activée par défaut et la version d'Atmosphère passera à 1.0.0
  • Après avoir été suffisamment testée au cours du dernier semestre, l'implémentation NCM d'Atmosphere est désormais opt-out, plutôt que opt-in.
    • Dans le cas peu probable où des problèmes surviendraient, veuillez les signaler à @SciresM.
    • Les utilisateurs intéressés à ne pas utiliser notre implémentation doivent définir stratosphère! Disable_ncm = 1 dans BCT.ini.
    • La mise en œuvre NCM cessera d'être opt-out dans une future mise à jour, probablement à peu près au moment où la mésosphère deviendra opt-out au lieu de opt-in
  • Plusieurs bogues ont été corrigés, notamment:
    • Loader définit désormais la priorité de thread de HBL sur une valeur plus élevée lors du chargement en mode applet.
      • Cela corrige un lancement extrêmement lent ("blocage") lors de l'utilisation de l'applet-HBL avec certains jeux qui ne se suspendent pas lorsqu'ils sont inactifs (par exemple Super Mario Sunshine)
    • set.mitm met désormais en cache beaucoup plus la configuration de la langue de l'utilisateur
      • Cela réduit considérablement le décalage dans certains jeux qui utilisent mal l'API "nn :: oe :: GetDesiredLanguage ()"
    • Un bogue a été corrigé qui pouvait rendre erpt fatal lors du chargement d'un fichier de sauvegarde officiel contenant des pièces jointes de rapport d'erreur
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.14.4
  • Plusieurs bogues ont été corrigés concernant le sysmodule officiel jit ajouté dans 10.0.0
    • Une fuite de descripteur de processus a été corrigée lorsque les NRR JitPlugin étaient enregistrés avec le module système ro
      • Cela a empêché les processus utilisant jit de pouvoir quitter, provoquant un gel complet du système
    • L'extension sm atmosphère pour ne pas désinscrire les services lorsque la connexion du serveur est fermée a été désactivée dans le cas particulier pour jit: u
      • Cette extension est normalement souhaitable afin de permettre à plus de processus simultanés d'exister (car seules les connexions 0x40 sm peuvent être ouvertes simultanément), mais le sysmodule jit officiel repose sur le comportement
      • Cela provoquerait des plantages lors des tentatives de lancement d'un programme utilisant les services jit plus d'une fois par redémarrage
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.14.3
  • Prise en charge de HOS 10.2.0
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.14.2
  • Un bug a été corrigé qui pouvait provoquer un blocage lors de l'installation des services mitm
    • La correction de cela nécessitait un changement radical du comportement du client lors de l'installation d'un service mitm, et donc les sysmodules personnalisés qui utilisent mitm devront être recompilés pour fonctionner correctement
  • Un bug a été corrigé qui entraînait une réponse incorrecte des sysmodules d'ambiance lors de la réception de messages non valides
  • Un bogue a été corrigé qui entraînait un mauvais fonctionnement de la synchronisation fatale du redémarrage automatique
  • Le support a été ajouté à fusee pour le chargement de binaires pour la mésosphère, la réimplémentation par l'atmosphère du noyau Nintendo Switch
    • 0.14.2 n'inclut pas la mésosphère, mais ceux qui sont particulièrement intéressés peuvent construire et tester eux-mêmes la mésosphère
    • À l'avenir, pour permettre une période de test suffisante, les versions d'Atmosphère distribueront deux zips pendant un certain temps
      • Un zip utilisera la mésosphère, et l'autre non
      • Cela permettra aux utilisateurs intéressés d'accepter l'utilisation de la mésosphère avant qu'elle n'ait été testée pour être stable
    • Lorsque la mésosphère sera stable et bien testée, elle sera activée par défaut et la version d'Atmosphère passera à la version 1.0.0
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.14.1
  • Un problème a été résolu dans la version 0.14.0 qui provoquait un écran noir au démarrage lorsque la taille de l'INI1 n'était pas alignée sur 8 octets
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.14.0
  • Une API (ams: su) a été ajoutée pour permettre aux homebrew de s’installer en toute sécurité pour des mises à niveau ou des downgrade du système
    • Il s'agit d'une réimplémentation de la logique utilisée par ns pour installer les mises à jour du système de gamecard
    • Nintendo (et maintenant Atmosphère) utilise un processus d'installation qui peut récupérer peu importe où une panne se produit. Ce qui devrait considérablement améliorer la sécurité de l'installation de mises à jour système personnalisées
  • Le support a été ajouté à exosphère pour fonctionner sur du matériel Mariko
    • Remarque: Atmosphère ne prend toujours pas en charge Mariko et ne doit pas encore être exécuté sur Mariko
      • Certains composants de la stratosphère ne gèrent pas encore correctement la logique spécifique à Mariko et peuvent s'initialiser ou interagir avec le matériel de manière incorrecte
      • Ce problème sera corrigé et le support sera ajouté pendant le reste de l'été
  • Une application homebrew (daybreak) a été ajoutée qui utilise l'API de mise à jour du système (avec des remerciements à @Adubbz pour la conception et la mise en œuvre)
    • Daybreak est inclus avec Atmosphère et fonctionne comme un équivalent plus sûr / plus précis que ChoiDujourNX
    • Les mises à niveau / downgrade peuvent être installés à partir d'un dossier contenant les NCA de mise à jour sur la carte SD
    • Parce que la logique de mise à jour fonctionne de manière identique à celle de Nintendo, Daybreak pourra être utilisé en toute sécurité sur Mariko lorsque le reste d’Atmosphère sera pris en charge
    • Remarque: Daybreak exige que les NCA méta (.cnmt) aient l'extension correcte .cnmt.nca
      • En effet, la logique de mise à jour du système de carte de jeu utilise l'extension pour déterminer s'il faut monter le contenu
      • Plusieurs scripts ont été créés par les membres de la communauté pour renommer automatiquement les dossiers avec des extensions incorrectes
  • Un bogue a été corrigé qui provoquait une erreur emummc basée sur un fichier (montrant un hexdump) au démarrage
    • Un grand merci à @hexkyz pour avoir retrouvé et résolu ce problème
  • Un certain nombre de problèmes mineurs ont été résolus, notamment:
    • fusee imprime désormais des informations à l'écran lorsqu'une erreur se produit, au lieu de rester bloqué en essayant d'initialiser l'affichage
    • Une condition de course dans Horizon a été contournée qui pourrait empêcher le démarrage dans certaines circonstances
    • Un bogue a été corrigé qui obligeait les modules Atmosphère à ouvrir dix copies de certains systèmes de fichiers au lieu d'une
      • Cela pourrait entraîner l'épuisement des objets dans certaines circonstances
  • Pour les personnes intéressées par les futurs plans de développement d'Atmosphère, la feuille de route du projet a été mise à jour
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.13.0
  • exosphère, la réimplémentation du moniteur sécurisé d'atmosphère, a été entièrement réécrite
    • exosphère a été le premier volet rédigé pour le projet début 2018. Il est écrit en C, et dans un style très différent du reste du code d'atmosphère
      • Cela a rendu la base de code difficile à maintenir au fil du temps
    • exosphère a également été écrit pour se conformer à des contraintes et à des hypothèses qui ne s'appliquent tout simplement plus lorsque cfw n'est pas lancé à partir du navigateur Web et lorsque warmboothax est possible
    • Au-delà de ces problèmes, l'exosphère a utilisé tout sauf 1 Ko des 64 Ko d'espace dont elle disposait. C'était un problème pour plusieurs raisons:
      • Chaque nouvelle mise à jour du système ajoutée nécessite un espace supplémentaire pour la prise en charge (pour ajouter de nouvelles clés et refléter diverses modifications); Le support 10.0.0 a utilisé 3 des 4 Ko restants
      • atmosphère voudra avoir un support logiciel pour le matériel mariko, et ce n'est pas possible de tenir dans 1 Ko
    • La réécriture de l'exosphère (dont le nom de code était exosphère2 pendant le développement) résout ces problèmes
    • La nouvelle base de code est C ++ 20 écrite dans le style de l'atmosphère
        Cela résout le problème de maintenabilité et devrait faciliter la compréhension du fonctionnement du moniteur sécurisé pour ceux qui souhaitent utiliser le code comme implémentation de référence
    • De plus, la nouvelle implémentation utilise actuellement environ 59,5 des 64 Ko disponibles
      • Plusieurs modifications de code potentielles sont prévues qui peuvent enregistrer / accorder l'accès à ~ 2-3 Ko supplémentaires si nécessaire
        • Contrairement à la première base de code, la nouvelle exosphère dispose en fait déjà d'espace pour les futures clés / etc. Il est actuellement prévu que l'espace réservé ne sera jamais nécessaire
      • La mise en œuvre précédente avait choisi de ne pas implémenter un certain nombre de fonctions de moniteur sécurisé "sans importance" en raison de problèmes d'espace. Le nouveau code a suffisamment de marge de manœuvre pour pouvoir les implémenter sans soucis
    • Enfin, les bases du support de mariko ont été jetées - il n'y a que quelques changements mineurs nécessaires pour que la nouvelle implémentation du moniteur sécurisé fonctionne sur le matériel erista et mariko
      • Remarque: l'exosphère n'est qu'un des nombreux composants, et beaucoup d'autres ont besoin de modifications pour prendre en charge le fonctionnement sur le matériel mariko
        • La prise en charge côté logiciel de l'exécution sur le matériel mariko est attendue au cours de l'été 2020, mais il convient également de noter qu'il ne s'agit pas d'une échéance stricte
      • Remarque: le nouveau binaire exosphère n'est pas compatible abi avec l'ancien. Les utilisateurs qui démarrent à l'aide de hekate doivent effectuer une mise à niveau vers hekate v5.3.0 avant d'exécuter la version 0.13.0 (ou démarrer fusee-primary via hekate)
    • L'API d'Atmosphère pour le firmware cible a été modifié. Toutes les versions mineures / micro du système sont désormais reconnues, au lieu des seules versions majeures
      • Cela était nécessaire pour prendre en charge la version 5.1.0 du micrologiciel, qui a apporté des modifications de rupture à certaines API IPC qui ont entraîné l'arrêt d'Atmosphère 0.12.0
      • Remarque: il s'agit (inévitablement) d'un changement de rupture. Les modules système utilisant les bibliothèques d'atmosphère devront être mis à jour pour comprendre la version du micrologiciel qu'ils exécutent
    • emummc a été mis à jour pour inclure les nouvelles modifications
      • emummc utilise désormais un pilote SDMMC mis à jour / amélioré / plus rapide
      • Emummc basé sur des fichiers est maintenant presque aussi rapide que emummc basé sur des partitions brutes
    • Pour ceux qui s'intéressent aux futurs plans de développement d'atmosphère, la feuille de route du projet a été mise à jour
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.12.0
  • La configuration de l'exosphère a été déplacée vers sd: /exosphere.ini
    • Ceci pour faciliter les modifications de protection BIS décrites ci-dessous.
    • Espérons que ce fait en dehors du dossier Atmosphère empêchera la suppression accidentelle, car il contient maintenant des paramètres importants
  • La politique de protection bis d'Atmosphere pour la partition PRODINFO a été considérablement remaniée
    • Un support a été ajouté pour effectuer "automatiquement" une opération de "suppression" dans PRODINFO sans réellement modifier la NAND
      • Cela équivaut à utiliser l'outil homebrew "incognito", mais la NAND n'est jamais réellement modifiée
      • Cela peut être activé dans sysmmc en définissant blank_prodinfo_sysmmc = 1 dans exosphere.ini, et dans emummc en définissant blank_prodinfo_emummc = 1 dans exosphere.ini.
      • Veuillez noter: Ce n'est pas connu pour être sûr. Il y a un manque de recherche pour savoir si les informations supprimées sont mises en cache ailleurs dans le système
        • L'utilisation de cette option n'est pas encouragée pour cette raison
    • La prise en charge de l'écriture sur la partition PRODINFO a été ajoutée, si une sauvegarde chiffrée vérifiée a été effectuée
      • PRODINFO sont les seules données système qui ne peuvent pas être récupérées si elles ne sont pas sauvegardées, et donc Atmosphere les a sauvegardées sur la carte SD au démarrage depuis un certain temps maintenant
      • Les utilisateurs qui souhaitent modifier leurs données d'étalonnage peuvent désormais le faire sans condition dans emummc et dans sysmmc si allow_writing_to_cal_sysmmc = 1 est défini dans exosphere.ini
        • Remarque: ceci est fortement déconseillé et l'utilisateur type ne voudra presque jamais le faire
        • Si vous définissez cette option, Atmosphere tentera de vérifier (ou de créer) une sauvegarde chiffrée des données PRODINFO dans une région inutilisée de la partition
          • La sauvegarde est chiffrée avec des clés par console que les développeurs d'Atmosphere ne connaissent pas
        • Si la sauvegarde n'est pas vérifiée ou créée, les écritures ne fonctionneront pas. Les utilisateurs qui ont corrompu leur PRODINFO dans le passé sont encouragés à flasher une bonne sauvegarde pour permettre l'utilisation de ce paramètre
        • Les lectures et écritures dans la région utilisée pour la sauvegarde cryptée en toute sécurité sembleront réussir, mais seront en fait en lecture / écriture à partir d'un tampon rempli de déchets en mémoire
    • La prise en charge sera étudiée à l'avenir pour prendre en charge le démarrage avec un étalonnage entièrement vierge
      • Ceci est souhaitable pour permettre au démarrage de réussir pour les utilisateurs qui ont perdu leurs données d'étalonnage en raison du brick homebrew avant la mise en œuvre de la protection bis
  • Creport a été mis à jour pour utiliser les nouvelles API de capture d'écran ajoutées dans 9.0.0+
    • Sur 10.0.0+, si un crash se produit dans une application (pas d'applet ou de sysmodule), une capture d'écran sera désormais automatiquement enregistrée sur la carte SD
    • Si l'utilisateur applique un correctif à vi sur 9.0.0 (comme la commande qu'il utilise était auparavant uniquement pour les unités de développement), cela peut également fonctionner sur 9.0.0
  • Le nouveau sysmodule pgl ajouté dans 10.0.0 a été réimplémenté
    • pgl ("Program Launcher", probablement) est responsable de la gestion des processus utilisateur lancés, auparavant cela était géré par NS.
    • La chose la plus excitante à propos de pgl est qu'elle fournit enfin une API permettant à plusieurs clients de s'abonner aux événements de processus
    • En utilisant ces nouvelles API, les modules système / autres homebrew peuvent s'abonner pour être notifiés chaque fois qu'un événement de processus se produit
      • Cela signifie que des mesures peuvent être prises au lancement du processus, à la sortie du processus, au crash du processus, etc
    • Une légère préoccupation avec l'implémentation de Nintendo est que chaque objet abonné utilise 0x448 octets de mémoire, et N ne réserve que 8 Ko pour toutes les allocations en pgl
    • L'implémentation d'Atmosphere utilise un tas de 32 Ko, qui ne devrait pas être épuisable
    • L'implémentation d'Atmosphere a une empreinte mémoire totale d'environ 0x28000 octets plus petite que celle de Nintendo
  • Une réimplémentation a été ajoutée pour le module système jpegdec (merci @HookedBehemoth)!
    • Cela permet deux sessions au lieu d'une, donc l'homebrew peut désormais l'utiliser pour le décodage jpeg logiciel en plus du système d'exploitation lui-même
    • Comme d'habitude, l'implémentation a une empreinte mémoire très légèrement plus petite que celle de Nintendo
  • Cheat VM de dmnt a été étendu pour ajouter trois nouveaux opcodes
    • Le premier nouvel opcode, "ReadWriteStaticRegister", permet aux tricheurs de lire à partir d'une banque de 128 registres statiques en lecture seule, et d'écrire dans une banque de 128 registres statiques en écriture seule
      • Cela peut être utilisé de concert avec les nouvelles commandes IPC qui permettent à un gestionnaire de triche de lire ou d'écrire la valeur de ces registres statiques pour avoir des tricheurs "dynamiques"
        • Par exemple, un gestionnaire de triche pourrait écrire une valeur dans un registre statique qui triche pour contrôler la quantité d'un élément à donner dans un jeu
        • Comme autre exemple, un gestionnaire de triche pourrait lire un registre statique dans lequel un cheat écrit pour savoir combien d'éléments un joueur possède
  • Les deuxième et troisième opcodes sont une paire, "PauseProcess" et "ResumeProcess"
    • L'exécution du processus de pause dans un cheat mettra le jeu en pause (il sera gelé) jusqu'à ce qu'un opcode de processus de reprise soit utilisé
      • Ceux-ci sont également disponibles sur IPC, pour les gestionnaires de triche ou les modules système qui souhaitent interrompre ou reprendre le processus de triche attaché
    • Cela permet à un tricheur de savoir que le jeu ne modifiera pas ou n'accédera pas aux données auxquelles le tricheur accède
      • Par exemple, cela peut être utilisé pour empêcher Pokemon de voir un pokemon qu'un tricheur est en train d'injecter et de le transformer en un mauvais œuf
  • Un bogue a été corrigé qui entraînerait un plantage de la console lorsqu'elle était connectée au Wi-Fi sur les versions comprises entre 3.0.0 et 4.1.0 inclus
  • Un bogue a été corrigé qui pouvait entraîner un échec de démarrage sporadique en raison d'une mauvaise gestion du cache / tlb lors de l'exécution de l'ASLR physique du noyau
  • Un certain nombre d'autres problèmes mineurs ont été résolus (et davantage d'Atmosphere a été mis à jour pour refléter d'autres changements dans 10.0.x)
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version v0.11.1
  • Un bug a été corrigé qui pouvait être gênant dans certaines circonstances.
    • Pour ceux qui s'intéressent aux détails techniques, dans la version 10.0.0 kernelldr/kernel, le paramètre cpuactlr_el1 n'est plus défini, en supposant qu'il a été correctement défini par le moniteur sécurisé.
    • Cependant, Exosphere n'a pas défini cpuactlr_el1. Cela signifie que le registre gardait la valeur de réinitialisation au démarrage.
    • Cela a causé une variété de symptômes très erratiques, y compris le fait que n'importe quel jeu se bloque de manière apparemment aléatoire
  • Un certain nombre d'autres inexactitudes majeures dans Exosphère ont été corrigées

Version v0.11.0
  • Le support a été ajouté pour 10.0.0
    • Exosphere a été mis à jour pour refléter la nouvelle sémantique d'importation des clés dans 10.0.0
    • kernel_ldr implémente désormais l'ASLR physique pour les pages de support du noyau
    • Loader, NCM et PM ont été mis à jour pour refléter les modifications apportées par Nintendo dans la version 10.0.0
    • Creport a été mis à jour pour utiliser le nouveau service pgl pour terminer les processus au lieu de ns: dev
  • Une réimplémentation du module système erpt (rapports d'erreurs) a été ajoutée
    • Dans les versions précédentes d'Atmosphere, la majorité des rapports d'erreurs étaient évités via une combinaison de créport personnalisé, d'eclct fatal et tronqué
    • Cependant, des rapports d'erreur étaient toujours générés via certaines actions du système
      • Plus particulièrement, chaque fois que l'applet d'erreur est apparue, un rapport d'erreur a été généré
      • Par défaut, l'atmosphere a désactivé le téléchargement des rapports d'erreurs, mais la mise en ligne dans OFW après qu'un rapport d'erreurs s'est produit dans l'atmosphère peut entraîner une télémétrie indésirable
    • La réimplémentation éclatée de l'atmosphère permet au système d'interagir avec les rapports d'erreurs existants comme prévu
    • Cependant, tous les nouveaux rapports d'erreur sont enregistrés à la place sur la carte SD (/ atmosphere / erpt_reports) et ne sont pas validés dans la sauvegarde du système
      • Les utilisateurs curieux de savoir quel type de télémétrie est empêché peuvent afficher les rapports tels qu'ils sont générés
      • Les rapports sont enregistrés en tant que msgpack (car c'est ce que Nintendo utilise)
    • Veuillez noter que toutes les données de télémétrie ne sont pas désactivées. Les rapports de lecture et les rapports système continueront de fonctionner sans modification
    • Avec l'implémentation d'ambiance, homebrew peut désormais utiliser l'applet d'erreur natif pour afficher les erreurs sans se soucier de générer une télémétrie indésirable
  • libstratosphere et libvapours ont reçu un certain nombre d'améliorations
    • Grâce à @Adubbz pour son travail, l'espace de noms NCM dispose désormais d'un code client
      • Cela jette les bases d'une mise à jour / rétrogradation de premier ordre du système homebrew dans un avenir proche.
    • En particulier, le code implémentant l'espace de noms os est beaucoup plus précis
    • De plus, les allocateurs de Nintendo ont été implémentés, permettant une efficacité de mémoire identique à celle des implémentations de Nintendo
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.5
  • Des modifications ont été apportées sur la manière dont fs.mitm crée des images lors de la fourniture d'un romfs en couches
    • La création de métadonnées romfs avait auparavant un coût de mémoire d'environ 4 à 5 fois la taille de la table de fichiers
    • Cela a causé des jeux qui ont des tables de métadonnées de fichiers particulièrement énormes (> 4 Mo) pour épuiser le pool de mémoire de 16 Mo de fs.mitm
    • Le code qui crée les images romfs a donc été modifié pour être encore plus efficace en mémoire
    • La mémoire requise est passée de ~ 4x la taille de la table de fichiers à ~ 2x la taille de la table de fichiers + 0,5 Mo
    • Il y a une légère pénalité de vitesse, mais les tests sur Football Manager 2020 n'ont pris que 1,5 seconde supplémentaire pour que le jeu démarre avec de nombreux fichiers modifiés
      • Cela ne devrait pas être perceptible grâce aux modifications asynchrones apportées dans 0.10.2
    • Si vous rencontrez un jeu qui épuise la mémoire d'ams.mitm (le plante) lors du chargement des mods layeredfs, veuillez contacter SciresM
      • La construction de romfs peut être rendue encore plus efficace en mémoire, mais à moins que les jeux ne se présentent avec des tables de fichiers encore plus absurdes, cela ne semble pas valoir le compromis de vitesse
  • Un bug a été corrigé qui empêchait le contexte d'erreur fatale d'Atmosphere de vider TLS pour certains processus
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.4
  • Avec un grand merci à @Adubbz pour son travail, le module système NCM a maintenant été réimplémenté
    • Il s'agissait d'un tremplin majeur vers l'objectif d'avoir toutes les implémentations dans le firmware package1 / package2 de la Switch
    • Cela jette également les bases de la libstratosphère fournissant des liaisons pour changer la version installée du système d'exploitation de la console
    • Remarque: l'implémentation NCM sera initialement opt-in
      • L'équipe Atmosphere est confiante dans notre implémentation NCM (et nous l'avons testée sur chaque version de firmware)
      • Cela dit, il s'agit de notre premier module système qui gère les sauvegardes NAND - et la prudence est une habitude
      • Nous ne prévoyons pas de problèmes qui ne sont pas apparus lors des tests, c'est pourquoi nous sommes particulièrement prudents
      • Les utilisateurs intéressés à choisir d'utiliser notre implémentation doivent définir stratosphere! Ncm_enabled = 1 dans BCT.ini
        • Dans le cas peu probable où des problèmes seraient rencontrés, veuillez les signaler à @SciresM
      • La mise en œuvre de NCM cessera d'être opt-in dans une future mise à jour, après que des tests approfondis auront été effectués dans la pratique
    • Un bug a été corrigé dans emummc qui entraînait la corruption du chemin Nintendo sur 1.0.0
      • Cela s'est manifesté par la création du dossier emummc à l'intérieur de la NAND virtuelle au lieu de la carte SD
      • Il est peu probable qu'il y ait des conséquences négatives à cela dans la pratique
      • Si vous voulez être vraiment sûr, vous pouvez re-cloner sysmmc avant de mettre à jour un emummc 1.0.0 vers le dernier firmware
  • Les modules du système Stratosphere utilisent désormais de nouvelles fixations FS de style Nintendo au lieu de stdio
    • Cela permet d'économiser une quantité modeste de mémoire en raison d'un code plus léger et augmente considérablement la précision de plusieurs composants
    • Ces liaisons faciliteront l'interaction des autres modules du système utilisant libstratosphere avec le système de fichiers
    • Cela jette également les bases des modifications nécessaires pour prendre en charge les dossiers d'atmosphère per-emummc dans une future mise à jour
  • Le contexte d'erreur fatale de l'atmosphère vide désormais 0x100 de TLS
    • Cela facilitera beaucoup la correction des bogues lorsqu'un rapport d'erreur est sauvegardé pour la cause du crash
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.3
  • Le support a été ajouté pour 9.2.0
  • Un support a été ajouté pour rediriger le contenu html manuel pour les jeux
    • Cela fonctionne comme des couches normales, en remplaçant le contenu placé dans /atmosphere/contents/<id programme>/manual_html/
    • Cela permet aux mods/traductions du jeu de fournir un contenu manuel personnalisé, s'ils le souhaitent
  • Un certain nombre d'améliorations ont été apportées à l'utilisation de la mémoire d'Atmosphere, notamment:
    • fatal utilise désormais STB au lieu de freetype pour le rendu
      • Cela économise environ 1 Mo de mémoire et rend notre fatal beaucoup plus léger que celui de Nintendo
    • sm ne gaspille plus 2 Mo inutilement
  • L'accès sdmmc de fusee/sept correspond désormais mieux au comportement officiel.
    • Cela améliore la compatibilité avec certaines cartes SD
  • ro a été mis à jour pour refléter les modifications apportées dans 9.1.0
  • L'auto-migration temporaire ajoutée dans 0.10.0 a été supprimée, car la période de transition est bien terminée
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.2
  • La configuration hbl a été rendue plus flexible
    • Jusqu'à huit identifiants de programme spécifiques peuvent désormais être spécifiés pour avoir leurs propres clés de priorité
    • Cela permet de désigner l'applet d'album et un jeu spécifique comme hbl par défaut comme vous le souhaitez
    • La configuration ciblant un programme spécifique est désormais mutuellement exclusive avec override-any-app pour ce programme
      • Cela corrige le comportement peu intuitif lorsque la clé de remplacement différait pour un programme spécifique à l'application
  • La prise en charge du système de fichiers de contenu externe du chargeur a été corrigée (merci @misson20000!)
  • KernelLdr a été réimplémenté
    • Il s'agit de la première étape vers le développement de la mésosphère, la réimplémentation planifiée du noyau du commutateur par Atmosphere
    • L'utilisateur typique ne remarquera rien de différent, car il n'y a pas d'extensions, mais beaucoup de travaux préparatoires ont été posés pour le développement futur
  • Des améliorations ont été apportées sur la façon dont le système de construction d'Atmosphere détecte les fichiers de code source
    • Cela réduit considérablement le temps de compilation (économie> 30 secondes) sur la machine qui construit les versions officielles
  • Certains codes d'appareil ont été nettoyés et rendus plus corrects dans fusee / sept / exosphere (merci @hexkyz!)
  • Un certain nombre de modifications ont été apporté à la façon dont fs.mitm crée des images lors de la fourniture d'un romfs en couches
    • Certains jeux (Resident Evil 6, Football Manager 2020 Touch, peut-être d'autres) contiennent un nombre énorme de fichiers
    • Tenter de créer un mod layeredfs pour ces jeux a provoqué un manque de mémoire de fs.mitm, provoquant une erreur fatale
    • Le code qui crée ces images a été modifié pour être beaucoup plus efficace en mémoire
    • Cependant, ces changements entraînent également un ralentissement significatif du code de construction romfs (~ 2-5x)
    • Cela a introduit un bégaiement notable lors du lancement d'un jeu, car le fil d'interface se bloquerait sur la création des romfs
    • Pour résoudre ce problème, fs.mitm initialise maintenant paresseusement l'image dans un thread d'arrière-plan
    • Cela corrige les problèmes de bégaiement, mais certains jeux peuvent être légèrement plus lents (~ 1-2 secondes dans les pires cas) pour passer du GIF de "chargement" au gameplay maintenant
      • Veuillez noter: le ralentissement n'est pas perceptible dans le cas commun où les jeux n'ont pas des tonnes de fichiers (typiquement ~ 0,1-0,2 secondes)
      • Une fois l'image construite, il n'y a plus de pénalité de vitesse au moment de l'exécution - uniquement lorsque le jeu est lancé
  • Un certain nombre d'autres bogues ont été corrigés, notamment:
    • Plusieurs inversions logiques mineures qui auraient pu provoquer des erreurs fatales lors de la modification des jeux
    • Le code new-ipc d'Atmosphere ne gérait pas correctement les tampons de recvlist "automatiques", donc certains homebrew non libnx pouvaient planter
    • fs.mitm atténue désormais correctement sdb, ce qui fait fonctionner à nouveau la redirection de certaines archives de données système
      • Dans 0.10.0 / 0.10.1, la modification de la police / langue du système ne fonctionnait pas correctement à cause de cela
    • Un bogue a été corrigé dans le nettoyage du processus, ce qui a entraîné le blocage du système sur <5.0.0
  • Le cache temporaire ajouté dans Atmosphere 0.9.0 a été désactivé par défaut
    • Veuillez vous assurer que votre homebrew est mis à jour
    • Pour l'instant, les utilisateurs peuvent réactiver ce mitm en utilisant un paramètre personnalisé (atmosphere! Enable_deprecated_hid_mitm) pour faciliter le processus de transition
      • Comme d'habitude, modifiez la section atmosphère de /atmosphere/config/system_settings.ini si vous le souhaitez
    • Remarque: la prise en charge de ce paramètre peut être supprimée pour économiser de la mémoire dans une future version d'ambiance
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.1
  • Un bogue a été corrigé qui provoquait un mauvais fonctionnement de la réallocation de mémoire au pool système sur le firmware 5.0.0 et supérieur
    • Atmosphere essayait toujours de désallouer la mémoire loin du pool d'applets et vers le pool système
      • L'objectif est de faciliter l'exécution de binaires sysmodules / atmosphère plus personnalisés
    • Cependant, bien que la mémoire ait toujours été retirée avec succès du pool d'applets, sur 5.0.0+, son octroi au pool système n'a pas fonctionné pour des raisons techniques
      • Si vous êtes intéressés par les détails techniques, contactez SciresM
    • Cela a maintenant été corrigé en ajoutant de nouveaux correctifs du noyau, et la mémoire est correctement allouée au pool système comme prévu
  • Le système de bibliothèques d'Atmosphere a été remanié:
    • Le référentiel de libstratosphere a été renommé, plus généralement, en "Atmosphere-libs"
      • En plus de la libstratosphère, une nouvelle bibliothèque générale pour le code non spécifique à la stratosphère a été ajoutée
        • Il s'agit actuellement de libvapours
      • À l'avenir, la fonctionnalité du noyau sera disponible sous forme de libmesosphere
    • Le système de construction pour les modules du système stratosphérique a également été révisé
  • Le module du système de démarrage est maintenant chargé dans la mémoire non sécurisée
    • Cela aide quelque peu à empêcher la fragmentation du segment de mémoire système
  • Un certain nombre d'autres bogues ont été corrigés, notamment:
    • Un bogue a été corrigé qui pouvait endommager la mémoire lors de la redirection de certains contenus Romfs
    • Un bug a été corrigé qui pouvait provoquer une boucle infinie lors de la redirection de certains contenus Romfs
    • Un bogue a été corrigé qui pouvait entraîner l'échec du chargement de certains NRO
      • Cela a provoqué l'affichage de la dernière version de Super Smash Bros "Une erreur s'est produite" au lancement
    • Un bogue a été corrigé qui entraînait un calcul incorrect de la taille des tableaux d'entrée / sortie dans certaines circonstances
      • Cela a causé des cheats à ne pas fonctionner correctement
    • Le code d'exception C ++ est désormais plus complètement supprimé des exécutables de la stratosphère
      • Cela économise une petite quantité de mémoire
    • Un certain nombre d'inversions logiques mineures ont été fixées dans la libstratosphère
      • Ceux-ci n'ont affecté aucun code actuellement utilisé par les binaires Atmosphere publiés
  • Remarque: étant donné que cette mise à jour sort si tôt après la version 0.10.0, la suppression du cache temporaire a été reportée à la version 0.10.2
    • Veuillez vous assurer que votre homebrew est mis à jour
  • La génération de nombres aléatoires utilise désormais TinyMT au lieu de XorShift
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.10.0
  • Le support de la version 9.1.0 a été ajouté
    • Veuillez noter que le support Hid-mitm a été temporairement ajouté dans Atmosphere 0.9.x et sera supprimé dans Atmosphere 0.10.1
  • La réécriture de Stratosphère est terminée
  • Le code responsable de la prestation et de la gestion des services IPC a été grandement amélioré
  • Le nouveau code est beaucoup plus précis (il est compatible avec le code de Nintendo), et est beaucoup plus rapide
  • ams.mitm a été réécrit dans le cadre de la réécriture de Stratosphere
  • Les sauvegardes redirigées vers la carte SD sont maintenant séparées pour sysmmc vs emummc
  • Grâce à la réécriture, Atmosphere utilise désormais beaucoup moins de mémoire
  • Environ 10 mégaoctets supplémentaires sont maintenant disponibles pour l'utilisation de modules système personnalisés, cela signifie que vous pouvez potentiellement exécuter plus de modules système personnalisés simultanément
  • La configuration d’atmosphère a subi des changements majeurs
  • La configuration est maintenant dans /atmosphere/config/
  • Le code d'Atmosphere sait maintenant ce que devraient être les valeurs par défaut, et les inclut dans le code
    • Ce n'est plus une erreur si les entrées de configuration ne sont pas présentes
    • En conséquence, Atmosphere ne distribue plus l'inis de configuration par défaut
    • Les modèles sont fournis dans /atmosphere/config_templates.
      loader.ini a été renommé en remplaçant_config.ini
    • Ceci corrige le problème de longue date que les mises à jour d'atmosphère écrasent la configuration de l'utilisateur lors de l'extraction
  • La disposition de la commande de l'atmosphère a été modifiée.
  • Atmosphere utilise maintenant le répertoire /atmosphere/contents, au lieu de /atmosphere/titles.
    • Ceci suit un remaniement pour supprimer toute référence à "title id" du code, Nintendo n'utilisant pas ce terme
    • Pour faciliter cette transition, une fonctionnalité temporaire a été ajoutée qui migre les dossiers vers le nouveau répertoire
    • Lorsque vous démarrez en 0.10.0, Atmosphere renomme /atmosphere/titles/<program id> en /atmosphere/contents/<program id>
    • Cette fonctionnalité peut ou non être supprimée lors d'une mise à jour ultérieure
  • La prise en charge de la configuration des touches pour hbl a été améliorée
  • La clé utilisée pour outrepasser les applications par rapport à un programme spécifique peut maintenant être différente
  • La clé pour écraser un programme spécifique peut être gérée via override_key
  • La clé pour remplacer n'importe quelle application peut être gérée via override_any_any_app_key
  • Le comportement d'annulation par défaut a été modifié. En effet, par défaut, l'atmosphère remplacera maintenant l'applet album avec hbl à moins que R ne soit maintenu
  • Par défaut, l'atmosphère remplacera désormais toute application avec hbl uniquement si R est maintenu enfoncé
  • La quantité par défaut de mémoire d'applet réservée a été légèrement augmentée
    • Ceci permet à l'applet de fonctionner par défaut en mode applet
  • La façon dont l'état de priorité du processus est saisi a été modifiée
  • Les clés d'annulation de processus sont maintenant capturées exactement une seule fois, lorsque le processus est créé
  • Cela résout le problème où le fait de lâcher le bouton de contournement à mi-chemin dans le lancement du processus pourrait causer des problèmes
  • L'API Mitm a été modifiée pour passer le statut de priorité.Les services de Mitm savent maintenant quelles clés étaient détenues lorsque le client a été créé et si le client est HBL/devrait remplacer le contenu
  • Une extension a été ajoutée à pm:info pour permettre l'interrogation de l'état de remplacement d'un processus
  • Grâce à l'amélioration de la capture d'annulation de processus, le comportement html de hbl a été grandement amélioré
  • Les applets Web lancées par hbl verront désormais toujours le système de fichiers /atmosphere/hbl_html
  • Un support a été ajouté à l'exosphère pour permettre l'accès en mode utilisateur aux registres PMU InterLife
    • Ceci peut être contrôlé via exosphere!enable_user_pmu_access dans BCT.ini
  • Un nombre énorme de bugs mineurs ont été corrigés.
  • Un problème a été corrigé dans la gestion par fs.mitm des ID d'objet de domaine qui pouvait conduire à la corruption du système dans de rares cas.
  • L'API Mitm n'échoue plus silencieusement lorsqu'elle tente de gérer les commandes qui passent les descripteurs C

Version 0.9.4
  • Un support a été ajouté pour 9.0.0
    • Remarque: 9.0.0 a apporté un certain nombre de modifications susceptibles de poser problème avec l'homebrew.
    • Détails: 9.0.0 a changé HID d’une manière qui empêche libnx de détecter les entrées de boutons
      • Homebrew devrait être recompilé avec la dernière version de libnx pour résoudre ce problème
      • Atmosphere fournit maintenant un cachet temporaire qui permettra à l’homebrew de continuer à fonctionner comme prévu.
        • Cette mitm sera supprimée lors d'une prochaine révision de l'atmosphère une fois l'homebrew mis à jour, afin de permettre aux utilisateurs d'utiliser à nouveau une mith cachée s'ils le souhaitent
    • 9.0.0 a introduit une dépendance dans FS sur le module système USB afin de lancer la carte SD
      • Cela signifie que le module système USB doit maintenant être lancé avant que la carte SD ne soit initialisée
      • De même, le module système USB ne peut plus être corrigé IPS et ses paramètres ne peuvent pas être modifiés de manière fiable
      • Nous savons que cela est frustrant, nous allons donc examiner s'il existe un moyen de résoudre ce problème à l'avenir
    • Remarque: 9.0.0 a mis à jour le micrologiciel du contrôleur de jeu ("lotus") du commutateur
      • Pour éviter de brûler les fusibles de lotus, Atmosphere applique désormais des correctifs nogc lors du démarrage en version 9.0.0 avec des fusibles inférieurs à celle-ci
      • Si vous souhaitez jouer à des jeux de hasard sur la version 9.0.0 (mais vous empêchez toujours de les jouer sur la version <9.0.0), définissez nogc = 0 dans BCT.ini
  • Une erreur off-by-one a été corrigée lors de l'initialisation pinmux du module de système d'amorçage
    • Cela aurait pu théoriquement poser des problèmes de communication HdmiCec
    • Aucun utilisateur n'a signalé de problèmes. Il est donc difficile de dire s'il s'agissait d'un problème concret
  • Un bogue a été corrigé qui pouvait empêcher la liste blanche d’URL accessible d’être lancée par homebrew lors du lancement de l’application Web
  • La génération de clé BIS a été corrigée pour le nouveau matériel
    • Le matériel plus récent utilise une nouvelle clé de périphérique par micrologiciel pour générer des clés BIS au lieu de la première clé de périphérique
    • Par conséquent, les clés erronées étaient précédemment générées en tant que sauvegarde
    • Cela ne concerne que les unités fabriquées après ~ 5.0.0
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.9.3
  • Grâce à hexkyz, la séquence de démarrage de fusée a été grandement optimisée
    • L'entraînement de la mémoire est maintenant géré par un binaire séparé (fusee-mtc, chargé par fusee-primary avant fusee-secondary)
    • Des temps d'affichage d'écran de démarrage trop longs ont été réduits
    • Le résultat final est que Atmosphere démarre maintenant beaucoup plus rapidement
    • Remarque: Cela signifie que fusee-primary doit être mis à jour pour que Atmosphere démarre correctement
  • La chaîne de version a été ajustée et indique maintenant aux utilisateurs s'ils utilisent ou non emummc
  • Atmosphere sauvegarde maintenant automatiquement les clés BIS de l'utilisateur au démarrage
    • Cela devrait empêcher un utilisateur de corrompre le nand sans avoir accès à une copie des clés nécessaires pour le réparer
      • Ceci est particulièrement pertinent sur les unités ipatched, où la vulnérabilité de RCM n’est pas une option pour l’adressage de briques
  • Le module pm system a été réécrit dans le cadre de la refactorisation en cours de Stratosphere
    • Une assistance a été ajoutée pour la déclaration en aval d'un service mitm'd avant le lancement d'un utilisateur personnalisé sysmodule
      • Cela devrait aider à résoudre les problèmes de dépendance liés aux heures d’enregistrement du service
    • SM est maintenant informé de l'identifiant de titre de chaque processus, y compris des modules système intégrés
  • Le module du système creport a été réécrit dans le cadre de la refactorisation en cours de Stratosphere
    • Creport vide maintenant jusqu'à 0x100 de la pile de chaque thread du processus cible
    • Quelques bogues ont été corrigés, dont un qui a provoqué l’enregistrement incorrect par Creport des messages en fin de vie
  • Des valeurs par défaut ont été ajoutées à system_settings.ini pour contrôler l'utilisation de la mémoire de hbloader en mode applet
    • Ces valeurs par défaut réservent assez de mémoire pour que homebrew puisse lancer swkbd en mode applet
  • Le module fatal du système a été réécrit dans le cadre de la refactorisation en cours de Stratosphere
    • La sortie d'affichage incorrecte ("2000-0000") a été corrigée
    • Fatal affichera maintenant correctement 2162-0002 lorsque cela se produira
    • Un bug de longue date dans la façon dont fatal gère les affichages a été corrigé, et le comportement d'initialisation d'affichage officiel est maintenant mis en correspondance avec précision
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.9.2
  • Un certain nombre de corrections de bogues emummc ont été ajoutées (tout cela grâce au travail acharné de @m4xw). Voici un résumé des changements emummc:
    • La prise en charge des instances emummc basées sur des fichiers a été corrigée
      • Remarque: emummc basé sur fichier n'est toujours pas optimisé et peut donc être beaucoup plus lent que basé sur partition
      • Espérons que ce différentiel de vitesse sera amélioré dans une future mise à jour d'emummc
    • La gestion de la consommation d’énergie par emummc a été complètement revue
      • Emummc gère maintenant correctement init / de-init et prend maintenant en charge le mode basse tension.
      • Un meilleur support pour l’arrêt a été ajouté, ce qui devrait atténuer les problèmes de corruption / synchronisation.
      • Cela devrait également améliorer la prise en charge de plusieurs types de cartes SD
    • Un bug a été corrigé, empêchant emummc de fonctionner sur les versions de système inférieures en raison d'un accès SVC manquant.
    • Remarque: les entrées de configuration utilisées pour emummc ont été modifiées.
      • Les préfixes emummc_ ont été supprimés car ils sont superflus compte tenu de la catégorie emummc dans laquelle ils se trouvent.
      • Par exemple, emummc! Emummc_enabled est maintenant emummc! Enabled.
      • Les configurations INI réalisées à l'aide de l'outil @ CTCaer (qui est le moyen recommandé de gérer emummc) devraient fonctionner automatiquement comme prévu / être corrigées.
        • Si vous ne souhaitez pas utiliser ce qui précède, vous devrez corriger manuellement votre fichier de configuration
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur
  • Stratosphere est en cours de réécriture / refactoring
    • Stratosphere a été mon premier projet C ++ (SciresM) - le code écrit pour cela il y a un an alors que j'apprenais le C ++ est / était de qualité bien inférieure au code écrit plus récemment.
    • Le code est donc redéfini pour des raisons de clarté / stlye / afin de dédoubler la fonctionnalité, une grande partie étant déplacée dans la libstratosphère
    • Après la réécriture, Stratosphere utilisera globalement sts :: namespace, ce qui devrait considérablement renforcer la capacité de libstratosphere à fournir des fonctionnalités aux modules système
    • Les modules réécrits ont systématiquement une empreinte mémoire plus faible et devraient être plus faciles à gérer à l’avenir.
    • Les modules sm, boot, spl, ro et loader ont été abordés jusqu'à présent
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.9.1
  • Le support a été ajouté pour 8.1.0
  • Veuillez noter que emummc est toujours considéré comme une version bêta / expérimentale. Cette mise à jour de correctif n’est pas inévitable, même si un certain nombre de bogues ont été corrigés. :)
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.9.0
  • La production de Creport a été améliorée de manière significative.
    • Les noms de threads sont maintenant vidés lors d'un crash en plus de 0x100 de TLS de chaque thread.
      • Cela facilite considérablement les efforts de débogage en cas de crash
    • La prise en charge des images empilées 32 bits ayant été ajoutée, vous pouvez désormais générer des rapports pour les jeux 32 bits
  • La machine virtuelle de triche de dmnt a été étendue pour ajouter un nouvel opcode de débogage.
  • Grâce à / collaboration avec @ m4xw et @CTCaer, un support a été ajouté pour la redirection de NAND vers la carte SD (emummc).
    • S'il vous plaît noter que ce support est très bêta / expérimental.
      • Il est fort probable que nous n’ayons pas identifié tous les bogues - ceux-ci seront corrigés car ils seront signalés au cours des prochains jours / semaines.
      • En outre, certaines subtilités (par exemple, avoir un dossier Atmosphere distinct par instance emummc) nécessitent encore une réflexion avant de pouvoir être mises en œuvre de manière à rendre tout le monde heureux.
      • Si vous n'êtes pas un utilisateur expérimenté, vous voudrez peut-être attendre l'attente de la mise à jour inévitable du correctif 0.9.1 avant d'utiliser emummc comme option de démarrage par défaut.
      • Vous voudrez peut-être en particulier envisager d'attendre si vous utilisez Atmosphere sur une unité dont le bogue RCM a été corrigé.
        Emummc est géré en éditant la section emummc de "emummc / emummc.ini".
        • Pour activer emummc, définissez emummc! Emummc_enabled = 1
    • La prise en charge est incluse pour la redirection de NAND vers une partition de la carte SD.
      • Pour ce faire, définissez emummc! Emummc_sector sur le secteur de départ de votre partition (par exemple, emummc_sector = 0x1A010000)
    • Un support est également inclus pour la redirection de NAND vers une collection de fichiers volants sur la carte SD.
      • Pour ce faire, définissez emummc! Emummc_path dans le dossier (avec le bit d’archive défini) contenant les fichiers de partition d’amorçage NAND "boot0" et "boot1", ainsi que les fichiers d’image brute NAND "00", "01" et "02". , etc. (le fichier "00" contenant l’ensemble de l’image NAND nécessite le mode exFAT, tandis que le format NAND en plusieurs parties peut être utilisé dans les modes exFAT et FAT32)
    • Le répertoire de contenu Nintendo peut être redirigé de manière arbitraire.
      • Par défaut, il sera redirigé vers emummc / Nintendo_XXXX, où XXXX est la représentation hexadécimale de l'ID emummc.
        • L'ID emummc actuel peut être sélectionné en modifiant emummc! Emummc_id dans emummc.ini
      • Ceci peut être défini sur n'importe quel répertoire en définissant emummc! Emummc_nintendo_path
    • Pour créer une sauvegarde utilisable par emummc, les utilisateurs peuvent utiliser les outils fournis par le projet hekate.
    • Si, lorsque vous utilisez emummc, vous rencontrez un bogue, assurez-vous de le signaler, c’est la seule façon de le réparer. :)
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.8.10
  • Un bogue qui pouvait causer une allocation de mémoire système incorrecte sur la version 5.0.0 a été corrigé.
    • 5.0.0 devrait maintenant correctement avoir 12 Mo supplémentaires alloués pour les sysmodules
  • Les fonctions Atmosphère qui permettent d’appuyer sur les boutons de vérification tiennent maintenant compte de tous les contrôleurs, et non pas uniquement de P1.
  • Un soutien a été ajouté pour la configuration de la langue / région sur une base par jeu.
    • Ceci est géré en éditant atmosphere / titres / <title id> /config.ini pour le jeu.
      • Pour modifier la langue du titre, modifiez override_config! Override_language.
        • Les langues prises en charge sont ja, en-US, fr, de, it, es, zh-CN, ko, nl, pt, ru, zh-TW, en-GB, fr-CA, es-419, zh-Hans, zh-Hant.
      • Pour modifier la région du titre, modifiez override_config! Override_region.
        • Les régions prises en charge sont les suivantes: jpn, usa, eur, aus, chn, kor, twn.
  • Atmosphère fournit maintenant une réimplémentation du module de système de démarrage.
    • boot est responsable de l'initialisation matérielle, de l'affichage du logo Nintendo et de la réparation de NAND en cas d'échec de la mise à jour du système.
    • L'implémentation de démarrage d'Atmosphère préserve AutoRCM lors de la réparation NAND.
      • La réparation NAND se produit lorsqu'un arrêt inattendu ou une erreur se produit lors d'une mise à jour du système.
      • Cela corrige un dernier cas où AutoRCM pourrait être supprimé par le HOS, ce qui pourrait amener un utilisateur à graver des fusibles.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.8.9
  • Un certain nombre de bugs ont été corrigés, notamment:
    • Un abandon de données a été corrigé lors du montage de certaines partitions sur NAND.
    • Tous les modules du système Stratosphère maintenant ne maintiennent une connexion à sm que lorsqu'ils l'utilisent activement.
      • Cela permet de limiter le scénario dans lequel sm atteint la limite de 64 connexions actives et se bloque.
      • Cela provoquait parfois des plantages lorsque des sysmodules personnalisés non Atmosphère étaient actifs et que l'utilisateur jouait à certains jeux (ex: Smash's Stage Builder)
    • Fatal utilise désormais l'API 8.0.0+ clkrst, au lieu de ne pas régler en mode silencieux la fréquence d'horloge sur cette version du microprogramme
    • Une boucle d'attente est maintenant effectuée lorsque vous essayez de faire passer une session à sm, dans le cas où sm: n'est pas encore enregistré.
      • Cela corrige une situation de concurrence critique pouvant entraîner l'échec du démarrage dans certaines circonstances
    • La gestion par libstratosphere de la fermeture des objets de domaine a été améliorée
      • Auparavant, ce code pouvait provoquer des plantages / un comportement extrêmement étrange (interprétation erronée de l'objet d'un service) dans certaines circonstances
  • Un temporisateur de redémarrage automatique facultatif a été ajouté à fatal
    • En définissant l'atmosphère de configuration du système ! Fatal_auto_reboot_interval sur une valeur u64 non nulle, il est possible de forcer fatal à un redémarrage automatique après un certain nombre de millisecondes
    • Si le paramètre est zéro ou non présent, fatal attendra la saisie de l'utilisateur comme d'habitude
  • Atmosphère fournit maintenant une réimplémentation du module de système de ro.
    • ro est responsable du chargement des bibliothèques dynamiques (NRO) sur la version 3.0.0+.
      • Sur 1.0.0-2.3.0, cela est géré par le chargeur
    • Atmosphere ro fournit cette fonctionnalité (ldr: ro, ro: dmnt) sur toutes les versions de firmware.
    • Une extension a été implémentée pour prendre en charge l’application de correctifs IPS aux NRO.
      • Tous les correctifs sur des chemins tels que /atmosphere/nro_patches//.ips seront appliqués, permettant ainsi une distribution facile des correctifs.
      • Les formats IPS et IPS32 sont pris en charge
  • Atmosphère fournit maintenant une réimplémentation du module de système spl.
    • Spl (Secure Platform Services) est responsable des opérations cryptographiques, y compris de toutes les communications avec le moniteur sécurisé (exosphère).
    • À l'avenir, cela pourrait être utilisé pour fournir des extensions à l'API permettant d'interagir avec exosphère depuis le pays de l'utilisateur
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.8.8
  • La prise en charge de la version du firmware 8.0.0 a été ajoutée.
  • Des gestionnaires d'exceptions personnalisés ont été ajoutés aux modules de la stratosphère.
    • Si un crash se produit maintenant dans un module d'ambiance principal, au lieu d'échouer en mode silencieux, un redémarrage aura lieu pour enregistrer les informations sur la carte SD.
  • Un bogue a été corrigé dans Creport qui entraînait l’arrêt des jeux lors d’une chute dans certaines circonstances.
  • Un bug qui empêchait le mode maintenance de démarrer sur la version 7.0.0+ a été corrigé.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.7
  • Quelques bugs ont été corrigés qui pouvaient empêcher fatal de montrer une erreur dans certaines circonstances.
  • Un bogue qui causait une erreur lors du lancement de certains jeux (par exemple, Hellblade: Le sacrifice de Senua) a été corrigé.
    • Lors du processus de création du processus, Loader avait ajouté un support dans ams-0.8.4 pour un nouveau bit d'indicateur (7.0.0+) dans les NPDM, mais il a oublié de permettre à ce bit d'être défini lors de la validation du NPDM.
  • La machine virtuelle de triche de dmnt a reçu de nouvelles instructions.
    • Ils permettent d’enregistrer, de restaurer ou d’effacer des registres dans une banque secondaire, doublant ainsi le nombre de valeurs pouvant être stockées.
  • Le code SHA256 a été remplacé du code linux par la nouvelle API de cryptographie accélérée par hw de libnx.
    • Les extensions ont été ajoutées à smcGetInfo:
    • Un ConfigItem a été ajouté pour détecter si le bogue RCM est corrigé sur l'unité actuelle.
  • Un ConfigItem a été ajouté pour récupérer le hachage de construction Atmosphère actuel.
  • Exosphère demande maintenant au noyau d'activer les gestionnaires d'exceptions en mode utilisateur, ce qui devrait permettre à l'avenir de mieux signaler / détecter les collisions à partir des modules d'Atmosphère.
  • Un support opt-in a été ajouté pour rediriger les fichiers de sauvegarde du jeu vers les répertoires de la carte SD.
    • Veuillez noter que cette fonctionnalité est expérimentale et peut causer des problèmes. Utilisez-le à vos risques et périls (et sauvegardez vos sauvegardes avant de l'activer), car il doit encore être testé.
    • Cela peut être activé en définissant atmosphere! Fsmitm_redirect_saves_to_sd sur 1 dans system_settings.ini.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.6
  • Un certain nombre de bugs ont été corrigés, notamment:
    • Un cas de logique inversée a été corrigé dans fs.mitm, ce qui empêchait le système de drapeaux de fonctionner correctement.
    • L’accès au service de temps a été corrigé dans les deux catégories.
      • Cela corrige les horodatages utilisés dans les noms de fichiers fatal / crash report.
    • Un problème de cohérence a été résolu dans le pilote Security Engine d’exosphère.
      • Cela corrige certains problèmes d'instabilité rencontrés lors de l'overclocking du processeur.
    • Loader démappe maintenant correctement les NRO lorsque ldr: ro est utilisé.
      • Cela corrige un crash lors du lancement répété de l'applet Web sur <3.0.0.
    • L'utilisation de hidKeysDown a été corrigée en hidKeysHeld dans plusieurs modules.
      • Cela corrige un problème rare dans lequel les pressions de touche peuvent avoir été détectées de manière incorrecte.
    • Un problème lié au démontage du système de fichiers de code a été corrigé dans le chargeur.
      • Ce problème pouvait parfois provoquer une erreur fatale 0x1015 au démarrage.
    • Deux bogues ont été corrigés dans les implémentations de la machine virtuelle de triche de dmnt.
      • Celles-ci pourraient provoquer un dysfonctionnement des astuces dans certaines circonstances.
    • PM utilise désormais un tampon statique au lieu d'un tampon alloué dynamiquement lors du lancement du processus.
      • Cela corrige un problème d'épuisement de la mémoire lors de la compilation avec gcc 8.3.0.
    • Une solution de contournement pour un bogue d'interblocage dans le noyau d'Horizon sur> = 6.0.0 a été ajoutée dans dmnt.
      • Cela empêche un blocage du système lors du démarrage de certains titres avec les codes de triche activés (ex: Mario Kart 8 Deluxe).
    • set.mitm lit maintenant la version du microprogramme du système directement à partir de l’archive des versions du système, au lieu d’appeler set: sys.
      • Cela corrige la compatibilité avec 1.0.0, qui maintenant redémarre avec succès.
    • La machine virtuelle de triche de dmnt a eu quelques modifications dans le jeu d'instructions.
      • Un nouveau code opération a été ajouté pour commencer les blocs conditionnels en fonction du contenu du registre.
      • Plus de modes d'adressage ont été ajoutés à l'opcode StoreRegisterToAddress.
      • Celles-ci devraient permettre la mise en œuvre de tricheurs plus complexes.
    • Un nouveau système pour enregistrer l'état de triche bascule entre les bottes de jeu a été ajouté.
      • Les bascules sont maintenant enregistrées dans atmosphere / titres / <title id> /cheats/toggles.txt lorsque les bascules ont été chargées avec succès à partir de ce fichier ou que l'atmosphère du paramètre système dmnt_always_save_cheat_toggles est différente de zéro.
      • Cela supprime la nécessité de définir manuellement les triches de tout ou rien à l'état souhaité à chaque démarrage du jeu.
    • Le comportement par défaut du support HBL du chargeur a été modifié.
      • Au lieu de lancer HBL quand un album est lancé sans R réservé, loader lance HBL quand un album ou un jeu est lancé avec R. tenu.
      • Loader remplacera maintenant toute application en plus d'un identifiant de titre spécifique lorsque hbl_config! Override_any_app est à true dans loader.ini.
        • Par conséquent, le paramètre hbl_config! Title_id = app était obsolète. Le support sera supprimé dans Atmosphère 0.9.0.
    • Un support de première classe a été ajouté à loader et à fs.mitm pour permettre à homebrew de lancer des applets Web.
      • Loader va maintenant résoudre le chemin NCA "HtmlDocument" pour le titre que HBL prend, même s'il ne le ferait pas normalement.
      • fs.mitm provoquera également les demandes de montage du contenu HtmlDocument pour que le titre de HBL ouvre le dossier sdmc: / atmosphere / hbl_html.
        • Par défaut, cela ne contient qu'une liste blanche d'URL.
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Versiin 0.8.5
  • Un support a été ajouté pour remplacer le contenu par titre, indépendamment du remplacement par HBL.
    • Cela permet d’utiliser des mods sur le même titre que celui utilisé pour lancer HBL.
    • Par défaut,! L est utilisé pour le remplacement du contenu du titre (ceci est configurable en modifiant default_config! Override_key dans loader.ini)
    • Cette combinaison de touches peut être définie titre par titre en créant une atmosphère / titres / <titre id> /config.ini et en modifiant override_config! Override_key.
  • Des en-têtes de contenu ont été ajoutés pour les fichiers incorporés dans fusee-secondary.
    • Cela permettra aux chargeurs de démarrage non fusés (comme hekate) d'extraire les composants fournis dans les fichiers binaires de la version.
    • Cela devrait grandement simplifier le processus de mise à jour à l'avenir, pour les utilisateurs qui ne lancent pas Atmosphère à l'aide de fusee.
  • Support pour les codes de triche a été ajouté.
    • Celles-ci sont gérées par un nouveau sysmodule dmnt, qui réimplémentera également le moniteur de débogage de Nintendo.
    • Les codes de triche peuvent être activés / désactivés au lancement de l'application via une combinaison de touches par titre.
      • Pour plus de détails, veuillez consulter la documentation de chargement de triche.
    • Les codes de triche sont totalement compatibles avec le format préexistant, même si un certain nombre de bogues ont été corrigés et de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées.
      • Pour plus de détails, consultez la documentation de compatibilité.
    • Une API de service HIPC a été ajoutée (dmnt: cht), qui permettra à l’utilisateur homebrew d’interfacer et de contrôler le gestionnaire de triche d’Atmosphère.
      • Veuillez consulter la documentation correspondante.
      • Le code client complet peut être trouvé dans libstratosphere.
      • Les utilisateurs intéressés par l’interfaçage devraient voir EdiZon, qui devrait pouvoir prendre en charge l’interfaçage avec l’API d’atmosphère peu après la sortie de la version 0.8.5.
    • Un bogue qui empêchait l'affichage de l'écran fatal d'Atmosphère sur 1.0.0-2.3.0 a été corrigé.
    • Un bug a été corrigé qui a corrompu les sauvegardes automatiques ProdInfo d'Atmosphère.
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.4
  • Le support pour 7.0.0 / 7.0.1 a été ajouté.
    • Ceci est facilité par une nouvelle charge utile, sept, qui peut être signée, cryptée puis chargée par le micrologiciel TSEC de Nintendo.
    • Sept obtiendront les clés nécessaires au démarrage du nouveau microprogramme, puis chargeront sept / payload.bin de la carte SD et y accéderont.
  • La reconnaissance des applications pour override / mitm a été améliorée.
    • La plage d'identifiants de titres officiels de Nintendo (0x0100000000000000-0x01FFFFFFFFFFFFFFFF) est désormais appliquée.
  • Une impasse a été corrigée impliquant libstratosphere mitm sysmodules.
  • Des correctifs de noyau pour le support JIT ont été ajoutés (Merci, @m4xw!).
    • Celles-ci assouplissent les restrictions sur le processus de l'appelant dans svcControlCodeMemory.
  • set.mitm et fs.mitm ont été fusionnés en un seul sysmodule ams_mitm.
    • Cela enregistre un ID de processus, permettant aux utilisateurs d'exécuter un processus supplémentaire jusqu'à la limite de processus 0x40.
  • Un composant bpc.mitm a été ajouté, effectuant un comportement personnalisé sur les demandes d'arrêt / redémarrage de l'am ou des applications.
    • Effectuer un redémarrage à partir du menu de redémarrage est maintenant réinitialisé. Ceci peut être configuré via system_settings.ini.
    • Effectuer un arrêt à partir du menu de redémarrage fonctionne désormais correctement avec AutoRCM et effectue un arrêt réel.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.3
  • Un micrologiciel warmboot personnalisé a été mis en œuvre. Il n'effectue pas de vérification anti-rétrogradation.
    • Cela corrige le mode veille lors de l'utilisation d'une NAND rétrogradée.
    • Cela supprime également la dépendance finale d'Atmosphère vis-à-vis du binaire crypté PK11 de Nintendo. Tous les composants sont maintenant ré-implémentés.
  • L'API ExternalContentSource a été modifiée pour ne pas effacer en cas d'échec.
  • Le remplacement de contenu prend désormais en charge un paramètre "app", qui permet de remplacer toutes les applications par HBL au lieu d'un titre spécifique.
    • Remarque: étant donné que les clés de substitution sont valables pour tout le système, l'utilisation de ce paramètre empêchera l'utilisation de mods dans les jeux (chaque jeu étant au format HBL).
  • Un bogue a été corrigé, ce qui entraînait une sortie d'erreur fatale incorrecte lorsque svcBreak était appelé le 5.0.0+.
  • Une extension a été ajoutée à set.mitm pour prendre en charge la personnalisation des paramètres système.
    • Ceux-ci sont contrôlés par atmosphere / system_settings.ini, voir ici pour la documentation.
    • Par défaut, cette option sert à désactiver le téléchargement du rapport d'erreur et à activer la vitesse super rapide USB 3.0 lorsque cela est possible.
  • Une extension a été ajoutée à sm, ajoutant un nouveau service sm: dmnt.
    • Ceci peut être utilisé par un moniteur de débogage afin de déboguer l'état d'enregistrement de divers autres services.
  • Un bug a été corrigé dans l'API MitM qui pouvait parfois provoquer un blocage du système lors du démarrage.
  • Une modification a été apportée à l'API MitM: dans les cas où sm aurait renvoyé 0xE15 lors de l'installation d'un service mitm, le résultat est maintenant différé (conformément à la sémantique de GetService).
  • La prise en charge du démarrage en mode maintenance en maintenant * / - a été ajoutée à PM.
  • Une extension a été ajoutée à exosphere, avec l’ajout d’un SMC personnalisé permettant l’utilisation de DMA vers IRAM.
  • En outre, smcGetConfig a été étendu pour permettre le redémarrage d'une charge utile dans IRAM à 0x40010000 lorsque ConfigItem 65001 est défini sur 2.
    • Fatal utilisera maintenant ceci pour redémarrer sur sdmc: /atmosphere/reboot_payload.bin s'il est présent, lorsqu'un bouton vol est enfoncé.
    • Un exemple de homebrew ("reboot_to_payload") a également été écrit et est maintenant inclus dans Atmosphère.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.2
  • Un certain nombre de bogues ont été corrigés, ce qui a parfois amené les utilisateurs à voir Échec de la dérivation de clé !.
    • Les temps d'activation de l'horloge KFUSE ont été ajustés pour permettre au temps de se stabiliser avant que TSEC ne soit autorisé à accéder.
    • Une condition de concurrence critique a été corrigée qui pourrait entraîner l'utilisation de données de clé erronées sur la version 6.2.0.
  • Le microprogramme TSEC est maintenant réessayé en cas d’échec, ce qui corrige un échec affectant ~ 1/50 démarrages sur 6.2.0.
  • Un bogue a été corrigé, empêchant certains modules de fonctionner sur le firmware 1.0.0.
  • Un bogue a été corrigé, empêchant le mode veille de fonctionner avec le mode debug activé.
    • Par conséquent, le mode de débogage est maintenant activé dans le fichier BCT.ini par défaut.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.1
  • Un bogue a été corrigé, ce qui a amené les utilisateurs à voir Impossible d'activer SMMU! si fusee avait déjà redémarré.
    • Ce message continuera à apparaître sporadiquement si Fusee n'est pas lancé à partir de coldboot, mais il ne peut jamais se produire deux fois de suite.
  • Une condition de concurrence critique a été corrigée dans la fonctionnalité Atmosphere bis_protect qui pouvait permettre à NS de remplacer les clés publiques BCT.
      La protection AutoRCM était parfois rompue. Le correctif actuel a été testé sur le matériel et vérifié pour fonctionner.
  • Un support a été ajouté pour l'activation de debugmode basé sur la section exosphere du fichier BCT.ini:
    • Si vous définissez debugmode = 1, exosphere informera le noyau que le mode debugmode est actif.
    • Si vous définissez debugmode_user = 1, exosphere informera le pays de l'utilisateur que le mode debug est actif.
    • Ceux-ci sont complètement indépendants les uns des autres, permettant un contrôle précis du comportement du système.
  • Un soutien a été ajouté pour la fonctionnalité nogc; merci à @rajkosto pour les correctifs.
    • Par défaut, les correctifs nogc s’appliquent automatiquement si l’utilisateur démarre en 4.0.0+ avec des fusibles de <= 3.0.2.
    • Les utilisateurs peuvent remplacer cette fonctionnalité via l'entrée nogc dans la section stratosphère de BCT.ini:
      • Définir nogc = 1 forcera l’activation des correctifs nogc.
      • Définir nogc = 0 forcera la désactivation des correctifs Nogc.
    • Si les correctifs sont activés mais ne sont pas trouvés pour le système d’amorçage, une erreur fatale sera renvoyée.
      • Cela devrait empêcher d’exécuter FS sans les correctifs Nogc après la mise à jour vers une version système non prise en charge.
  • Une extension a été ajoutée à exosphere, permettant aux applications de l’utilisateur de provoquer le redémarrage du système dans RCM:
    • Cela se fait en appelant smcSetConfig (id = 65001, valeur = <non nul>); l'utilisateur homebrew peut utiliser splSetConfig pour cela.
  • En cas d'erreur fatale, l'utilisateur peut désormais choisir de procéder à un redémarrage standard via le bouton d'alimentation ou de le redémarrer dans la MCR via l'un des boutons de volume.
  • Un message personnalisé a été ajouté à fatal pour le cas où une incompatibilité de version d'API Atmosphère est détectée (2495-1623).
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.8.0
  • Un module système fatal personnalisé a été ajouté.
    • Ceci ré-implémente et étend le module fatal de Nintendo, avec les caractéristiques suivantes:
      • L'atmosphère fatale d'Atmosphère ne crée pas de rapports d'erreur.
      • L'atmosphère fatale d'Atmosphère dessine un écran d'erreur personnalisé, affichant des registres et une trace.
      • Les tentatives fatales d'Atmosphère de collecter des informations de débogage pour tous les accidents, et pas seulement ceux qui incluent des informations.
      • Le système fatal d'Atmosphère tentera de sauvegarder les rapports sur le DS si aucun rapport d'incident n'a été généré par creport.
  • La gestion des drapeaux de titre a été modifiée pour éviter l'encombrement des dossiers.
    • Au lieu de vivre dans l’atmosphère / les titres / <tid> /% s.flag, les drapeaux se trouvent maintenant dans l’atmosphère / les titres / <tid> /flags/%s.flag.
      • L'ancien format continuera d'être pris en charge pendant un certain temps, mais il est obsolète.
    • Les drapeaux peuvent maintenant être appliqués à HBL en les plaçant dans atmosphere / flags / hbl_% s.flag.
  • Des modifications ont été apportées à l'API mitm, améliorant considérablement la sémantique de l'appelant.
    • sm informe maintenant les services mitm de l'identifiant de processus d'une nouvelle session, permettant ainsi une gestion personnalisée basée sur l'identifiant de titre / l'identifiant de processus.
  • smhax n'est plus activé, car il n'est plus nécessaire et bloque des fonctionnalités importantes.
    • Les utilisateurs disposant de HBL / homebrew mis à jour ne devraient voir aucune différence observable en raison de ce changement.
  • Passer à la langue suivante : anglaisLa fonctionnalité a été ajoutée pour implémenter les protections de base pour NAND à partir de homebrew:
    • BOOT0 dispose désormais d’une protection en écriture pour les régions de clé publique et de keyblob BCT.
      • Le ns sysmodule n'est plus autorisé à écrire les clés publiques BCT; tous les autres processus peuvent.
        • Cela devrait empêcher les mises à jour du système de supprimer AutoRCM.
      • Aucun processus ne doit être autorisé à écrire dans la région keyblob.
    • Par défaut, les partitions BIS autres que BOOT0 sont désormais en lecture seule et CAL0 n'est ni lisible ni inscriptible.
      • Ajouter un drapeau bis_write à un titre lui permettra d’écrire dans BIS.
      • Ajouter un indicateur cal_read à un titre lui permettra de lire CAL0.
    • Une sauvegarde automatique est maintenant faite de CAL0 au démarrage.
      • fs.mitm conserve un descripteur de fichier pour cette sauvegarde afin que les logiciels utilisateur ne puissent pas le lire.
    • Pour faciliter ceci, fs.mitm maintenant mitms toutes les sessions pour les modules non-système; le remplacement de contenu a été séparé de l'interception de service.
    • Veuillez noter que ces protections sont basiques et qu’un homebrew suffisamment malveillant peut les vaincre.
      • Veillez à ne lancer que les logiciels homebrew provenant de sources de confiance.
  • Un bug impliquant des titres HDCP plantés sur de nouveaux firmwares a été corrigé.
  • La prise en charge de la version du système 6.2.0 a été ajoutée. Merci à @motezazer pour son aide précieuse.
    • Par défaut, les nouvelles clés seront automatiquement dérivées sans intervention de l'utilisateur.
    • Un support est également présent pour le chargement de nouvelles clés depuis atmosphere / prod.keys ou atmosphere / dev.keys
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.7.5
  • La formation DRAM a été ajoutée à fusee-secondary, avec la permission de @hexkyz.
    • Cela améliore considérablement la vitesse d'accès à la mémoire pendant le démarrage, ce qui entraîne un temps de démarrage environ 200 à 400% plus rapide.
  • La détection de la région de code de creport a été améliorée.
    • Au lieu de ne rechercher que la présence d'une région de code dans l'un des PC / LR du thread en panne, creport vérifie maintenant les deux + toutes les adresses du chemin de pile. Ceci est également maintenant fait pour chaque thread.
      • ela correspond à l'amélioration ajoutée par Nintendo à Creport officielle en 6.1.0.
    • L'heuristique de détection de région de code a été encore améliorée en vérifiant si une adresse pointe sur .rodata ou .rwdata, au lieu de simplement .text.
    • Cela signifie qu’un blocage apparaît dans une région de code NRO chargée (ou par ailleurs non contiguë). Creport sera en mesure de détecter toutes les régions de code actives, et pas seulement celle-là.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.7.4[/u]
  • libstratosphere a été complètement refactorisée / réécrite et divisée en son propre sous-module distinct.
    • Bien que la plupart du temps, cela soit "sous le capot" pour les utilisateurs finaux, le refactor est plus rapide (amélioration des performances au démarrage et à l'exécution), plus précis (de nombreuses structures IPC internes sont désormais compatibles bug pour bugs avec les implémentations de Nintendo), et nettement plus stable (il corrige un grand nombre de bugs présents dans l’ancienne bibliothèque).
    • L'API refactorisée est nettement plus propre et plus facile à écrire, ce qui devrait améliorer / accélérer le développement de la stratosphère.
    • Les développeurs souhaitant écrire leurs propres modules système personnalisés pour le commutateur peuvent désormais facilement inclure libstratosphere en tant que sous-module dans leurs projets.
  • Loader a été étendu pour ajouter un nouveau moyen générique de redirection de contenu (ExternalContentSources), avec l'aimable autorisation de @misson20000:
    • Une nouvelle commande a été ajoutée à ldr: shel, prenant en compte une tâche de redirection et renvoyant un identifiant de session.
    • Lorsque le TID demandé est en cours de chargement, Loader interroge le descripteur comme s'il s'agissait d'un IFileSystem.
      Cela permet aux clients de définir de manière générique leurs propres systèmes de fichiers et d’en remplacer le contenu dans le chargeur.
      • fs.mitm a obtenu plusieurs optimisations qui devraient améliorer ses performances et sa stabilité:
    • La redirection RomFS ne se produit maintenant que s’il ya du contenu à rediriger, même si le titre est en cours ailleurs.
    • Un cache est maintenant maintenu du stockage de données actif, le cas échéant, pour tous les ID de titre ouverts. Cela signifie que si deux processus essaient d'ouvrir la même archive, fs.mitm ne dupliquera aucun de ses travaux.
    • Les métadonnées RomFS sont maintenant mises en cache sur la carte SD lors de la compilation au lieu d'être conservées en mémoire - cela réduit considérablement l'encombrement de la mémoire et permet à fs.mitm de rediriger simultanément plus de titres qu'auparavant.
  • Un certain nombre de bugs ont été corrigés, notamment:
    • Une fuite de ressource a été corrigée lors de la création du processus. Cela corrige les plantages qui surviennent lorsqu'un grand nombre de jeux (> 32) ont été lancés depuis le dernier redémarrage.
    • fs.mitm ne commet plus d'erreur lors de la réception d'un tampon de taille zéro. Cela corrige les plantages dans certains jeux, y compris The Messenger.
    • La sémantique de serveurs multithreads ne devrait plus causer d'interblocages dans certaines circonstances. Cela corrige les plantages dans certains jeux, y compris NES Classics.
      À présent, PM ne donne que les autorisations FS complètes aux fichiers KIP actifs. Cela corrige un crash potentiel empêchant l'enregistrement de nouveaux processus avec FS.
  • La cible make dist inclut désormais la branche dans le nom du zip généré.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.7.3
  • Loader et fs.mitm essaient maintenant de recharger le fichier loader.ini avant de le lire. Cela permet de changer la combinaison de boutons de substitution / l'ID de titre HBL au moment de l'exécution.
  • Ajout d'un MitM entre set: sys et qlaunch, utilisé pour remplacer la chaîne de version du système affichée dans les paramètres système.
    • Les paramètres système affichent désormais <Version actuelle> (AMS <x>. <Y>. <Z>).
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.7.2
  • Correction d'un bug dans l'implémentation en lecture de LayeredFS de fs.mitm qui provoquait le blocage de certains jeux lors de la tentative de lecture de fichiers.
  • Correction d'un bug affectant la version 1.0.0 qui entraînait un plantage des jeux avec l'erreur fatale 2001-0106 au démarrage.
  • Nom de fichier amélioré généré par la cible make dist.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.

Version 0.7.1
  • Correction d'un bug empêchant les consoles de 4.0.0 à 4.1.0 de s'endormir et de se réveiller.
  • Correction d'un bug empêchant les consoles <4.0.0 de démarrer sans KIP spécifiques sur la carte SD.
  • Une API a été ajoutée à Service Manager d'Atmosphère pour différer l'acquisition de tous les descripteurs de services spécifiques jusqu'à la fin de l'initialisation.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 0.7
  • Fusée, un chargeur de démarrage personnalisé
    • Prend en charge le chargement / la personnalisation de KIP arbitraires à partir de la carte SD.
    • Prend en charge le chargement d’un noyau personnalisé à partir de la carte SD ("/atmosphere/kernel.bin").
    • Prend en charge les correctifs de noyau définis à la compilation, par microprogramme.
    • Tous les correctifs dans les chemins tels que / atmosphere / kip_patches / <nom du correctif défini par l'utilisateur> / <SHA256 de KIP> .ips seront appliqués aux KIP appropriés, permettant ainsi une distribution aisée des correctifs prenant en charge plusieurs versions.
      • Les formats IPS et IPS32 sont pris en charge.
    • Tous les correctifs dans les chemins tels que / atmosphere / kernel_patches / <nom du correctif défini par l'utilisateur> / <SHA256 du noyau> .ips seront appliqués au noyau, permettant ainsi une distribution aisée des correctifs prenant en charge plusieurs versions.
      • Les formats IPS et IPS32 sont pris en charge.
    • Configurable en modifiant BCT.ini sur la carte SD.
    • Atmosphère devrait également être lancé par le chargeur alternatif hekate, pour ceux qui le préfèrent.
  • Exosphère, un moniteur sécurisé personnalisé complet
    • Exosphere est une nouvelle implémentation du micrologiciel
    • TrustZone de Nintendo, qui reproduit intégralement toutes ses fonctionnalités.
    • En outre, il a été étendu pour fournir des informations sur la version actuelle de l’API Atmosphere, à l’intention des homebrews souhaitant l’utiliser.
  • Stratosphère, un ensemble de modules système personnalisés. Ceci comprend:
    • Un module de système de chargeur.
      • Réimplémentation du chargeur de Nintendo, en reproduisant intégralement toutes les fonctionnalités d'origine.
      • Configurable en éditant /atmosphere/loader.ini
      • Support de première classe pour Homebrew Loader.
        • Un NSP exefs (par défaut "/atmosphere/hbl.nsp") sera utilisé à la place des exefs du titre de victime.
        • Par défaut, HBL remplacera l'applet d'album, mais toute application devrait également être prise en charge.
      • Étendu pour prendre en charge la redirection arbitraire du contenu exécutable sur la carte SD.
        • Les fichiers seront chargés de préférence à partir de / atmosphere / titres / <titleid> / exefs /, le cas échéant.
        • Les fichiers présents dans les fichiers originaux qu'un utilisateur souhaite marquer comme non présents peuvent être "stubés" en créant un fichier .stub sur le SD.
        • S'il est présent, un fichier PFS0 dans /atmosphere/titles/<titleid>/exefs.nsp remplacera complètement les fichiers exef originaux.
        • La redirection est éventuellement permutable en maintenant certains boutons enfoncés (par défaut, en maintenant R désactivant la redirection).
      • La prise en charge complète du correctif du contenu NSO est implémentée
        • Tous les correctifs dans les chemins tels que / atmosphere / exefs_patches / <nom du correctif défini par l'utilisateur> / <Hex Build-ID de NSO à correctif> .ips seront appliqués, permettant ainsi une distribution aisée des correctifs prenant en charge plusieurs versions de firmware et / ou titres.
        • Les formats IPS et IPS32 sont pris en charge.
      • Extension pour prendre en charge le lancement de contenu à partir de fichiers exécutables perdus sur la carte SD, sans nécessiter d'installation officielle.
        • Ceci est fait en spécifiant FsStorageId_None au lancement.
    • Un module système de gestionnaire de service.
      • Réimplémentation du gestionnaire de services de Nintendo, en reproduisant intégralement toutes les fonctionnalités d'origine.
      • Prise en charge à la compilation pour la réintroduction de "smhax", permettant aux clients d'ignorer éventuellement la vérification de l'accès aux services en ignorant l'initialisation.
      • Étendu pour permettre à l’homebrew d’acquérir plus de poignées de services privilégiés que ce que Nintendo autorise nativement.
      • Étendu pour ajouter une nouvelle API permettant d'installer des écouteurs Man-In-The-Middle pour des services arbitraires.
        • L'API peut également être utilisé pour détecter en toute sécurité si un service a été enregistré de manière non bloquante sans effets secondaires.
        • Documentation complète de l'API à venir.
    • Un module de système de gestionnaire de processus.
      • Réimplémentation du gestionnaire de processus de Nintendo, en reproduisant intégralement toutes les fonctionnalités d'origine.
      • Étendu pour permettre à homebrew d'acquérir des descripteurs de processus arbitraires et ainsi de lire / modifier la mémoire système sans bloquer l'exécution.
      • Étendu pour permettre à homebrew de récupérer des informations sur les limites des ressources du système.
      • Extension en intégrant une implémentation complète et étendue du module système boot2 de Nintendo.
        • L'ordre de lancement du titre a été optimisé afin de permettre un accès plus rapide à la carte SD.
        • Le module système de collecte des erreurs n'est pas lancé intentionnellement, ce qui empêche la génération de nombreux rapports d'erreur de télémétrie système.
        • Les utilisateurs peuvent placer leurs propres modules système personnalisés sur la carte SD et les marquer pour le lancement automatique de boot2 en créant un fichier / atmosphere / titres / <title ID> /boot2.flag sur leur carte SD.
    • Un module système fs.mitm personnalisé.
      • Utilise l'API MitM d'Atmosphère afin de fournir aux utilisateurs un moyen simple de modifier le contenu du jeu.
      • Intercepte toutes les commandes FS envoyées par les jeux, avec une gestion spéciale des commandes utilisées pour monter le contenu RomFS / DLC afin de permettre la création et la distribution faciles de mods jeu / DLC.
        • fs.mitm analysera l'image RomFS de base d'un jeu, une image RomFS située dans / atmosphere / titres / <titre ID> /romfs.bin, ainsi que tous les fichiers volants dans / atmosphere / titres / <titre ID> / romfs /, et les fusionner en une seule image RomFS.
        • Lors de la fusion, les fichiers en vrac sont préférés au contenu de l'image romfs.bin de la carte SD, et les fichiers de l'image de la carte SD sont préférés à ceux de l'image de base.
      • Peut en outre être utilisé pour intercepter des commandes envoyées par des titres système arbitraires (à l'exception de celles lancées avant que la carte SD soit active), en créant un fichier / atmosphere / titres / <title ID> /fsmitm.flag sur la carte SD.
      • Peut être désactivé de force pour n’importe quel titre en créant un fichier / atmosphere / titres / <ID du titre> /fsmitm_disable.flag sur la carte SD.
      • La redirection est éventuellement permutable en maintenant certains boutons enfoncés (par défaut, en maintenant R désactivant la redirection)
    • Un module système de rapport d'incident personnalisé.
      • Sert de remplacement instantané au module de système Creport de Nintendo.
      • Génère des rapports détaillés et lisibles par l'homme sur les pannes système en enregistrant dans / atmosphere / crash_reports / <timestamp> _ <titre ID> .log.
      • Comme les rapports ne sont pas envoyés au sysmodule erpt, cela désactive toute télémétrie liée aux rapports de blocage.
  • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur.
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Launcher sur Switch 5.1.0 (et

Message non lupar MDProz » 07 Aoû 2018, 17:51

Les ChangeLog


Hekate de CTCaer
[+] ChangeLog Hekate de CTCaer
Version 5.6.5
  • Prise en charge HOS 13.1.0

Version 5.6.4
  • Diverses optimisations
  • Amélioration de plus de messages d'erreur pour le démarrage HOS
    Sur mariko, au lieu d'un générique « Est-ce que BEK manque ? », il dira maintenant s'il manque vraiment ou si le pkg1 est réellement corrompu.
    Sur Erista/Mariko, le "Wrong pkg1 flashed!" error indiquera désormais également quel type de pkg1 sur quel type d'unité.

Version 5.6.3
  • Correction d'un problème qui provoquait des blocages dans hekate lors de l'analyse d'emummc.ini avec des chemins de plus de 128 caractères
  • Ajout du rapport d'erreur de panique
    Ceux-ci sont normalement affichés sur un appareil sans AutoRCM sous forme d'écrans de panique colorés. Maintenant, hekate peut également les afficher sous forme de texte, ainsi que leur code d'erreur.
  • Modification de la description de l'erreur fatale boot2 pour mieux refléter les causes possibles

Version 5.6.1/5.6.2
  • Prise en charge HOS 13.0.0
  • Messages d'erreur améliorés pour la non-concordance pkg1/pkg2
  • Message d'erreur amélioré sur fatal en raison de composants Atmosphere mixtes en raison de l'ancien chemin dans la clé fss0.
  • Correction de quelques problèmes avec emuMMC ID dans la v.5.6.2 :
    • Taille de l'ID emuMMC fixe
      Cela n'affecte que les utilisateurs qui utilisent plus d'un emuMMC et qui se soucient réellement de l'ID
    • Définir l'ID emuMMC lorsque emupath= key est utilisé et emuMMC change à la volée avec une entrée de démarrage

Version 5.6.0
  • Prise en charge complète de la console OLED (Aula)
    Pour l'essentiel, Display, HW/Fuses, Dram, boot (aura besoin de HOS 13.0.0), etc., au cas où vous pourriez l'exécuter là-bas.
    En ce qui concerne l'affichage, cela est susceptible de changer sur "how it works" si des mods de panneau OLED pour les commutateurs antérieurs (Icosa/Iowa) apparaissent.
  • Sept est maintenant complètement supprimé
    Le processus de démarrage sur Erista 7.0.0 et versions ultérieures est maintenant complètement remanié
    Il est également désormais autonome grâce au nouveau firmware TSEC Keygen fourni par Atmosphere
    Le pkg1 mal flashé peut maintenant être identifié et informer l'utilisateur
  • Erista pkg1 sur Mariko ou Mariko pkg1 sur Erista.

Version 5.5.8
  • Prise en charge de HOS 12.1.0
    Cela utilise une nouvelle mKey. New Sept devra fonctionner au moins une fois sur les modèles Erista.

Version 5.5.7
  • Support de HOS 12.0.3 car le seul changement pertinent dans le firmware 12.0.3 était FS qui casse les patches comme NOGC et emuMMC.
  • Ajout de nouveaux hashs et offsets pour corriger "failed to apply nogc/emummc"

Version 5.5.6
  • Prise en charge de HOS 12.0.2
  • Auto NoGC est maintenant appliqué si vous êtes en 12.0.2 et 14 eFuses.
    C'est parce que 12.0.2 a brûlé un eFuse et a porté le total à 15.
    Si l'utilisateur est toujours dans 12.0.0-12.0.1, vous aurez toujours besoin de kip1patch = nogc.
    Si elle est mise à jour vers 12.0.2, cette ligne peut maintenant être supprimée si vous le souhaitez.
  • Correction de l'affichage transparent pour L4T Linux / Android
    Il y avait un problème où hekate effaçait le bootlogo lors du lancement de L4T.
    C'est maintenant corrigé et le bootlogo restera jusqu'à ce que le noyau termine init.
  • Correction d'un problème lorsqu'un correctif kip était défini 2 fois, il générait une erreur

Version 5.5.5
  • Prise en charge de HOS 12.0.0
  • Ajout de l'activation USB3.0 via la prise en charge d'exosphère (nécessaire pour la version 9.0.0 et ultérieure)
  • Ajoutez la prise en charge de l'affichage transparent pour L4T Linux / Android
  • Assurez-vous que l'overclocking de la RAM est désactivé lors du démarrage du stock pour résoudre les problèmes de sommeil
  • Minerva a été mis à jour avec des trimmers d'horloge plus précis
  • Un changement de tension facultatif a été ajouté à minerva lorsque la RAM OC est utilisée via les drapeaux du compilateur
  • Cela supprime la nécessité de recompiler hekate main. La tension maximale autorisée est de 1250 mV

Version 5.5.4
  • Meilleur rapport utilisateur pour Mariko Warmboot Storage (MWS) avec firmware manquant
  • Dans le cas où le firmware warmboot n'a pas été trouvé dans le cache MWS de SD, il informera désormais l'utilisateur que le mode veille sera désactivé si le démarrage est sélectionné.
  • EKS for Erista se met maintenant à niveau automatiquement, afin de résoudre les problèmes avec les chemins normaux vs r2p lorsqu'il a été créé avec l'ancien hekate.
  • Le BCT principal est maintenant vérifié pour les valeurs incorrectes avant d'exécuter Sept dans Erista
    Avant, le lancement de Sept dans de tels cas (BCT inapproprié) le rendrait écran noir.
  • Maintenant, une erreur apparaîtra qui demande à l'utilisateur d'exécuter sept avec le BCT approprié au moins une fois, afin de mettre en cache les clés dans EKS.
  • FatFS prend désormais en charge le GPT simple
    [*{Dans le cas où vous avez mutilé votre MBR hybride, cela vous permettra de lancer Nyx si la partition FAT est la première.
  • Les cartes SDSC (<= 2 Go) sont désormais prises en charge
  • Beaucoup d'autres corrections de bogues et améliorations

Version 5.5.3
  • Correction d'un problème avec le pilote sdmmc. Cela peut augmenter la compatibilité avec un certain jeu de cartes SD.
  • Compilé avec le dernier BDK

Version 5.5.2
  • La gestion des versions HOS a été remaniée pour utiliser des fusibles au lieu de keyblobs
    Cela simplifiera les futures mises à jour
  • Correction d'un problème où l'état AutoRCM était signalé à tort sur les commutateurs à puce électronique
  • Ajout d'une atténuation de la carte SD pour les anciennes roms coreboot
  • Quiconque compte encore sur cela devrait en fait utiliser un coreboot.rom mis à jour.
  • L4T Linux / Lakka / Android P / Q en a déjà un plus récent.
  • La gestion de l'alimentation (cadre de régulation / redémarrage / mise hors tension) a été refactorisée
  • La mise hors tension désactive désormais tous les régulateurs et revient à l'état initial, utilisant effectivement encore moins d'énergie lorsqu'il est éteint.
  • Le cadre des régulateurs a été mis à jour pour simplifier l'ensemble du processus de changement des régulateurs pour les 4 types.
  • OC RAM simplifiée pour les utilisateurs qui compilent une bibliothèque Minerva overclockée.
  • Nombreuses corrections de bugs

Version 5.5.1
  • Prise en charge de HOS 11.0.1
  • Correction du mode veille dans les Eristas à puce électronique
    Le premier BCT, qui est utilisé dans le binaire Warmboot, a un module incorrect. Maintenant, il regarde tous les 4 pour un valide.
  • Ajout de la prise en charge de la journalisation UART Exosphere
    Cela peut être activé via les indicateurs de temps de compilation ou exosphere.ini
  • Atténuer un problème lors de l'initialisation de certaines cartes SD Phison

Version 5.5.0
  • Prise en charge de HOS 11.0.0
  • Prise en charge de Mariko (T210B01) HW
    hwinit, dram / lp0, display, sdmmc, ccplex, fuse, etc. ont tous été mis à jour pour prendre en charge le nouveau SoC.
  • Prise en charge de Mariko (T210B01) HOS
    Afin de démarrer HOS sur Mariko, toutes les clés doivent être en place avant de lancer hekate.
    Si vous ne le faites pas, vous serez accueilli avec l'échec du décryptage de Pkg1! BEK manque-t-il?.
    De plus, Atmosphere doit être mis à jour vers la version 0.17.0 qui bénéficiera du support Mariko.
  • Ajout du stockage Mariko Warmboot (MWS)
    Cela vide le binaire warmboot sur SD pour permettre la rétrogradation lorsque les fusibles sont brûlés.
    L'exploit warmboot n'existe pas dans Mariko, donc le binaire warmboot doit être associé à des fusibles.
    Faites attention lorsque vous effacez la carte SD, vous devez la garder sauvegardée.
  • Ajout de la prise en charge du binaire Exosphere Fatal pour Mariko
    Les binaires personnalisés peuvent être utilisés avec l'option exofatal =.
  • Correction des vérifications d'état AutoRCM sur Mariko et les BCT modifiés
  • Correction d'un problème avec les vérifications FS.kip prises en charge par exFAT
  • Correction d'un problème où hekate ne se chargerait pas en cas de puce de jauge de carburant endommagée.
  • Beaucoup d'autres changements et corrections

Version 5.3.4
  • Prise en charge de la mésosphère (réimplémentation du noyau d'Atmosphère)
  • update.bin est maintenant créé automatiquement au premier démarrage
    Cela permet à l4t / android ou à toute autre chose qui injecte / warmboots un ancien hekate de toujours utiliser le dernier
    Pour rappel, il est automatiquement mis à jour en injectant une fois un nouveau hekate
  • Protection du chargeur de démarrage
    Actuellement, ne peut être activé qu'en modifiant hekate_ipl.ini.
    L'utilisation de bootprotect = 1 dans [config] interdit toute lecture / écriture du dossier du chargeur de démarrage et de son contenu à l'intérieur de HOS, empêchant toute corruption de celui-ci.
    Cela a bien sûr l'effet secondaire des homebrews qui en dépendent (par exemple hekate Toolbox) de ne pas fonctionner pleinement.
  • Correction d'un problème où le fait de ne pas corriger emuMMC permettait à l'utilisateur de continuer à démarrer
  • Quelques correctifs supplémentaires

Version 5.3.3
  • Prise en charge de HOS 10.2.0
  • Ajout de la prise en charge du chargement de sauvegarde pkg1
  • Aide dans les cas où le pkg1 principal est corrompu
  • Meilleures informations SD dans hekate TUI. Et une meilleure gestion des erreurs
  • Correction de l'en-tête de vidage fatal exo. Cela corrige une régression où il supprimait l'en-tête AFE2
  • Correction d'un problème de veille lorsque hekate est lancé à partir de mauvais chargeurs de chaîne
  • Le mode de démarrage Android / L4T n'est plus effacé si l'utilisateur annule le démarrage automatique
  • Et plus

Version 5.3.2
  • Prise en charge de HOS 10.1.0
  • Correction du rechiffrement pkg2 pour 8.1.0 / 9.0.X
    • Cela corrige les problèmes de Kernel Panic sur les écrans RCM ou bleus lorsque de nouvelles exosphères sont utilisées (0.13.0 et plus)
  • Ajoute le Dumping Panic (pstore) pour L4T Linux / Android
    • Ceci est désactivé pour l'instant car il provoque des dump si le registre contient des ordures
  • Et bien d'autres correctifs

Version 5.3.1
  • Remplacée par la v5.3.2

Version 5.3.0
  • Prise en charge complète d'Exosphère 2
    La compatibilité avec les versions plus anciennes de l'atmosphère demeure. Vous pouvez démarrer à la fois les anciennes versions et les nouvelles 0.13+.
  • Des temps de démarrage encore plus rapides en gérant mieux eMMC. Économise 500 ms.
  • De nombreux HOS lancent des correctifs et des vérifications de QoL.
  • Active le chargeur sans condition pour la protection de blocage.
  • Correction de kip1patches qui ne s'appliquent parfois pas à des cas de bord très spécifiques. (Existant depuis toujours).
  • Autorise le démarrage si les correctifs kip1 échouent. (Il vous le demandera.). Ne continue pas lorsque les correctifs sont importants (exemple: emummc, nogc, etc.) ou vous ne connaissez pas les implications.
  • Ajoute une protection bootlogo corrompue. Evite le softlocking.
  • Et bien d'autres correctifs.

Version 5.2.1
  • Correction de la clé emupath. Vous pouvez maintenant enfin basculer entre emuMMC via config
    • Si cet emuMMC n'est pas trouvé, il vous montrera maintenant une erreur
  • Correction des clés de substitution prodinfo
  • Correction de l'analyse exosphere.ini (version shadow v5.2.0)
  • Correction de quelques problèmes avec FatFS

Version 5.2.0
  • Prise en charge de HOS 10.0.2
  • Pilote SDMMC mis à jour, amélioré et plus rapide
    • Plus rapide et approprié qu'avant
    • Vérification complète des erreurs
    • Réinitialise pour réduire la vitesse du bus en cas de panne
    • Prend en charge le mode 1 bit (vous obtiendrez un avertissement dans Nyx si c'est le cas)
  • Pilote d'interface d'affichage mis à jour
    • Initialise en fonction du panneau d'affichage
    • Vérifie si déjà initialisé et désinitialise en premier
    • Ajout de la prise en charge de la fenêtre D et de la fenêtre de curseur
  • Ajout d'une sélection emuMMC au démarrage
    • L'utilisation de la clé emupath dans une entrée de démarrage chargera l'emuMMC sélectionné
    • Cela peut également être forcé en utilisant le bit de stockage cfg de démarrage correct et en écrivant le chemin au décalage de chemin emummc. Consultez le fichier Lisez-moi pour ces derniers
    • Le format est: emupath = emuMMC / RAW1, emupath = emuMMC / SD00, etc
    • (Fonctionne UNIQUEMENT avec ceux créés par hekate, car cela dépend des fichiers raw_based / file_based qui ont des informations emuMMC)
  • Vérifiez HOS FS prenant en charge le format de carte SD
    • Il interdit le démarrage si la carte SD est exFAT et FS est la seule variante FAT32
  • Ajout d'une clé emummcforce
    • Force emuMMC et interdit le démarrage si emummc.ini n'est pas trouvé ou emuMMC est désactivé
  • Ajout de l'analyse exosphere.ini et de la prise en charge de la suppression CAL0
    • Les utilisateurs sont découragés d'activer cette fonctionnalité Atmosphère, car elle n'est pas encore validée comme sûre en raison de la mise en cache
    • Les clés exosphere.ini prodinfo sont analysées au démarrage et appliquées automatiquement
    • Les utilisateurs peuvent choisir de les remplacer avec les clés d'entrée de démarrage cal0blank et cal0writesys hekate ini
    • La valeur de ceux-ci (0 ou 1) sera appliquée sur la valeur exosphere.ini supérieure et la remplacera efficacement
  • Interdire Auto NOGC en stock
    • Les utilisateurs peuvent toujours le forcer avec kip1patch = nogc
  • Modifications supplémentaires:
    • Ajout du support EKS
    • Améliore les correctifs KIP1
    • Ajout d'un pilote de gestionnaire d'interruptions
    • Nouveau pilote gpio mis à niveau avec prise en charge complète de la configuration
    • Gestion des exceptions qui vous permet de toujours continuer
    • Correction de la corruption de la table Minerva emc
    • D'innombrables autres corrections et ajouts !! Consultez le journal de validation si vous souhaitez en savoir plus

Version 5.1.4
  • Prise en charge de HOS 10.0.0
  • Ajout d'un écran de batterie vide au démarrage
    • Cela affichera une icône de batterie vide si la tension est assez faible. Il s'éteindra après 15 secondes s'il ne se charge pas. Il continue de démarrer après avoir atteint une charge suffisante. Il peut être contourné avec VOL- & VOL +. Pour en savoir plus, lisez 5f142b4. (Auparavant, si la batterie était inférieure à 2800 mV, la console ne réagirait pas - écran noir - à une injection rcm.)
  • Correction d'un problème où si le dossier sept était manquant, hekate ne pouvait pas s'y écrire
  • Quelques corrections de bugs

Version 5.1.3
  • Correction d'un problème avec le démarrage de CFW sur <7.0.0
    • Une vérification manquante provoquait le démarrage du stock complet des anciennes versions
  • Résout les problèmes avec les suspects habituels des cartes SD lors d'un redémarrage basé sur warmboot
    • Le régulateur de la carte SD est maintenant désactivé sur HW init et réactivé au moment approprié
  • Prise en charge du contenu expérimental Atmosphère
    • Utilise la clé fss0experimental = 1 sur une entrée de démarrage pour l'activer
    • Pour l'instant, c'est uniquement pour NCM
  • Prise en charge de la version de contexte fatal AFE2
  • Ajoute d'autres vérifications Minerva, au cas où il serait associé à l'ancien contenu du dossier du chargeur de démarrage
  • Prend en charge coreboot.rom chainloading qui n'est pas 1 Mo

Version 5.1.2
  • Prise en charge de HOS 9.2.0
  • Ajout de la prise en charge de l'analyse de sept depuis fss0
  • Correction d'un problème avec le mélange des anciennes versions sur L4T / Android
  • Correction d'un problème où hekate n'honorait pas la clé updater2p
  • Meilleure communication des erreurs de démarrage
  • Meilleure stabilité avec les horloges BPMP
  • Corrections pour le tas, les listes, l'analyse ini, fss0 et bien d'autres

Version 5.1.1
  • Ajout du pool de mémoire système d'Atmosphère pour augmenter les correctifs du noyau
    • Maintenant, les sysmodules ont beaucoup plus de RAM disponible
  • Ajout du programme de mise à jour pour les binaires update.bin et reboot_payload.bin
    • update.bin est mis à jour s'il est ancien. reboot_payload.bin est mis à jour s'il est ancien et si la clé updater2p = 1 est configurée (pour l'instant uniquement manuellement via hekate_ipl.ini), il force une mise à jour même si la charge utile actuelle n'est pas hekate
  • Ajout de l'impression d'erreur des bibliothèques hekate afin d'informer l'utilisateur de mettre également à jour le dossier du chargeur de démarrage
  • Correction de la compatibilité principale de hekate avec l'ancienne Minerva pour éviter les blocages sur l'écran noir lors de l'injection
    • Certains utilisateurs ont oublié de faire glisser le dossier du chargeur de démarrage n drop et de remplacer les fichiers, ce qui a provoqué ce problème. Correction d'un problème où les utilisateurs avec bootwait = 0 ne pouvaient pas entrer dans le menu

Version 5.1.0
  • Prise en charge complète de 9.1.0
  • Formation DRAM plus rapide et meilleure
    • Ce changement de performance affecte à la fois hekate et Nyx. libsys_minerva.bso a été mis à jour et la mise à jour est obligatoire
    • Si vous constatez une baisse des performances dans hekate ou Nyx, vous avez oublié de glisser-déposer le dossier du chargeur de démarrage à partir de la version
  • Démarrage HOS encore plus rapide
    • En raison du changement susmentionné, HOS démarre désormais encore plus rapidement
  • Arrêt de batterie faible activé lorsque la tension est inférieure à 2,8 V
    • Cela aidera de nombreux utilisateurs à tuer leur batterie en oubliant leurs appareils dans RCM / AutoRCM
  • Correction d'un problème avec certains utilisateurs suspendus dans un écran noir ou un logo pour le chargement Nyx
    • Ceci n'est pas lié aux problèmes de démarrage HOS
  • Correction d'un problème critique avec l'effondrement du tas sur les cas périphériques. Merci @shchmue. De plus, la gestion des segments de mémoire est devenue plus robuste et se fragmente beaucoup moins souvent
  • Ajout de la prise en charge de la saisie de fastboot sur Android. Cela nécessite d'appuyer d'abord sur VOL + et tout en le maintenant, commencez également à maintenir VOL-
  • Les correctifs externes ne recherchent que patches.ini maintenant. La raison en est que patches_template.ini est désormais inutile et que personne ne devrait installer homebrew lorsqu'il existe un remplacement de titre. Aussi parce qu'apparemment, cela incite les utilisateurs à penser qu'il a priorité sur patches.ini, même s'il explique un nombre incalculable de fois qu'il n'est chargé que si patches.ini n'est pas trouvé. Enfin, il y a une confusion où les utilisateurs pensaient que les correctifs vides n'étaient pas les mêmes sans aucun correctif, même si c'était exactement la même chose. Alors maintenant, tout patch vide générera une erreur. Pour résumer, supprimé pour simplifier le processus en raison d'erreurs utilisateur
  • Correction d'un problème avec le délai d'arrêt forcé, où il s'éteignait si le bouton PWR était enfoncé pendant 2 secondes. Il est maintenant de retour à 6s
  • Correction du démarrage instantané au menu ("bootloop") en cas d'erreur. Maintenant, hekate attendra correctement la saisie de l'utilisateur pour revenir au menu
  • Correction d'un problème avec les clés tsec, où KFUSE n'avait pas assez de temps pour s'initialiser
  • Correction d'un problème où les correctifs définis double (comme NOGC), échouaient le processus. Désormais, tout patch réappliqué sera correctement marqué comme appliqué
  • D'innombrables refacteurs et corrections de bugs dans hw init et pilotes
  • Beaucoup de corrections de bugs généraux

Version 5.0.2
  • Prise en charge complète de la version 9.0.0
  • Correction de SaltyNX pour emuMMC 8.x.x
    • Il y avait un problème avec les correctifs fs mitm où il provoquait un blocage de SaltyNX
  • Ajout de la prise en charge de l'auto-démarrage forcé via une clé d'identification - Redémarrage Android
    • Vous pouvez maintenant ajouter id = max7char à vos entrées de démarrage et hekate peut être invité à effectuer un démarrage automatique via uniquement ceci.
    • Cela sera utile surtout avec beaucoup de distributions Linux et Android (id = SWRANDR)
  • Protection AutoNOGC pour les erreurs fatales dans emuMMC
    • NOGC sera désormais appliqué automatiquement lorsque les fusibles sont> = 9.0.0 et que emuMMC est inférieur à cela
  • Rationaliser les cycles d'alimentation pour Sandisk U1 SDR104 Pas plus se bloque à cause de cela
  • Correction du processeur / GPU lors du redémarrage de Warmboot sous Linux / Android
  • Autoriser l’affichage d’informations critiques en cas d’erreur fatale lors du démarrage automatique du SOC
    • Maintenant, avant d’amorcer Nyx tout de suite, il affichera le message d’erreur et attendra que vous appuyiez sur un bouton
  • Ajoute exosphere / kernel sans gestionnaire d'exceptions utilisateur cfg
  • Et beaucoup d'autres corrections de bugs

Version 5.0.1
  • Keygen corrigé pour 6.2.0
  • Correctif boot de 6.0.x à 6.1.0
  • Des problèmes de blocage résolus lors du démarrage HOS
      Créés à partir de problèmes de cohérence du cache, ou de réinstallation rapide de la carte SD ou d'une corruption de pile
  • Désactivation Stock emuMMC jusqu'à ce qu'il soit corrigé
  • Si patches.ini n'est pas trouvé, les correctifs kip seront chargés à partir de patches_template.ini
  • Ajout d'une vérification quand emuMMC n'est pas chargé sans secmon et warmboot
  • Mise à jour de NYX
    • Correction NYX qui se bloquait sur des problèmes de démarrage et de framebuffer
      • Ceux-ci ont été fixés en corrigeant un problème avec Touchscreen, un problème de cohérence de cache, la stabilisation de memfetch de framebuffer, et en fixant des réinitialisations trop rapides pour certaines cartes SD
    • Migration des correctifs emuMMC
      • Il est désormais possible de trouver davantage de solutions existantes basées sur des partitions
      • Correction d'un problème avec la migration d'autres solutions emunand de partition SD
    • Modification des correctifs emuMMC
        Correctif logique avec affectation de bouton
      • Il est désormais possible d’identifier davantage emuMMC
    • Changement du type de partition de création emuMMC en xE0
      • Résout les problèmes avec toutes les distributions Linux. Vous pouvez exécuter Migrate pour appliquer le correctif
    • La carte SD est maintenant réinitialisée avant un processus de création / sauvegarde / restauration pour actualiser le réglage
      • Cela pourrait résoudre certains problèmes liés à certaines cartes
    • Lancer / Plus CFG
      • Correction d'un problème où les boutons ne faisaient rien si aucune icône
      • Ajout de l’option pour forcer les journaux d’amorçage de l’hôte
      • Les grands noms auront leur nom qui roule
    • Alors que la carte SD est retirée, il est maintenant possible de redémarrer ou d’éteindre. La fonctionnalité de capture d'écran est désactivée
    • Ajout du capteur de température init, pour rétablir la plage du L4T
    • Problème résolu: NYX ​​pouvait démarrer avec le rétroéclairage réglé sur 0
    • Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur. (Pour de vrai..)

Version 4.10.1
  • Horloge d'appareil SD inversée à 204 MHz
    • Certaines cartes SD U1 avec le microcontrôleur Sandisk se sont mal comportées à cette vitesse
  • Quelques petits changements de qualité de vie

Version 4.10
  • Prise en charge complète de la version 8.0.0
  • Ajoute une protection contre les bricks pour les unités patchées de la MRC
    • (Sur une unité corrigée, si vous activez RCM, vous causez une brique qui nécessite un programmeur externe eMMC pour être corrigé.)
  • Ajoute le rapport de panique Exosphere et enregistre au format SD
  • Utile pour déboguer ces couleurs étranges.
  • Ajoute une mise à jour de la barre d'état lors de l'exécution des outils de correction d'archive
    • Donc vous savez que vous devez attendre.
  • Correction d'un délai d'attente de requête TSEC pour 6.2.0. Merci @shchmue.
  • Ajout du support pour AutoRCM sur les devkits
  • Le correctif de batterie "désynchronisé" est maintenant appliqué au démarrage
    • A cause de cela, l'entrée dans les outils a été supprimée.
  • Met à jour FatFS vers R0.13c (p3)
  • Nettoyage et refactorisation de GFX
  • Nombreuses corrections de bugs

Version 4.9.1
  • Option de stock via stock = 1
  • Consulte le modèle hekate_ipl pour en savoir plus sur son utilisation.
  • Correction de bugs importants sur les outils eMMC
  • Correction d'un bug 32 bits vs 64 bits dans lequel la vérification échouait. Et aussi un désalignement d'impression de texte.

Version 4.9
  • Prise en charge de l'analyse du stockage secondaire Fusée (FFS0) d'Atmosphère
    • L'utilisation de "fss0 = {sd path}" vous permet d'analyser kips, exosphere et warmboot à partir d'un binaire secondaire fusee.
    • Exosphere et warmboot sont remplaçables si ces entrées sont définies par la suite.
    • De plus, tout KIP supplémentaire peut être chargé comme avant via kip1 = {chemin sd} / * pour beaucoup, ou kip1 = {chemin sd} pour un sigle
    • Avertissement: Ne doublez pas les kips principaux tels que loader, pm, sm et ams_mitm. Le résultat sera un coup dur.
  • Prise en charge de la restauration de fichiers fractionnés Merci à @emvym3two
    • Vous pouvez maintenant restaurer en utilisant des pièces ou FAT32. La seule condition est que toutes les pièces doivent être dans la carte SD.
    • Il protège contre les fausses cartes SD, les secteurs défectueux et la corruption fréquente des E / S. Aka, ~ 100% des cas.
  • Changements de performances pour la sauvegarde / restauration / vérification
    • Les tampons alignés augmenteront considérablement les vitesses.
    • La vérification est maintenant définie sur le mode Sparse par défaut.
    • Il protège contre les fausses cartes SD, les secteurs défectueux et la corruption fréquente des E / S. Aka, ~ 100% des cas.
  • Change l'ordre d'invocation de sept.
    • C’est important, sinon des outils comme Memloader pourraient casser.
    • Jusqu'à ce qu'une solution d'initialisation semi-usb soit trouvée, hekate affichera bootlogo et vous permettra d'accéder au menu.
    • Si> = 7.0.0 après cela, il sera exécuté en septembre, puis affichera à nouveau le logo sans attendre. Aussi longtemps que la reconstruction du processus de démarrage prend.
  • Gestion des versions plus intelligente pour les charges utiles update.bin et sept
    • Il prend désormais en charge les versions de correctif et reste compatible avec les anciennes versions de hekate.
    • Sept est maintenant mis à jour via la copie de hekate dans IRAM. Cela annule l'utilisation obligatoire de update.bin et copie toujours la version la plus à jour.
    • De plus, si sept / payload.bin s’avère qu’il est étranger, il est renommé et hekate prend sa place pour exécuter septembre. Après cela, il renomme la charge d'origine et continue à démarrer.
  • Debugmode est maintenant obsolète pour l'atmosphère. Il est activé par défaut.
  • Quelques bugs de corruption de pile ont été corrigés

Version 4.8
  • Prise en charge complète de 7.0.0 / 7.0.1.
    • Les clés sont générées via Atmosphère du sept.
  • De plus, sept / payload.bin, s’il est détecté qu’il s’agit de hekate, il est mis à jour via update.bin.
  • Redémarrez sur une entrée de démarrage sélectionnée via HOS hb
    • Vous pouvez maintenant forcer une configuration de démarrage sur hekate en définissant le stockage de démarrage dans le binaire hekate.
    • Cela peut être fait via un homebrew, qui définit l'entrée ini que vous souhaitez démarrer.
    • De plus, le démarrage forcé du menu peut également être réalisé. S'il vous plaît vérifier readme.md pour plus
  • Auto NoGC
    • Il vérifie les fusibles et applique automatiquement le correctif si le microprogramme est supérieur.
    • C'est maintenant une configuration globale et définie sur auto par défaut. (0: désactivé, 1: auto)
  • Correction d'un bug avec la liste ini, qui se bloquait lors de l'utilisation d'un caractère générique * avec kip1 =.
  • La qualité de vie se fixe sous le capot, ce qui facilite la vie de l'utilisateur.
  • Comme toujours, beaucoup de corrections de bugs et de refactoring.
  • Backlog de la version bêta de v4.6svc:
    • Les correctifs svcControlCodeMemory qui aident Dynarec sur les émulateurs.
    • Mode veille fixe avec mode débogage lorsque la version officielle 6.X.X secmon est utilisée
    • Ajout du pilote RTC qui désactive également l’alarme de réveil lorsqu’on utilise l’arrêt automatique HOS
      • Aide lorsque les utilisateurs d'AutoRCM injectent et éteignent assez rapidement.
    • GPU fixe sous Linux lors du démarrage à partir de warmboot
    • Ajout de l'étalonnage automatique de secours manquant des cartes SD et de quelques petites corrections.

Version 4.6 SVC
  • Ajout du correctif pour svcControlCodeMemory qui aide dynarec sur les émulateurs.
  • Mode veille fixe lorsque le mode débogage est activé et que la version officielle 6.X.X secmon est utilisée
  • Ajout du pilote RTC qui désactive également l’alarme de réveil lorsqu’on utilise l’arrêt automatique HOS
  • Aide lorsque les utilisateurs d'AutoRCM injectent et éteignent assez rapidement.
  • GPU fixe sous Linux lors du démarrage à partir de warmboot
  • Ajout de l'étalonnage automatique de secours manquant des cartes SD et de quelques petites corrections.

Version 4.6
  • Veille fixe pour les unités dégradées avec des efuses brûlées plus que nécessaire.
  • Nous avons corrigé le chargement de la chaîne update.bin et également forcé hw init lors de la mise à jour, au cas où cela changerait à nouveau.
    • C’est un correctif décisif qui nécessite l’utilisation de la v4.6 sur votre puce / dongle.
    • (Le chargement en chaîne avec les anciennes versions peut ne pas fonctionner. C’est pour cette raison que cela est considéré comme une rupture.)
  • Nouvelle correction de bit d'archive
  • Il peut maintenant aussi réparer le dossier Nintendo. Plus de sd corrompu lors de la mise à niveau de la carte SD ou de la restauration du dossier Nintendo.
  • Correction du débogage UART. Merci @hyln9
    • L'alimentation automatique HOS est maintenant désactivée par défaut. Probablement, la plupart des gens ont appris ce qu’il faisait et pouvaient l’activer à partir du menu Options.
  • Une petite émulation SMMU pour TSEC corrige les plus malchanceux. Le temps d'attente maximum reste petit.
  • Beaucoup de nombreux correctifs et ont également ajouté des messages d'erreur pour les options de restauration et de démarrage.

Version 4.5
  • Prise en charge complète de la version 6.2.0. Merci à @nwert et @ balika011 pour leur aide!
    • Supporte Secure Monitor et la nouvelle Exosphere
    • Supporte le démarrage de la version 6.2.0 avec moins de 8 fusibles
    • Il a un taux de réussite de 100%
    • Ajout du support pour les outils "Imprimer les clés TSEC" et "Dump pkg1 / 2"
  • Correction du problème HDCP de YouTube. Merci @hexkyz d'avoir pris le temps d'enquêter.
  • Chaque gestionnaire de fichiers ignore maintenant les fichiers cachés et les fichiers .dot. Merci @StevenMattera
  • La bibliothèque Minerva Training Cell pour hekate a été mise à jour vers la dernière version (v1.1).
  • Ajout de "l'option silencieuse à l'option d'extinction automatique des HOS. Vous pouvez maintenant choisir si vous souhaitez afficher le logo. Merci @Huntereb
  • Refactorise le fichier principal.c monolithique en sections groupées plus simples. De plus, hos.c a pris un peu d'amour.
  • Beaucoup de corrections de bugs

Version 4.2
  • Supporte le caractère générique du dossier "*" dans la clé kip1
    • L'utilisation de <dossier> / * peut maintenant analyser et charger tous les fichiers kip et kip1 de ce dossier.
  • Ajout d'une option pour activer / désactiver l'arrêt automatique du HOS
    • Si vous n'utilisez pas de puce / clé électronique, cette fonctionnalité peut être gênante. Options-> Auto HOS éteindre pour le désactiver.
  • Autorise l'annulation du processus de vérification
    • Vous pouvez maintenant annuler le processus de sauvegarde et de vérification. Si la phase de sauvegarde est terminée, l'annulation de la vérification conservera vos fichiers.
  • Quelques petites corrections de bugs et supportent certains cfw sur sa version stock

Version 4.1
  • Prise en charge complète de la version 6.0.0
    • Correctifs Secmon / Kernel, correctifs FS, mode veille, configuration matérielle, etc.
  • Amélioration de la gestion des fichiers .ini / payload
    • hekate_ipl.ini n'est plus nécessaire et hekate ne se bloque pas sur des dossiers vides.
  • Rétro-éclairage PWM
    • Vous pouvez maintenant changer la luminosité du rétroéclairage.
  • Mise hors tension automatique complète lorsque l'appareil se réveille après la mise hors tension du SOC
    • Utile avec les puces / dongles avec AutoRCM. (Vous pouvez le voir comme un rétro-éclairage de respiration avec le logo de hekate).
  • La sauvegarde peut maintenant être annulée en cours d’écriture (barre blanche) en appuyant sur VOL HAUT + BAS.
  • La mise à jour automatique en chaîne vérifie correctement le numéro de version maintenant pour éviter les charges inutiles.
  • Support des charges utiles avec cassé / mauvais hw init ...
  • Ajout des informations sur ipatches et du dumping des bootrom et ipatches corrigés / non corrigés
  • Correction de certaines modifications de configuration dans la version 5.x-6.0.0
  • Plus de raisons de démarrage et les registres de bootrom rétablis à la normale
  • Il restaure maintenant correctement la BCT sur les unités de développement là où il est supposé.
  • Ajout d'un message d'avertissement lorsque la bibliothèque du chargeur de démarrage pour le mode veille est manquante.
  • Et beaucoup de corrections de bugs

Version 4.0
  • Ajout du lancement de la charge utile. Prise en charge: Tous les chargeurs de démarrage CFW actuels, outils de chargement de chaînes et de charge utile Linux.
    • Utilise la nouvelle entrée dans Launch, Payloads. Autoboot est pris en charge via inis pour toutes les charges utiles.
  • Lanos ajouté, notre module prend en charge le chargement et le lancement. Le premier module est LP0 (mode veille).
  • Ajout du support pour split ini
    • Ils devraient être situés sur bootloader / ini. Tous les chargeurs d'amorçage cfw, les charges utiles et les charges utiles linux sont pris en charge, ainsi que les fichiers Horizon.
    • Prise en charge automatique. Utilisez le menu Plus de configurations dans la configuration à démarrage automatique.
  • Lancement automatique de la mise à jour pour les puces modulaires. Pour les utilisateurs qui n'aiment pas toujours mettre à jour leur eeprom.
  • Ajoute la prise en charge du correctif KIP1
  • La vitesse de sauvegarde est maintenant plus rapide, car les vitesses d'écriture sont plus grandes.
  • Le dossier de sauvegarde utilise maintenant le numéro de série eMMC.
  • AutoRCM affiche désormais l'état et peut supprimer toutes les versions et tous les types d'AutoRCM.
  • Si la carte SD est manquante, demande à continuer. Plus de stock accidentel de lancement de HOS.
  • Autorise le dumping des clés TSEC sur la carte SD
  • Désinfection d'affichage fixe pour tous les firmwares. Plus de flash blanc ni d’écran noir.
  • Correction d'un bug critique pour FatFs
  • D'innombrables corrections et corrections de bugs
  • Et beaucoup plus..

Version 3.2
  • Mode veille fixe pour 3.0.0 - 3.0.2
  • Ajoute une barre d'état avec des informations sur la batterie
    • Désormais, vous pouvez toujours voir votre batterie lors de sauvegardes / restaurations fastidieuses.
  • Ajoute la prise en charge de la couleur d'arrière-plan à partir du premier pixel du bitmap
    • Si votre logo est plus petit que 720x1280, il utilisera désormais le premier pixel comme couleur d’arrière-plan, au lieu de gris foncé.
  • Ajoute le dumping de package2
  • Désactive le bit d'archive dans tous les fichiers de la carte SD ré-ajouté
    • Maintenant, il ne touche pas le dossier Nintendo. Gardez à l'esprit que cela peut déranger certains homebrews.
  • Correction d'un problème lié au lancement d'un microprogramme qui ne fonctionnait pas lorsque "Dump package1" était utilisé auparavant.
  • Modification du message de sauvegarde partielle pour informer du démontage de la carte SD dans un menu.
  • Quelques petites corrections de bugs.

Version 3.1
  • Implémente un temporisateur milliseconde
    • Il s’agit là d’une fonctionnalité essentielle et indispensable, car nous prévoyons d’utiliser le chargeur de démarrage plus de 71 minutes (sauvegarde / restauration). Cela a pour effet secondaire de réparer beaucoup de choses. Surtout sur les opérations SDMMC.
    • Si vous rencontrez des problèmes de lecture / écriture / vérification sur eMMC ou SD, la nouvelle version est indispensable.
  • Fixe le code de vérification enfin!
    • Un autre effet secondaire de l’utilisation d’un minuteur ms 32 bits (à partir du μs original). De plus, des correctifs supplémentaires apportés aux variables qui ne pouvaient pas être stockées dans le stockage u32 complètent le correctif. Merci à tous les testeurs qui ont aidé à lutter contre ces insectes redoutés.
    • Mieux vaut refaire cette sauvegarde!
  • Les patchs Fusée pour 4.X sont maintenant corrigés
  • L'outil de suppression des fichiers d'archivage des fichiers sd, s'applique désormais uniquement au changement de dossier

Version 3.0
  • Démarrage automatique
    • Avec logo hekate ou support de logo personnalisé
    • Une fois activé, appuyez sur VOL- pour accéder au menu du chargeur de démarrage.
  • Support complet Atmosphère avec démarrage Exosphère
    • Il peut maintenant démarrer correctement via Exosphère.
  • Correction complète de l'algorithme de vérification de sauvegarde et de restauration
    • Mieux vaut faire une nouvelle sauvegarde pour en être sûr.
  • Options de restauration
    • Vous pouvez maintenant restaurer vos partitions physiques BOOT0 / 1, GPP et toutes les partitions GPP. Individuellement. Lisez l'avertissement!
  • Configuration
    • Supporte le chargement et la sauvegarde de la configuration
  • Ajoute le chargeur de batterie et la jauge de carburant
  • Prise en charge du style dans le fichier hekate .ini
  • Ajoute un correctif "désynchronisé" de la batterie
  • Ajoute des attributs aux fichiers SD
  • Affiche les statistiques de la batterie dans le menu
  • Releve la limite de puissance de la carte SD pour des vitesses de transfert plus rapides
  • Met à jour FatFS vers le correctif à 0.13b / w
  • Autres fonctionnalités que j'ai oubliées. Vérifier le journal de validation
  • D'innombrables (vraiment!) Corrections de bugs, corrections de fuite de mémoire et corrections générales

Version 2.3
  • Mode veille pour les mises à jour de commutateur 1.0.0-2.X.X, 4.X.X-5.X.X!

Version 2.2
  • Ajout de la désactivation de la vérification SVC pour 5.X.X
  • Meilleure prise en charge de la vitesse de la carte SDR50 SD (atténue un problème matériel lié au T210)
  • Correction d'un bug avec le texte brouillé
  • Et beaucoup d'autres corrections de bugs

Version 2.1
  • Vérification de sauvegarde / sauvegarde
    • Vérifie automatiquement chaque pièce écrite ou chaque fichier de vidage. Lorsque ce processus est activé, la barre devient verte.
  • Correction du démarrage dans CFW pour 1.0.0
    • Moniteur de sécurité relocalisé pour laisser beaucoup d'espace libre à hekate
  • Patching du noyau
    • Ajout du mode Désactiver vérification SVP et Activer le débogage.
    • Peut être activé via hekate .ini, en utilisant les clés: fullsvcperm = 1, debugmode = 1.
  • Informe l'utilisateur que la console s'est arrêtée en mode veille
    • En fait, cela corrige l’analyse sdram cfg dans LP0.
    • Le mode veille ne fonctionne toujours pas. Mais maintenant, il essaie d'entrer / de sortir du sommeil et s'arrête avec le rétroéclairage.
    • Au moins, cela rappelle à l'utilisateur de mettre la console hors tension pour ne pas épuiser complètement la batterie.
  • Et de nombreuses corrections de bugs, corrections de formulation, etc.

Version 2.0
  • Ajout du support pour 3.0.1 et 3.0.2
  • Ajout de nouvelles tentatives d’écriture sur la carte SD (peut corriger certaines erreurs d’occupation de la carte SD)
  • Police plus grande (16px). C'est quand même WIP
  • Nombreuses corrections de bugs

Version 1.6
  • Ajout de la solution @Reisyukaku v2 en amont pour AutoRCM
    • Il s’agit d’une opération dangereuse, car elle corrompt intentionnellement (de manière intelligente, toutefois dans la version 2) votre partition BOOT0, de sorte que votre commutateur redémarre toujours dans RCM.
  • Maintenant, le menu a des légendes et des sections pour une utilisation plus facile
  • La sélection du bouton d'alimentation fonctionne mieux qu'avant et élimine complètement les doubles appuis
  • Corrections de bugs

Version 1.5.1
  • Correction d'un message parasite (v1.5.1)
  • [Firmware] Ajout du support pour le lancement du firmware 3.0.0 CFW.
  • [Outils] Meilleur algorithme de vidage (corrige de nombreux problèmes et de nouvelles fonctionnalités comme le vidage partiel forcé).
  • [Outils] Basculement automatique sur les pièces de 1 Go pour les cartes SD de 8 Go et moins. Pas besoin d'utiliser un autre binaire.
  • [FatFS] Ajoute une erreur d'impression. Plus d'erreur vague 1.
  • [SD] Démontage correct de la carte SD au redémarrage / mise hors tension.
  • [SD] Corrige les informations sur le statut SD et ajoute des informations sur la protection en écriture.
  • [Principal] Meilleure impression d'erreur.
  • [Principal] Change la couleur de fond et ajoutez le logo.
  • Nombreuses corrections de bugs.

Version 1.5
  • [Firmware] Ajout du support pour le lancement du firmware 3.0.0 CFW.
  • [Outils] Meilleur algorithme de vidage (corrige de nombreux problèmes et de nouvelles fonctionnalités comme le vidage partiel forcé).
  • [Outils] Basculement automatique sur les pièces de 1 Go pour les cartes SD de 8 Go et moins. Pas besoin d'utiliser un autre binaire.
  • [FatFS] Ajoute une erreur d'impression. Plus d'erreur vague 1.
  • [SD] Démontage correct de la carte SD au redémarrage / mise hors tension.
  • [SD] Corrige les informations sur le statut SD et ajoute des informations sur la protection en écriture.
  • [Principal] Meilleure impression d'erreur.
  • [Principal] Change la couleur de fond et ajoutez le logo.
  • Nombreuses corrections de bugs.

Version 1.3
  • [Firmware] Ajoute des modifications en amont pour la prise en charge du lancement du microprogramme 4.xx / 5.xx
  • [SD / MMC] Autres corrections pour les cartes SDHC / SDXC.
  • [Outils] Ajoute des fusibles de décharge / kfus à la carte SD
  • [Outils] Quelques petites corrections sur les cas bruts de dumping
  • [Info] Ajoute des infos d'impression pour eMMC et carte SD

Version 1.2
  • Les erreurs d'écriture sur la carte SD sont désormais fatales (selon les directives FatFs / Diskio)
  • L'utilisateur aura toujours la possibilité de continuer (et possiblement un vidage corrompu)
    ou abandonner et réessayer immédiatement après la dernière partie (recommandé)
  • Ajout du support pour certaines cartes SD défaillantes (Samsung et autres). Fixe le changement de basse tension à 1.8v
  • Fixe le passage à haute vitesse pour les cartes haute tension

Version 1.1
  • First Release


TegraRCMGui de eliboa
[+] ChangeLog TegraRCMGUI de eliboa
Version 2.6
  • Biskeydump mis à jour vers la v9 (Prise en charge du nouveau tsec dans la version 8.1.0)
  • Les payloads intégrés ont été mis à jour vers la dernière version: bootloader Fusée, Hekate & ReiNX
  • Correction d'une erreur lors du chargement de shofel2 coreboot

Version 2.5
  • TegraRcmSmash mis à jour en v1.2.1-3
  • memloader mis à jour en v3
  • Ajout des exemples UMS de rajkosto pour monter des partitions eMMC
    • => Commander ma nouvelle application NxNandManager pour sauvegarder / restaurer
      NAND de / vers eMMC (aucune carte SD requise)
  • biskeydump v7 ajouté: dump des clés BIS pour le déchiffrement du contenu eMMC
  • Console de journalisation ajoutée
  • Correcrif #22: entrer le problème
  • Payload intégrée
    • Fusee primaire (Payload d’atmosphère)
    • Hekate CTCaer 4.6
    • Payload ReiNX
    • SX Loader (Payload SX OS)

Version 2.4
  • Le bogue "RC = -50" devrait être corrigé, enfin
  • Empêcher plusieurs instances de TegraRcmGUI (après le redémarrage / le démarrage sous Win10 avec l'option "Exécuter au démarrage" activée, par exemple)
  • Réimplémentation "Exécuter au démarrage" + nettoyage du registre (modifié par les versions précédentes)
  • L'injection automatique s'applique maintenant au démarrage

Version 2.3
  • Mise à jour mineure.
      Cette version inclut la charge ReiNX (suivez ce guide pour installer ReiNX CFW) et memloader v2 (il vous faut maintenant 5 secondes pour quitter UMS Tool).
  • Avis important: si vous souhaitez conserver vos favoris précédents, enregistrez d'abord "favorites.conf", puis ajoutez / remplacez le contenu dans le nouveau fichier .conf. (C: / Users / <un_utilisateur> / AppData / Roaming / TegraRcmGUI est l'emplacement où se trouve le fichier pour la version du programme d'installation)
  • PS: La charge de ReiNX est un chargeur de chaîne, elle ne changera donc jamais et vous pouvez l’utiliser librement sans vous soucier de la mise à jour.

Version 2.2
  • Ajouté: option pour exécuter l'application au démarrage de Windows
  • Ajouté: option de déclenchement automatique dans le menu contextuel de l'icône de la barre des tâches
  • Ajouté: utilisation de chemins relatifs pour les favoris (la version portable est maintenant entièrement portable)
  • Corrigé: les caractères non-utf-8 dans le chemin de charge utile provoquaient une erreur d'injection
    changements cosmétiques

Version 2.1
  • Ajouté / Fixé: injecter vos payload préférés à partir du menu contextuel de l'icône de la barre des tâches
  • Evite les doublons favoris
  • Changements cosmétiques

Version 2.0
  • Gére les favoris
  • Réduit l'application dans le menu contextuel de la barre d'état système
  • + Améliorations générales de la stabilité du système pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 1.4.0
  • Ajout de la fonctionnalité "Mount SD"
  • Corrections de bugs et améliorations
  • Les binaires TegraRcmSmash & SD Tool (par rajkosto) sont inclus
  • Edition 25/05: Correction de "Erreur RC -1" lorsque le chemin de la charge utile contient des espaces

Version 1.3.0
  • Le pilote de périphérique APX est maintenant inclus. Plus besoin d'installer Zadig.
  • Onglets fixes et bugs mineurs

Version 1.2.0
  • Ajout d’une case à cocher "auto-injection" pour injecter automatiquement la charge après sélection et / ou lorsque le commutateur est branché en mode RCM.

Version 1.1.0
  • J'ai supprimé les fichiers du noyau Linux / bootchain et ajouté un script pour les télécharger à partir du référentiel SoulCypher.
  • Correction de bugs

Version 1.0.1
  • Cette version inclut les fichiers d’exploitation ShofEL2 de fail0verflow + le fichier binaire imx_usb_loader de rajkosto


HBMenu de SwitchBrew
[+] ChangeLog HBMenu de SwitchBrew
Version 3.3.1
  • Construit avec libnx stable v4.1.3
  • Traductions françaises et espagnoles étendues
  • Empêche le plantage lors de la tentative de lancement du .nro manquant
  • Plusieurs problèmes ont été corrigés et la convivialité et la stabilité ont été améliorées

Version 3.3.0
  • L'entrée HID est maintenant acceptée par tous les contrôleurs, y compris les ordinateurs portables lorsqu'ils sont connectés, au lieu de déterminer quels contrôleurs utiliser avec hidGetHandheldMode().
  • Correction d'un crash dans la gestion du toucher pour le bouton étoile lorsque le répertoire courant est vide (pas d'entrée de menu)
  • Implémentation de mises en page qui peuvent être éventuellement chargées à partir de la configuration du thème
  • Ajout du support pour l'utilisation de thèmes avec l'extension '.romfs', qui contient '/theme.cfg', optionnellement '/icon.jpg' pour l'entrée de menu dans le Menu Thème, et tous les autres éléments
  • Ajout du groupe "assets" à la configuration du thème, qui n'est utilisé qu'avec les thèmes .romfs
  • Ajout de logoColor et de highlightGradientEdgeColor dans la configuration du thème
  • Lors de l'entrée dans le menu thématique, l'entrée de menu initialement sélectionnée est maintenant le thème actuellement configuré
  • Mise à jour de la couleur par défaut highlightGradientEdgeColor
  • Les entrées d'association de fichiers sans icône ne sont plus ignorées (comme lorsqu'il n'y a pas d'icône d'application intégrée et qu'aucune autre icône n'est chargée)
  • Ajout de la prise en charge de l'utilisation des associations de fichiers avec netloader, une erreur sera désormais lancée si le nom de fichier/extension de fichier utilisé avec netloader n'est pas reconnu
  • Les erreurs lors de l'activation de netloader sont maintenant affichées
  • Netloader utilise maintenant SO_REUSEADDR, ce qui corrige l'échec temporaire de l'activation de netloader après une erreur de netloader survenue précédemment
  • Ajout du paramètre de configuration app_args pour les associations de fichiers
  • Construit avec la version 3.1.0 de la bibliothèque stable libnx. Ainsi, l'heure locale est maintenant affichée correctement avec certains fuseaux horaires
  • Améliorations supplémentaires de la stabilité générale du système et autres ajustements mineurs pour améliorer l'expérience de l'utilisateur

Version 3.2.0
  • Affiche la température du système
  • Gère l'entrée HID pour tous les contrôleurs connectés (portables et 0-7)
  • Correction d'une vérification des limites des arguments de la ligne de commande netloader
  • Construit avec libnx stable v3.0.0
  • Améliorations supplémentaires de la stabilité globale du système et autres ajustements mineurs pour améliorer l'expérience utilisateur

Version 3.1.1
  • Construit avec libnx stable v2.5.0.

Version 3.1.0
  • Affiche l'état du réseau
  • Ajout du support pour le chargement de {nom de fichier} .nacp similaire à {nom de fichier} .jpg, lors du traitement de fichiers pour fileassoc
  • Ajout du support pour les fichiers/dossiers favoris, ceux-ci sont affichés au début de la liste du menu
  • Affiche l'indicateur "Mode applet" lors de l'exécution sous une applet, afin d'aider les utilisateurs qui exécutent un homebrew par inadvertance en mode applet et qui rencontrent donc des difficultés pour résoudre les problèmes
  • Affiche la version de hbloader
  • Correction du ralentissement dû au volume d'entrées top important
  • Amélioration netloader
  • Correction d'un débordement de mémoire tampon pendant le transfert du chargeur réseau en raison de la non vérification de la taille de la pièce (6c84575)
  • Correction du problème de chargeur réseau avec la taille de gros morceaux, en raison du champ partiellement non initialisé
  • Construit avec libnx stable v2.4.0
  • Autres améliorations de la stabilité globale du système et autres ajustements mineurs pour améliorer l'expérience utilisateur

Version 3.0.1
  • Le contrôle tactile désactivé contrôle le balayage horizontal en cas de conflit avec la liste d'applications.
  • Correction du traitement du répertoire racine, qui corrige la prise en charge du répertoire racine sur 1.0.0.
  • Construit avec libnx stable v1.6.0.
  • Autres améliorations de la stabilité globale du système et autres ajustements mineurs pour améliorer l'expérience utilisateur.

Version 3.0.0
  • Ajout de boîtes de message. La sortie envGetLastLoadResult () est maintenant affichée lors du démarrage si nécessaire (erreur renvoyée par l'application qui s'est exécutée en dernier).
  • Ajout du support nxlink (netloader).
    • L'adresse IP du commutateur peut être automatiquement déterminée via une diffusion UDP.
    • Netloader est géré sur un thread séparé avec des sockets non bloquants. Le dessin de l'interface utilisateur n'est pas bloqué pendant le transfert.
    • Le transfert peut être annulé via l'entrée 'Back'.
    • Si le transfert s'est arrêté sans terminer, le fichier est supprimé.
    • Lors du retour au menu principal depuis netloader, le menu est rechargé car le netloader NRO a peut-être été supprimé en raison de l'arrêt du transfert.
    • Le statut de Netloader est affiché dans une boîte de message lorsque Netloader est actif. Cela inclut la progression du transfert et une barre de progression.
    • Dépassement de mémoire tampon corrigé avec les arguments de netloader introduits avec la validation initiale de netloader (rien d’utile pouvant provoquer un blocage ne peut être remplacé par un nxlink non modifié). LaunchAddArg (), corrigé après vérification de la compatibilité de nxlink_host, a été corrigé.
  • Utilise la police partagée du système. Notez que la langue du système n'est toujours pas utilisée.
  • Ajout de contrôles tactiles.
  • Ajout du support pour les thèmes chargés à partir de SD. Si le thème système n'est pas reconnu, le thème utilisé sera par défaut le thème sombre.
  • Ajout du menu Thème pour la sélection du thème utilisé, y compris le thème par défaut.
  • Affichage de l'heure activé, qui utilise l'heure locale.
  • L'état de la batterie / charge est maintenant affiché.
  • Ajout du support pour les associations de fichiers.
  • Nanojpeg remplacé par libjpeg-turbo. Voir le fichier README à ce sujet.
  • Le commutateur / répertoire est créé s'il n'existe pas. Les répertoires de configuration sur la carte SD sont maintenant créés automatiquement au démarrage, si nécessaire.
  • Affiche un écran d'erreur avec print-console au lieu d'utiliser fatalSimple, pour les erreurs lors du démarrage. Afficher une boîte de message dans la commande launchFile () pour lancer une application lorsqu'une erreur se produit au lieu d'utiliser fatalSimple.
  • Utilise le verrouillage de sortie d'applet.
  • Les actifs sont maintenant chargés depuis un fichier .zip dans RomFS au lieu de l’incorporer dans data /.
  • Construit avec libnx stable v1.5.0.
  • Autres améliorations de la stabilité globale du système et autres ajustements mineurs pour améliorer l'expérience utilisateur.

Version 2.0.0
  • Mise à jour majeure de l'interface graphique.
  • Le thème utilisé est maintenant sélectionné via le thème système actuel.
  • Fichiers / répertoires commençant par nom '.' sont maintenant ignorés.
  • Les args sont maintenant gérés correctement.
    Si {dirname} / {dirname} .nro n'est pas trouvé, le NRO trouvé via dir-list sera utilisé à la place, s'il n'y a qu'un seul NRO dans le répertoire. Ceci ne s'applique qu'aux chemins situés sous "sdmc: / switch /".

Version 1.0.0
  • First Release
[/list][/list]
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Launcher sur Switch 5.1.0 (et

Message non lupar Socrates37510 » 07 Aoû 2018, 21:20

Bonjour à tous,

Tout d'abord, merci pour ce super tuto,il est très clair !

Je me permets de vous envoyer une petite question, en espérant que quelqu'un aura une réponse.
Alors voilà, je m'intéresse depuis peu au lancement d'homebrews sur Switch,je me suis un peu documenté pour le "jailbreak" de la Switch (utilisation avec / sans SX PRO, etc...) mais je bloque sur un point : impossible de faire reconnaitre ma Switch par mon PC.

Je m'explique : j'ai commandé un JIG histoire de faire les choses bien, je suis pas à pas le tuto (téléchargement des outils, extraction de SDFILES à la racine), j'insère mon JIG, mais dès que je dois entrer en Mode RCM pour la faire reconnaitre, rien n'y fait. J'ai pourtant installé le driver depuis TegraRCMGUI, rien ne change. J'ai essayé d'installer les drivers APX avec Zadig, mais ils n'apparaissent pas dans la liste de "libusbK (v3.0.7.0)". J'ai réessayé sur un autre PC,même constat. J'ai essayé des appuis longs, des appuis courts sur VOL+ et POWER, rien ne se passe, même pas le son de windows pour dire qu'un périphérique USB s'est connecté. Au final, je ne sais même pas si ma Switch rentre bien en RCM.
Quelqu'un aurait-il une piste, une idée ?

Merci aux courageux qui m'auront lu !

PS : Je suis désolé si mon post n'est pas au bon endroit, je suis nouveau sur le forum :oops:

Alors, ma Switch a été acheté il y a au moins 6 mois, donc je ne pense pas qu'elle soit patchée ?
Mon JIG ne relie pas les pin1 à 10.. Plutôt 7 à 10 je dirais, vue la position des broches. Je l'ai acheté sur un site sensé "fiable", donc je serais surpris que cela vienne du JIG (quoique.. on est à l'abris de rien !).

En revanche, je pense que tu viens de souligner mon problème. Mon câble est un câble "Under Control Cable De Charge Tressé Usb Type C". Je n'ai en effet pas prêté attention au fait que ce soit un "câble de charge". Cela empêche-t-il la reconnaissance par PC, ou le transfert de données ?

Voici donc des nouvelles du front : après achat d'un nouveau câble USB C, cela fonctionne nickel.
Donc soit le câble que j'ai acheté présente un défaut, soit il faut se méfier des câbles de charge "Under Control" de Switch dans les rayons des magasins pour faire cette manip'.

Un grand merci à toi en tout cas, jamais je n'aurais remis en cause le câble !

Bonne soirée ! :D
Dernière édition par MDProz le 04 Jan 2020, 00:17, édité 1 fois.
Raison: Posts regroupés
Socrates37510 Gamer Débutant
Messages: 6
Inscription: 07 Aoû 2018, 14:32
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Launcher sur Switch 5.1.0 (et

Message non lupar MDProz » 07 Aoû 2018, 22:44

Pas de quoi ^^

Après avoir regardé la description de ton câble, effectivement c'est assez trompeur donc oui achat de ce Type à oublier. Merci à toi, cela aidera d'autres grâce à ton retour ;)
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Launcher sur Switch 5.1.0 (et

Message non lupar MDProz » 10 Aoû 2018, 22:39

La compilation SDFiles se met à jour. Le développeur propose sa version 7. Au menu, de nombreuses améliorations, ajout de fonctions et correctifs. Toutes ces informations sont présentes sur le Github de tumGER.

Lien: SDFilesSwitch
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 11 Aoû 2018, 23:20

Mise à jour du Tuto pour utiliser le bootloader ReiNX.
Si vous testez et qu'il manque une étape pas assez détaillée, ne pas hésiter à le signaler !

Il utilise la compilation SDFilesSwitch de tumGER.
Toutefois, vous pouvez utiliser celle de Darth Meteos avec ReiNX si vous le souhaitez !
Lien: SuperSpecialSDStash
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 23 Aoû 2018, 08:29

Le développeur CTCaer propose sa version 4 de hekate après un long moment.

Le ChangeLog (avec mes petits moyens en traduction
[+] CLIQUER POUR AFFICHER
  • Ajout du lancement du payload. Prend en charge tous les bootloaders actuels, le chargement de Linux et les outils de payload.
      Utilisez la nouvelle entrée dans Launch/Payloads. Autoboot est pris en charge dans ini pour tous les payload.
  • Ajout de lanos, module qui prend en charge le chargement et le lancement.
      Le premier module est LP0 (mode veille).
  • Ajout du support pour split ini
      Ils doivent être situés dans bootloader/ini. Tous les chargeurs de démarrage, payload et linux sont pris en charge, avec les fichiers Horizon. Pour la prise en charge du démarrage automatique, utilisez le menu More configs en configuration autoboot
    .
  • Lancement automatique de la mise à jour pour les modchips.
      Pour les utilisateurs qui n'aiment pas toujours mettre à jour leur eeprom.
  • Ajout du support de correction KIP1
  • La vitesse de sauvegarde est maintenant plus rapide, avec des vitesses d’écriture plus importantes.
  • Le dossier de sauvegarde utilise désormais le numéro de série eMMC.
  • AutoRCM affiche maintenant l'état et peut déchiffrer toutes les versions et tous les types AutoRCM.
  • Si la carte SD est manquante, une demande sera faite pour continuer. Plus de lancement de stock HOS accidentel.
  • Autoriser le déchargement des clés TSEC sur la carte SD
  • Correction de l’affichage de tous les firmwares. Plus besoin de flash blanc ou d'écran noir.
  • Correction d'un bug critique des Fat
  • D'innombrables correctifs et corrections de bugs


Et ce n'est pas fini si bien que TumGER propose sa version 8 de SDFIlesSwitch qui regroupe maintenant l'ensemble des bootloader et outils dans une même archive.

Le ChangeLog
[+] CLIQUER POUR AFFICHER
  • Ajout du support "Hekate" v4
  • Tout devient modulaire
    • Toutes les options, homebrew et sys-modules de ce repo sont maintenant modulaires par glisser-déposer
        Ceci est la première étape vers # 17 et sera bientôt très utile pour l'utilisateur final avec plusieurs outils pour personnaliser votre package CFW au maximum!
    • Les Ini sont situés dans bootloader/ini
        A l'exception de hekate_ipl.ini dans le dossier bootloader
    • Les payload sont situés dans bootloader/payloads
    • Les bootlogos sont maintenant situés dans bootloader
  • Ajout de Fusee, le chargeur de démarrage d’atmosphère
      Cela comprend à la fois fusée-primaire et fusée-secondaire
  • ReiNX est maintenant accessible via hekate
      Hekate prend désormais en charge le lancement de payload, il n'y a donc aucune raison de les garder séparés
  • Ajout de xor.play
      Un lecteur audio de fond par @XorTroll
  • Ajout de sys-netcheat
      Un Cheat Engine comme sys-module de @jakibaki
  • Ajout de Checkpoint
    • Ceci est le Homebrew Showcase de la v8
        Le Homebrew Showcase a été ajouté suite au vote sur Discord car il ne reçoit pas l’attention qu’il mérite.
    • Checkpoint est un gestionnaire de sauvegarde par @BernardoGiordano
  • Ajout de Switch Presence
    • Une intégration Discord Rich Présence pour Switch by @ Random0666
    • Cela nécessite le client.zip de son repo pour fonctionner!
  • Ajout de Minimal-SDFiles pour ceux qui pensent que l’emballage est surchargé et ne veulent qu’un seul appareil (Non recommandé)
  • Mise à jour Hekate
  • CFW mis à jour
  • Mise à jour de ReiNX
  • AppstoreNX mis à jour
  • Mise à jour de Creport
  • EdiZon mis à jour (v1.4)
  • Mise à jour de sys-ftpd
      Inclut désormais une combinaison de boutons pour arrêter / démarrer le serveur ftpd (Plus + Minus + X) et des sons lors de la connexion / déconnexion / démarrage / pause
  • Tinfoil mis à jour


Du coup, avec toutes ces bonnes nouvelles du jour, le tutoriel doit subir une petite mise à niveau si vous utilisiez cette nouvelle version de SDFilesSwitch puisqu'elle regroupe un ensemble de possibilités et ne se divise plus.

Bon jailbreak ;)
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 23 Aoû 2018, 18:39

TumGER revient avec une nouvelle version (Et oui, elles vont toujours par deux ses annonces ^^)
Pour utiliser la v8.0.1 de sa compilation SDFilesSwitch, il vous faudra vraiment prendre la version 4.0 du bootloader Hekate.

Son ChangeLog
[+] CLIQUER POUR AFFICHER
  • Fix pour Appstore
  • Correctif pour xor.play
  • Mise à jour de Hekate de la version bêta à la version 4


La mise à jour du tutoriel viendra prochainement car je ne pense pas que les mises à jour vont s'arrêter là.
Mais pour résumer de manière très grossière et si vous êtes vraiment pressé, il vous suffit de faire ainsi:
    1. Telechargez et décompressez l'archive SDFiles
    2. Copiez/collez l'ensemble du contenu SDFiles à la racine de votre SD
    3. Téléchargez et décompressez l'archive de Hekate sur votre PC
    4. Insérez votre carte SD dans votre Switch
    5. Démarrez la en mode RCM avec TegraRCMGUI et injectez le payload Hekate. Enjoy !
Pas plus simple que cela !

Pour le reste, j'y reviendrai plus tard quand j'aurai du temps ^^
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 24 Aoû 2018, 15:09

1re tutoriel mis à jour pour l'utilisation de SDFilesSwitch (v8) et du bootloader Hekate (v4)
Il reste des détails à ajouter mais l'essentiel est là !

L'ancienne méthode fonctionne mais il est recommandé d'utiliser cette grosse mise à jour des outils de tumGER et CTCaer. Il y a encore quelques bugs mais rien de grave.
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 25 Aoû 2018, 13:41

Suite et fin de la mise à jour. Hekate devient un incontournable en attendant le CFW atmosphère de SciresM.

Si vous vous lancez, n'hésitez pas à faire part de vos retours !
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Re: [TUTO] Installer Homebrew Menu sur Switch 5.1.0 (et <)

Message non lupar MDProz » 26 Aoû 2018, 17:21

La prochaine mise à jour du bootloader ReiNX sera accompagnée de son ToolKit. Wait & See !

Image
Image

iPhone SE/7: checkra1n // iPad 2: Phoenix
PS3: PS3Xploit CFW Rebug // PS4: PS4 Exploit Host
3DS: Luma3DS // Wii: Letterbomb SciiFii // WiiU: Haxchi CBHC // Switch: Atmosphere


Avatar de l’utilisateur MDProz Admin
Admin
Messages: 20778
Inscription: 04 Avr 2012, 22:14
Pays: France

Suivante

 

Retourner vers Underground