Actualité Geek
EVO 2020 vignette 03 07 2020

EVO Online 2020 : l'évènement annulé suite aux allégations d'abus sexuels à l'encontre de Joey Cuellar

par
Source: EVO

Le monde du versus fighting est à son tour plongé dans de sales affaires, dont l'une d'elles a mis un terme à l'EVO Online, juste avant son lancement

Décidément, l'année 2020 restera dans les annales, mais pas forcément pour les bonnes raisons... La pandémie mondiale de COVID-19 avait ainsi eu raison de l'EVO 2020, annulé sous sa forme physique, avant que ses organisateurs dévoilent leur plan de secours sous la forme d'un EVO Online 2020 sur la Toile et s'étalant sur tout le mois de juillet dès le week-end à venir. Sauf que l'évènement est désormais totalement annulé, et ce n'est pas un virus qui en est la cause cette fois.

Hier, un message a été posté sur les réseaux, indiquant que Joey Cuellar, alias MrWizard, a été temporairement écarté de son poste en raison d'accusations à son encontre, et pas des moindres...

Nous sommes conscients des accusations qui ont été portées contre Joey Cuellar. Le comportement dans ces accusations va directement à l'encontre de la mission d'Evo de créer un environnement sûr et accueillant pour tous nos joueurs et participants. Nous prenons cette responsabilité au sérieux. En conséquence, Joey a été placé en congé administratif en attendant une enquête par un tiers.

Veuillez adresser les demandes de renseignements au sujet des évènements à evoinquiries@gmail.com

En effet, un certain Mikey a partagé un long message dans lequel il accuse indirectement l'organisateur d'abus sexuels sur mineur. L'histoire trouve sa source dans les années 90 lorsqu'il avait 9 ans et fréquentait les salles d'arcade, avec un groupe de garçons dont il était le plus jeune. Selon lui, MrWizard offrait un grand nombre de jetons (d'une valeur de 20 à 40 $) aux jeunes en échange de défis comme de « sauter dans une piscine durant 10 minutes », sans penser qu'il pouvait avoir des intentions malhonnêtes derrière la tête. Il raconte ensuite qu'en 2001, quand il avait 17 ans, il lui a carrément montré son pénis suite à un pari pour lui prouver qu'il « était au-dessus de la moyenne en tant que petit enfant asiatique » avant qu'un de ses amis lui dise : « Tu as eu 20 $ pour donner à Wizard une nuit de branlette », lui expliquant que Joey est homosexuel...

Cette dernière histoire vieille de 19 ans a donc permis à ce dernier de se rendre compte de la situation, sans pour autant en parler... jusqu'à présent, alors qu'il avoue lui-même ne pas avoir subi de réel traumatisme à la suite de ça. S'il a pris la parole, c'est tout simplement pour que cela se sache enfin, et le climat actuel l'a bien aidé. Outre tout ce qui concerne le harcèlement et les agressions sexuelles dans le milieu professionnel comme chez Ubisoft, le domaine du versus fighting a ces derniers jours a aussi été secoué par une affaire de pédophilie remontant à 2016 entre la commentatrice et joueuse de Super Smash Bros. Cinnpie, alors âgée de 24 ans, et le joueur de 14 ans Puppeh, qui a également témoigné. Un sale temps pour le milieu...

Suite à tout ça, le joueur SonicFox a par exemple annoncé son refus de participer à l'EVO 2020 Online et plusieurs éditeurs en ont fait de même dans la foulée, à savoir Capcom (Street Fighter), Bandai Namco, NetherRealm (Mortal Kombat) ou encore Mane6 (le jeu indé Them's Fightin' Herds).

Forcément, l'organisation de l'évènement a dû réagir à nouveau suite à ces déclarations, alors que les gros jeux et compétiteurs se sont positionnés. La réaction ne s'est donc pas fait attendre et l'EVO 2020 Online a donc de fait été annulé à cause de ça.

Au cours des dernières 24 heures, en réponse à de graves allégations récemment rendues publiques sur Twitter, nous avons pris la première d'une série de décisions importantes concernant l'avenir de notre entreprise. En vigueur immédiatement, Joey Cuellar ne sera plus impliqué dans l'EVO à quelque titre que ce soit. Nous travaillons actuellement à sa séparation complète de l'entreprise et l'avons relevé de toutes ses responsabilités.

À l'avenir, Tony Cannon agira à titre de CEO ; à ce poste, il jouera un rôle de chef de file en donnant la priorité à une plus grande responsabilisation à travers l'EVO, à la fois en interne et lors de nos évènements.

Le progrès ne se fait pas du jour au lendemain ni sans la bravoure de ceux qui dénoncent les fautes et les injustices. Nous sommes choqués et attristés par ces évènements, mais nous sommes à l'écoute et déterminés à apporter tous les changements qui seront nécessaires pour faire de l'EVO un meilleur modèle pour la culture, plus fort et plus sûr, que nous recherchons tous. En conséquence, nous annulerons l'EVO Online et nous travaillerons à émettre des remboursements pour tous les joueurs qui ont choisi d'acheter un badge. Nous donnerons l'équivalent des bénéfices comme promis au projet HOPE.

Pour terminer, voici tout de même un droit de réponse du principal concerné dans l'affaire, qui a pris la parole via un simple tweet en s'excusant de ses agissements passés.

Espérons que les « valeurs fondamentales » de la communauté du versus fighting soient mieux respectées à l'avenir, et ce par tous les acteurs qu'ils soient professionnels du milieu ou joueurs.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 1 commentaire

Avatar de l’utilisateur
Hinyaldee
Autant je suis tout à fait du côté des victimes et les soutient, autant l'effet de mode de ces dernières années de souiller la réputation des personnes via Internet et les réseaux sociaux plutôt que de passer par les autorités compétentes m'énerve au plus haut point.
Signaler Citer