Actualité L'univers du Gamer (cinéma, salons, ..)
Du sang, des larmes et des pixels

« Du sang, des larmes et des pixels » : un excellent livre de référence sur les coulisses du jeu vidéo

par

Journaliste américain, Jason Schreier s’est invité au sein de nombreux studios de développement pour évoquer les réussites, mais aussi les échecs, de l’industrie du jeu vidéo. Un livre compilant dix de ses enquêtes sort cette semaine en français.

Si vous êtes un lecteur du site américain Kotaku, alors vous êtes probablement déjà tombé sur l’une ou l’autre des enquêtes menées par le journaliste Jason Schreier. Ce dernier s’est notamment intéressé au projet avorté de Lucasarts, Star Wars 1313, au développement chaotique de Destiny, au lancement très compliqué de Diablo III ou encore à l’entrée passionnante d’Obsidian dans le financement participatif avec Pillars of Eternity. Ces histoires, et quelques autres se retrouvent dans « Du sang, des larmes et des pixels » , un ouvrage que l’éditeur français Mana Books édite le 7 juin dans la langue de Molière.

« Du sang, des larmes et des pixels » est passionnant à lire et formidablement bien écrit.
Du sang, des larmes et des pixels

18 € sur Amazon* * Prix initial de vente : 18€.

De passage à Paris il y a quelques semaines, pour la promotion de son bouquin, Jason Schreier est un journaliste ultra sympathique, qui n’a assurément pas pris la grosse tête en voyant son ouvrage publié en français, mais également, avant cela, en russe ! « C’est vraiment super de voir la couverture écrite en français, et de se dire qu'encore plus de lecteurs vont s’intéresser à ces histoires », raconte-t-il. « Ma vision des choses, c’est de toujours m’interroger sur ce qu’il est intéressant à savoir pour le lecteur. Je m’intéresse à des histoires qu’il serait difficile de connaître dans le détail sans s’y pencher réellement, car les studios de développement ne les raconteraient pas eux-mêmes ». Et c’est d’autant plus vrai quand le journaliste se penche sur des situations complexes, comme le développement tortueux de Destiny. « Bungie fait partie des quelques studios qui n’ont pas souhaité participer au chapitre dédié à leur jeu », nous raconte Jason. « J’ai été obligé d’aller démarcher les développeurs en off, c’est-à-dire qu’ils m’ont parlé sous couvert d’anonymat, car ils n’avaient officiellement pas le droit de le faire. »

Tout au long des dix chapitres que compte « Du Sang, des larmes et des pixels », les témoignages de développeurs, scénaristes et producteurs s’enchaînent, et les histoires sont racontées avec un certain sens du suspense : à bien des moments, les enquêtes de Jason Schreier tiennent plus du romanesque que de l’article journalistique. « Et pourtant, tout est vrai » s’amuse l’auteur. « Ces histoires méritaient d’être racontées, il fallait surtout trouver la bonne manière de le faire ».

Jason SchreierEt contrairement à ce qu’il serait facile de croire, les chapitres les plus savoureux ne sont pas ceux relatant les échecs — il y en a d’ailleurs assez peu, finalement —, mais plutôt ceux qui mettent en avant une persévérance à la limite de l’incompréhension, débouchant, au final, sur une réussite épique. L’histoire d’Obsidian, sauvé de la faillite par la campagne Kickstarter réussie de Pillars of Eternity, ou celle d’Uncharted 4, qui a laissé sur les rotules toutes les équipes du studio Naughty Dog, comptent parmi les meilleurs. « J’ai voulu créer un équilibre dans le choix des enquêtes », explique Jason Schreier. « Il y a des jeux AAA, des jeux indépendants, des jeux Kickstartés… toutes les histoires sont intéressantes. » Le journaliste ajoute qu’à la base, il avait envie d’en mettre bien plus de dix. « Mais certaines histoires n’étaient pas assez complètes, et ça aurait été trop long, de toute façon ! » Du coup, il les garde pour une suite éventuelle, sur laquelle il a commencé à travailler, sans avoir l’entière certitude concernant la forme qu’elle pourrait avoir. « J’en parlerai le moment venu, quand je serai sûr à 100 % » conclut-il.

Passionnant à lire et formidablement bien écrit, « Du sang, des larmes et des pixels » se dévore avec d’autant plus d’intérêt qu’il révèle de nombreuses situations souvent inconnues du grand public. Préparez-vous à en apprendre énormément sur le crunch (les phases de développement intenses pour finir un jeu à temps), mais également la préparation de salons comme l’E3, la manière dont les campagnes de financement participatif sont gérées au sein des studios de jeux vidéo, et bien plus. Vous ne verrez plus le monde du jeu vidéo de la même façon après avoir lu ce bouquin, et c’est sans doute pour le mieux !

« Du sang, des larmes et des pixels » de Jason Schreier sort le 7 juin. Le chapitre dédié à Diablo III est disponible gratuitement à la lecture sur le site de l’éditeur Mana Books

Commenter 2 commentaires