Actualité Switch
Deadly Premonition 2 A Blessing in Disguise images (5)

Deadly Premonition 2: A Blessing In Disguise, un premier patch pour supprimer des éléments transphobes et améliorer le framerate

par
Source: Swery

Cette mise à jour est surtout là pour corriger quelques maladresses d'écriture, pour le framerate, il faudra encore patienter.

Sorti le 10 juillet dernier exclusivement sur Nintendo Switch, Deadly Premonition 2: A Blessing In Disguise n'a pas très bien été accueilli par la critique. La faute à une ambiance un peu moins sympathique que le premier volet, mais surtout à cause de gros soucis techniques, avec un framerate qui fait tourner le jeu au ralenti dans les environnements extérieurs.

Cependant, un autre souci est vite remonté à l'oreille des développeurs, un élément du jeu et de son scénario a en effet été jugé transphobe par certains joueurs. Swery, concepteur de Deadly Premonition 2: A Blessing In Disguise, s'était excusé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, et annonce aujourd'hui qu'un patch vient d'être publié sur Switch afin de changer quelques éléments de l'histoire, sans trop la modifier, mais en supprimant ce côté transphobe.

Par ailleurs, Swery est évidemment au courant des problèmes de framerate, et malgré une déclaration peu rassurante du responsable presse à la sortie des premiers tests, un patch pour améliorer l'expérience de jeu est bien en cours de développement. Mieux encore, la mise à jour d'aujourd'hui corrige déjà un peu le framerate, mais il ne faut pas s'attendre à des miracles et plutôt patienter jusqu'au prochain patch, qui arrivera « ASAP » (aussi vite que possible). Deadly Premonition 2: A Blessing in Disguise est disponible sur Nintendo Switch contre 39,99 € sur Amazon.fr.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 1 commentaire

Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
a noter que malgré s’être excusé (ce qu'il n'aurait pas du car il n'avait rien a se reprocher étant donné qu'il y' avait une justification scénaristique ) il y'a déjà toute une foutue croisade punitive pour le faire virer , Journaliste comme SJW on l'insulte ,on le menace allant jusqu'au harcèlement sur twitter et bien évidement resetera , c'est triste surtout qu'il a posté plus tard un message ou il dis qu'il ne comprend pas pourquoi toute cette soudaine vague de haine et d'agressivité , surtout venant en partie des journalistes qui avaient déjà finis le jeu et qui le tarissaient d’éloge :? encore une fois la blague qu'est la sensibilité occidentale
Signaler Citer