Actualité
ubisoft montreal

MAJ3 Ubisoft Montréal : une opération policière a eu lieu dans les studios à cause d'un canular, une enquête est en cours

par
Source: TVA Nouvelles et Journal de Montréal

Un incident a eu lieu dans les studios montréalais d'Ubisoft, où de nombreux policiers ont été déployés en début d'après-midi.

Un « incident » est actuellement en cours à Montréal dans le quartier du Mile-End, où d'importantes forces policières ont été déployées vers 13h30, heure locale. Un périmètre de sécurité a été bouclé et il est impossible de se rendre sur les lieux : les locaux d'Ubisoft Montréal se trouvent dans le secteur et ont peut-être été concernés cet incident.

Les rumeurs font malheureusement état d'une possible prise d'otage dans les locaux, par un ou plusieurs hommes qui retiendraient plusieurs dizaines de personnes d'Ubisoft Montréal. Selon des informations policières recueillies par Radio Canada, l'incident pourrait avoir un lien avec un vol survenu auparavant dans un immeuble commercial du boulevard Saint-Laurent, et au moins un homme armé se trouverait actuellement au sein de l'entreprise.

L'opération est encore en cours, et vous pouvez suivre son évolution au plus près sur les sites du Journal de Montréal ou de TVA Nouvelles. Nous vous tiendrons au courant des dernières nouvelles en mettant cet article à jour.

Mise à jour : selon la police de Montréal, des forces de l'ordre spécialisées sont désormais dans les locaux en train d'effectuer des vérifications, et aucun blessé ne serait à signaler. Ils auraient été dépéchés après un appel au 911. L'évacuation des employés serait en cours selon TVA Nouvelles.

Mise à jour 2 : la police a confirmé l'évacutation du building, et TVA Nouvelles comme déclare que ses sources lui ont confié qu'il s'agirait d'un canular. Felix Seguin de LCN ajoute lui que l'appel frauduleux viendrait de l'intérieur même des locaux.

Les enquêteurs travaillent activement à retracer le ou les responsables de l'appel menaçant. De nombreux employés confinés dans le bâtiment, cachés pour certains dans des salles de conférence, ne savaient pas qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

Mise à jour 3 : au lendemain de l'incident, et alors que tout est rentré dans l'ordre, les choses sont désormais plus claires. Un appel a été passé depuis l'intérieur des locaux d'Ubisoft, indiquant que 5 hommes armés détenaient une cinquantaine d'otages et réclamaient 2 millions de dollars de rançon. Les forces de l'ordre sont donc intervenues avec sérieux et ont mis plusieurs heures à vérifier l'ensemble du périmètre et du bâtiment, sans qu'aucun danger ni blessé ne soit constaté. Le canular est donc confirmé, et une enquête est en cours pour déterminer l'origine de l'appel, tandis qu'une équipe d’intervenants sociaux du CIUSS a été déférée sur place pour offrir du soutien au besoin.

Ubisoft Montréal a depuis réagi sur les réseaux sociaux en postant un message remerciant ses équipes pour leur sang-froid et le SPVM pour sa réactivité et son professionnalisme.

Nous tenons à saluer le courage et le sang-froid dont nos équipes ont fait preuve aujourd'hui, notre objectif est d'assurer leur santé et leur bien-être. Nous souhaitons également remercier le SPVM pour sa réponse rapide et professionnelle, qui a permis de maîtriser la situation. Nous sommes extrêmement soulagé.es que la situation ait pu étre résolue sans incident et nous tenons à vous remercier pour votre soutien et vos bons mots.

Le swatting, phénomène malheureusement trop fréquent dans le monde du streaming, prend une toute autre échelle avec cette affaire, qui risque d'avoir des retombées judiciaires importantes si son auteur est identifié.

Lire aussi : Bugha : le champion de Fortnite victime de swatting

redacteur vignetteAuxance
Rédacteur
Rédacteur préféré de ton rédacteur préféré depuis 2009, passionné de musique qui fait boom boom, adepte de séries comiques en tout genre. J'ai un peu trop joué à Pokémon dans ma vie.
Me suivre : Twitter Gamergen

Commenter 7 commentaires

Avatar de l’utilisateur
azertyxpp
Des rageux ont spoofés un numéro interne d'UbiSoft dans les locaux, un swatting stupide et puéril comme il y en a tant eux, mais viser une grosse entreprise je crois que c'est une première, j'aimerai savoir ce qui a motivé ses rageux, il y a eu un coup de gueule des joueurs récemment pour un jeu ou une annonce particulière chez Ubi?
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
peut etre a cause de cette cinglé sjw sur resetera qui appelait au boycott du studio car je sais plus quoi dans valhalla avait l'air sois disant trans-phobique ou encore cette autre taré qui voulait faire censurer le mot ''défiguré'' (elle a eu ce qu'elle voulait malheureusement donc j'en doute) ou peut etre encore le groupe qui a forcé Ubi de supprimer deux podcaster in game dans watch dogs legion car ils avaient eu des propo offensant IRL ou bien l'autre groupe qui trouve offensant la facon dont sont écris les dialogues et l'argot anglais jugé exagéré et raciste ?
y'a l'embarra du choix :lol: ce serait pas une première ils avaient deja tenté de swatter Atlus ,arc system works et SIE Bend Studio peut etre que cette fois ils ont réussi le coup avec ubisoft ou bien rien de tout ca et c'est juste une andouille qui voulait faire une blague
Signaler Citer