Actualité Geek
TimeSplitters Future Perfect

MAJ Un studio légendaire ferme avant Noël, merci Embracer Group...

par
Source: VGC

Le géant suédois pourrait rajouter une nouvelle victime à sa longue liste : un studio à l'origine de FPS cultes dans les années 2000 qui devait faire son grand retour.mportant;height:2px!important;" referrerpolicy=no-referrer>mportant;height:2px!important;" referrerpolicy=no-referrer>

Pendant des années, Embracer Group a racheté un tas de studios et franchises, que ce soit en son nom ou via son studio d'édition THQ Nordic. Mais en 2023, le géant suédois fait les comptes, ils ne sont pas bons, l'obligeant à licencier et à fermer des studios. Le couperet est visiblement tombé pour une nouvelle équipe, avec pourtant un C.V. culte.

timesplitters

VGC a reçu des informations de la part de PLAION, qui appartient également à Embracer Group. Ce dernier envisagerait la fermeture de Free Radical Design. Le studio aura eu une vie rocambolesque : fondé en 1999, il s'est taillé une belle réputation avec les excellents FPS TimeSplitters et le jeu d'action-aventure Second Sight, même si les joueurs se souviennent aussi du très médiocre Haze (et du Star Wars: Battlefront III annulé). Racheté par Crytek, il a participé au développement des Crysis et de Warframe, avant d'être dissous, ses franchises étant vendues à Koch Media (devenu aujourd'hui PLAION et appartenant désormais à Embracer Group).

Cependant, en 2021, Koch Media annonçait avoir reformé Free Radical Design pour développer un nouveau jeu TimeSplitters, les fans l'attendaient avec impatience. Un projet qui ne verra sans doute jamais le jour, le studio pourrait en effet fermer dans quelques jours, comme l'a déclaré Lars Jannsen, vice-président worldwide studios & talent chez PLAION :

Alors que nous avançons dans le processus de consultation et faisons face à la fermeture potentielle de Free Radical Design le 11 décembre 2023, je tiens à exprimer ma gratitude pour votre engagement et le travail remarquable que vous avez accompli et continuez à faire.

C'est une période difficile pour nous tous, mais surtout pour vous, et notre objectif est de vous soutenir autant que possible pendant cette transition.

Rien n'est donc acté pour le moment, mais ça ne sent clairement pas bon pour Free Radical Design, Embracer Group ayant déjà licencié plus de 900 employés ces derniers mois. Légalement, Embracer doit consulter ses employés un mois avant de les licencier, mais VGC indique que, sur LinkedIn, la moitié des développeurs du studio cherche un nouvel emploi, d'autres studios comme Splash Damage ont même annoncé qu'ils organiseraient des entretiens d'embauche avec eux. Un miracle de Noël avant l'heure peut quand même survenir, un éditeur peut très bien racheter Free Radical Design avant sa fermeture. Vous pouvez retrouver des cartes PSN sur Amazon, Cdiscount et la Fnac.

Mise à jour : c'est fait, Free Radical Design vient de fermer ses portes. Le site officiel n'affiche plus que le message d'erreur « 404 Company Not Found :-( » et les développeurs laissent d'ultimes messages sur les réseaux sociaux, comme X et LinkedIn. Ce sont plus de 80 personnes qui sont mises à la porte, alors que tout le monde espérait le grand retour de TimeSplitters. Espérons bien sûr que tout le monde retrouve une place dans l'industrie vidéoludique le plus rapidement possible.

redacteur vignetteClint008
Rédacteur - Testeur

Commenter 10 commentaires

SamiSamu_
Et merde...
Ils n'avaient certes rien sorti depuis un sacré moment, mais ça reste un studio historique avec des licences mythiques...
Clairement dégoûté pour l'avenir (déjà incertain) de TimeSpliters...
Signaler Citer
JimBond007
Embracer Group, ils ont tellement fait d'achats en 4-5 ans qu'ils ont oublié l'essentiel : injecter de l'argent dans les studios acheté.
C'est bien d'acheter des studios à très bas prix. Mais faut aussi garder du cash pour les faire évoluer. Pas d'argent, pas de jeux, sachant qu'un jeu, c'est minimum deux ans de développement.
Signaler Citer
pyrateam
Que viennent faire les cartes PSN dans un article sur Embracer Group et la décision (éventuelle) de fermer le studio Free Radical Design...

C'est plutôt minable comme procédé (que j'imagine être pour contourner les bloqueur de pubs) en plus d'être illégal et d'autant plus quand l'article en question est un vulgaire copié-collé de la source en Anglais jusqu'à son illustration, le tout simplement passée dans Google Trad et ayant juste eu le droit à une (re)mise en page
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Amaury M.
pyrateam Wrote:C'est plutôt minable comme procédé (que j'imagine être pour contourner les bloqueur de pubs) en plus d'être illégal et d'autant plus quand l'article en question est un vulgaire copié-collé de la source en Anglais jusqu'à son illustration, le tout simplement passée dans Google Trad et ayant juste eu le droit à une (re)mise en page


Mais de quoi tu causes @pyrateam ? T'as aucune idée de ce que tu racontes, ça en devient risible, merci pour le fou rire quand même !
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
tylerfc
Amaury M. Wrote:Mais de quoi tu causes @pyrateam ? T'as aucune idée de ce que tu racontes, ça en devient risible, merci pour le fou rire quand même !


Il a pas totalement tord. La pub est mal fichu par rapport à l'article. C'est bien des liens ou gamergen prend un pourcentage si quelqu'un achète depuis le lien? Donc il a maladroitement formuler par rapport à la déception de coller ça ainsi sur une fermeture de studio. Bref moi mon avis ça fait une conclusion mal écrite, y'a mieux à faire pour faire une publicité. Donc vraiment pas de quoi avoir un fou rire quand le taf est bâcler.

Gamergen c'est le désert dans les commentaires, si les retours du peu de monde qui reste ce fait "cracher dessus"...
Signaler Citer
SamiSamu_
jeferey Wrote:Non! Pas une bonne nouvelle je voulais un nouveau timesplitters, svp microids allez y, c'est le moment de racheter la!


Microids ? Les rois de la merde en barre ? Je préfère encore voir la licence enterrée que de la voir tomber entre leurs mains.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
dotista
Je leur en voudrais toujours de ne pas avoir bataillé pour garder en vie le projet star wars battlefront III. Il aurait été facilement meilleur que le reboot d'EA dix ans plus tard.
Signaler Citer