Actualité
FIFA 20 test image

FIFA 2020 cacherait-il une nouvelle forme de jeux d’argent ?

par

Les nouvelles fonctionnalités de FIFA 2020 ont poussé le titre dans une polémique l'associant désormais à une sorte de jeu d'argent en ligne.

Le célèbre jeu vidéo de football FIFA 2020 que nous avons testé n’est plus à présenter. Véritable succès chaque année, la licence fait partie des jeux les plus populaires, mais la dernière édition 2020 est cependant secouée par de nombreuses polémiques depuis quelques mois, notamment l’accusation d’être devenu un véritable jeu d’argent pouvant se révéler dangereux pour certains.

FIFA 20 Édition Essentielle image

Electronic Arts, l’un des plus gros éditeurs de jeux vidéo, a sorti son bilan financier annuel le 5 mai dernier. Son chiffre d'affaires, en hausse de 12 % sur un an, en dit long. Mais ces bons résultats financiers n’arrivent pas à cacher la menace imminente qui arrive sur le géant. La principale polémique de ces derniers mois concerne sa franchise star, FIFA, et plus particulièrement son mode « Ultimate Team » qui représente 28 % du chiffre d'affaires de l'éditeur. En effet, FUT est un mode de jeu où il vous est proposé de constituer votre équipe idéale en regroupant toutes les stars, actuelles comme passées. C’est aussi le mode de jeu qui est utilisé en compétition d'eSport sur FIFA.

Seul bémol, pour construire l’équipe de vos rêves, il va vous falloir passer par la case paiement. En effet, certains joueurs s’avèrent extrêmement rares, et il est impossible de les avoir autrement qu’en passant par le système de loot boxes qui s’est largement déployé dans les jeux vidéo ces dernières années même si de nombreux éditeurs ont fait marche arrière et indiquent maintenant leur présence sur les boîtes de jeu. De plus, ces achats ne sont valables que pour une saison, il vous faudra donc dépenser chaque année pour rester compétitif. Les caractéristiques des joueurs étant décisives lors des matchs, inutile d’ajouter que vous ne pourrez pas atteindre les plus hauts niveaux gratuitement. Le résultat est sans appel, de nombreux joueurs se retrouvent à acheter des points FIFA de manière massive et laissent plusieurs milliers d’euros chaque année pour débloquer des joueurs qu’ils perdront à la saison d’après. Un cercle vicieux largement critiqué, qui compare cette méthode avec un jeu d’argent en ligne dans lequel le but cherché est de faire acheter les fameuses loot boxes, qui peuvent rapporter gros ou non. Tout ceci est géré par un algorithme du type RNG. De quoi développer de graves addictions chez certains joueurs qui se ruinent dans cette démarche.

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
y0Freezy
Je comprends pas pourquoi c’est encore autorisé. Y’avait de grosse polémique pour Battlefront 2, le marché noir de Call of.. mais FIFA personne n’a jamais râlé, et pourtant sur les 3 systèmes économiques, je trouvais que c’était le plus nuisible. Parce que franchement, t’as beau avoir X jours de jeu, si tu mets pas des sous, t’aura jamais une équipe ne serait-ce que potable et donc tu passes ton temps à te faire démolir en ligne. Ça serai sympa que ça saute leur système, comme pour le black market et le système de BF2 à cause de la pression médiatique et judiciaire. :)
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
tylerfc
Ca devrzit être totalement interdit, ils paient les droits pour la licence, tout les joueurs à la base sont dans le jeu. Les joueurs ont acheter le jeu, tout devrait être déjà disponible même pour les modes multis.

La ou je pourrais tolérer des frais supplémentaires, ce serait pour des joueurs qui ne sont plus en activité qu'ils implémenterais par la suite en dlc.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Luck Fast
Ca devrait être le cas aussi des jeux NBA et de toute forme de jeu permettant d'accorder une valeur monétaire à des données que ce soit les enchères de joueur ou les boosters pour en avoir mais aussi les roulettes dans des jeux comme le dernier Forza Horizon donnant du loot aléatoire à la manière d'une loot box.
C'est juste du jeu d'argent banalisé et ça ne fait aucun sens que se le soit !
Signaler Citer