Test
Superman Red Son

CRITIQUE de Superman: Red Son, le super-héros de l'U.R.S.S. perd un peu de sa superbe

par

Le célèbre comics des Elseworlds a droit à une adaptation en demi-teinte, mais globalement plaisante.

Superman ukrainien, drôle d'histoire

Tout le monde connaît l'histoire de Superman, bébé extraterrestre recueilli par une famille américaine avant de découvrir ses super-pouvoirs à l'enfance, et devenant le héros de Metropolis à l'âge adulte, affrontant régulièrement Lex Luthor. Et, accessoirement, journaliste au Daily Planet, où il tombe amoureux de Lois Lane. Mais, si Superman avait atterri en U.R.S.S. au lieu des États-Unis ? C'est ce que nous raconte Superman: Red Son.

Un film d'animation appréciable, mais une adaptation un peu décevante.

Superman Red SonSuperman: Red Son commence donc en Ukraine, en 1946, alors que le jeune héros commence à maîtriser ses super-pouvoirs. Il décide de les mettre au profit de la patrie, mais se garde bien de devenir un instrument politique, préférant simplement servir le peuple. Symbole de la toute-puissance de Joseph Staline, Superman inquiète les États-Unis, qui demande à Lex Luthor de répondre à cette possible menace avec une arme encore plus puissante. Mais lorsque Superman apprend, via Lois Lane, que le gouvernement de Staline n'est pas aussi parfait qu'il semble l'être, tout bascule.

Rassurez-vous, il ne s'agit là que des 10 premières minutes de Superman: Red Son, qui dure 1h24 au total. Il n'y a clairement pas le temps de s'ennuyer, il se passe énormément de choses pendant ce long-métrage d'animation, qui reste assez fidèle aux trois comics dont il est adapté. C'est d'ailleurs le principal reproche à faire à Superman: Red Son : en voulant rester proche des comics, il est obligé de dérouler une intrigue dense très rapidement, et il est parfois bien difficile de s'attacher à des personnages secondaires ou même de se plonger totalement dans un combat, toutes les scènes sont expéditives, pour un résultat certes intense, mais parfois presque épuisant ! Les spectateurs s'y retrouvent, mais les lecteurs risquent d'être déçus des quelques changements par rapport aux comics, soient raccourcis par manque de temps, soient totalement occultés, à l'instar de la fin, très convenue dans le film, à des années-lumière de celle du comics, très inattendue.

Superman Red Son 02Mais ne faisons pas la fine bouche, Superman: Red Son reste fort sympathique à regarder dans l'ensemble, et son scénario, basé sur celui écrit par Mark Millar, est clairement une réussite. Bien évidemment, l'opposition entre l'U.R.S.S. communiste et les États-Unis capitalistes est au cœur de l'intrigue, mais l'histoire ne sombre jamais dans le manichéisme total, aucun camp n'est bon ou mauvais, les idéaux de Superman sont parfois mis à mal, même si le dénouement reste très convenu, et là encore, loin du comics. Le film inclut également quelques autres personnages de l'univers DC Comics, mais ici encore, les cartes sont redistribuées. Pas besoin d'être un fan de comics pour les reconnaître, des super-héros emblématiques sont présents, avec notamment un Batman ultra borderline, loin du Chevalier Noir de Gotham que nous connaissons.

Des images molles, mais de belles voix

Là où Superman: Red Son déçoit un peu, c'est par sa mise en scène et son animation, qui n'ont vraiment rien de novateur. Des films d'animation tirés de comics, il en a des tas, Sam Liu en a réalisé plusieurs, et comme à son habitude, il choisit le classicisme à l'audace. Visages carrés, arrières-plans épurés, difficile de reconnaître Superman: Red Son d'un autre film d'animation DC Comics, les fans ne seront pas dépaysés, mais un poil d'originalité aurait été appréciable dans la réalisation ou l'animation. D'autant que les combats, peu nombreux, manquent de punch, la puissance de Superman n'est pas vraiment palpable, alors que l'animation permet de belles choses, le super-héros aurait mérité d'être représenté de manière plus percutante. Aucun risque n'est pris, les habitués du genre auront ce qu'ils aiment, mais si vous cherchez un film novateur en termes d'animation, passez votre chemin. Et non, de la 3D dans un film d'animation en 3D, c'est toujours un peu moche. Au moins, avec la version Blu-ray, l'image est belle.

Enfin, un petit mot sur le doublage. DC Entertainment a fait appel au grand Jason Isaacs pour prêter sa voix à Superman. Acteur anglais de renom (Harry PotterThe PatriotArmageddon), il est également un habitué du doublage, c'est lui Satan dans les jeux vidéo Castlevania: Lords of Shadow ou encore Ra's al Ghul dans le film d'animation Batman et Red Hood : Sous le masque rouge. Si Superman n'en impose pas vraiment dans les combats, le doublage est totalement réussi, Jason Isaacs incarne le personnage à la perfection, avec une voix calme et puissante à la fois, en totale adéquation avec Superman. Le casting est globalement bon, les autres voix ne sont pas aussi frappantes de réussite, mais sont toujours juste, rien à dire de ce côté-là. Superman: Red Son bénéficie également d'un doublage français crédible et bien dirigé, c'est cette fois Adrien Antoine qui prête sa voix à Superman, avec là encore un ton posé et intense à la fois. Chose amusante, il doublait Batman dans les jeux Arkham et Injustice.

Superman Red Son 01

Les lecteurs des comics ont donc droit avec Superman: Red Son a un film d'animation plutôt bien réussi, davantage orienté vers la politique que l'action, mais proposant quand même des séquences intéressantes, et un rythme très soutenu. Un peu trop, d'ailleurs, certains éléments sont très vite expédiés, et en parlant d'adaptation pure, la fin a de quoi décevoir si vous connaissez le comics. L'animation est classique, la mise en scène n'est pas exceptionnelle, mais il y a de quoi passer un bon moment. Si jamais le pitch de base vous tente, le film Superman: Red Son se laisse regarder, le DVD ou le Blu-ray seront plus facilement trouvables de manière légale que les comics, mais pour une expérience totale, les livres valent davantage le détour. En bref, Superman: Red Son, c'est un film d'animation appréciable, mais une adaptation un peu décevante.

Note : 3,5 étoiles sur 5

Le Blu-ray de Superman: Red Son est actuellement disponible en précommande à la Fnac à 14,99 €, ou encore en DVD sur Amazon à 10,28 €.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 1 commentaire

lilratz
Ah la la oui et non ... Red Son l'animé cela se regarde c'est bien sympa
Mais les dernieres pages du comics !!!? ce final qui m'a tant marqué on n'y a pas droit pas meme en apres generique : dommage...
Signaler Citer