Test PC
Logitech Pro X Wireless Lightspeed Clint008 Gamergen (2)

TEST du Logitech Pro X Wireless Lightspeed, un casque sans fil, oui, mais pas parfait

par

Le constructeur coupe le fil de son Pro X, pour un résultat qui n'arrive pas à la hauteur de nos espérances.

En 2018, Logitech rachetait Blue, fabriquant de microphones, puis lançait l'année suivante plusieurs nouveaux casques équipés de cette technologie, dont l'excellent Pro X, un modèle filaire qui nous avait bien convaincus par sa finition, son confort, son rendu sonore et surtout la qualité du microphone. Le constructeur suisse est de retour cet été avec le Pro X Wireless Lightspeed, une version sans fil. Vaut-elle le détour ?

Le Pro X Wireless Lightspeed pèche surtout par son manque de polyvalence, mais il n'en reste pas moins un excellent casque sans fil pour gamers.

Logitech Pro X Wireless Lightspeed Clint008 Gamergen (2)À première vue, difficile de différencier le Pro X de sa version sans fil, nous retrouvons là un casque au design réussi avec de larges oreillettes ovales recouvertes de similicuir, mais Logitech inclut une nouvelle fois dans la boîte une paire en tissu pour éviter de trop chauffer le crâne. L'arceau est toujours aussi large et rembourré avec un revêtement en similicuir, et la partie externe des oreillettes arborent un noir mat (qui garde les traces de doigts) avec le logo de la gamme G sur des plaques grises à l'effet d'aluminium brossé. C'est du plus bel effet, le casque ne transpire pas trop le gaming et aurait pu être aussi polyvalent que son confrère à fil, ce qui n'est pas le cas, mais nous y reviendrons.

Il faut vraiment avoir l'œil et surtout les deux casques côte à côte pour se rendre compte que le Pro X Wireless Lightspeed a des oreillettes plus larges, il fallait bien ces quelques millimètres de plus pour caser la technologie sans fil et les boutons nécessaires à son utilisation. Eh oui, le casque pèse un peu plus lourd avec tout cela, comptez environ 370 g sur la balance, soit 50 de plus que la version filaire. Ça commence à faire beaucoup, mais le poids est plutôt bien équilibré, les oreillettes et l'arceau suffisamment rembourrés pour assurer un confort optimal pendant les premières heures de jeu, après quoi le casque commence quand même à se faire sentir sur le crâne.

Modèle sans fil oblige, le Pro X Wireless Lightspeed abrite donc dans son oreillette gauche un bouton pour activer ou désactiver le microphone, une molette pour régler le volume, un bouton pour allumer le casque, un port USB-C pour la recharge, un voyant d'activation et enfin un port pour y brancher le micro, amovible, comme sur le précédent modèle. C'est juste ce qu'il faut pour assurer une utilisation rapide et optimale, l'ergonomie est bien pensée, la molette (réglage le plus important à la volée) tombe pile sous le doigt et n'est pas trop sensible, il n'y a rien à redire de ce côté-là. Cependant, attardons-nous un peu sur le port USB-C, qui certes assure une charge rapide de la batterie, mais lorsque le casque est branché, il faut quand même laisser branché le capteur USB, sans quoi il ne fonctionne pas. Le Pro X Wireless Lightspeed est un modèle sans fil fonctionnant avec son DAC, et puis c'est tout. Question polyvalence, il y avait mieux à faire tout de même... Cependant, le dongle USB est compatible avec la Switch (en le branchant sur le dock) et aussi sur PS4, même si officiellement, seuls les PC sont supportés par Logitech. Et, de toute façon, utiliser le Pro X Wireless Lightspeed sur consoles signifie se priver du logiciel G Hub, qui améliore grandement le rendu sonore.

Logitech Pro X Wireless Lightspeed Clint008 Gamergen (3)Car oui, dans les oreillettes du Pro X Wireless Lightspeed, Logitech a encore caché des haut-parleurs de 50 mm Pro-G qui assurent une excellente puissance sonore, avec des basses bien présentes, mais maîtrisées, et cette fois, comme le DAC est obligatoire, la qualité du casque fait sens grâce au logiciel G Hub, qui donne accès à tout un tas de réglages utiles. L'utilisateur a ainsi accès à des réglages basiques dans l'onglet Acoustique, pour gérer le volume sonore, la sensibilité du microphone et créer des égaliseurs en fonction de ses habitudes d'écoutes. C'est du classique, pointu et réservé aux oreilles averties, mais le vrai intérêt du logiciel réside dans l'onglet Son Surround. Avec le DTS Headphone X v2.0, le casque crée un rendu virtuel avec une spatialisation impressionnante, renforçant l'immersion dans les jeux, mais également dans les films et lors d'écoute musicale dans une moindre mesure. Un rendu sonore d'une grande qualité, surtout pour un casque sans fil, qui ressemble fortement à celui proposé par le modèle filaire lorsqu'il était accompagné de sa mini carte son .

Enfin, Logitech a encore une fois intégré dans son Pro X Wireless Lightspeed la technologie Blue VO!CE, qui nous avait réellement bluffés dans la version filaire, avec un rendu de la voix ultra précise, tout ça via un simple micro cardioïde amovible à col de cygne. Disons-le clairement, le Pro X embarquait le meilleur microphone embarqué dans un casque gaming à ce jour, malheureusement, son confrère le Pro X Wireless Lightspeed n'arrive pas à réitérer l'exploit, avec un rendu légèrement plus compressé. Il faut avoir l'oreille et vraiment comparer deux enregistrements pour voir la différence, mais elle existe, le microphone du casque sans fil est un peu moins bon que le modèle précédent. Qui était excellent, donc le rendu de la voix du Pro X Wireless Lightspeed reste tout de même de très bonne facture pour un micro-casque, surtout sans fil, avec du Blue VO!CE intégré, nous aurions aimé qu'il fasse au moins aussi bien. Via G Hub, l'utilisateur peut désactiver cette technologie, pour un rendu alors très basique et pas vraiment idéal, gérer le gain d'entrée et de sortie (pour un retour voix), jouer avec l'égaliseur ou même appliquer des préréglages basés sur ceux de joueurs professionnels des teams G2 et TSM.

Logitech Pro X Wireless Lightspeed Clint008 Gamergen (1) Logitech Pro X Wireless Lightspeed Clint008 Gamergen (4)

Après avoir adoré le Pro X, nous attendions avec impatience de mettre les mains sur ce Pro X Wireless Lightspeed, mais le résultat est un peu en demi-teinte. Logitech intègre ici pour la première fois sa technologie sans fil Lightspeed dans un casque, c'est réussi, l'autonomie de 18-20h est bonne, mais le Pro X Wireless Lightspeed reste avant tout un modèle pensé pour être utilisé sans fil sur PC, et c'est tout. Impossible de se passer du DAC même en le branchant en USB, poids en hausse qui se fait sentir en fin de journée sur le crâne, microphone un poil en retrait par rapport au précédent modèle, le Pro X Wireless Lightspeed accumule les tout petits défauts qui l'empêchent de s'imposer directement comme une référence matière de casque sans fil pour joueurs. Pour autant, la finition est excellente, le rendu sonore est de qualité, la spatialisation est réussie avec le DTS, l'autonomie permet une utilisation prolongée sans se soucier de la batterie, et le microphone reste très bon pour un modèle gaming sans fil. Nous en attendions peut-être un peu trop, le Pro X Wireless Lightspeed pèche surtout par son manque de polyvalence, mais il n'en reste pas moins un excellent casque sans fil pour gamers, vendu 199,99 € sur Amazon.fr.

Les plus
  • Excellente finition
  • Rendu sonore à la hauteur
  • Logiciel G Hub très complet
  • Très confortable au début...
Les moins
  • ... un peu moins après de longues heures
  • Dongle USB obligatoire
  • Microphone un poil moins bon que sur le Pro X filaire
Notation
Verdict
17
20
redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !