Test PC
SteelSeries Rival 3 Wireless Clint008 Gamergen (1)

TEST de la SteelSeries Rival 3 Wireless : la même souris, mais sans fil

par

Le constructeur décline sa célèbre souris en modèle sans fil, c'est sans surprise une réussite.

Les souris de SteelSeries rencontrent un fort succès depuis des années, surtout chez les joueurs de FPS. Il faut dire que la forme et les boutons sous le pouce s'y prêtent bien, et comme la tendance est désormais au sans fil, le constructeur a lancé la Rival 3 Wireless, qui reprend le même châssis que la souris filaire, mais en coupant le cordon.

La Rival 3 Wireless de SteelSeries s'impose comme une valeur sûre.

SteelSeries Rival 3 Wireless Clint008 Gamergen (1)Esthétiquement, la Rival 3 Wireless de SteelSeries ne change donc pas grand-chose, nous retrouvons une souris de taille moyenne, avec une bosse plutôt bien prononcée au niveau de la paume. Le revêtement arbore un très joli plastique noir mat, légèrement granuleux, qui ne laisse pas trop de traces de doigts. Le rétroéclairage est uniquement présent avec un anneau de LED autour de la molette, le logo du constructeur au niveau de la paume est simplement gris, ce qui rend l'ensemble très sobre.

Pour le reste, c'est encore du classique, l'utilisateur retrouve deux boutons sous le pouce, un autre sur le haut de la souris et une molette crantée recouverte d'un caoutchouc texturé, pour scroller sans glisser. La prise en main est parfaite, qu'importe votre style de jeu, les clics offrent un excellent rebond et la sensation au toucher est agréable. Le constructeur promet des boutons résistants à 60 millions de clics, et il est vrai que l'ensemble respire la solidité. Cependant, SteelSeries n'a rien mis sur les tranches, noires et lisses, une petite texture n'aurait pas été de trop pour faciliter la levée. Mais comme la souris ne pèse que 106 g au maximum, cela se fait globalement sans souci.

La Rival 3 Wireless est donc uniquement sans fil, aucun port ne permet de la brancher au PC, mais SteelSeries permet d'utiliser deux connectivités différentes, à savoir en 2,4 GHz avec un dongle USB ou en Bluetooth, sur un ordinateur portable par exemple. Cette seconde fonctionnalité est juste là pour dépanner, car l'utilisateur ne peut pas utiliser le logiciel SteelSeries Engine 3 ni les macros des boutons paramétrables, et la souris passe automatiquement en 125 Hz. Impossible de jouer à des jeux comme ça, mais pour naviguer sur la Toile, ça passe. L'utilisateur passe donc la plupart du temps en 2,4 GHz, et là, c'est quand même un régal, notamment grâce au SSE 3, qui permet de créer des macros, attribuer de nouvelles fonctions aux trois boutons additionnels, mais aussi régler la sensibilité (DPI), le taux d'interrogation jusqu'à 1 000 Hz, la minuterie de veille, l'accélération et décélération du pointeur, l'accrochage d'angle ou encore activer les modes Haute efficacité et Illumination, ce dernier étant décrit comme « intelligent ». S'il y a autant de réglages concernant l'autonomie, c'est parce que SteelSeries promet une durée de vie de 400 heures, avec deux piles AAA fournies dans la boîte. Il est bien difficile de juger ce point, mais l'autonomie change grandement en fonction des options, et il est même possible de ne mettre qu'une seule pile. Le poids passe alors à 95 g, mais la durée de vie de la batterie est évidemment diminuée.

Enfin, concernant le capteur de la Rival 3 Wireless, SteelSeries a opté pour un modèle optique TrueMove Air pouvant grimper à 18 000 DPI, ce qui est énorme et un peu inutile. Mais avec ça, les 400 IPS, le polling rate à 1 000 Hz (1 ms) et une accélération de 40 g, le capteur reste en toute circonstance ultra précis, la glisse est fluide grâce aux patins, il est bien difficile de mettre à mal la souris avec tous ces éléments.

SteelSeries Rival 3 Wireless Clint008 Gamergen (3) SteelSeries Rival 3 Wireless Clint008 Gamergen (2) SteelSeries Rival 3 Wireless Clint008 Gamergen (4)

La Rival 3 Wireless ne surprend pas, mais c'est finalement tant mieux, car le modèle filaire était déjà excellent. Ici, SteelSeries a simplement rendu sa souris pour gamers sans fil, avec un capteur ultra précis. Et c'est tout ce qu'il faut pour séduire les joueurs, la souris est précise, la prise en main est agréable et l'énorme autonomie permet de s'amuser sans se soucier des piles. La connexion en Bluetooth est quand même un peu anecdotique pour jouer, mais à part ça, la Rival 3 Wireless de SteelSeries s'impose comme une valeur sûre. Cerise sur le gâteau, elle est vendue 59,99 € sur Amazon.

Les plus
  • Excellente finition
  • Prise en main parfaite
  • Capteur précis
  • Deux connectivités...
Les moins
  • ... mais le Bluetooth limite grandement l'utilisation
  • 18 000 DPI, c'est trop
Notation
Verdict
18
20
redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vinyles, vénérateur de Blade Runner et Deus Ex. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !