Actualité PS5
Final Fantasy XVI 11 03 06 2022

Final Fantasy XVI : unique personnage jouable, combats entre Primordiaux, pas de monde ouvert... Naoki Yoshida répond aux questions des médias

par
Source: Naoki Yoshida

Le producteur de FFXVI s'est entretenu longuement avec la presse, dévoilant de nombreuses informations inédites sur cet Action-RPG tant attendu.

En seulement deux bandes-annonces depuis sa révélation en septembre 2020, Final Fantasy XVI a suscité bien des attentes de la part des fans de la licence et du travail de Naoki Yoshida effectué sur le MMORPG FFXIV. À la suite de la diffusion de sa deuxième vidéo, Dominance, le producteur a accordé des interviews à divers médias, qui viennent de paraître ce mercredi, nous apportant évidemment leur lot d'informations inédites. Nous allons donc faire le point dans les lignes qui suivent sur ce qui ressort de ces entretiens provenant du PlayStation Blog (en français), IGN (ici et ), Game Informer, Press-Start (ici et ), Gamespot ou encore GamesRadar.

Final Fantasy XVI 01 03 06 2022

Pour commencer, et comme à chaque fois (pensez à FFVII et son météore), le logo réalisé par Yoshitaka Amano a évidemment une ou plusieurs significations concernant le jeu, lui qui dépeint deux Primordiaux (Eikons) se faisant face, Phoenix et Ifrit. Comme nous le supposions, Clive Rosfield sera bel et bien l'unique personnage que nous contrôlerons tout au long de l'aventure, mais à la différence d'un Lightning Returns: Final Fantasy XIII, divers compagnons l'accompagneront la plupart du temps et seront alors contrôlés par l'IA lors des combats, rappelant évidemment FFXV pour le coup. Leur présence ne se limitera pas aux affrontements et tous ne resteront pas en permanence, pouvant avoir un rôle dans un arc scénaristique avant d'aller voir ailleurs. Il se pourrait que l'adorable chiot/loup du premier trailer en fasse partie, se nommant Torgal. Nous suivrons ainsi Clive au cours de trois étapes de sa vie, à l'adolescence, puis dans sa vingtaine et sa trentaine, deux de ses apparences étant déjà connues. Forcément, énormément de choses se dérouleront en toile de fond et tout ne sera pas montré bien que des quêtes secondaires aborderont ce qu'il se passe dans le monde. Les amateurs de lecture pourront tout de même retrouver des compendiums apportant leur lot de détails.

Pour les affrontements, Hiroshi Takai et Ryota Suzuki ont voulu proposer de l'action en temps réel, incorporant les habituelles invocations dans les enchaînements de Clive, avec un résultat décrit comme bon aussi bien à regarder que manette en mains. Nous aurons ainsi la possibilité de personnaliser notre style de jeu (un système d'arbre de compétences avec des points est évoqué), le trailer ayant par exemple montré Clive propulsant un ennemi dans les airs avec le pouvoir de Garuda avant de l'écraser au sol avec celui de Titan. L'interface de ces moments nous avait justement fait penser comme à bien des joueurs à des titres de versus fighting et il s'agit surtout d'une coïncidence. Au passage, l'équipe avait à la base prévu une UI à l'écran très minimaliste, mais cela ne donnait pas assez d'informations et c'est donc avec le résultat actuel qu'elle a fini.

Final Fantasy XVI 13 03 06 2022

Les Primordiaux sont de leur côté comparés à des armes de destruction massive / nucléaires possédées par chaque nation, certains étant des alliés et d'autres des ennemis. Ils se battront dans des séquences jouables assez fluides considérant leur échelle, influencées en temps réel pour garder l'immersion intacte et avec un style de jeu unique pour chacune d'elles (même l'UI sera modifiée à chaque fois). Leurs apparitions se feront dans des situations variées et ne sont pas contraintes par un unique élément de game design. Nous pourrons par exemple avoir une phase rappelant les shooters en 3D, à un autre moment ce qui s'apparente à un combat de catch ou encore un duel transformant toute la zone de jeu aux alentours en champ de bataille, le tout au travers de plusieurs phases et scènes. Ces combats titanesques dont nous n'avons au final pas vu grand-chose sont par ailleurs l'un des principaux arguments de vente du jeu et nous comprenons bien pourquoi. En revanche, l'opposition entre Shiva et Titan présente dans les bandes-annonces est une cinématique et ne sera pas jouable.

Et si ce n'était pas déjà assez clair, les Émissaires ont la capacité de se transformer en Primordial à la manière des « Titans primordiaux » de Shingeki no Kyojin. Si Clive pourra se retrouver tout petit face à l'une de ses créatures comme dans l'exemple cité juste au-dessus, il sera également capable de se muer en l'une d'elles pour combattre sur un pied d'égalité (sans doute en Ifrit), le tout une fois de plus en temps réel.

Final Fantasy XVI 04 03 06 2022

Autre élément qui suscitait pas mal d'interrogations, l'exploration de Valisthéa. Eh bien non, pas d'open world, mais de vastes zones de jeu s'inspirant tout de même des mondes ouverts de certains AAA de l'industrie. Après tout, l'équipe a l'habitude avec les environnements de FFXIV et procède ainsi pour vraiment transmettre le sentiment que l'histoire s'étend « dans le monde entier et au-delà ». Yoshi-P évoque d'ailleurs le fait que lors de phases de recherche, la jeune génération de joueurs a indiqué n'avoir jamais touché à un Final Fantasy ou ne pas avoir d'intérêt envers la licence...

Naoki Yoshida vante également la puissance de la PS5, permettant de passer instantanément des cinématiques aux combats sans temps de chargement. Du côté de la bande-son composée par Masayoshi Soken, il y a encore du travail puisqu'elle n'est pas achevée. Cela n'a rien de vraiment surprenant si vous suivez l'actualité de FFXIV où il a encore produit de nombreux thèmes pour Endwalker et la 6.1, en plus d'être en rémission d'un cancer. Quant au développement, bien qu'actuellement jouable intégralement, Final Fantasy XVI doit encore bénéficié d'un bon coup de polish avec des bugs à résoudre, un peaufinage des cinématiques ou encore à des ajustements de la difficulté, ce qui devrait bien occuper l'équipe d'ici l'été 2023, en plus d'enregistrer les dialogues dans différentes langues. Et même si des easter eggs seront présents, avec de possibles références à la licence dans son ensemble, il ne s'agira pas d'un « parc à thèmes » comme FFXIV.

La prochaine bande-annonce du jeu est prévue pour cet automne, sans doute à nouveau lors d'un State of Play ou autre grand temps de communication de Sony, et nous donnera plus de détails sur Valisthéa et l'intrigue. Pour le moment, il n'y a par ailleurs aucun plan pour sortir un ouvrage comme ceux de FFXIV regroupant des éléments de lore, l'équipe se concentre sur le jeu qui se voudra complet à son lancement. Enfin, si la classification est aussi élevée (PEGI 18 en Europe par exemple), c'est bien parce que Naoki Yoshida ne veut pas faire de compromis sur ce qu'il est possible de montrer en raison des restrictions liées à ce système, permettant ainsi de traiter les sujets adultes sans concession.

Ce Final Fantasy XVI est fort prometteur et ces nouvelles informations ont de quoi nous faire patienter. Dans un tout autre style, Final Fantasy VII Remake Intergrade est de son côté vendu 49,90 € sur Amazon.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !