Actualité
Six Days in Fallujah 11 02 2021 screenshot (5)

Six Days in Fallujah : « nous n’essayons pas de faire un commentaire politique »

par
Source: Polygon

Le studio veut plonger les joueurs dans un environnement urbain difficile, mais pas faire de politique. Une déclaration étonnante...

Contre toute attente, Atomic Games a annoncé la semaine dernière que Six Days in Fallujah était toujours en vie. Pour rappel, il s'agit d'un jeu de tir retraçant la deuxième bataille de Falloujah, où les armées américaines et irakiennes ont repris la ville à la guérilla locale. Il y a eu des pertes des deux côtés, mais surtout parmi les civiles, avec plusieurs milliers de victimes.

Six Days in Fallujah 11 02 2021 screenshot (5)

Le jeu devait sortir en 2009, mais l'éditeur Konami a lâché l'affaire suite à la polémique, les civiles et militaires ne voulaient plus entendre parler de cette bataille, encore moins dans un jeu vidéo. Et pourtant, Atomic Games est de retour avec Six Days in Fallujah, mais dans un entretien accordé à Polygon, Peter Tamte, ancien PDG d'Atomic Games et fondateur du studio d'édition Victura, tempère :

Pour nous, en tant qu'équipe, il s'agit vraiment d'aider les joueurs à comprendre la complexité du combat urbain.

Il s’agit des expériences de cette personne qui est maintenant là en raison de décisions politiques. Et nous voulons montrer comment les choix qui sont faits par les décideurs politiques affectent les choix qu'un Marine doit faire sur le champ de bataille. De la même manière qu'un Marine ne peut pas remettre en question les choix des décideurs politiques, nous n’essayons pas de faire un commentaire politique sur la question de savoir si la guerre elle-même était une bonne ou une mauvaise idée.

Peter Tamte explique donc que le but du jeu d'Atomic Games est bien de plonger les joueurs dans un environnement urbain compliqué, mais il place tout de même l'action dans un conflit réel et qui a toujours fait polémique, de quoi rappeler des propos d'Infinity Ward ou Ubisoft qui affirmaient que Call of Duty: Modern Warfare et The Division 2 n'avaient pas de messages politiques. Pourtant, tout est politique, surtout des jeux s'inspirant ou se basant sur des conflits réels, animés par la politique. Peter Tamte explique par ailleurs qu'il veut, avec Six Days in Fallujah, effectuer un devoir de mémoire envers les victimes de la bataille, même s'il comprend que les familles ne veuillent pas d'un jeu comme le sien :

Un message que j’ai entendu de toutes les personnes qui ont perdu des êtres chers au combat est qu’ils ne veulent pas que le sacrifice de leur enfant ou ami soit oublié. Même ceux qui étaient très opposés à la guerre en Irak. Et j'ai eu des conversations avec beaucoup d'entre eux, ainsi qu'avec d'autres membres de notre équipe - en particulier d'anciens militaires qui font partie de notre équipe et qui ont eu des conversations avec plusieurs de ces familles en 2009 - et nous avons entendu l'un après l'autre : «Je ne veux pas que vous fassiez un jeu à ce sujet, mais nous ne voulons pas que le sacrifice de notre fils soit oublié ». C'est un mélange de cela.

La réalité est que la plupart des gens ne sont pas au courant de la bataille de Fallujah.

Une chose est certaine, les joueurs sont au courant de Six Days in Fallujah et de la polémique qui l'entoure, ils doivent donc sans doute être au courant également de la bataille dont le jeu s'inspire. Le titre est pour rappel attendu en fin d'année 2021 sur PC et consoles, vous pouvez acheter des cartes PSN sur Amazon.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vinyles, vénérateur de Blade Runner et Deus Ex. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !