Actualité
Bungie logo 14 09 2020

Bungie : bureau à Amsterdam, expansion multimédia de Destiny, recrutements de talents et promotions, le studio dessine son avenir

par
Source: Bungie

Bungie souhaite une croissance rapide dans les années à venir et se donne les moyens pour y arriver.

Même s'il a été fondé au début des années 90, le studio Bungie est désormais surtout connu du public pour deux licences majeures des FPS modernes, Halo et Destiny. Redevenu totalement indépendant suite à sa séparation avec Activision, il n'a pour l'heure sur le marché que Destiny 2 qu'il alimente régulièrement en contenu et va encore soutenir quelques années avec plusieurs extensions et les saisons allant avec. Pour autant, Bungie façonne déjà son avenir en coulisse depuis un moment, ce qui se ressent évidemment du côté de D2, il faut l'avouer, une partie des effectifs travaillant sur de nouvelles licences devant paraître avant 2025 aux dernières nouvelles, dont l'énigmatique Matter, si tant est que cet intitulé soit toujours valide. Des offres d'emploi nous avaient par ailleurs aiguillés l'an dernier sur la direction prise par la société concernant ses projets. Tout cela pour en arriver au point qui nous intéresse à présent, à savoir les annonces de l'ouverture d'une succursale basée à Amsterdam et des plans d'expansion de Bungie.

Bungie logo 30 09 2019

C'est par l'intermédiaire d'un communiqué de presse que nous apprenons dans un premier temps que le siège de Bellevue va subir un agrandissement et un redesign de ses locaux pour permettre à plusieurs équipes de travailler sur différents projets dans de bonnes conditions, avec une fin des travaux prévue pour l'automne 2022, passant d'une superficie de 84 000 sq ft (environ 7 800 m²) à un peu plus de 208 000 sq ft (grosso modo 19 324 m²). Avec cet espace quasi triplé, Bungie entend évidemment supporter l'accroissement de ses effectifs et le développement sur le long terme de Destiny 2. En effet, il est question de « raconter de nouvelles histoires dans l'univers de Destiny », mais aussi de « créer entièrement de nouveaux mondes pour des licences non annoncées ». De nombreux recrutements ayant été effectués au cours de la pandémie, ces grands travaux étaient une nécessité pour permettre d'accueillir ces talents dans les mois à venir.

Mais ce n'est pas tout, car l'année 2022 va également voir naître un bureau sur notre continent à Amsterdam, montrant la volonté de Bungie de s'étendre mondialement. Pas de rapport avec le développement en revanche, puisqu'il est seulement question de divisions d'édition et de marketing. Cela va dans le sens de l'ouverture ces dernières années d'une boutique européenne pour y vendre ses goodies et autres produits dérivés, ainsi que l'embauche de Community Managers français (@Epyonzilla) et allemand (@Maurice_BNG).

Les autres annonces effectuées concernent l'arrivée de différents talents au sein des équipes de Bungie et du comité de gestion de la compagnie, nous donnant de précieuses informations sur l'orientation qu'elle compte prendre ces prochaines années. Pour commencer, ce sont donc Trace Harris, spécialisée dans la finance et directrice stratégique, et Pamela Kaufman, présidente mondiale produit et consommation chez ViacomCBS, qui rejoignent le Board de Bungie en tant que membres extérieurs et apporteront leur expertise pour étendre les licences à travers différents médias, à l'instar de Simon Zhu de NetEase.

« Nous sommes reconnaissants et honorés que notre succès indépendant nous permette d’investir cette année dans nos talents et notre siège social et nous sommes ravis d’accueillir Trace Harris et Pamela Kaufman au conseil d’administration », a déclaré Pete Parsons, PDG de Bungie. « Ces dernières années ont été une période de croissance et d'opportunités extraordinaires pour Bungie. Nous accueillons certains des talents les plus brillants et les meilleurs de l'industrie, et nous sommes impatients d'élargir notre bassin de talents cette année et d'augmenter les ressources pour les soutenir. Trace et Pamela apportent également une expérience multimédia et de divertissement incroyable, et nous sommes impatients de profiter de leur perspicacité éprouvée alors que nous continuons à bâtir l'avenir de notre compagnie. »

Outre ces apports de l'extérieur qui aideront donc Bungie à étendre encore plus la licence Destiny (des comics existent déjà pour référence), potentiellement en série d'animation ou autre format « télévisuel », de nouvelles têtes font donc leur apparition au sein de la société, à commencer par Luis Villegas (Chief Technology Officer), Danielle Porter (Chief Financial Officer) et Don McGowan (General Counsel). Dans le but de bâtir et diriger la vision créatrice pour les années à venir, ce sont Jonny Ebbert (Chief Creative Officer), Zach Russell (General Manager, Incubation) et Jason Jones (Chief Vision Officer) qui viennent gonfler les rangs, avec au passage la confirmation qu'au moins une nouvelle licence débarquera sur le marché d'ici 2025.

En attendant, Bungie va donc continuer à capitaliser sur Destiny 2 - entre les microtransactions d'Everversum, les Pass saisonniers et les extensions, il aurait tord de s'arrêter - et la licence dans son ensemble. Pour ce faire, il a donc été décidé de nommer Mark Noseworthy vice-président de l'univers Destiny et Luke Smith directeur créatif exécutif de la licence. Concrètement, ils vont désormais superviser d'un peu plus haut cette IP et l'étendre en proposant de nouvelles histoires. Pour s'occuper de Destiny 2, c'est Justin Truman qui devient manager général, reste à voir si cela changera quoi que ce soit à l'orientation prise depuis que le jeu n'est plus sous le giron d'Activision.

Si vous souhaitez soutenir cette croissance du studio, Destiny 2: Beyond Light est vendu en bundle avec un Season Pass au prix de 47,49 € sur Gamesplanet.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !