Test
Google Stadia manette image test impressions

TEST de Google Stadia : du cloud gaming en phase bêta (MAJ)

par

Nous vous livrons nos impressions sur ce nouveau service quelque peu... mystérieux. Alors ?

Commençons en douceur

La plateforme de Google voit le jour, vous l'avez peut être oublié et c'est normal, nous ne pouvons pas dire que le géant de Mountain View ait fait une énorme communication autour de ce lancement. En mars dernier, Google Stadia était annoncé lors de la GDC, avec tout un tas de fonctionnalités et quelques points... mystérieux. À la surprise générale, la firme américaine s'est fendue d'un évènement pour présenter sa vision du jeu vidéo, et ses services. Notre test est un brin particulier, car nous l'avons réalisé avec un responsable français de la division Stadia. En plus de tâter de la bête, nous avons eu droit à une présentation qui portait sur les possibilités du cloud gaming. Est-ce payant ? Est-ce une formule ? Devons-nous acheter les jeux ? Comment fonctionne-t-il ? Tant de questions, dont nous avons eu des réponses, mais où la stratégie Stadia reste, après tout, quand même floue.

Uniquement 22 jeux... pas de quoi émoustiller.

Google Stadia controller manette head hardwareLe discours qui nous a été tenu est simple, rendre le jeu vidéo accessible à tous. Vous allez voir que pour jouer sur Stadia, rien n'est vraiment simple et le constructeur fait des allers-retours dans son positionnement. Le discours se fait en deux phases : démocratiser le jeu vidéo et toucher les joueurs qui connaissent bien cet univers. Tout d'abord, Stadia n'est vendu que sur le Google Play Store, vous ne pouvez pas trouver le combo manette avec le Chromecast Ultra (oui, Ultra et pas un autre modèle) dans un magasin de jeu vidéo ou de multimédia. Pour configurer le service Stadia, il faut avoir impérativement un smartphone sous Android (Marshamallow) ou iPhone sous iOS 11 minimum ; en dessous oubliez, vous ne pourrez pas lancer le service pour la première fois.

Une fois démarré, vous allez vouloir découvrir les services suggérés par Stadia, comme jouer depuis votre téléviseur, sur un téléphone ou sur votre ordinateur via Chrome ! Génial, c'est aussi simple que ça ? Alors attention, reprenez votre souffle, car... ce n'est pas exactement ça. Seuls les possesseurs d'un Google Pixel de troisième génération pourront jouer à Stadia depuis leur smartphone ; si vous avez un Samsung Galaxy, Note ou tout autre appareil sous Android, et même si vous avez un iPhone de dernière génération, il faut attendre. Combien de temps ? Personne n'a su nous dire, cela arrivera quand ça arrivera. D'ailleurs, beaucoup d'autres points doivent venir plus tard, notamment la possibilité d'acheter un titre Stadia en regardant un live, de pouvoir streamer ses expériences, d'obtenir des productions exclusives first party ou de pouvoir tout simplement franchir le pas de l'achat d'un jeu (l'offre de Base n'arrivera qu'en 2020).

Google Stadia line up lancement 18 11 2019Autre point et pas des moindres, uniquement 22 jeux sont disponibles à la sortie (40 seraient prévus d'ici la fin de l'année) ; un seul est inédit et exclusif, Gylt, le nouveau bébé de Tequila Works. Oui, c'est avec ça que Google compte séduire le grand public pour la fin de l'année ! La logistique nécessaire pour user du service ressemble à l'organisation d'un geek qui connaît bien son sujet. Sauf que dans le line-up, ce sont de (vieux) titres que la communauté a déjà retournés dans tous les sens sur consoles et PC depuis plusieurs mois. Pas de quoi émoustiller...

Manette en mains, cela donne quoi ?

Si ce n'était pas déjà assez compliqué, essayons de résumer les offres. La première, Pro, disponible au lancement vous en coûtera 9,99 €/mois (3 mois offerts actuellement) et NE vous permet PAS de jouer à tous les jeux du catalogue. En effet, au lancement, seuls Destiny 2: The Collection et Samurai Shodown seront accessibles gratuitement. Par la suite, il semblerait qu'un jeu serait offert tous les mois. Sinon, pour essayer de faire passer la pilule, Google propose aussi une liste de jeux sur lesquels vous pourrez profiter de prix " promotionnels ". Enfin, si vous suspendez votre abonnement, vous n'aurez plus accès à vos jeux, jusqu'à ce que vous y souscrivez à nouveau. Alors, jusque là, c'est simple, à une petite particularité près...

Un jeu se lance sans mise à jour, sans installation requise.

Google Stadia vignette 11 11 2019Les jeux récents qui sortiront aussi sur Stadia en 2020, comme Watch Dogs Legion ou Cyberpunk 2077 ne seront pas inclus dans la formule Pro. En d'autres termes, vous devrez les acheter séparément, mais vous pourrez y jouer en 4K 60 fps. L'offre nommée Base (exhibant du 1080p 60fps) ne vous donnera pas accès au catalogue groupé ; vous devez vous procurer tous vos jeux. Là encore c'est censé être très simple et parler au grand public... Reste à savoir si certaines personnes, qui ne sont pas visées, arriveront à s'y retrouver dans tout cela.

Passons maintenant la seconde. Nous avons pris la manette et, de ce que nous pouvons en dire, c'est qu'elle est propre, solide, bien qu'elle aborde un look qui ne plaira pas à tout le monde ; nous avons l'impression de voir la fusion entre les pads PS4 et Xbox One (ces dernières manettes sont compatibles avec le service au passage). Le système est convaincant, un jeu se lance sans mise à jour, sans installation requise et rien que pour ça, c'est déjà une belle innovation. Puis passer d'un écran à un autre est tout simplement génial : de la TV au smartphone, puis ensuite sur PC et inversement, à la vitesse de la lumière. Sur l'aspect technique et gestion du cloud, c'est bluffant. Ce qui est d'autant plus frustrant de se dire que nous ne pouvons pas l'utiliser ainsi au lancement... Alors certes, dans l'ensemble c'est super propre, mais ce n'est pas Stadia qui nous fera acheter un smartphone Google Pixel.

GYLT headNous avons joué à Gylt, mais aussi à d'autres titres tels que Destiny 2 ; le tout tournait en 4K 60 fps, sans latence. Gylt a de superbes jeux d'ombres et de lumière, la caméra est fluide, la prise en main est rapide, et l'ambiance est prenante dès les premières minutes. Destiny 2, quant à lui, est bien en 60 fps, cependant nous avons pu remarquer un flou sur certaines textures et une finesse globale légèrement en dessous des éditions sur Xbox One X ou sur PC via Shadow (1080 GTX - 12 Go de RAM, Xeon 12 cœurs). De plus, un léger aliasing se faisait aussi sentir sur les bords de certaines modélisations. Hormis cela, le produit est beau, bien fini, il est à la hauteur des standards actuels. C'est bien le souci aussi, Stadia semble être au mieux une équivalence de Xbox One X (légèrement plus puissante), alors qu'une génération de console arrive à son terme et qu'une nouvelle est sur le point d'éclore. Stadia débarque au mauvais timing où le public, qu'il soit amateur ou occasionnel, ne pense qu'à Noël 2020 et l'arrivée des PS5 et Xbox Project Scarlett. Si un joujou technologique doit finir sous le sapin, ce serait plus certainement la Switch (avec ses nombreuses exclusivités et son modèle Lite qui attire les petites bourses), que la bien mystérieuse Stadia ; d'autant que la plateforme n'est trouvable que sur la boutique de Google, et pas physiquement présente dans les rayons de jeux vidéo.

Nous attendons le vrai Stadia

C'est tout le souci de ce lancement bien silencieux. Les offres ne sont pas claires, et les nécessités pour installer et profiter pleinement du service, ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Encore trop d'options, présentées comme innovantes et attendues comme révolutionnaire, n'arriveront pas avant 2020. Les joueurs occasionnels préféreront attendre ou se tourner vers la concurrence. D'autres, plus expérimentés et qui cherchent un service accessible et bien garni, se pencheront sur le Xbox Game Pass qui propose de nombreuses options et de nouvelles offres, sur Shadow qui se dopera aux RTX début 2020, ou encore sur la Shield de NVIDIA. Le responsable présent n'a cessé de nous répondre que cela faisait partie de la stratégie de Google, d'arriver avec un produit fini, mais avec peu d'options et de les ajouter au fur et à mesure au fil des mois. Même s'il s'en refuse à le dire, pour l'instant, le service Stadia s'apparente plus à une forme de bêta, un essai pour tâter le terrain et évoluer en fonction des retours. Le vrai Stadia, annoncé comme lors de quelques conférences durant l’année, n'arrivera qu'en 2020 ; si Google confirme son projet jusqu'au bout.

Google Stadia manette image test impressions 1

Nous avons là un lancement bien timide, avec peu de services et beaucoup trop de zones d'ombre pour y succomber, même pour 120 €. Conclusion ? Stadia, aussi alléchant que soit le projet écrit sur le papier, n'est ni plus ni moins qu'un énième service de jeu à la demande, comme vous pouvez en trouver sur vos box Internet ou, par exemple, comme celui de la NVIDIA Shield (GeForce Now) qui permet de jouer à ses propres jeux Steam sans abonnement depuis 2017. Pas de quoi exciter en somme, du moins, pour le moment. Il faut donc s'armer de patience pour avoir une plateforme un peu plus complète et attrayante.

Mise à jour : Au lancement il n'y a que deux jeux inclus gratuitement dans l'abonnement (Destiny 2: The Collection et Samurai Shodown). D'autres devraient être ajoutés régulièrement.

Les plus
  • Super stable
  • Les transitions entre chaque appareil, en un clin d’œil
  • Une manette bien solide
  • Des jeux qui démarrent tout de suite, pas de mise à jour, pas d'installation, le bonheur
Les moins
  • L'installation... C'est un peu fastidieux
  • Le line-up n'est pas fou
  • Certaines productions sont floues...
  • Ça manque de fonctionnalités
Notation
Verdict
13
20

Commenter 17 commentaires

Avatar de l’utilisateur
CastorTroy11
"Si ce n'était pas déjà assez compliqué, essayons de résumer les offres. La première, Pro, disponible au lancement (et gratuite pendant 3 mois), vous permet de jouer à tous les jeux du catalogue."


FAUX :

Bon sang faites un peu attention a ce que vous dites ! Un peu de rigueur dans un TEST que diable !

Pour vous les journalistes vous avez accès a tout pour essayer.

Mais pour les gens normaux, seul Destiny 2 et Samurai Showdown sont inclus dans l'abonnement. Tous les autres jeux sont payant, de 19€99 (Tomb Raider) a 59€99. Y'a même des éditions "ultime" ou je sais pas quoi de AC Odyssey a 120€, et Gylt est a 30€

EDIT pour être plus précis, la liste des prix :

Assassin's Creed Odyssey - $59.99 $30.00 Stadia Pro Deal
Gylt - $29.99
Just Dance 2020 - $49.99
Kine - $19.99
Mortal Kombat 11 - $59.99 $41.99 Stadia Pro Deal
Red Dead Redemption 2 - Launch Edition - $59.99
Samurai Showdown - $59.99
Thumper - $19.99
Shadow of the Tomb Raider - $59.99
Rise of the Tomb Raider - $29.99
Tomb Raider 2013 - $19.99 $10.00 Stadia Pro Deal
Final Fantasy XV - $39.99 $29.99 Stadia Pro Deal

Special Editions:

Assassin's Creed Odyssey Stadia Ultimate Edition - $119.99 - $60.00 Stadia Pro Deal
Mortal Kombat 11 Premium Edition - $89.99 $62.99 Stadia Pro Deal
Red Dead Redemption 2 Special Edition - $79.99
Red Dead Redemption 2 Ultimate Edition - $99.99
Signaler Citer
mauny
Franchement quel intérêt que ce service ??? Si encore les jeux étaient d'office dans l'abonnement, ça deviendrait intéressant, mais là on perd une "console" 120e, puis un service de location du hardware a distance, puis on loue/achète les jeux puisqu'ils ne vont qu'avec l'abonnement (un nouveau système).... A l'heure où prendre un abonnement sur origin, UPLAY, et d'autres vous donne accès a l'ensemble des jeux.
Donx je résume, installation compliquée, offre compliquée a comprendre pour les initiés (imaginez la mère de famille), abonnement + location de jeu (vieux titres pour le moment) + obligation d'avoir un smartphone hyper moderne + passé par un store obligatoire.....

La vache déjà que ça m'intéressait pas des masses, mais c'est la porte grand ouverte aux ps5 et Xbox Scarlet sans parler du Xcloud.... Comme quoi on peut être Google et pas que faire des choses appelées a marcher.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
LordofKalbut
mauny Wrote:Franchement quel intérêt que ce service ???

L'interêt de ce service sera quand justement les autres seront disponible dessus. Tu payeras ton abo uplay ou autres et tu pourras jouer en 1080p60fps gratuitement sur Stadia (donc sans avoir besoin d'un PC capable de tourner les jeux uplay) et donc potentiellement avec l'abonnement pro tourner tout ces jeux en 4K60fps sans avoir une machine de guerre.

L'interêt risque vraiment d'être là, ou alors vraiment pour les gens qui ne joue par exemple qu'a Assassin's Creed, les gars ont 1 jeux à acheter tout les 2 ans, pas envie d'avoir un PC a jours pour tourner tout ça et bien ils vont aller payer 60€ sur Stadia et y jouer tranquille.

Pour le reste des gamers ... c'est vraiment pas interessant, d'autant plus que contrairement à Steam tu ne peux pas acheter tes clés sur des sites comme Instant Gaming ou autres, alors tu paye ton jeux plein pots.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
CastorTroy11
Et sinon vous comptez le corriger votre test ou ça passe de dire quelque chose de faux sur le fait que les jeux ne sont pas inclus dans l'abo contrairement a ce que vous racontez ?

LordofKalbut Wrote:
mauny Wrote:Franchement quel intérêt que ce service ???

L'interêt de ce service sera quand justement les autres seront disponible dessus. Tu payeras ton abo uplay ou autres et tu pourras jouer en 1080p60fps gratuitement sur Stadia (donc sans avoir besoin d'un PC capable de tourner les jeux uplay) et donc potentiellement avec l'abonnement pro tourner tout ces jeux en 4K60fps sans avoir une machine de guerre.

L'interêt risque vraiment d'être là, ou alors vraiment pour les gens qui ne joue par exemple qu'a Assassin's Creed, les gars ont 1 jeux à acheter tout les 2 ans, pas envie d'avoir un PC a jours pour tourner tout ça et bien ils vont aller payer 60€ sur Stadia et y jouer tranquille.

Pour le reste des gamers ... c'est vraiment pas interessant, d'autant plus que contrairement à Steam tu ne peux pas acheter tes clés sur des sites comme Instant Gaming ou autres, alors tu paye ton jeux plein pots.


Oui enfin regarde la tronche de ton super 4K/60fps sans machine de guerre, capturé par Digital Foundry sur une connexion figbre 1Gb/s :

https://pbs.twimg.com/media/EJrTT-VW4AA ... =4096x4096

https://pbs.twimg.com/media/EJrTT-OXkAA ... =4096x4096

https://pbs.twimg.com/media/EJrTT-UXkAA ... =4096x4096

https://pbs.twimg.com/media/EJrTT-WWwAI ... =4096x4096
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
Eric de Brocart Wrote:
CastorTroy11 Wrote:Et sinon vous comptez le corriger votre test ou ça passe de dire quelque chose de faux sur le fait que les jeux ne sont pas inclus dans l'abo contrairement a ce que vous racontez ?


Et sinon, nous attendions la confirmation de la part de Google pour ne pas encore se planter. Sachant que le mail de réponse est passé en spam, cela nous a un peu retardé sur le coup. Navré pour cette erreur.

Pour info, voici la liste officielle des prix pour les abonnés "Pro" :
https://gamergen.com/actualites/google- ... 9-307371-1
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Eric de Brocart
THM077 Wrote:Ta Gamergen qui trouve ça stable, sans latence, en 4K 60fps et puis ta les autres, qui savent de quoi ils parlent XD

https://www.frandroid.com/marques/googl ... k-a-60-fps
https://www.lefigaro.fr/medias/le-figar ... e-20191118
https://twitter.com/GenePark/status/119 ... 02562?s=09


Comme précisé, nous l'avons testé dans des conditions idéales et cela a parfaitement fonctionné. Tu voulais que nous anticipions un essai dans de mauvaises conditions ? Franchement, je ne vois pas notre test très positif envers Stadia. Ce produit n'a, actuellement du moins, aucun interêt. Quitte à payer un abonnement et ne pas avoir de jeux inclus, autant passer par Shadow (du moins dès que les offres à 13 euros / mois seront disponibles pour tous). Et sinon, quitte à NE PAS payer d'abonnement, autant passer par une NVidia Shield TV qui donne accès à tout son catalogue Steam (prix d'achat de la bête identique à Stadia).
Signaler Citer