Test
HyperX Cloud Alpha S Test Clint008 Gamergen (1)

TEST du Hyper Cloud Alpha S : une version améliorée du casque pour gamers qui reste trop sage

par

Le constructeur propose une version en 7.1 de son fameux casque pour joueurs, mais les innovations sont mineures.

Avec le Cloud Alpha, HyperX s'est fait une réputation de taille dans le milieu des constructeurs de casques pour gamers, avec un modèle bien fini, polyvalent et proposant un son de qualité. Considéré comme un fer de lance du catalogue, le casque a été décliné en plusieurs versions et est de retour avec une version S plus onéreuse, mais proposant des fonctionnalités supplémentaires. Vallent-elles le coup ? Réponse dans ce test.

Une version légèrement améliorée du Cloud Alpha, mais elle peine à convaincre tant les ajouts sont finalement très légers.

HyperX Cloud Alpha S Test Clint008 Gamergen (3)À première vue, il est bien difficile de différence les Cloud Alpha et Cloud Alpha S, HyperX a conservé la même base de travail pour son nouveau casque, ce qui est une très bonne idée, il faut l'admettre. Nous retrouvons là un modèle avec de grandes oreillettes ovales en noir mat à l'extérieur, arborant un revêtement en similicuir ou en tissu maillé (les deux sont inclus dans la boîte), une armature en aluminium bleue, qui change donc du noir, et un large arceau rembourré au niveau du crâne, avec du similicuir lisse côté tête, et avec un effet peau de crocodile/serpent à l'extérieur. La finition est très bonne, le casque respire la solidité. Visuellement, c'est la même chose que le Cloud Alpha, mais c'est toujours une réussite, le casque rappelle qu'il est là pour le gaming, mais peut très bien se porter n'importe où grâce à son microphone détachable, HyperX fournissant même une pochette de transport. Pour le confort, c'est également du tout bon, le casque dépasse les 320 g, mais se fait assez vite oublier sur le crâne grâce aux rembourrages et aux oreillettes qui pivotent légèrement sur l'axe vertical pour s'adapter à la plupart des têtes, même si les oreillettes en similicuir ont tendance à faire chauffer la tête après quelques heures. Si c'est un problème pour vous, il suffit d'opter pour les oreillettes en tissu maillé, bien plus respirantes et tout aussi agréables à porter, même si l'isolation passive des sons environnants en est alors réduite.

Le Cloud Alpha S est livré avec deux câbles, le premier étant un simple Jack 3.5 rendant le casque compatible avec un tas d'appareils comme les smartphones, tablettes, baladeurs, consoles portables et autres manettes de jeu, rien de bien original, mais le câble est un poil court et ne dispose d'aucune molette de réglage. Pour cause, le Cloud Alpha S est essentiellement pensé pour être utilisé sur PC et PS4 grâce à un second câble, en USB cette fois, faisant office de mélangeur grâce à un boîtier. Un câble très long qui a tendance à traîner par terre, malgré la présence d'une petite pince pour accrocher le boîtier sur les vêtements. Ce boîtier dispose de plusieurs fonctionnalités, comme un bouton pour couper le microphone (et activer le retour de voix, bien pratique), activer le son virtuel 7.1, augmenter ou réduire le volume sonore et enfin équilibrer le mix entre le son du jeu et le chat vocal. Un boîtier qui dénote du casque en lui-même par sa finition très plastique cheap, loin de la qualité du Cloud Alpha S dans son ensemble, dommage.

Concernant la partie audio, le Cloud S Alpha reprend le système de doubles chambres du Cloud Alpha, séparant ainsi les basses des médiums et des aigus, pour un son très bien équilibré, mais qui ne manque pas pour autant de puissance grâce aux haut-parleurs de 50 mm. Cependant, HyperX a un peu innové en incluant des glissières de réglage des basses, sur trois niveaux. Le but est ici de renforcer les sons graves en ouvrant ces glissières, présentes de chaque côté sur les oreillettes, et avec l'ouverture au maximum, les basses sont très prononcées, un peu trop peut-être, tandis qu'en fermant les glissières, les voix sont davantage mises en avant. Pour un son idéal, le réglage médian nous a paru le plus adapté à toutes les utilisations (jeux vidéo, musique, films). Mais le Cloud Alpha S se targue surtout de proposer un son Surround 7.1 virtuel lorsqu'il est branché en USB avec le mélangeur, mais cette nouvelle fonctionnalité est loin de nous avoir convaincus. Pour cause, lorsque le 7.1 est activé, la spatialisation n'est pas forcément meilleure, l'option met juste en avant quelques sons en boostant certaines fréquences, la différence avec le stéréo de base est vraiment minimale, malgré des réglages automatiques dans certains jeux comme Apex Legends, PUBG, Overwatch, Rainbow Six Siege ou encore Call of Duty; Modern Warfare et CS:GO. De base, la spatialisation est très correcte, nous n'avons aucun mal à entendre les bruits de pas des ennemis dans R6S par exemple, mais le 7.1 n'a pas changé grand-chose pendant nos parties. Le Cloud Alpha S est également livré avec un microphone amovible, en col de cygne qui se loge dans l'oreillette gauche, du classique. Malheureusement, HyperX ne l'a pas vraiment fait évoluer par rapport au micro du Cloud Alpha, avec une capsule qui évite de capturer les sons environnants grâce à sa bonnette et qui délivre une voix intelligible et compréhensible, mais avec toujours ce petit effet de traitement numérique qui le rend difficilement utilisable pour autre chose que les discussions en ligne entre amis.

Lorsqu'il est branché en USB, le Cloud Alpha S est également compatible avec le logiciel NGenuity de HyperX, à télécharger sur Windows Store, et qui n'apporte pas vraiment d'options intéressantes additionnelles. L'utilisateur peut ici régler le volume sonore, activer le retour de voix du microphone et le 7.1, régler la balance entre le volume du jeu et du chat ou encore ajuster la sensibilité du microphone, seule cette dernière option est intéressante, car sinon, tous les autres réglages peuvent être effectués avec le boîtier. Au moins, le logiciel est simple à utiliser, mais son utilité est toute relative, la sensibilité du microphone pouvant être ajustée via les paramètres de Windows également.

HyperX Cloud Alpha S Test Clint008 Gamergen (1) HyperX Cloud Alpha S Test Clint008 Gamergen (4) HyperX Cloud Alpha S Test Clint008 Gamergen (2)

Le Cloud Alpha S est donc une version légèrement améliorée du Cloud Alpha, mais elle peine à convaincre tant les ajouts sont finalement très légers. Le son Surround 7.1 virtuel n'apporte pas grand-chose, le microphone est correct, mais sans plus, et le boîtier sur son long câble est vite encombrant, à trainer partout au sol. Il n'empêche que le casque reste ce qu'il est, un excellent modèle, agréable à porter, très bien conçu et proposant un son stéréo de base de bonne facture, mais le « S » apposé sur la boîte fait monter la facture, le Cloud Alpha S est en effet vendu 139,95 € sur Amazon.fr, c'est bien cher pour le peu qui rajoute d'intéressant par rapport au Cloud Alpha, disponible contre 99,99 €.

Les plus
  • Très bien fini et confortable
  • Deux paires d'oreillettes
  • Le son puissant et précis en stéréo
  • Les basses très (trop ?) puissantes avec les glissières
Les moins
  • Son 7.1 virtuel qui n'apporte pas grand-chose
  • Microphone toujours un peu juste
  • Logiciel NGenuity inutile
Notation
Verdict
15
20
redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !