Test
Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 Test Clint008 Gamergen (2)

TEST du Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 : un casque sans fil abordable, avec un bon rendu sonore

par

Le constructeur met à jour son Stealth 600, toujours sans fil, mais avec une partie audio améliorée.

Turtle Beach a récemment renouvelé sa gamme de casques pour gamers Stealth avec des modèles 600 et 700 de seconde génération. Si les Stealth 700 Gen 2 proposent une finition plus travaillée avec des coussinets plus confortables, les Stealth 600 Gen 2 offrent quand même la connectivité sans fil pour moins de 100 €, ce qui est plutôt rare. Le constructeur nous a donc fourni un Stealth 600 Gen 2 noir, version PS4, afin de découvrir ses fonctionnalités.

Turtle Beach a fait de gros efforts avec son nouveau Stealth 600 Gen 2, pour le plus grand plaisir des joueurs.

Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 Test Clint008 Gamergen (2)Alors oui, le casque est estampillé PS4, il sera compatible avec la PS5 à son lancement, mais il est également possible de l'utiliser avec les PC et les Nintendo Switch, en branchant le dongle USB sans fil sur le dock. Turtle Beach propose également des modèles pour Xbox One, qui seront compatibles avec les Xbox Series X, mais qui demandent un adaptateur sans fil pour Windows 10 pour une utilisation sur PC, à moins que celui-ci ait le logo « Sans Fil Pour Xbox ». À vous de faire votre choix en fonction de vos plateformes, ce qui est un peu dommage si vous avez par exemple une Xbox One et une Switch à la maison.

Ici, Turtle Beach a opté pour du plastique mat avec le Stealth 600 Gen 2, un revêtement très classique qui conserve quand même quelques petites traces de doigts. C'est certes très plastique, et pas forcément très joli, mais pour du sans fil à moins de 100 euros, difficile de faire la fine bouche concernant la finition. L'utilisateur retrouve un arceau réglable avec un rembourrage en similicuir en haut du crâne, et des coussinets en tissu maillé, un poil moins agréables au toucher, mais qui permet d'éviter de trop chauffer le crâne et les oreilles. En plus, les coussinets sont amovibles pour faciliter le lavage. Afin de s'adapter à la plupart des morphologies, le Stealth 600 Gen 2 bénéficie d'oreillettes pivotant sur l'axe horizontal (c'est assez classique), mais également légèrement sur l'axe vertical, ce qui est un peu plus rare et surtout bien pratique pour éviter d'avoir le crâne trop étouffé. Le casque est donc plutôt confortable, même pour les grosses têtes et en portant des lunettes grâce au système ProSpecs avec deux épaisseurs de mousse, il ne sert pas trop le crâne, et les articulations, un poil rigides, restent silencieuses. De quoi passer un long moment avec le casque vissé sur la tête sans souci.

Modèle sans fil oblige, le Stealth 600 Gen 2 dispose d'un tas de boutons de réglage, directement placés autour de l'oreillette gauche. Nous retrouvons ainsi le port USB-C pour la recharge (le câble est très court, difficile de s'en servir en même temps), le bouton d'alimentation qui sert aussi à activer le Superhuman Hearing, un bouton pour changer de mode d'égaliseur, une molette pour gérer le retour voix du microphone, et une seconde molette pour ajuster le volume sonore. Oui, ça fait beaucoup, mais au moins, tout est à portée de main, et après quelques heures d'utilisation, le doigt tombe directement à l'emplacement voulu, permettant d'ajuster les réglages à la volée en pleine partie. Concernant la connectique, pas de Bluetooth ici (il faut opter pour le Stealth 700 Gen 2), le Stealth 600 Gen 2 opte pour un dongle USB à brancher sur votre console ou votre ordinateur, puis la détection avec le casque se fait automatiquement. C'est simple comme bonjour, Turtle Beach ne communique pas sur la portée, mais elle est bonne (tant qu'il n'y a pas de gros murs), le casque utilisant le 2,4 GHz, mais surtout, le casque tient près de 15h sans avoir à recharger la batterie, de quoi assurer une très grosse journée de jeu (ou une semaine avec un usage plus modéré, ce qui n'est pas notre cas).

Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 Test Clint008 Gamergen (1)Passons enfin à la qualité sonore, car c'est bien là le plus important avec un casque audio pour gamers. Turtle Beach a ainsi équipé son Stealth 600 Gen 2 de haut-parleurs de 50 mm, pour un rendu sonore certes très puissant, mais terriblement basique. Brut, le son produit par le casque reste très plat, parfois même un peu brouillon, les basses manquant de profondeurs et les voix étant un peu trop en retrait. Mais ce n'est pas bien grave, car des boutons magiques sont là pour améliorer tout ça, à commencer par les modes d'écoute. Au nombre de quatre, ils permettent d'amplifier les basses, les aigus et les basses à la fois, la voix ou d'activer un « son emblématique ». Dommage qu'il faille se contenter de compter les BIPs (et le rendu à l'oreille) pour différencier les modes. Bon, les trois premiers modes ont des noms clairs, celui pour booster les graves est plutôt bien fait pour les jeux d'action ou la musique (Metal ou Electro surtout), mais le fameux « son emblématique » reste quand même le plus équilibré, avec cette fois des basses présentes et chaleureuses, mais également des aigus et médiums bien détachés. Un régal pour les oreilles, cela aurait pu être LE mode à choisir pour le Stealth 600 Gen 2, mais le casque de Turtle Beach propose l'option Superhuman Hearing, à activer en appuyant rapidement sur le bouton d'alimentation (attention à ne pas rester appuyé, sinon il s'éteint). Ce préréglage est surtout pensé pour la spatialisation dans les jeux vidéo, mettant en avant les bruits de pas des ennemis et ceux des armes, mais il est vraiment bien équilibré, permettant tout à fait de profiter de musiques ou de films avec un très bon rendu sonore. Une fois adopté, l'utilisateur finit par oublier les autres modes, le Superhuman Hearing suffit amplement tant il est polyvalent.

Enfin, un petit mot sur le microphone, car bien évidemment, Turtle Beach en a casé un dans son Stealth 600 Gen 2. Celui-ci est très bien caché dans l'oreillette gauche, il est rigide et adopte une forme qui lui permet de s'imbriquer parfaitement dans le casque lorsqu'il est relevé, ce qui permet également de le désactiver à la volée, sans bouton additionnel. Plutôt discret lorsqu'il est rangé, le microphone propose un son très acceptable, évitant de trop capter les bruits environnants et restituant une voix parfaitement compréhensible, sans effet robotique, même si l'absence de filtre anti-pop dédié laisse passer quelques sons parasites, comme les plosives. Mais pour un micro embarqué de ce style, le résultat est très satisfaisant, et le retour de voix (à ajuster avec une molette dédiée) est bien pratique, même s'il semble amplifier les sons environnants, et fait donc entendre au joueur des bruits pas forcément enregistrés par la console ou l'ordinateur, comme les touches du clavier ou les boutons de la manette.

Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 Test Clint008 Gamergen (4) Turtle Beach Stealth 600 Gen 2 Test Clint008 Gamergen (3)

Turtle Beach a fait de gros efforts avec son nouveau Stealth 600 Gen 2, pour le plus grand plaisir des joueurs. Le constructeur propose ici un casque sans fil à la finition certes en plastique, mais qui brille par son rendu sonore maîtrisé, que ce soit avec les modes d'égaliseurs ou le Superhuman Hearing, pas forcément réservé aux jeux vidéo compétitifs. Le microphone fait quant à lui mieux que beaucoup d'autres modèles embarqués, et reste discret lorsqu'il est rangé. Le Stealth 600 Gen 2 s'impose comme un très bon casque sans fil, et abordable qui plus est, il est vendu 99,99 € sur Amazon.fr.

Les plus
  • Un très bon rendu sonore avec le « son emblématique »
  • Le Superhuman Hearing bien spatialisé et équilibré
  • Autonomie satisfaisante
  • Microphone discret, et de bonne facture
  • Modèle PS4 également compatible PC, Switch et PS5...
Les moins
  • Finition un peu plastique (mais bon rapport qualité/prix)
  • La sélection des modes d'égaliseur à l'aveugle
  • ... mais pas compatible Xbox, il faut choisir...
Notation
Verdict
16
20
redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !