Test PC
ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Clint008 Gamergen Test (2)

TEST du ASUS ROG Zephyrus Duo 15 GX550 : un PC portable avec deux écrans, le rêve est réalité

par

ASUS nous propose là un dual-screen sur un laptop, une idée originale, difficile de s'en passer après.

Le ROG Zephyrus à deux écrans

Inutile de présenter davantage ASUS, constructeur de matériels pour ordinateurs, notamment des PC pour gamers avec sa gamme ROG (Republic of Gamers). Des machines efficaces, mais relativement classiques. Pourtant, le constructeur veut innover et propose le ROG Zephyrus Duo GX550 LWS, un ordinateur portable doté de deux écrans. Eh oui, c'est une petite révolution, mais en pratique, vaut-il le détour ? Réponse dans ce test.

Si vous êtes déjà adepte du dual-screen avec une tour, le Zephyrus Duo GX550 propose une expérience similaire, c'est une réussite.

ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Clint008 Gamergen Test (2)Le Zephyrus Duo GX550 n'est pas sans rappeler le ROG Zephyrus S GX735 que nous avions testé il y a quelques semaines, avec un châssis assez imposant, mais ne mesurant que 2 cm d'épaisseur, arborant ici un revêtement gris mat très sobre, le logo de la gamme sur le capot étant ici seulement un miroir. À l'ouverture, nous retrouvons ce clavier déporté sur la partie basse, le second écran sur lequel nous reviendrons en détail, et toujours ce revêtement en gris mat, pour un effet visuel uni et plutôt plaisant. La finition est soignée, le Zephyrus Duo GX550 donne dans la solidité lorsqu'il est fermé, mais il faudra en prendre bien soin lorsqu'il est ouvert.

Du côté de la connectique, ASUS récite sa leçon en incluant sur les tranches sur Zephyrus Duo GX550 deux ports USB 3.2, un port USB-C, deux ports Jack 3.5 et celui d'alimentation. Il faut regarder sur la partie arrière du PC pour retrouver un dernier port USB 3.1, un port Ethernet et une sortie HDMI 2.0, c'est très classique, mais suffisant pour la plupart des utilisations. L'utilisateur peut ainsi y brancher son casque VR grâce à cette connectique, ou réserver les ports USB pour une souris et un casque.

Un clavier désaxé, mais pour la bonne cause

Comme pour le Zephyrus S GX735, le clavier du Zephyrus Duo GX550 est déporté sur la partie basse du châssis, ce qui n'est pas toujours pratique pour la frappe lorsque le PC est transporté, mais ASUS fournit quand même cette fois un épais repose-poignet salvateur en caoutchouc, à condition d'avoir la place pour installer tout ça. La frappe est globalement agréable, le rebond est bon, nous retrouvons des switches chiclet très classiques, pour le coup, il n'y a rien à redire. Et pour le pavé tactile , rebelote, il est situé à droite du clavier, à la place du pavé numérique, avec deux touches séparées pour les clics. Un pavé pas très large, qui peut se transformer en pavé numérique en appuyant sur un bouton tactile dédié. L'idée est bonne, mais dans les faits, l'utilisateur gagne grandement en confort en branchant une souris et en laissant activé le pavé numérique tactile tout le temps.

ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Clint008 Gamergen Test (4)Tout ça, ce sont des concessions à faire pour profiter de ce fameux second écran embarqué sur le Zephyrus Duo GX550. Lorsque le capot s'ouvre, cet écran de 14,1" se soulève à l'aide de charnière, l'angle est assez faible, et ASUS rappelle de n'absolument rien glisser dessous, sous peine de le casser à la fermeture, même si le constructeur a fait des tests (notamment avec un câble de souris), sans rien casser. La résolution grimpe jusqu'à 3840 x 1100 pixels, avec une dalle tactile. Cet écran additionnel, c'est une boîte à outils ultra complète, permettant certes d'afficher n'importe quoi sur la partie basse de l'ordinateur (comme des vidéos, son flux Twitter, un texte à recopier, etc.), mais aussi des applications ASUS bien pratiques, comme le logiciel Armoury Crate donnant accès aux informations du PC (températures, vitesses des ventilateurs, réglages du rétroéclairage du clavier, profils, etc.), la liste des applications ouvertes ou encore un pavé tactile. Pour les habitués au dual-screen sur un bureau comme nous, retrouver un second écran complet et aussi intuitif d'utilisation et pratique sur un ordinateur portable est un vrai bonheur, la résolution est excellente, le tactile est réactif et permet de lancer des applications rapidement. Bien évidemment, l'écran tire sur la batterie, il est ainsi possible de réduire sa luminosité ou même de le désactiver pour tenir quelques minutes de plus sans prise de courant, mais le PC perd vraiment de son intérêt sans lui.

Bien évidemment, le Zephyrus Duo GX550 dispose d'un écran principal, bien plus classique. Une dalle de 15,6" anti-reflets, une résolution de 1920 x 1080, une certification Pantone pour les couleurs, du G-Sync pour les jeux et... un taux de rafraîchissement de 300 Hz. Eh oui, ASUS ne s'est pas contenté d'un « simple » écran, il propose là un modèle taillé pour le jeu compétitif pouvant grimper à un très haut taux de rafraîchissement. Nous verrons ce que cela vaut pour les jeux plus tard, mais en utilisation classique, c'est un régal de faire défiler les pages web en toute fluidité, et la latence de 3 ms n'est vraiment pas palpable. Sachez par ailleurs qu'une version du Zephyrus Duo GX550 propose un écran 4K, mais limité à 60 Hz.

Ça performe dur en 300 Hz ?

Passons enfin aux jeux vidéo. Le Zephyrus Duo GX550 embarque ainsi un processeur Intel Core i7-10875H cadencé à 2,3 GHz (5,1 GHz en mode Turbo), une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2070 Super Max-Q avec 8 Go de mémoire vidéo, 32 Go de RAM et un SSD M.2 NVMe PCIe de 1 To où sont installés Windows 10 et les jeux pour ce test. Du lourd, et en pratique, ça se ressent :

ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (5) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (7) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (6)ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (4) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (1) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (2)ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (3) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (9) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Benchmarks (8)

Le Zephyrus Duo GX550 atteint tranquillement les 60 images par secondes au moins dans la plupart des titres testés, avec les réglages graphiques au maximum. La RTX 2070 Super Max-Q en a dans le ventre, et en abaissant certaines options, elle pourra faire tourner facilement les prochains jeux à venir. Cependant, l'écran à 300 Hz est surtout utile pour les jeux compétitifs comme Valorant. Mais évidemment, ces performances se ressentent sur la température. Sous le capot, pas de danger, le GPU et le CPU sont bien refroidis, mais sur certaines zones du châssis, ça chauffe pas mal, malgré les ventilateurs qui tournent à fond, surtout en activant le mode Performances. Pour le coup, c'est très classique avec les ordinateurs portables taillés pour le gaming, rien d'alarmant.

Enfin, un petit mot sur la portabilité du PC, qui est prévisible. Avec Microsoft Edge ouvert sur YouTube, le Zephyrus Duo GX550 tient un poil moins de quatre heures (avec le second écran allumé), c'est très correct et cela permet de se servir de l'ordinateur un petit moment loin d'une prise de courant. Un bon point, d'autant qu'il tient facilement dans un sac à dos avec son format 15,6 pouces et son poids de 2,4 kg, sans le chargeur.

ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Clint008 Gamergen Test (3) ASUS ROG Zephyrus Duo GX550 Clint008 Gamergen Test (1)

Le Zephyrus Duo GX550 est un ordinateur portable pour le moins atypique. Son design global n'a rien d'original, mais il est plaisant, et les performances correspondent bien à la configuration embarquée, pensée pour le jeu vidéo. Mais l'écran principal à 300 Hz et surtout le second écran font du PC un compagnon idéal pour optimiser son utilisation, si vous êtes déjà adepte du dual-screen avec une tour, le Zephyrus Duo GX550 propose une expérience similaire, c'est une réussite, à condition d'y mettre le prix : le PC est vendu 3 800 € à la Fnac, tout de même.

Les plus
  • Le second écran, un régal !
  • Bonnes performances
  • Écran principal à 300 Hz, pratique dans les jeux compétitifs
  • Finition très classe
  • Facilement transportable
Les moins
  • Le clavier déporté en bas, pas très pratique en nomade (malgré le repose-poignet inclus)
  • Ça chauffe fort, ça ventile vite
  • Vraiment pas pour toutes les bourses
Notation
Verdict
17
20
redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 2 commentaires

Imura99
Et pour le pavé numérique, rebelote, il est situé à droite du clavier, à la place du pavé numérique, avec deux touches séparées pour les clics. Un pavé pas très large, qui peut se transformer en pavé numérique en appuyant sur un bouton tactile dédié. L'idée est bonne, mais dans les faits, l'utilisateur gagne grandement en confort en branchant une souris et en laissant activé le pavé numérique tactile tout le temps

Pavé numérique à la place du pavé numérique ?
Y'a pas une erreur ?
Signaler Citer