Actualité
48b1dee0a6191aaacf7ede78087c93d8

Meta Quest : le Xbox Cloud Gaming et la suite Microsoft Office débarquent, entre perfectible et inutilisable

par
Source: Meta Store

Nous y sommes, il est désormais possible de jouer et impossible de travailler avec les solutions Microsoft sur son Meta Questmportant;height:2px!important;" referrerpolicy=no-referrer>mportant;height:2px!important;" referrerpolicy=no-referrer>

Inutile désormais de bidouiller pour profiter des jeux du catalogue de Microsoft, l'application Xbox Cloud Gaming est d'ores et déjà disponible pour le système Meta Quest (2,3,Pro). Que ce soit pour jouer ou pour travailler (le Pack Office est arrivé en même moment), le rendu est-il assez satisfaisant pour nous passer de nos smartphones, de notre TV, de notre console ou de notre PC ?

XCG

Important !

Pour lancer l'application Xbox Cloud Gaming (XCG), vous devez obligatoirement obtenir la version v60 pour votre casque, sans quoi le bouton télécharger restera désactivé. Pour les applications bureautiques (Word, Excel, PowerPoint), la v59 suffit. Autre point, vous devrez être abonné obligatoirement à l'Xbox Game Pass Ultimate (14,99 €/mois) pour pouvoir profiter du Xbox Cloud Gaming, les autres systèmes d'abonnement n'offrant pas la fonction Cloud Gaming (Core, PC) !

Xbox Cloud Gaming

Ceci étant dit, la première chose qui surprend au premier lancement d'XCG est l'environnement dédié. Alors que nous nous attendions à une fenêtre flottante (à l'instar de l'APK Android), Microsoft a préféré nous laisser le choix entre être immergé dans l'univers Xbox ou bien garder pied avec la réalité (en mode vue réelle). Attention toutefois, pour lancer ce mode-ci, vous devrez utiliser le raccourci Meta dans le menu pour l'activer ou bien taper deux fois sur le côté de votre casque (si vous avez configuré cete fonctionnalité). Autrement dit, il n'existe pas de bouton dans l'application permettant de passer de l'un à l'autre, il faudra recourir au fameux menu raccourci.

Premier bémol, contrairement à l'APK il ne sera pas possible de lancer d'autres applications en même temps !

Malgré cela, après avoir renseigné ses identifiants à l'aide de nos contrôleurs Quest, sans bien sûr oublier de cocher la petite case permettant de les enregistrer, nous arrivons au menu de sélection des jeux.

86bcab640c58088fcb81c877bdaf9216

Sur Meta Quest 3, le rendu du menu est ultra-net, ça fait plaisir aux yeux.

Nous lançons notre premier jeu et dans les premières secondes où celui-ci s'affiche, une mauvaise impression se fait sentir : l'affichage apparaît pixelisé et beaucoup de compression et d'artefacts répondent présents. Fort heureusement, le flux se stabilise rapidement et nous obtenons un rendu incroyablement net, sans les problèmes évoqués au dessus. Pour les plus pointilleux, un lag de quelques millisecondes peut se faire ressentir, notamment lorsque la caméra effectue de grandes rotations. 

c44398ffd8a4336a04babe69c1ed61aa

Pour ce test, nous étions en Wifi 6 avec un routeur dédié et nous avons choisi le jeu Rise of the Tomb Raider. Il s'agit d'un jeu 3D complexe pour le cloud Gaming, une technologie qui n'apprécie guère trop les fumées volumétriques (souffle du vent) et autres effets météo  (neige). Par chance, dans ce titre, nous nous retrouvons très vite dans ces conditions.

Le constat est simple, c'est un quasi sans-faute !

Nous avons eu cette folie d'essayer de jouer avec une DualSense et si la compatibilité est là, elle n'est malheureusement pas complète le bouton Select n'est malheureusement pas reconnu. Nous ne connaissons pas d'applications Android permettant de faire croire au système que nous utilisons une manette Xbox alors qu'une manette PS5 (ou autre) est réellement connectée, à l'instar de Companion Handheld ou ReWASD. Si vous en connaissez une, n'hésitez pas à nous le faire savoir en commentaires.

Suite Office

f42236b26e96b9550d19e2504fd50d42

Envie de troquer son PC contre son Quest ? C'est la promesse de Meta.
 D'entrée de jeu, Microsoft a simplifié la connexion à son application. Si vous avez déjà renseigné vos identifiants sur l'une des applications de la firme (ex : XCG), la prochaine application (ex : Word) se lancera automatiquement sur votre compte, en affichant les fichiers disponibles sur votre OneDrive. D'un point de vue pratique, notons la possibilité de faire tourner d'autres petites applications en même temps (cf. photos). Lesdits documents peuvent être sauvegardés en local ou envoyés dans le cloud. . Les connaisseurs auront d'ailleurs reconnu l'interface web du pack office.

Il est donc possible, sur chaque logiciel de la suite Office et via un raccourci, d'aller naviguer sur bien d'autres services (OneDrive, Teams, OneNote…).

c3a0e8d5ba933d9abb7c2b168a06669c

Contrairement à l'application Xbox Cloud Gaming qui demande un abonnement, la suite bureautique de Microsoft est totalement gratuite, ce qui fait toujours plaisir. Au lancement de nos fichiers, c'est aussi net que sur l'application dédiée au Cloud Gaming. Que ce soit au niveau du menu ou du rendu de notre document, c'est très propre. Forcément, sur certains fichiers, vous serez obligés de zoomer, mais c'est exactement la même chose sur un écran PC, rien de bien différent.

Nous pouvons associer n'importe quel clavier et souris Bluetooth dans l'espoir de pouvoir travailler sereinement, eh bien pas du tout. Le clavier est détecté en QWERTY et la souris n'est détectée qu'en tant que pointeur et n'a malheureusement pas les mêmes fonctions qu'une véritable souris, comme le clic droit, la sélection, etc. C'est comme si vous touchiez un smartphone du doigt.

Par ailleurs, nous aurions aimé obtenir un environnement de travail afin de nous isoler l'espace d'un instant et être plus productif, c'est dommage, car s'il y a bien une force à la réalité virtuelle, c'est de contraindre l'utilisateur à ne pas être distrait par son environnement réel. Dans notre test, nous nous sommes aperçus qu'il n'est pas possible de manipuler Word (ou autre) en vue immersive, pour la simple et bonne raison que nous ne voyons plus notre clavier et notre souris.

Microsoft n'a pas implémenté, à l'instar de Workrooms, une zone en vue réelle permettant de visualiser notre fameux combo clavier/souris, dommage !

Conclusion

Nous avons été, dans un premier temps, séduits et agréablement surpris par la proposition du géant Américain. Mais force est de constater qu'une fois passé les présentations, les limites et les écueils pointent rapidement le bout de leurs museaux, qui plus est sur la partie bureautique.

L'impossibilité de basculer son clavier en Azerty lié à l'impossibilité d'utiliser convenablement sa souris rend la solution bureautique de Microsoft caduque !

Sur le plan gaming, c'est heureusement mieux. Vous pouvez désormais facilement jouer sur un autre écran que celui habituellement prisé par la famille, sans être coupé de celle-ci. Pour les plus solitaires d'entre vous, il sera possible de vous immerger dans l'environnement que propose Microsoft dans son application, malgré le fait que vous ne puissiez pas utiliser une autre application en parallèle.

Petite précision, sur le XCG, vous pouvez jouer en mode immersif et en mode vue réelle, mais vous ne pouvez pas choisir votre environnement alors que sur la suite Office, vous avez au choix la vue réelle ou la vue de l'environnement que vous désirez, mais hélas, sans la possibilité de regarder (pour ce dernier mode) votre clavier ou votre souris.

Quoi qu'il en soit, c'est tout bonnement insuffisant. Il va donc falloir que les équipes de Microsoft fassent autre chose qu'un simple portage. Pour que cette proposition soit digne de ce nom, elle doit tenir compte des véritables spécificités d'un casque XR de 2023 (vue réelle, multitâche) et d'un peu de bon sens, à savoir pouvoir utiliser un clavier et une souris convenablement, la base d'une suite bureautique.

Si Meta veut concurrencer l'Apple Vision et nous mettre au travail sans recourir à un PC, des efforts sont à fournir.

Le dernier casque de réalité mixte est disponible sur le site de Meta et sur Amazon. Le modèle avec 128 Go de stockage coûte 549,99 euros tandis que celui avec 512 Go, lui, est vendu à 699,99 euros.

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !