Actualité
Harry Potter Action RPG vignette 02 10 2018

RUMEUR sur Harry Potter : l'Action-RPG développé par Avalanche Software, mais J.K. Rowling met une sale ambiance

par
Source: Bloomberg

Les récents dérapages de l'auteure sur les réseaux sociaux n'aident pas vraiment le projet, qui est cependant bien concret.

En 2018 se retrouvait sur la Toile une vidéo de gameplay d'un possible jeu de rôle et d'action dans l'univers de Harry Potter. Le titre a refait parler de lui tout récemment avec des détails, et Jason Schreier, désormais journaliste chez Bloomberg, avait alors affirmé que le titre était encore aujourd'hui en cours de développement. Il n'en avait pas dit davantage à l'époque, car il vient de sortir un article sur ce titre.

L'Action-RPG, qui pourrait s'appeler Hogwarts: A Dark Legacy, serait ainsi édité par Warner Bros. Interactive Entertainment et développé par Avalanche Software, bien connu pour les Disney Infinity, fermé en 2016 par Disney puis racheté et ressuscité par la Warner en 2017 afin de développer Cars 3 : Course vers la victoire. Le jeu serait un AAA à destination des PS5 et Xbox Series X notamment, et devrait sortir l'année prochaine au moins sur ces deux consoles. La vidéo de gameplay qui avait fuité il y a deux ans était apparemment authentique, mais depuis, le titre aurait évidemment bien évolué.

Si Bloomberg accorde un article au jeu Harry Potter, c'est donc pour confirmer de son côté les rumeurs, mais également pour dévoiler que l'ambiance est actuellement un peu tendue chez Avalanche Software. Il n'est pas question ici de dirigeants tyranniques ou de crunch, mais bien à cause de J.K. Rowling. L'auteure des romans a régulièrement des dérapages sur les réseaux sociaux, à tel point qu'elle est désormais considérée comme transphobe par les fans de Harry Potter. Des dérapages qui ont fait du bruit, les acteurs Daniel Radcliffe et Emma Watson ont même publié des communiqués pour rappeler que Harry Potter est une saga très inclusive, tout en se détachant des propos de J.K. Rowling. Et du côté vidéoludique, c'est la même chose. Le forum Reddit habituellement envahi de rumeurs concernant l'Action-RPG a ces dernières semaines davantage discuté de l'auteure que du jeu en lui-même, ce qui n'est pas très bon pour la hype. Autre souci, des rumeurs affirment qu'AT&T voudrait vendre Warner Bros. Interactive Entertainment, éditeur du jeu, ce qui n'arrangerait pas le lancement... Rien n'est encore officiel, mais histoire de calmer les fans, un membre proche du développeur du jeu Harry Potter a affirmé à Bloomberg que l'implication de J.K. Rowling était mineure sur ce projet.

Concernant l'officialisation du jeu, il faudrait patienter. Warner Bros. comptait le dévoiler lors de l'E3 2020, annulé pour cause de pandémie (s'il fallait le rappeler), mais le studio ne le présenterait pas non plus au DC FanDome en août prochain, préférant mettre l'accent sur le jeu Batman de Warner Bros. Montréal, possiblement intitulé Gotham Knights. L'Action-RPG Harry Potter serait donc dévoilé plus tard dans l'année, sans plus de précisions. Bien évidemment, tout cela est à prendre avec des pincettes tant que l'éditeur ou le développeur n'officialisent pas le jeu. Pour les fans de la saga, le coffret regroupant les sept livres est disponible à 84,9 € sur Amazon.fr.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 2 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Links_Even
Je suis clairement pas fan de J.K. Rowling, Mais là : l'article l'a fait un peu passer pour extrémiste de droite de la première heure, alors que c'est justement tout l'inverse ...

Rowling à passer pas mal de temps à faire des "rectifications" sur ces récits via les réseaux sociaux pour faire en sorte que tel ou tel personnage soit justement plus inclusif des années après avoir terminé sa saga.
Ce qui n'aurait pas été un problème si elle l'avait fait directement mais qui, là, l'a surtout faite passée pour une suc***e d'SJW (excusez moi l'expression mais j'en vois pas d'autre sur le moment).

C'est ça qui à dérangé les "fans" !

Le problème, c'est qu'en voulant faire de l'inclusivité et faire plaisir aux giga fachos d’extrême gauche elle a découvert bien vite qu'on est jamais assez extrêmes pour ces gens là. Et en voulant défendre les femmes dans un tweet (qui pour une fois était plutôt légitime d'ailleurs) elle s'est faite taxée de transophobe.

Je pense pas que ce soit les fans de Harry Potter qui ont un problème avec elle. C'est surtout les sous-race de Twitter qui ont, de toute façon, un problème avec tout le monde.
Signaler Citer