Test PC
Huntsman Elite (2018) (1)

TEST - Razer Huntsman Elite : un nouveau clavier avec des switches opto-mécaniques dévoilé, et nous l'avons déjà testé !

par

Razer vient de sortir un nouveau clavier équipé d'interrupteurs opto-mécaniques, et c'est du lourd.

Le constructeur Razer utilise depuis quelques années déjà ses propres switches pour les claviers mécaniques, des interrupteurs Yellow, Green et Orange. Des switches assez classiques, allant du modèle clicky au silencieux en passant par le linéaire. Mais aujourd'hui, Razer dévoile un interrupteur opto-mécanique, qui va d'abord équiper le clavier Huntsman Elite. Nous avons pu approcher ce nouveau modèle dans les locaux hambourgeois de Razer, avant de tester le clavier à la rédaction.

Avant de passer à notre avis sur ce Huntsman Elite, faisons d'abord le point sur les spécificités de ces switches opto-mécaniques, en commençant par expliquer leur nom. Ici, Razer a conçu un interrupteur mécanique à première vue classique, mais lors de son activation (lors du « clic »), il scinde un faisceau laser qui envoie un signal au PC. Ainsi, il n'y a aucune latence entre l'activation et la réinitialisation, le point d'activation est à seulement 1,5 mm et la frappe ne demande qu'une force de 45 g. L'utilisateur peut ainsi marteler la touche pour spammer une commande, le switch est maintenu en place grâce à une petite barre de fer et Razer promet jusqu'à 100 millions d'activations, une durée de vie énorme. Maintenant que ce point est fait, passons au test.

Huntsman Elite (2018) (4) Huntsman Elite (2018) (5) Huntsman Elite (2018) (3)

Les switches opto-mécaniques ne sont pas la seule nouveauté de ce Huntsman Elite de Razer. Pour ce clavier, le constructeur a enfin décidé d'ajouter des boutons dédiés au multimédia ! Alors ici, pas d'interrupteurs mécaniques, simplement trois boutons de base pour passer ou reculer d'une piste, mettre en pause/lecture, et une molette pour régler le volume à la volée et couper le son en appuyant dessus. Les trois boutons de base ne sont pas idéalement placés, leur petite taille les cache derrière le pavé numérique, mais concernant la molette, c'est du tout bon. Entourée d'un halo lumineux, elle est texturée et crantée, permettant un réglage rapide et précis du volume, ça fait réellement du bien d'avoir cette fonctionnalité sur un clavier Razer !

Dans l'ensemble, le clavier Huntsman Elite est très réussi. La finition est sobre et soignée, le noir mat donne un aspect très classe au produit, mais les touches et le repose-poignet ont malheureusement tendance à garder les traces de doigts (et ça se voit sur la vidéo ci-dessus, avec un petit projecteur dirigé sur le clavier). Parce que oui, il y a un repose-poignet amovible et aimanté avec un rembourrage de mousse, même si le cadre métallique est un peu perturbant (car très froid) en début de journée. Et, c'est assez important pour être souligné, il est doté d'un liseré de LED pour le rétroéclairage !

Car oui, Razer n'a bien évidemment pas oublié sa technologie Chroma et outre les touches et la molette qui s'illuminent, le Huntsman Elite dispose de liserés autour du clavier et le repose-poignet, projetant ainsi des millions de couleurs différentes sur le bureau ou le large tapis de souris. Un ajout qui peut sembler dispensable, mais il faut avouer que lorsque la lumière ambiante se fait rare, avoir cet effet de rétroéclairage sur son bureau donne un certain charme à l'ensemble. Même si, malheureusement, il faut utiliser un second port USB pour alimenter les LED du repose-poignet. Celui-ci se branche en effet via six pins en bas du clavier, une connectique qui sera réutilisée par la suite par Razer, qui compte sans aucun doute proposer divers accessoires à brancher ici.

Enfin, parlons de la frappe, qui est ici excellente grâce à ces switches opto-mécaniques. À première vue, cela ressemble à du mécanique classique, les touches font évidemment pas mal de bruit, mais tout de même un peu moins que les switches Green de Razer. Mais surtout, la réactivité est optimale, avec une force d'activation réduction, une course plus courte et une remontée ultra rapide. Les actions s'enchaînent à la vitesse de la lumière, la rédaction de texte est vraiment agréable, et en pleine partie, eh bien, il est clair qu'il y a moyen de spammer le bouton pour effectuer certaines tâches. Ces switches opto-mécaniques sont donc une nouveauté très intéressante, et vu que le marché a tendance à un peu tourner en rond, ça ne fait pas de mal de se dégourdir les doigts sur ces Hunstman de Razer.

Huntsman Elite (2018) (1) Razer Huntsman (2018) (5)

Oui, « ces » claviers, car le constructeur propose deux modèles. Le Huntsman Elite est vendu 209,99 € et nous a pleinement convaincus, comme vous venez de le lire, mais le Huntsman classique (que nous avons seulement approché dans les locaux de Razer) est peut-être moins intéressant. Vendu 159,99 €, il ne dispose en effet d'aucun repose-poignet ni de liseré rétroéclairé au niveau du châssis, mais surtout, il n'embarque pas de touches multimédias. Certes, le prix est plus attractif et la frappe reste la même, mais il faut se priver d'un certain confort d'utilisation non négligeable pour les joueurs hardcore. Vous pouvez retrouver des visuels officiels sur la seconde page, histoire de juger par vous même.


redacteur vignette clint008 Amaury M. (Clint008)
Rédacteur PC - Testeur
Explorateur de musique plus ou moins bruyante, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Suivre ce rédacteur : Twitter GamgerGen Instagram GamerGen vignette bouton
Les plus
  • Une frappe ultra rapide et fluide
  • Très bonne finition
  • Enfin des boutons multimédias !
  • Des couleurs vraiment partout
Les moins
  • Les traces de doigts
  • Sacrifier un second port USB juste pour éclairer le repose-poignet

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !