Actualité
Dark Horse Games

Dark Horse Games : l'éditeur de comics se lance dans le jeu vidéo et veut adapter ses licences cultes

par
Source: VentureBeat

Deux studios ont déjà ouvert leurs portes en Chine et aux États-Unis, et discutent avec des partenaires de développement.

Amateurs de comics et artbooks, vous connaissez sans doute déjà bien Dark Horse Comics, éditeur de franchises cultes comme Sin City, 300, Hellboy ou encore Emily the Strange, et il est à l'origine de la rencontre entre Alien et Predator. Il officie déjà dans la production audiovisuelle avec Dark Horse Entertainment, mais il vient d'ouvrir une nouvelle division prometteuse.

Dark Horse Games

Comme le rapporte VentureBeat, Dark Horse Comics vient de lancer Dark Horse Games, qui s'occupera de l'édition et du développement de jeux vidéo adaptés de ses franchises, et elles sont très nombreuses. Deux studios viennent d'ouvrir leurs portes, en Oregon et à Shanghai. Johnny B. Lee, manager général de cette jeune division, a de grandes ambitions, il vise les jeux de qualité AAA, mais pour cela, il compte s'associer à de grands studios de développement et ne s'occupera en interne que de la création de titres adaptés de licences jeunes ou un peu oubliées pour les repopulariser.

Nous sommes très concentrés sur la recherche du bon partenaire de développement de jeux pour les meilleures licences.

Nous avons des licences toujours florissantes, comme Hellboy, où il y aura toujours un intérêt à créer des jeux et à faire des collaborations. Nous et nos partenaires pouvons vraiment évaluer si une histoire et un univers de personnages conviendraient aux jeux qu'ils conçoivent et développent en interne. Je pense que la plupart des développeurs triple A à qui j'ai parlé préfèrent que leur équipe de développeurs de jeux crée un gameplay de base et y adapte une licence, plutôt que de leur enfoncer une franchise dans la gorge. Nous sommes sensibles à cela.

L'objectif est clair, Dark Horse Games ne veut pas forcément se mouiller et cherche un studio qui maîtrise son sujet en termes de développement, avec un gameplay qui doit correspondre à la licence adaptée. Autant dire qu'un jeu d'action et aventure avec Hellboy par un développeur qui n'a fait que des jeux de course, cela n'arrivera jamais, mais les possibilités de partenariats sont nombreuses tant le catalogue de Dark Horse Comics est vaste. Johnny Lee ne se focalise d'ailleurs pas que sur les gros studios, il s'intéresse évidemment aux équipes plus modestes et indépendantes, et nous devrions découvrir les premiers projets assez rapidement :

Nous parlons à tous les types de développeurs et nous sommes ouverts à toutes sortes d'idées créatives, même à certains studios indépendants avec des idées sympas autour de nos licences. (...) Nous sommes en pourparlers à un stade avancé avec plusieurs d'entre eux. Et donc si cela se passe bien, vous verrez de très gros personnages de Dark Horse Comics dans des jeux triple A au plus tard à la fin du premier trimestre de l'année prochaine.

En interne, ce sera tout de même plus calme, Dark Horse Games ne compte actuellement qu'une dizaine d'employés et les équipes ne devraient pas s'agrandir. En plus de développer de petits jeux, elles s'occuperont également de produire des projets divers comme des dessins animés en lien avec leurs jeux. Croisons désormais les doigts pour voir des jeux ambitieux dans les univers de Sin City et Hellboy à l'avenir ! Vous pouvez retrouver les comics de Frank Miller à la Fnac.

redacteur vignetteClint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vinyles, vénérateur de Blade Runner et Deus Ex. J'aime les zombies et Cthulhu.

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !