Actualité
Gamer Girl FMV vignette 18 07 2020

Gamer Girl : un thriller en FMV sur le monde du streaming féminin qui déchaîne les passions sur la Toile

par
Source: Wales Interactive via AGD

Annoncé cette semaine et mis au silence dans la foulée, cette déroutante production soulève bien des questions sur son bien-fondé.

Jeudi dernier, l'éditeur galois Wales Interactive a annoncé un certain Gamer Girl, un jeu en FMV (Full Motion Video). Ce genre a fait un sacré retour ces dernières années, avec des rééditions de classiques telles que la trilogie Dragon's Lair, et la création de nouveaux titres comme The Bunker, justement du même éditeur qui nous intéresse à présent. En effet, après une mise en ligne d'une première bande-annonce, que nous avions alors pu voir sur la chaîne de PlayStation, cette dernière a été passée en privé. Ce n'est là que le sommet de l'iceberg d'un drama ayant suivi l'annonce en raison de la nature toute particulière de ce jeu, dont voici le trailer remis en ligne par AllGamesDelta, en plus des éléments du communiqué de presse qui a lui aussi été retiré.

Cette production signée FMV Future en collaboration avec Allan Plenderleith (auteur et directeur sur The Bunker) et codévelopée par Wales Interactive se présente comme une simulation de livestream avec plusieurs embranchements narratifs mettant donc en scène une joueuse qui partage ses parties sur la Toile sur une plateforme factice. Nous y suivons Abicake99, dont le rôle est interprété par l'actrice Alexandra Burton, en ayant le rôle du modérateur de son chat en temps réel, l'histoire prenant place après son retour en ligne suite à la mystérieuse disparition de son amie Becky. Notre rôle est donc de contrôler le stream, de gérer les subs et guider les choix d'Abi, sauf que l'ambiance va vite tourner au thriller alors que la jeune femme est menacée par un prédateur la harcelant, se cachant justement parmi ses viewers, comme le prouve la fin de la vidéo.

Plus étonnant encore, le script a entièrement été improvisé par les acteurs, parmi lesquels figurent également David Wayman, Rebecca Calienda, Sofia Maffei et la streameuse CyborgAngel en caméo. C'est apparemment une première pour ce type de production, qui s'inspire donc de projets cinématographiques comme Paranormal Activity et The Blair Witch Project en termes de production, l'ensemble du casting ayant aussi bien réagi à des textes préenregistrés qu'écrits en direct pour le stream par exemple. Dans tout ça, le rôle du joueur est donc de réagir en temps réel à de multiples informations, les erreurs pouvant visiblement mener à une catastrophe pour Aby

  • Gérer les commentaires des utilisateurs dans le chat du stream.
  • Choisissez de les récompenser pour leur bon comportement et de les bannir s'ils trollent.
  • Débloquez des capacités de modérateur plus puissantes à mesure que vous progressez.
  • Gagnez des bonbons, des likes et des subs pour garder l'humeur d'Abicake99 positive.
  • Augmentez le nombre de spectateurs et d'abonnés d'Abicake99 pour maintenir sa carrière sur la bonne voie.
  • Faites de la chaîne un succès pour gagner des améliorations.
  • Avertissez, interdisez et récompensez les commentaires dans le chat du stream.
  • Si vous échouez, Abi vous renverra du stream et c'est GAME OVER.
  • Gamer Girl a plusieurs chemins scénaristiques ; des centaines de choix et de permutations.
  • Les joueurs aident Abi à choisir les activités qui, selon eux, feraient progresser sa carrière de streaming ou amélioreraient son humeur - séances d'entraînement, jeux, cosplay, streams à la cool, voyages IRL, jeux de société, dessin chibis (ち び ou チ ビ), etc.
  • Faites des choix moraux et acceptez les conséquences qu'ils entraînent. Devriez-vous encourager le drama pour augmenter son audimat ou emprunter la voie sûre, mais risquer de perdre des spectateurs ?
  • Échangez des messages avec Abi et ses amis. Allez-vous les aider, ou ont-ils des arrière-pensées envers Abi ?

Forcément, avec un tel contexte à l'époque dans laquelle nous vivons, cela a choqué une partie d'Internet. L'éditeur et le studio de développement ont donc dû se justifier sur le bien-fondé d'une telle production, en plus d'avoir fait retirer la vidéo des canaux officiels.

Gamer Girl traite de l'impact des commentaires et des actions des utilisateurs sur la santé mentale et le bien-être d'une streameuse. La raison pour laquelle FMV Future a créé le jeu était de soulever la question de l'environnement toxique qui peut souvent apparaître en ligne derrière l'anonymat d'un nom d'utilisateur...

Désolé d'entendre cela - la raison pour laquelle nous avons créé le jeu était de soulever la question de l'environnement toxique qui peut apparaître en ligne derrière l'anonymat d'un nom d'utilisateur et comment le soutien d'un modérateur peut aider. C'est réel et ça se passe encore tous les jours.

En retour, certains internautes ont déclaré que le jeu pourrait au contraire apparaître comme misogyne et promouvoir à sa manière la culture du harcèlement aux yeux de certains détraqués. Le fait que le modérateur soit un homme semble également problématique pour certaines personnes, d'autres allant jusqu'à s'en moquer en parlant de « simp simulator », un terme péjoratif apparemment utilisé pour désigner des hommes se montrant trop sympathiques avec les femmes dans le seul but d'obtenir quelque chose d'elles en retour et une certaine validation de leur part.

Ces points de vue peuvent se comprendre, mais cela pose tout de même la question de la liberté de création. D'autres ont été plus loin en allant fouiller sur le site de l'éditeur pour mettre en avant le fait que l'équipe est composée uniquement d'hommes... Sauf qu'ils ne sont pas responsables de la création du jeu, juste de sa diffusion comme relevé ensuite, quand bien même cela aurait eu un quelconque impact.

Dans tous les cas, il faut bien avouer qu'en voyant cette première bande-annonce, un côté assez creepy s'en dégage, et pas pour les bonnes raisons. Pour l'anecdote, même un grand nom du milieu comme Cory Barlog semble avoir été abasourdi par ce qu'il a vu.

Pour terminer, afin de bien montrer qu'il s'agit d'un sujet très sensible et ô combien d'actualité, la streameuse belge Manonolita est justement sortie de son silence ce jeudi pour témoigner du harcèlement nauséeux auquel elle a dû faire face. Une sale histoire qui montre à quel point l'environnement des plateformes de streaming peut rapidement devenir un enfer lorsque des personnes malintentionnées s'en mêlent.

Gamer Girl était prévu pour une sortie en septembre sur PS4, Xbox One, Switch et PC (Steam), reste à voir s'il verra réellement le jour suite à toute cette histoire. Prochainement, Wales Interactive va lancer Maid of Sker, un survival horror psychologique bien moins problématique et qui vaut visiblement le détour, que vous pouvez retrouver en précommande à 30 € sur Amazon.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 13 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Sauza45
N'importe quel jeux qui sort faut créer un Drama.. et blabla bla -_- j'avais même pas penser au mot misogyne jusqu’à ce que je le vois, donc c'est ce qui l'utilise qui le sont au final ^^
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Reptilzz
C'est vraiment chercher la polémique, j'ai aussi mis du temps à comprendre ce qu'était le "problème" avec ce jeux même si du coup je vois pas en quoi ça doit faire polémique.
C'est pas mon style de jeux mais ça part d'une bonne intention, tout le monde sait que les réseaux sociaux ou stream etc peuvent être toxique mais on ferme toujours les yeux dessus.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Zek
C'est un jeu de niche, pas la peine d'en faire des histoires, le seul truc qui m'embête, je peux pas être pépère sur internet sans que je tombe sur ce genre de sujet, je ne vais pas sur Twitch, je ne vais pas sur Twitter (etc), mais je tombe toujours sur un site pour mettre en avant cela, cette " culture " sur Twitch et tous les problèmes que cela engendre qui va de paire avec Twitter et que je considère comme étant néfaste.

À un moment donné, faudrait mettre un coup de frein sur tout cela. Je le répète, c'est un jeu de niche dont la portée est nulle, mais c'est déjà de trop.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
outerheavenbigboss
2 heures d'écran par jour c'est déjà beaucoup trop non au réseau ksos résisté :!: on devrait faire une journée spéciale sans écran le 25 décembre peut-être? je suis sûr qu'il y en a qui joue au jeu vidéo pendant leur anniversaire ou noël lol là pour moi ça mérite consultation
Signaler Citer
SoulBerry
Pour les streameuses qui se plaignent de harcèlement alors qu'elles jouent sur leurs sex-appeal pour attiré les foules, elles ont ce qu'elles méritent.
Quand tu décide de te montré et que tu te considère via la taille de ta poitrine + le combot du décolleté tu attires les plus primitifs de notre société.
Bref, les streameuses ont le public qu'elles méritent.
Signaler Citer
popotte13
SoulBerry Wrote:Pour les streameuses qui se plaignent de harcèlement alors qu'elles jouent sur leurs sex-appeal pour attiré les foules, elles ont ce qu'elles méritent.
Quand tu décide de te montré et que tu te considère via la taille de ta poitrine + le combot du décolleté tu attires les plus primitifs de notre société.
Bref, les streameuses ont le public qu'elles méritent.

Si elles aiment être en décollété, sa les regardent, sa existent en rien les déchets qui insultent ou agressent. Et toute celle qui mettent se genre de tenue ne le font pas pour le plaisir d'être vue mais parce qu'elles aiment ses tenues
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
outerheavenbigboss
faut mettre en place un système d’abonnement payant pour chaque réseau et un système de banne là ça changera les choses , voilà vous avez la solution maintenant si vous voulez pas le faire ba chialé et même plus change de métier meuf car twicth youtube facebook twiter c'est pas un métier :lol: :lol: :lol: génération kéké
Signaler Citer