Actualité L'univers du Gamer (cinéma, salons, ..)
Play Azur Festival

Retour sur le Play Azur Festival, un week-end de pure pop culture

par

Fans de manga, gamers et autres geeks de la Côte d’Azur ont trouvé un refuge au palais des congrès de Nice.

La quatrième édition du Play Azur Festival a tenu toutes ses promesses. Celui que les connaisseurs appellent affectueusement PAF avait un programme chargé, animé par la même philosophie depuis maintenant quatre ans : créer un lieu de rassemblement pour célébrer la pop culture et mettre le grand public en contact avec les acteurs de celle-ci. Un sacré challenge qui s’est une fois de plus manifesté par la présence de quelque 70 personnalités, dont une cinquantaine de YouTubeurs.

PAF

Avec un tel potentiel, les conférences et autres animations ont battu leur plein dans les trois salles de conférence. Difficile de déterminer ce qui a attiré le plus de monde quand même de petites attractions comme la Delorean du film Retour vers le futur et l’exposition Harry Potter étaient pleines à craquer. Ce qui est certain, c’est qu’au niveau de l’ambiance c’est la scène jeu vidéo qui était au top. Karaoké géant, quiz et surtout des tournois se sont relayés sur la scène principale avec en point d’orgue des matchs de Dragon Ball FighterZ, Tekken 7 ou encore SoulCalibur VI commentés par Bob Lennon, l’une des têtes d’affiche du Play Azur Festival.

Si l’étage dédié à notre loisir favori avait la meilleure ambiance, force est de constater qu’il rassemblait aussi la plupart des visiteurs. Serait-ce lié à la présence du stand GAMERGEN.COM ? Notre égo aimerait que ce soit le cas, mais il est vrai qu’il y avait d’autres excellents stands. À cet égard nous avons une pensée pour l’association Twilight of the Gods qui a réussi à organiser d’une main de maître la plupart des tournois qui ont eu lieu pendant ces deux journées. Nintendo Sunshine a lui aussi fait des merveilles avec ses bornes dédiées à la Switch. L’occasion pour les visiteurs de jouer aux derniers excellents titres de Nintendo dont Luigi’s Mansion 3, The Legend of Zelda: Link’s Awakening ou encore Super Smash Bros. Ultimate, qui était l’un des jeux les plus plébiscités du salon.

PAFPAFPAF

Le Play Azur Festival était hétéroclite avec des espaces dédiés à l’art steampunk, médiéval et à l’univers japonais, l’autre gros morceau était sans doute toute la partie réservée à la science. Dotés d’une zone assez importante, nos amis scientifiques ont eu tout le loisir de déployer des choses vraiment farfelues entre deux stands de manga. C’est le cas par exemple de cette tente gonflable bien étrange qui se transformait toutes les trente minutes en planétarium immersif une fois à l’intérieur. Bien que les curieuses expériences attiraient l’œil, la partie scientifique est restée injustement en retrait par rapport à des activités plus conventionnelles sur ce genre d’évènements.

PAF

Inutile de vous préciser que les cosplayeuses et cosplayeurs ont été suivis par un paquet d’objectifs et de fans. C’est peut-être eux d’ailleurs les grands gagnants de cette quatrième édition du PAF : les 13 000 visiteurs. Ceux-là mêmes qui ont pu participer à moult séances de dédicaces et rencontrer des personnalités qu’ils ne peuvent habituellement voir qu’à travers un écran. Un plaisir qui devrait motiver les gens à revenir l’année prochaine pour une cinquième édition que nous espérons au moins aussi bonne, si ce n’est plus ambitieuse.

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !