Test L'univers du Gamer (cinéma, salons, ..)
Dragon Ball Super Broly Images film (4)

EXCLU - CINEMA - Dragon Ball Super Broly : nos impressions sur ce nouveau film, garanti sans spoil (critique)

par

Nous avons eu accès à l’avant-première mondiale. Alors, cela donne quoi ce nouveau Broly ?

Cela fait plusieurs mois que la série Dragon Ball Super a pris fin. Pour exciter les fans de la licence, la Toei Animation, accompagnée de papa Akira Toriyama, s'est lancée dans la conception d'un tout nouveau long-métrage, Dragon Ball Super Broly. « Broly »... Voici un nom, un élément facile pour attirer les spectateurs. De prime abord, nous ne nous attendions à rien, mais au fil des vidéos promotionnelles, une certaine hype s’était emparée de nous. Un mois avant la sortie officielle, différentes personnes ont été sélectionnées pour voir cette nouvelle aventure avant le monde entier, nous étions dans la salle, alors ? Eh bien, en un mot : démentiel !

C'est tellement beau et prenant que nous n'avons pas vu le temps passer.

Dragon Ball Z Broly Figure
19,99€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 19,99€.

La partie visuelle est sans doute le point fort de ce nouveau film. Cette œuvre cinématographique casse les codes de la franchise et propose quelque chose de nouveau, quelque chose de plus moderne à l'écran. Des zooms prononcés sur les personnages, une caméra dynamique qui intensifie les combats, des effets de lumière pétants et colorés, c'est ça Dragon Ball Super Broly. Il y a un petit côté One Piece qui se dégage de tout cela, mais sincèrement, ça passe vraiment bien.

Nous avions également peur... Peur de l'abus d'effets spéciaux prononcés en CGI, avec des personnages en 3D qui fatiguent les mirettes au bout de quelques minutes... Pas de panique, le rendu est pétant, la modélisation des divers protagonistes est à tomber, le tout passe parfaitement, vous pouvez souffler. Nous sentons que les artistes de chez la Toei se sont cassés la tête pour nous en mettre plein la vue, sans trop dénaturé l'univers de Toriyama. De plus, les combats sont d'une fluidité sans nom qui nous a explosé les pupilles. C'est tellement beau et prenant que nous n'avons pas vu le temps passer. Impressionnant !

Dragon Ball Super Broly film artwork (1)Autre point où nous n'attendions pas grand-chose : l'histoire. Le film commence en douceur en se penchant sur différents points surprenants et déroutants, qui bousculent les ouvrages précédentes, les effacent littéralement, et enchaînent sur une odyssée inédite captivante. Plusieurs époques sont exhibées pour comprendre certains aspects et finir sur un « ah ouais, c'est bien pensé ». Nous avons bondi de notre siège, nous avons été émus, touchés, excités... Un peu comme si nous étions dans des montagnes russes et que notre cœur ne faisait que s'emballer.

La partie sonore, elle, n'est pas du tout mauvaise et est en adéquation avec une scène projetée devant nos yeux. Les tons sont doux, violents et par moment sauvages. Pour faire simple, tous nos sens sont aux aguets, l’ouïe est stimulée pour agiter les neurones, c'est un régal. Les sensations sont nombreuses, quand le générique finale s’achève, nous reprenons nos esprits et nous soufflons.

Dragon Ball Super Broly vignette 20 07 2018Dragon Ball Super Broly, c'est bien ? C'est au-delà de tout ce que nous pouvions imaginer, nous avons là un film qui pulse et qui propose un rythme de plus en plus intense, puissant et vif. Ce film nous fait voyager, nous transporte dans un univers particulier, nous fait oublier nos soucis et nous laisser imaginer des choses (prometteuses) pour l'avenir. Le seul vrai gros point négatif que nous pouvions le reprocher réellement, la censure. Pas de sang, pas d'égratignures, pas de petits bobos... Mais bon, Dragon Ball Super Broly est tellement éclatant, énergique, ardent et féroce, que nous passons outre ce genre de petits détails. Bref, un film à voir et à revoir.

Note : 4,5 étoiles sur 5


redacteur vignette kabuto riderMartial DUCHEMIN (kabuto_rider)
Rédacteur en chef - Spécialiste Japon
Résident au Japon, adore les balades à Akiba, les soubrettes dans les rues, les salles d'arcade, le rétrogaming et Street Fighter. Ma vie est vouée à Dragon Ball.
Me suivre : Twitter GamgerGen GooGle+ Plus GamerGen

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
VinceSSJ
Merci pour cette critique !

Vraiment dommage pour la censure.. Le premier film était violent, juste ce qu'il fallait pour que la férocité de Broly marque les esprits.
Avec les années on tend de plus en plus vers un monde de DB bisounours, sous prétexte de pleins de choses, la violence dans les médias, les jeunes à ne pas choquer, les moeurs qui évoluent tout simplement...
Autant dans les 90's je suis d'accord la violence à la TV était mal filtrée, autant là il se produit l'inverse.
Enfin ça m'empêchera pas de regarder ce film :D
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Benkat
VinceSSJ Wrote:Merci pour cette critique !

Vraiment dommage pour la censure.. Le premier film était violent, juste ce qu'il fallait pour que la férocité de Broly marque les esprits.
Avec les années on tend de plus en plus vers un monde de DB bisounours, sous prétexte de pleins de choses, la violence dans les médias, les jeunes à ne pas choquer, les moeurs qui évoluent tout simplement...
Autant dans les 90's je suis d'accord la violence à la TV était mal filtrée, autant là il se produit l'inverse.
Enfin ça m'empêchera pas de regarder ce film :D


Tu parles qu'on niveau animé ? Parce que shingeki no kyojin n'est pas trop censuré...

Pour les séries US et film tout dépend du public visé, quand tu vois des dead pool, le dernier Wolverine, ou Walking Dead, the punisher, sons of anarchy...

Revenons a DB, il me tarde de la voir, mais je crois qu'en France c'est l'un des rare pays, où nous n'avons pas de date de sortie :evil:
Signaler Citer