Test PC
In Sound Mind (7)

PREVIEW de In Sound Mind : comment flipper en voyageant dans les souvenirs d'une thérapeute, ou pas ?

par

Nous avons eu l'occasion de tester le prochain titre de We Create Stuff et Modus Games et si nous n'avons pas vraiment flippé, le jeu n'en reste pas moins intéressant.

Modus Games et We Create Stuff ont profité du PC Gaming Show 2020, pour dévoiler leur nouveau jeu, In Sound Mind. Présenté comme un jeu d'horreur psychologique, il est censé nous transporter dans des endroits de notre psyché où la réalité va rencontrer l'impossible via les souvenirs d'une thérapeute essayant de comprendre les effets d'un produit expérimental. Avec un tel pitch, nous n'avons pas pu résister à nous lancer dans l'aventure, du moins le début de celle-ci. 

In Sound Mind mérite un bon casque audio pour être bien isolé du monde extérieur et mieux sentir la pression mise par la bande-son.

In Sound Mind (3)Une fois le jeu lancé, la mise en situation est rude et sans ambages. La caméra se trouve au-dessus de ce qui ressemble à un lac ou un océan. Une voix commence à parler en diffusant un message fort énigmatique, voire tordu. La caméra se met alors à reculer assez vite, un poteau télégraphique immergé apparaît, des voitures suivent, une rue, tout cela nous faisant clairement comprendre que nous sommes dans une ville inondée. Enfin, elle s'arrête dans une espèce d'entrepôt et nous voilà aux commandes de notre personnage en vue à la troisième personne. Nos premiers mots ? « I can't remember anything... », le décor est planté. Il va falloir trouver où aller, quoi faire, comment y arriver et cela sera ainsi tout au long de l'aventure, puisque cette recherche est l'essence même du jeu. Franchement, c'est une bien belle entrée en matière.

Il faut donc trouver son chemin dans ce monde un peu dérangé (ne comptez pas sur une carte des lieux) et pour y arriver, il faudra ouvrir des portes, trouver le moyen de passer par des chemins détournés, récupérer des accessoires utiles (lampes, pistolet, clés...), résoudre des énigmes et surtout lire pas mal de documents qui traînent dans les environs (cela aide vraiment). Dans les bons points, In Sound Mind nous évite le syndrome du point'n click qui consiste à cliquer frénétiquement tous les millimètres pour voir si quelque chose se produit. En effet, les objets avec lesquels les interactions sont possibles sont signalés par un rond blanc une fois à portée. Très simple à appréhender et très efficace. Mais ce titre n'est pas un simple jeu d'enquête, il va falloir aussi lutter contre des entités (nous n'en dirons pas plus pour éviter le spoil), voire les utiliser pour réaliser les objectifs des différents endroits que nous traversons.

In Sound Mind (8)In Sound Mind (7)

Graphiquement, le jeu offre à ce stade un service correct, sans plus, et propose un univers très sombre où les jeux d'ombres et lumières - et notre lampe torche - ont une place prépondérante. Pour information, nous l'avons testé sur un HP Omen 15 (RTX 2060) couplé à un écran incurvé MSI Mag27 Series et nous tournions en UltraIn Sound Mind mérite un bon casque audio pour être bien isolé du monde extérieur et mieux sentir la pression mise par la bande-son qui est signée par The Living Tombstone, un habitué du genre flippant. La prise en mains est bonne et il est très facile de personnaliser les commandes. En cas de décès - oui cela arrive - la partie reprend au dernier checkpoint. Même si parfois il est un peu loin, cela reste acceptable et non frustrant. La difficulté est bien dosée et si quelques passages nous ont donné un peu de mal (sans connotation négative), la persévérance a toujours payé, car tout est finalement très logique dans cet univers un peu dérangé.

Nos premières impressions : bonnes !

Preview Premieres Impressions Apercu Jauge Avis Zoom images ban (2)

Au final, au sortir de cette prise en mains d'In Sound Mind, si nous n'avons pas vraiment eu peur, nous avons quand même apprécié l'ambiance du jeu et particulièrement quelques endroits un peu plus stressants que les autres. Cela dit, malgré quelques passages d'action et de plateformes, il faut vraiment aimer les jeux d'enquête pour pouvoir apprécier celui-ci. Il faudra même s'armer de patience - beaucoup - pour pouvoir fouiller et collecter tous les items permettant de remplir la totalité des objectifs. Seul bémol, la démo actuelle du jeu n'est pas localisée en français, mais en anglais. Si vous ne parlez pas cette langue, munissez-vous d'un traducteur (sur votre téléphone par exemple), car les solutions à vos problèmes sont parfois gérables via un document à lire.

redacteur vignetteEric de Brocart
Fondateur - Directeur de publication
Magicien professionnel, quand je ne suis pas derrière mon PC, photographe amateur, quand j'ai le temps et surtout un grand passionné de réalité virtuelle.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram GamergenFacebook Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !