Test
Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition test vignette 26 08 2020

TEST de Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition : une myriade de souvenirs nostalgiques...

par

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition : L'épisode bien connu pour son multijoueur fait son retour sur les plateformes actuelles, le résultat en vaut-il le coup ?

C'est en 2003 au Japon et l'année suivante en Occident que les joueurs découvraient sur GameCube un jeu assez particulier se réclamant de la licence Final Fantasy, Crystal Chronicles. Au-delà de son bestiaire composé de créatures bien connues, il prenait une orientation Action-RPG avec un scénario quasi inexistant, mais un univers enchanteur, nous faisant arpenter des donjons jusqu'à plus soif. Il proposait surtout du multijoueur en local jusqu'à 4, à condition de posséder tout autant de Game Boy Advance sous la main et les câbles adéquats. 17 ans plus tard, le voici de retour sur PS4 et Nintendo Switch du côté des consoles, mais aussi sur les appareils Android et iOS compatibles, sous le nom de Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition. Nous sommes donc partis à l'aventure avec notre Clavat, avec en ligne de myrrhe la découverte des nouveautés.

La remastérisation est assez bonne dans l'ensemble et redonne une seconde vie à ce titre.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition 04 28 05 2020Oui, la myrrhe constitue le nerf de la guerre dans ce monde plongé dans un miasme toxique où seuls les cristaux permettent aux peuples de survivre. C'est donc pour les alimenter que des caravanes partent en quête de gouttes de myrrhe chaque année, ce que va faire notre personnage. Comme dans le jeu d'origine, nous avons le choix entre 4 tribus (Clavat, Lilty, Yuke et Selkie) avec, pour chaque, cinq apparences par sexe. Il est toujours possible de créer jusqu'à 8 personnages, permettant notamment de leur associer chacun un métier différent pour bénéficier de tous les avantages en solo. Bon, côté nom, nous devons hélas nous contenter de 7 caractères, en augmenter la limite n'aurait pas fait de mal... Autre détail, mais qui fâche déjà bien plus, le doublage anglais est imposé ! Nous avons eu beau fouiller, pas de trace d'option pour passer les voix en japonais. Autant vous dire qu'il y a de quoi vite déchanter en entendant dès le début Steelskin nous parler avec un ton d'homme mature dans la langue de Shakespeare, alors qu'il s'agit d'un Moogle. C'est pourtant l'une des nouveautés majeures de cette remastérisation que d'apporter ce supplément de vie au titre, alors nous laisser le choix aurait été la moindre des choses.

Concernant la boucle de jeu, nous progressons sur la carte avec notre caravane, en croisant parfois d'autres personnages, avec la possibilité de choisir où aller, puis entrons dans une ville (faire du commerce, améliorer notre équipement) ou un donjon pour y récupérer la myrrhe tant convoitée ou simplement y collecter des artéfacts. Ces antres regorgent d'ennemis à abattre jusqu'à arriver au boss du lieu. Le hic ? Pas de génération procédurale pour diversifier l'expérience, tout est comme à l'époque avec une map bien définie pour chaque lieu. En plus, la seule manière d'améliorer notre avatar est de choisir un artéfact récupéré à la fin de l'instance pour par exemple augmenter d'un point ou deux notre Force. Autant dire qu'il ne faut pas avoir peur de la répétitivité. Heureusement, 13 donjons ont été ajoutés en post-game, ainsi qu'un niveau de difficulté supérieure, une fois les longues années de collecte de myrrhe effectuées, apportant un brin de nouveauté, dont des boss et de l'équipement inédits. Le gameplay n'a hélas pas évolué, puisque la fenêtre de commandes est toujours présente, avec un nombre limité d'actions assignées pouvant être exécutées sans devoir repasser par le menu. En plus, les attaques chargées et les sorts nous empêchent de bouger durant quelques secondes avant d'être lancés, nous mettant à la merci des offensives ennemies. Bref, l'aspect Action-RPG aurait mérité une refonte pour s'adapter aux normes actuelles, bien moins rigides.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition 01 20 08 2020En solo, un Mog nous accompagne et peut porter le calice, et les sorts être combinés via le menu pour en créer de plus puissants. À plusieurs, adieu les parties entre potes sur le canapé, puisque seule de la coopération en ligne cross-platform est incluse (sous condition d'avoir un abonnement PS+ ou NSO sur consoles) et bloquée de surcroît par région (vous ne pourrez pas jouer avec quelqu'un ayant le jeu en japonais). En revanche, notre partie est transférable d'une plateforme à une autre, une bonne initiative. C'est d'ailleurs une tout autre histoire en coop puisqu'il faut qu'un des participants s'occupe de ce fameux calice et la fusion des sorts se fait par l'intermédiaire d'une horloge magique, demandant un bon timing entre joueurs pour en tirer au mieux parti et déclencher les magies les plus puissantes. Un petit effort a même été fait du côté de la communication, avec des phrases préenregistrées pour donner des indications textuelles rapidement. Et en termes d'ajouts sympathiques, notons l'affichage en continu de la mini carte à l'écran (pouvant être désactivé dans les options), le fait de pouvoir revoir toutes les scènes via notre Journal, ainsi que le système de Mimic permettant de prendre l'apparence de certains personnages rencontrés grâce à des cristaux, obtenus via les timbres des maisons de Mog collectés à travers le monde ou par le biais de donjons.

Côté graphismes, le lissage apporté aux textures avec ce passage à la HD est assez propre pour un si vieux jeu, du moins sur PS4 Pro où nous avons effectué le test. Il est donc assez plaisant de parcourir les environnements. Enfin, la bande-son de Kumi Tanioka n'a rien perdu de son charme, nos oreilles l'en remercient. Notez par ailleurs qu'une édition dite Lite du jeu permettra de profiter des trois premiers donjons et du début de l'aventure en solo, en plus de pouvoir rejoindre une partie pour explorer un total de 13 donjons, mais pas ceux du post-game. Vous pourrez donc vous forger votre propre avis sans débourser un centime.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition test bannière 26 08 2020

En conclusion, ce Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition a de bons atouts pour séduire les nouveaux joueurs curieux ne l'ayant pas connu à l'époque, notamment le cross-platform, mais les nostalgiques regretteront l'absence de jeu local plus que tout. La remastérisation est assez bonne dans l'ensemble et redonne une seconde vie à ce titre, sans pour autant gommer les défauts de gameplay présents à l'origine, qui agacent autant qu'ils font son charme.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition n'étant pas disponible au format physique en Occident, vous pouvez l'acheter à l'aide d'une carte eShop ou PSN sur Amazon.

Les plus
  • La coopération en ligne en cross-platform...
  • Une mise à jour visuelle convaincante
  • 13 nouveaux donjons pour varier les plaisirs
  • La possibilité de revivre les scènes dans le journal
  • Le système de Mimic, assez sympa
Les moins
  • ... mais bloquée par région
  • Pas de coopération en local
  • Le doublage anglais imposé
  • Un gameplay qui accuse l'âge
  • Un système de progression lassant
Notation
Verdict
13
20
redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
bref encore un remaster de feignasse made in Square enix et en plus sans le dual audio , autant on peut le patcher sois meme pour avoir les voix jap mais c'est quelque chose qui devrait être présent a la base c'est dégueulasse
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
cyberkevin
Y'a un truc que je comprend pas dans l'idée de Lite avec Complet, voir deux :

- Est-ce que du coup il suffirait bêtement de rechercher des joueurs au hasard pour jouer les 13 donjons ou est-ce uniquement quand on rejoint un ami ?
- Est-ce que la progression dans l'édition Lite du coup sur les donjons au delà des inclus à l'édition Lite serviront à avancer dans la complète ? :/
Signaler Citer