Test
Outriders Broadcast1 Screenshot2

PREVIEW de Outriders : un looter shooter explosif, mais un peu convenu

par

Outriders : Le titre de People Can Fly et Square Enix s'est laissé une nouvelle fois approcher, le gameplay est excellent, mais il y a encore quelques interrogations.

Avec Painkiller, Gears of War: Judgment et Bulletstorm, People Can Fly a déjà prouvé son savoir-faire en matière de FPS. Avec leur gameplay jouissif et bourrin, les titres du studio polonais font rarement dans la dentelle, souvent violents et gores, mais l'équipe a voulu innover avec Outriders, qui lorgne davantage vers le looter shooter à la troisième personne. Un écart de conduite qui nous avait déjà laissé une très bonne impression en tout début d'année, et le jeu s'est laissé approcher une seconde fois tout récemment afin de nous permettre de découvrir une nouvelle portion du jeu, en incarnant deux classes différentes.

Le gameplay est une vraie réussite, les pouvoirs sont jouissifs et le titre a un vrai potentiel coopératif.

Outriders Broadcast1 Screenshot5Nous avons d'abord opté pour le Pyromancer, un personnage qui, comme son nom l'indique, maîtrise les pouvoirs liés au feu et peut cramer ses ennemis à distance. Un vrai régal dans le gameplay, particulièrement dynamique avec ce personnage, le joueur alterne avec aisance entre les tirs avec des fusils classiques et les pouvoirs destructeurs, dans une chorégraphie explosive et violente. Autre personnage incarné pendant cette session, le Trickster, capable d’altérer le temps, de ralentir les ennemis dans une zone et de les trancher au corps-à-corps. C'est toujours une claque visuelle, les pouvoirs sont impressionnants, et le gameplay change réellement en fonction du personnage incarné. Si le Pyromancer est là pour infliger de gros dégâts à distance, le Trickster doit quant à lui maîtriser les vagues d'ennemis et finir le travail au contact. Un troisième personnage était proposé (mais que nous n'avons pu essayer ici, faute de temps), faisant office de tank pouvant encaisser un maximum de dégâts. Même si cette session était jouée en solo, Outriders est bien un jeu coopératif, la variété des classes de personnages montre bien que l'entraide et la coordination entre les joueurs peut grandement aider pendant les combats.

Pas le temps de niaiser ici, nous n'avons pas eu davantage d'informations concernant le scénario d'Outriders, mais le titre de People Can Fly a pour lui une ambiance futuriste et post-apocalyptique plutôt sympathique, mais pas vraiment originale. Certains décors font d'ailleurs directement penser à Bulletstorm, mais l'ensemble manque d'un petit quelque chose pour le rendre vraiment unique et plaisant. Le niveau parcouru ne proposait que des zones en ruines, c'est visuellement un peu répétitif. Idem pour les ennemis, qui ne nous ont jamais surpris, c'est un mélange convenu entre fantasy et science-fiction. Cependant, techniquement parlant, Outriders tient la route, les graphismes sont beaux, les décors d'Enoch détaillés, l'éclairage est réussi et les effets des pouvoirs rendent les combats vraiment jouissifs.

Outriders Broadcast1 Screenshot1Et s'il y a un point à ne surtout pas négliger dans Outriders, c'est qu'il s'agit avant tout d'un looter shooter, à l'instar de The Division ou Destiny. Au fil des niveaux, le joueur récupère ainsi des armes et de l'équipement sur le corps des ennemis ou dans des coffres, permettant de personnaliser son personnage, de choisir des armes en fonction de son style de jeu, et surtout d'améliorer ses statistiques globales, pour affronter des adversaires plus puissants. Pour le coup, nous n'avons rien vu d'original de ce côté, les armes sont convenues (fusils d'assaut, à pompe, de précision, mitrailleuses, pistolets), et le design des armures va du très moyen au bien, mais sans plus. Le joueur a la possibilité de personnaliser le visage du personnage, mais il se retrouve vite avec un casque sur la tête, le visage n'étant visible que pendant des cutscenes.

Nos nouvelles impressions : Bon !

Preview Premieres Impressions Apercu Jauge Avis Zoom images ban (2)

Pour le coup, c'est vraiment ce dernier point qui peut mettre un doute sur Outriders. Les mécaniques de looter shooter seront-elles aussi classiques au lancement ? Que prévoit People Can Fly comme contenu end-game ? Et le scénario, tiendra-t-il la route ? Des questions dont nous avons hâte d'avoir les réponses, car sinon, le gameplay est une vraie réussite, les pouvoirs sont jouissifs et le titre a un vrai potentiel coopératif.

Outriders est disponible en précommande à la Fnac contre 59,99 € ou chez Micromania contre 69,99 €.

redacteur vignetteAmaury M. / Clint008
Rédacteur - Testeur
Explorateur de musiques plus ou moins bruyantes, collectionneur de casquettes et vénérateur de Blade Runner. J'aime les zombies et Cthulhu.
Me suivre : Youtube GamergenTwitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !