Actualité
Sonic Frontiers vignette 03 06 2022

Sonic Frontiers : au tour des combats de se montrer durant 6 minutes

par
Source: IGN

Sonic affronte 4 types différents d'ennemis entièrement inédits pour la licence, pour un résultat qui laisse encore une fois songeur.

Comme annoncé plus tôt cette semaine, le mois de juin va être marqué par l'arrivée d'informations inédites au sujet de Sonic Frontiers, le prochain jeu mettant en scène le hérisson bleu de SEGA. Bon, la révélation de gameplay dans le cadre du programme IGN First n'a pas vraiment été convaincante, mais il manquait tout de même un élément à cet aperçu, des phases de combat face aux étranges entités peuplant le monde ouvert qu'il nous sera donné d'explorer. C'est justement l'objet de la vidéo du jour, alors voyons ce que ça donne.

Bon, si la précédente vidéo ne vous avait pas convaincus, ce ne sont sans doute pas ces 6 minutes qui vont faire pencher la balance du bon côté. Nous avons tout d'abord droit à un affrontement face à un amont de boules dans lequel Sonic donne des coups de pied pour les éclater tels des ballons, mais gare à l'électrocution, se prendre des dégâts faisant évidemment perdre des anneaux, c'est l'une des bases de la licence. L'opération est répétée de multiples fois, avec une étrange animation de dash aérien venant percuter la créature, jusqu'à la détruire. Tout ennemi vaincu libère une sorte de monnaie à l'utilité inconnue pour le moment.

Un autre monstre bizarre est lui formé d'une carapace qu'il faut faire sauter en l'air en entourant la cible avec l'étrange pouvoir que possède Sonic dans ce jeu, pour qu'il puisse lui asséner une volée de coups de pied soniques, mais attention, car cette protection sert également à attaquer. Le troisième type d'ennemi est plus vif et mobile, mais disparaît bien plus facilement à grands coups de pieds ou de poings, en plus d'apparaître en groupe.

Enfin, c'est ce qui s'apparente à un boss auquel fait face notre héros, un colosse gigantesque que nous croirions tout droit sorti de Xenoblade, dont le point faible se situe au niveau des « cornes » à son sommet, auquel Sonic peut accéder lorsque le monstre abat l'un de ses « bras » au sol. Autre moyen de lui faire mal, entourer l'un de ses « pieds » pour qu'il le soulève et frapper. Et évidemment, la difficulté se corse avec trois phases distinctes.

Ces quelques minutes semblent un peu laborieuses, avec toujours ce manque de vitesse et une certaine imprécision qui se dégage à l'écran. Sonic Frontiers est à priori toujours attendu cette année sur PS5, PS4, Xbox Series X|S, Xbox One, Switch et PC. Sonic Colours est lui vendu dès 36,51 € sur Amazon.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 3 commentaires

Avatar de l’utilisateur
Nabooh
Ca a l'air totalement claqué au sol. Sérieux quoi, les Sonic 3D, mise à part l'exploit fait par la Dreamcast avec Sonic Adventure et Adventure 2...

Bref, laissez donc notre hérisson bleu briller par sa vitesse là où c'est jouable et maitrisable, avec une vue de côté. Car si c'est pour nous pondre des mondes ouverts en 3D aussi vide qu'un projet étudiant Unity....
Signaler Citer
EvilGost
Il serait temps que Sega confie sa licence à d’autres studios tiers s’ils veulent raviver la flemme. Franchement, on peut juste s’arrêter sur la modélisation de Sonic, indigne des générations actuelles, Switch comprise.
Signaler Citer
Malvik2
Mais de toutes façons SEGA n’existe plus, il faut les oublier, c’est juste une coquille vide. Tous ´es talents de l époque béni de la Dreamcast se sont tirés il y a bien longtemps…hormis les Yakusas, que je n’aime pas perso, ils n’ont strictement rien fait de folichon depuis…15 ans ? 20 ans ?
Signaler Citer