Actualité
UFC3 pub 01 27 07 2020

Electronic Arts : des publicités envahissantes pourraient arriver dans nos jeux, des tests effectués avec UFC

par
Source: Wall Street Journal

Le géant du divertissement vidéoludique et plusieurs groupes publicitaires comptent bien implanter des pubs dans notre loisir favori.

Parmi les éditeurs de jeux vidéo, tous ne sont pas logés à la même enseigne du côté des joueurs, et Electronic Arts est loin de faire l'unanimité, surtout depuis l'affaire des loot boxes de Star Wars Battlefront II en 2017, qui a entraîné de nombreux débats à travers toute l'Europe et même eu pour conséquence un léger changement côté PEGI et ESRB. Ça ne risque pas de s'arranger, car le Wall Street Journal nous rapporte un fait qui a de quoi faire grincer des dents et qui a trait à l'ajout de publicités au sein même de nos jeux sur consoles (et donc PC dans la foulée).

UFC3 pub 01 27 07 2020 UFC3 pub 02 27 07 2020

Si certains free-to-play sur mobiles ont déjà franchi le cap de ce genre de pratiques, demandant à l'utilisateur de regarder une pub de quelques secondes en échange d'une monnaie virtuelle ou récompense in-game, ce n'est heureusement pas encore tout à fait le cas sur consoles et PC. Tout au plus, certains sponsors disposent d'une mise en avant dans les productions sportives, mais cela reste assez « discret » et ne perturbe pas l'expérience de jeu. Sauf qu'Electronic Arts semble étudier l'étape suivante et s'est pour cela associé à Turner (filiale du géant TBS lui-même détenu par WarnerMedia et donc AT&T), Experian PLC et Dollar Shave Club pour effectuer des tests d'ajouts de publicités passant traditionnellement à la télévision au sein d'UFC 3, comme vous pouvez le voir sur le premier screenshot ci-dessus.

Certains essais ont eu lieu en mai et d'autres ce mois-ci, utilisant la technologie de Simulmedia Inc. pour fonctionner, qui serait d'ailleurs en discussion avec d'autres éditeurs du secteur pour effectuer des tests similaires. Dans les faits, il suffit donc de regarder un spot de 15 à 30 secondes afin de gagner des points, le tout étant optionnel et se voulant « non intrusif ».

L'intérêt pour ces sociétés est de toucher une audience jeune qui s'est depuis un moment détournée des programmes TV. Comme le mentionne bien l'article du WSJ, il y a bien un exemple existant déjà sur consoles, à savoir Fortnite qui d'un simple jeu vidéo est désormais une véritable plateforme sociale où, sous couvert d'évènements, de grands groupes ont fait la promotion de leurs propriétés comme ce fut le cas avec Star Wars l'an dernier et plus récemment avec la diffusion du dernier trailer de TENET suivie par celle d'un film complet au sein de son espace virtuel.

Si dans le cas de jeux gratuits, nous pouvons aisément comprendre que de telles pratiques soient utilisées (même s'il y a déjà les microtransactions qui rapportent énormément), pour des titres comme UFC 3 vendus plein tarif, c'est autre paire de manches et il est difficile d'imaginer que ce type d'intégration se fasse sans une montée au créneau de certains joueurs. C'est d'ailleurs ce que souligne John Frelinghuysen de L.E.K. Consulting, qui a étudié le sujet. La thématique des publicités est également un sujet bien pris en compte, pour essayer de vendre des produits ciblés. Dave Morgan de Simulmedia a ainsi déclaré :

L'élément le plus fondamental est que nous devons créer une expérience publicitaire que les joueurs acceptent. Peut-être qu’ils ne l’aimeront pas, mais au moins ils pourront dire : « Oui, pour quelques points ou un bouclier de combat, je vais regarder la publicité ».

Et à en croire Manny Anekal sur Twitter, UFC 4 devrait intégrer ce genre de pubs, lui qui est attendu le 14 août prochain et qui peut être précommandé à 59,99 € sur le site de la Fnac. Quel est votre avis sur le sujet ? Plutôt pour ou fermement contre ce type de contenu ?

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 12 commentaires

Avatar de l’utilisateur
LisaVT
Formellement contre.

On se fait déjà assez abrutir de pub sur la tv, internet (30s de pub pour une vidéo de 20s sur certains sites...) et à la radio, sans forcément avoir envie que le jeu vidéo mette aussi le doigt dans l'engrenage.

Aujourd'hui c'est ça, et une fois validé par le plus grand nombre, ça deviendra quoi, une pub pendant les temps de chargement ? Entre 2 niveaux ?

Bref. Très peu pour moi
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
deben71
La boite à merde

Jeux gratuit ok, on est dans le même style ex: Spotify gratuit tu te prend de la pub assez logiquement, mais bon quand tu as l'abonnement c'est fini , tu payes un jeu 50 à 70 boules c'est pour avoir la paix (enfin +/- .... les dlc ....)

La prochaine étape ? jeu en 720p de base, débloque le 1080p avec de la pub; débloque la HD avec ton code cadeau de notre partenaire Mc Donald .... débloque la 4K avec ton abonnement basic fit et l'EA premium royal vip select à 99 boules par mois pendant 48 mois.

Arrêter d'acheter des pochettes pour que cette boite coule à tout jamais .... les jeux ne seront pas perdu, les dev partiront ailleurs de toute façon, EA n'est qu'un producteur/distributeur ....
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
et beh ca a pas tardé, quand je pense que j'avais réellement cru a au moins une légère prise de conscience de la part d'EA après battlefront 2 , mais non ils sont juste en train de créer une nouvelle polémique qui potentiellement mènera vers encore des changement sur l'esrb , des génies , DES GÉNIES !!! :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Play is hard
Ça passera. Tout est passé. Au début il y a toujours une levée de bouclier. Mais des joueurs paient, et ça devient la norme.

Aujourd'hui on a déjà des mécaniques de freemium dans les jeux à entrée payante (Fifa, Assassin's Creed, Square Enix's Avenger, etc.). Ce système de pub, ce n'est une possibilité de plus pour les éditeurs de récupérer de l'argent avec ceux qui n'en ont pas (assez) à dépenser dans leurs jeux. Je suis même prêts à parier que certains défendront ce système ("c'est gratuit, ça fait pas de mal, en plus on récupère des trucs en contre-partie").

Ce genre de choses me fait appréhender de plus en plus le futur du jeu vidéo, la prochaine génération devait être (et sera quoi qu'il arrive) ma dernière, mais suivant l'évolution généralisée de tout ça, je pourrais même arrêter encore avant. :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
crazymehdi
c'est sur qu'il y'aura toujours les Corentin ''je gueule mais la carte de crédit de maman dans la main'' pour faire passer cette connerie , si ubisoft et EA ont pu continuer aujourd’hui avec leurs modèles économique douteux c'est en partie a cause du cumul de toute les personnes qui ont dis ''bah c'est pas grave '' , si on plus leurs jeux passent a 80 euro on va rigoler :lol:
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
tylerfc
Je fais tout pour éviter la pub casse bonbon. Les machins sur les côtés des sites je calcule même pas.

La publicité apporte de l'argent à tel ou untel, mais c'est une véritable plaie pour le confort et le plaisir sur un média.
Signaler Citer
JimBond007
Bon, bah y'aura *bientôt* les mods anti-pubs. Heureusement que je joue sur PC, je vous plains vous les consoleux, toujours obligé d'être la vache à lait des constructeurs consoles et des éditeurs.
Signaler Citer