Actualité
Aeon Must Die vignette 07 08 2020

MAJ Aeon Must Die! : suite au trailer du State of Play, les développeurs annoncent avoir quitté le studio en raison de crunch et défaut de paiement

par
Source: Focus Home Interactive et Limestone Games

C'est un sacré scandale qui a éclaté après la diffusion de l'une des bonnes surprises de la présentation de Sony Interactive Entertainment.

Hier soir, durant le State of Play, nous avons pu découvrir une bande-annonce de révélation d'un certain Aeon Must Die! édité par Focus Home Interactive et développé par Limestone Games. Vous ne le saviez peut-être pas, mais son annonce remonte en réalité à 2018 avec deux vidéos de son alpha, à retrouver en fin d'article. Cet alléchant beat'em up à la direction artistique unique devrait proposer un gameplay tactique et un système d'alignement digne d'un RPG, modifiant l'intrigue selon nos choix et actions avec la promesse de cinq fins différentes. En effet, le personnage principal est à la fois le héros et le vilain, luttant dans un même corps. Sauf qu'un sacré scandale a éclaté suite à la diffusion de cette vidéo...

Le studio estonien a en effet créé spécialement un compte sur Twitter en partageant le message suivant :

Tous les développeurs d'Aeon Must Die! ont quitté le studio cette semaine en raison de crunch et d'un manque de paiements, et la bande-annonce a été sous-traitée à des artistes sans contrat.

Sur le screenshot, nous pouvons également lire un message d'un certain Erkki Poots :

Cette bande-annonce a été créée avec abus, manipulation et vol.

Découvrez la vérité sur le développement de ce jeu ici.

Les personnes qui ont travaillé sur chacun de ces plans ne font plus partie de la société détenant les droits de la propriété intellectuelle.

Certains n'étaient même pas payés pour leur travail.

Cette bande-annonce a un conflit de propriété intellectuelle en attente.

La véritable propriété intellectuelle du jeu a été volée aux créateurs par un acte criminel.

La réaction finale de l'éditeur face à cette information reste à voir.

Le lien, également partagé en description du compte précédemment évoqué nous mène vers 18 dossiers tous plus accablants les uns les autres, contenant des témoignages des différents employés qui ont donc tous quitté le navire, l'affaire ayant débuté en juin dernier. Nous n'allons pas rentrer dans les détails, il y en aurait pour des heures, mais si vous maîtrisez la langue anglaise et avez du temps devant vous, n'hésitez pas à y jeter un œil pour avoir tous les tenants et aboutissants de l'affaire, certains contenus étant actuellement censurés (redacted), afin d'éviter tous problèmes supplémentaires à l'équipe. Ce même contenu a été remis à l'éditeur Focus Home Interactive, dont il sera intéressant d'observer la réponse face à ce scandale. Espérons que la justice donne raison aux développeurs.

Aeon Must Die! est tout de même attendu en 2021 sur PS4 (console vendue sur Amazon à partir de 336,40 €), Xbox One, Switch et PC, bien que tout soit sans doute remis en question désormais.

Mise à jour : Focus Home Interactive a communiqué sur cette affaire, voici notre traduction du message :

Focus Home Interactive a toujours salué et soutenu tous nos studios partenaires et les développeurs qui composent les équipes créatives. Nous sommes fiers de traiter nos propres employés et développeurs tiers de manière équitable et respectueuse, et cela ne changera pas.

Focus Home Interactive a été informé de graves allégations soulevées par certains des développeurs de Limestone qui ont travaillé à la création du jeu vidéo Aeon Must Die!

Ces griefs s'adressent à Limestone, leur employeur direct.

En tant qu'éditeur de ce jeu vidéo, Focus examine attentivement ces allégations et tirera les conclusions nécessaires si elles s'avèrent fondées, puis prendra toutes les mesures appropriées.

Aucun autre commentaire ne sera partagé tant que nous n'aurons pas une vision plus claire et complète de cette question.

Vous l'aurez compris, c'est désormais à la justice de faire son travail.

redacteur vignetteAlexandre SAMSON (Omega Law)
Responsable Correcteur - Rédacteur
Accro à Assassin's Creed et Destiny, grand amateur de RPG et passionné d'expériences vidéoludiques en général. Lecteur de comics (DC) et de divers mangas (One Piece !). Chimiste de formation et Whovian dans l'âme.
Me suivre : Twitter GamergenInstagram Gamergen

Commenter 5 commentaires

Avatar de l’utilisateur
DplanetHD
Ouh la mais cela devient de pire en pire dans cette industrie !

Il faut vraiment que les joueurs soutiennent les développeurs qui subissent de telles pratiques, et que les journalistes tel JS continuent de bien faire leur boulot d’enquêtes pour dénoncer ces pratiques à vraiment bannir…
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
l_o_l_o_60
Quand on voit l'intolérance de certains joueurs qui gueulent sans arrêt, quand des serveurs sont HS, quand y a des mises à jours après une sortie d'un jeu...etc. Bref jamais ils sont content, ils ont juste leurs culs sur leur siège derrière un écran. Du coup c'est pas prêt de changer. Alors oui y a des bugs, parfois génants mais majoritairement pas bloquant pour les jeux alors comprenez que derrière y a des gens qui travaillent et de plus en plus avec de la pression inadmissible dans leur société, un peu de tolérance pour ces personnes car ceux qui gueulent sont aussi responsable de ces conditions de travail, et puis vous, est ce que votre travail est irréprochable ?
Bon courage aux devs qui sont de plus en plus maltraités dans ce milieu dirigé par de plus en plus de requins.
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Efthé
DplanetHD Wrote:Ouh la mais cela devient de pire en pire dans cette industrie !

Non. Ça va de mieux en mieux. Pourquoi ? Les développeurs osent en parler désormais. Avant régnait la loi du silence malgré des conditions de travail tout aussi abjectes. Un meilleur avenir se dessine pour les futurs développeurs avec la prise de conscience collective de ce qu'est l'industrie du jeu vidéo (et du divertissement de manière générale).
Signaler Citer
Avatar de l’utilisateur
Lord Deimos
l_o_l_o_60 Wrote:Quand on voit l'intolérance de certains joueurs qui gueulent sans arrêt, quand des serveurs sont HS, quand y a des mises à jours après une sortie d'un jeu...etc. Bref jamais ils sont content, ils ont juste leurs culs sur leur siège derrière un écran.

Je suis entièrement d'accord avec tes propos, mais il y a un autre son de cloche.
Quand tu payes ton jeu (plein pot ou pas, ceci est une autre histoire), tu es en droit d'attendre à ce que le jeu soit jouable dès que tu le lances pour y jouer. Devoir galérer, (pour certains sans la fibre) à mettre le jeu à jour (parfois de nombreux Go à DL en plus), ou alors que les serveurs sont HS/saturés, je comprends quand-même qu'on puisse "gueuler".
Perso j'ai de la patience, mais certains n'en ont pas.
Par contre, dans cette histoire, je soutiens complétement les dévs, qui sont trop souvent exploités, cette histoire exposée au public, en est la preuve...
Signaler Citer
mauny
Je ne comprends pas ces politiques de gestion d'entreprise, je suis moi même chef d'une petite entreprise avec mon épouse (station service) et nous avons géré jusqu'à deux sites pour environ 7 salariés.
La bonne entente, la bonne humeur, le renforcement positif et le soutien dans les moments difficiles donnent les meilleurs résultats.... Je parle pas de copinage, mais d'une entente cordiale, basé sur le respect, l'entraide, la rigueur dans le travail ont toujours été apprécié. D'ailleurs cela nous permet de conserver nos équipes dans un métier où sa bouge beaucoup (salaire faible, emploi étudiant....). Hors j'ai des collègues qui prennent le melon et dirige sa façon Big Boss, et ça marche pas.... Alors bien sûr rien a voir niveau taille, mais pousser les gens a bout, leur coller une pression de tous les instants, ça va donner des résultats sur le cours terme, mais je suis certain qu'à long terme, les résultats obtenus seront moins bons que ce qui aurait pu être obtenu avec un autre type de management.....
Bref, problème de paiement a part, je ne comprends vraiment pas cette façon de manager d'aujourd'hui....hormis casser du perso a tour de bras, on denature le travail, on tue l'humanité de l'homme pour quoi....rien de plus au final....
Signaler Citer