Actualité
femme gameur ecran

Le monde ouvert, quand le RPG s’invite partout

par

Avec une avancée technologique exponentielle et une puissance de calcul toujours plus importante, les nouveaux jeux sont capables de proposer un contenu énorme.

L'immersion est toujours l'objectif visé par les développeurs. C'est cette notion qui permet le déploiement de l'imaginaire chez le joueur. Le RPG, ce style autrefois très étanche aux autres, commence à envahir tous les genres du jeu vidéo. Que ce soit par la conception d'un monde ouvert ou le développement d'un personnage via des niveaux et des caractéristiques à augmenter.

Ce réalisme, toujours plus poussé, transforme les jeux en expérience émotionnelle et sensorielle. Le jeu vidéo devient source d’inspiration, à la fois pour lui-même, mais aussi pour d’autres arts.

Analyse de ce phénomène qui ne risque pas de s'estomper.

Les RPG, incarner un personnage comme principe

Le Role Playing Game est un style ancien dans le monde vidéoludique. Le principe de se mettre dans la peau d'un personnage, en le créant ou en le jouant, est très connu. Souvent dépeint au départ dans un monde médiéval fantastique, le principe était simple. Jouer un personnage qui change au cours d'une aventure scénarisée. Le fait de développer alors un héros avec des choix, à la fois dans l'histoire comme dans l'évolution du personnage, augmente l'attachement du joueur à son avatar virtuel.

Armé des armes que l'on aime et jouant sur des qualités que l'on apprécie, on ne peut qu'aimer celui que l'on façonne.

fortnite gamer casque télévision

Même dans les jeux dépourvus de monde ouvert ou d’amélioration du personnage, il existe toujours des options de personnalisations. 

De nos jours, cette caractéristique de pouvoir modeler un personnage du jeu à son image se retrouve dans bon nombre de jeux vidéo. Si les jeux très scénarisés comme la saga God of War qui réécrit la mythologie grecque ne permettent pas d'inventer l'apparence du héros, les caractéristiques sont bien laissées au choix du joueur. Les jeux de sports modernes ont presque tous un mode où l'on incarne un seul joueur. Ce joueur fonctionne typiquement avec les codes du RPG. Le meilleur exemple reste bien entendu la série des NBA 2K qui, avec son mode "ma carrière", permet d'incarner un joueur débutant voulant marquer le monde du basket.

Le principe d'évolution du personnage est donc bien en train de se développer dans tous les styles de jeu. Avec une adaptabilité plus grande, le jeu plaira à plus de personnes. Vous voulez incarner un pivot de jeu puissant et culminant à plus de 2m10 ? Un joueur de petite taille qui dribble tout le monde ? Les deux sont possibles grâce à cette malléabilité du jeu et du gameplay.

Mais il y a un autre pan du RPG qui est encore plus déterminant dans l'évolution du jeu vidéo, et c'est bien sûr le monde ouvert.

Une liberté presque infinie pour une réelle évasion

Se différenciant du jeu en couloir, le jeu à monde ouvert propose donc un terrain où le joueur peut se déplacer comme bon lui semble. Mis en avant par l'excellente série GTA, ce principe se retrouve au départ dans les jeux de rôle pour renforcer l'immersion du joueur dans un monde cohérent. Car, au-delà des objectifs de jeu et du fait de "gagner la partie", le grand plus des mondes ouverts, c'est bien cette possibilité de flâner sans but précis. Plus encore, de nombreuses activités sont offertes, jusqu'à une mise en abîme du jeu. Des jeux dans un jeu donc.

Deux exemples viennent alors à l'esprit. The Witcher III d'abord, avec son jeu de Gwynt qui propose un système totalement novateur. Il est devenu de nos jours un jeu à part entière. Dans la même trempe, Red Dead Redemption propose une multitude de choses à faire. Après quelques dialogues bien sentis et une courte introduction aux règles du poker, vous pourrez ainsi plumer les cow-boys du saloon pour vous acheter ce que bon vous semble ensuite. Si tout n'est pas possible, on en a l'impression, et c'est ça qui fait l'essence de l'immersion dans ce genre de jeux.

Là aussi, certains jeux de sports commencent à suivre la tendance, même si l'on pourrait croire qu'ils sont à des années-lumière du RPG. On annonce ainsi que NBA 2K22 proposera un monde ouvert avec des "quêtes secondaires". Un jargon typiquement réservé au RPG jadis.

casque vr homme 3

Avec la réalité virtuelle, l’immersion devient toujours plus profonde. 

La notion d'immersion si chère au RPG est nettement en train de faire son trou dans les autres genres. Quoi de plus normal quand on sait que le jeu vidéo est un moyen de rêver et de s'échapper ? Quoi de plus jouissif alors que de tenter de reproduire les mécanismes du réel tout en proposant un monde imaginaire ou un cadre que l'on ne pourra pas vivre. Chasser les dragons ou devenir champion de basket ne sont pas des objectifs très répandus. Pourtant, grâce au jeu vidéo et l'influence du RPG dans celui-ci, on peut le faire virtuellement.

Mots-clés

Commenter 0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu !